Programme présidentiel « Bâtir, ensemble, un Burkina émergent » : 57% de niveau d’exécution

mardi 29 avril 2014 à 10h02min

Jeter un regard rétrospectif sur la mise en œuvre du Programme présidentiel 2011-2015 : « Bâtir, ensemble, un Burkina émergent ». C’est l’exercice auquel se sont livrés les membres du gouvernement burkinabè ce 28 avril 2014 au Premier ministère. Ce séminaire gouvernemental a permis d’apprécier le niveau d’exécution, mesurer le chemin à parcourir encore et tirer des leçons pour les actions futures. L’on retient qu’au 31 décembre 2013, le taux d’exécution dudit programme est de 57%.

 Programme présidentiel « Bâtir, ensemble, un Burkina émergent » : 57% de niveau d’exécution

« Bâtir, ensemble, un Burkina émergent », c’est sur la base de ce le programme que le peuple burkinabè avait renouvelé sa confiance à Blaise Compaoré en novembre 2010. Ce programme est à sa quatrième année de mise en œuvre, soit un an de son terme. Le gouvernement qui en est le bras technique chargé de sa mise en œuvre fait donc le point sur la période « janvier 2011 à décembre 2013 ».

Ce 28 avril, le séminaire gouvernemental a réuni la quasi-totalité des membres du gouvernement assistés de quelques techniciens. Cette rencontre a permis d’analyser le niveau de mise en œuvre des projets du programme présidentiel pour la période. Les échanges ont permis de faire ressortir les niveaux de performances réalisées par rapport aux engagements pris par le Président du Faso, tout en identifiant les forces, les faiblesses et les défis à relever. Aussi, la rencontre a-t-elle permis de formuler des recommandations dont la mise en œuvre devra permettre une accélération des projets restants ou en cours de réalisation d’ici à fin décembre 2015. « Sur la base des contraintes identifiées, nous devons mettre en l’accent sur des solutions innovantes, audacieuses mais réalistes », propose le premier ministre, Luc Adolphe Tiao.

« Beaucoup a été fait »

De l’examen du rapport de l’évaluation à mi-parcours du programme présidentiel 2011-2015, il ressort que « les performances atteintes dans la réalisation des actions programmées sont satisfaisantes avec un taux d’exécution globale se situant à environ 57%. Il est indéniable, à travers le bilan au 31 décembre 2013, que beaucoup a été fait et les progrès sont visibles sur les plans économique, politique et sociale », note le chef du gouvernement, Luc Adolphe Tiao.

Puis, il précise : « Au plan politique, les réformes consensuelles issues du Conseil Consultatif sur les Réformes Politiques (CCRP) ont pratiquement toutes été mises en œuvre. Au niveau économique, la bonne tenue des indicateurs financiers et économiques et leur évolution satisfaisante, traduisent la vitalité de l’économie burkinabè malgré la persistance de la vulnérabilité du système productif burkinabè aux chocs exogènes. Au niveau social, la consolidation des filets sociaux en faveur des groupes vulnérables, le renforcement des fonds nationaux de financement et les mesures sociales fortes prises par le Gouvernement en septembre 2013 et mars 2014 ont permis d’améliorer les conditions de vie des ménages ».

Le gouvernement ne veut pas se laisser distraire

Qu’à cela ne tienne, les défis restent encore à relever pour consolider les acquis engrangés et pour répondre aux multiples attentes des populations. De ce fait, « nous ne devons pas nous laisser distraire par les polémiques actuelles de la scène politique nationale et oublier que nous avons des lettres de missions précises qui nous obligent à des résultats concrets », soutient Luc Adolphe Tiao. Le premier ministre invite donc l’ensemble de son gouvernement à continuer à canaliser ses efforts dans la mise en œuvre du programme présidentiel 2011-2015 pour « qu’à l’heure du bilan les engagements pris soient intégralement exécutés ».

Le prochain séminaire gouvernemental est prévu pour novembre 2014. D’ici là, le premier ministre invite les uns et les autres à redoubler d’efforts afin d’aboutir à de meilleures performances dans la mise en œuvre des engagements pris par Blaise Compaoré.

Moussa Diallo

Lefaso.net

Communiqué Semainaire Gouvernmental du 28 avril 2014

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés