Kaya : Un mort et deux blessés suite à des affrontements entre mossi et peuls

samedi 26 avril 2014 à 23h26min

Une personne a été tuée par balles samedi à Mané et deux autres blessées, trente km de Kaya (100km, Centre-nord), suite à des affrontements entre mossi et peuls, les seconds accusés par les premiers de vols répétitifs de bétail, a constaté le correspondant de l’AIB de la localité.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

La victime, un peul âgé de 54 ans, marié et père de vingt enfants, a été abattue de plusieurs balles à bout portant par un groupe de mossis, lorsqu’il était en route pour constater l’incendie perpétrée un peu plutôt contre un hameau peul, indique notre source.

Deux blessés (un peul par balle et un mossi par machette) ont été transférés à Kaya et leurs vies sont hors de danger, précise notre correspondant.

Au total trois hameaux ont été attaqués et plusieurs femmes dont deux enceintes et des enfants (des élèves y compris) ont été déplacés vers Mané, a-t-on appris.

L’intervention rapide des forces de l’ordre a permis de circonscrire les dégâts et l’action de groupes de jeunes gens motorisés qui voulaient s’en prendre à tous les hameaux peuls.

Le gouverneur de la région du Centre-Nord Mariam Diallo/ Zoromé, à la tête d’une délégation samedi après midi, a appelé à la paix entre les deux communautés.

Au Burkina Faso, les affrontements inter communautaires ou entre éleveurs agriculteurs sont récurrents.

TS-TAA/AB

AIB

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 28 avril 2014 à 00:13
    En réponse à : Kaya : Un mort et deux blessés suite à des affrontements entre mossi et peuls

    voila aussi une question que nous autorités reffusent de traiter convenablement. Et c’est après pour aller enfermer certain en prison ça seul ne peut resoudre ce problème. il ya pas longtemps c’etait au sud ouest (gaoua, djigouè, loropeni), dedougou avec l’affaire de passakongo et aujourd’hui au centre nord. et le constat est que nos autorités n’ont jamais chercher à trouver une solution durable. on constate que ces problèmes sont toujours liés à des antécédents mal traités. les solutions sont toujours trouver en fonction des intérêts politiques au détriment de la vérité. on est tous des burkinabé et on le sait bien le burkinabè est tolérant., il n’est donc pas question que une tranche de la population s’emprenne à autre.

    Répondre à ce message

    • Le 28 avril 2014 à 07:28, par Anita Manour
      En réponse à : Kaya : Un mort et deux blessés suite à des affrontements entre mossi et peuls

      je suis tout à fait d’accord avec toi Mr 00h13. C’est comme ça que ça commence. Et ce n’est pas ce conflit uniquement qui existe au Burkina.J’en appelle à la conscience générale.Il existe bel et bien des conflits latents. Essayons également de les prévenir. En effet,aucune autre ethnie ne doit brimer l’autre du fait de sa supériorité numérique. Quoi qu’on dise certaines ethnies numériquement supérieures aux autres s’autorisent à traiter les autres de la pire espèce . il arrive des moments où je me demande si toutefois le contraire se produisait, comment l’ethnie majoritaire va le prendre ? Va t-elle tolérer ces genres d’insultes et d’humiliations qu’elle a l’habitude d’infliger aux ethnies minoritaires ? Faisons très attention car il y a des paroles qui peuvent être source d’anéantissement d’une communauté, des paroles destructrices quand bien même nous connaissons la force de Satan.
      SVP, notre Burkina n’a pas besoin de ça. Il nous reste beaucoup de chemin à parcourir : assurer au moins deux repas par jour, pbm d’éducation, de santé etc. Donc s’il vous plait !

      Répondre à ce message

    • Le 28 avril 2014 à 08:16, par nabayouga
      En réponse à : Kaya : Un mort et deux blessés suite à des affrontements entre mossi et peuls

      Je trouve dommage de designer les protagonistes de "peul" et de" mossi ".Ils sont burkinabé et c’est l’essentiel . La construction de la nation burkinabè passe par la négation des mots qui divisent . Evitons de désigner des burkinabè par d’autres mots .

      Répondre à ce message

      • Le 28 avril 2014 à 09:58, par Nampoga
        En réponse à : Kaya : Un mort et deux blessés suite à des affrontements entre mossi et peuls

        Pas d’accord avec toi, Nabayouga. Le Peul et le Mossi sont tous Burkinabè et je crois que chacun est fier de l’être et ce n’est pas stigmatiser quelqu’un que de faire référence à son ethnie. Nous sommes tous Burkinabè mais chacun a sa communauté d’appartenance, sa culture ou sa civilisation. C’est à force de saupoudrer les problèmes, de ne pas appeler un chat un chat que le problème s’envenime. Tous les Peul ne sont pas éleveurs et tous les Mossi ou autres ne sont pas agriculteurs. Pourquoi il faut le plus souvent qu’ils y aient affrontements entre Peul et membres des autres ethnies ? En essayant une réponse à cette question et en trouvant les solutions, on pourrait, à défaut d’arrêter de tels affrontements, les circonscrire.

        Répondre à ce message

      • Le 28 avril 2014 à 10:05
        En réponse à : Kaya : Un mort et deux blessés suite à des affrontements entre mossi et peuls

        je suis d’accord avec nabouyaga. Nous sommes tous burkinabè. il n’y a ni peuls, ni mossis, ni samo....on est tous frères

        Répondre à ce message

      • Le 28 avril 2014 à 11:56, par lemarabout
        En réponse à : Kaya : Un mort et deux blessés suite à des affrontements entre mossi et peuls

        Nos autorités cela ne les regarde pas.Pour eux il faut tout faire pour l’UPC ou le MPP ne prenne pas KOSSYAM

        Répondre à ce message

        • Le 28 avril 2014 à 21:07, par aaa
          En réponse à : Kaya : Un mort et deux blessés suite à des affrontements entre mossi et peuls

          Quand je pense que ton rôle est de réfléchir comme moi cela me fait pitié autant le dire vous voulez que l’Etat nous guide a ta ton dans ce pays. Je pense que ce qui mène ce genre de raison ne mérite même pas que l’on les appel homme de surcroit dire qu’ils sont supérieur aux animaux. Il faut que nous apprenons a nous responsabiliser car l’Etat c’est nous d’abord et le gouvernement en passant par nous ne peut que nous protéger des menaces externes. Il faut que tout un chacun ce met cela dans la tête

          Répondre à ce message

      • Le 28 avril 2014 à 13:38, par Champagne
        En réponse à : Kaya : Un mort et deux blessés suite à des affrontements entre mossi et peuls

        Chers tous,

        Tout à fait d’accord.

        Evitons de mettre mettre les ethnies en conflit. Pourquoi entre peulh et mossi et pas agriculteurs et eleveurs ?

        Le Rwanda l’a bien compris après le génocide, il n’y a plus de Hutu ou Tusti.

        J’ai comme l’impression que ici au Burkina nous copions toujours le pire des situation. A défaut de connaitre, apprenons au moins des erreurs des autres.

        Ou bien ?????????

        Répondre à ce message

      • Le 28 avril 2014 à 13:39, par JMB
        En réponse à : Kaya : Un mort et deux blessés suite à des affrontements entre mossi et peuls

        Nabayouga, je suis d’accord avec vous.
        C’est par ce type d’indexation des années durant, qu’un jour de 1994, des frères et des soeurs de la même famille au Rwanda, se sont massacrés. Ne l’oublions pas.
        Un Burkinabe est un Burkinabe Peul, mossi ou ..., nous sommes tous des grains du même grenier. Ne l’oublions pas.
        De grâce, refusons l’indexation et l’esprit de discrimination, ceux-là les assoiffés de sang qui souhaitent voir des frères d’un même peuple s’affronter sur la place publique. De grâce, tendons vers la paix et la fraternité

        Répondre à ce message

      • Le 28 avril 2014 à 16:05, par Kudawre
        En réponse à : Kaya : Un mort et deux blessés suite à des affrontements entre mossi et peuls

        Je suis d’accord avec vous que nos autorités ne font rien pour résoudre définitivement le problème entre agriculteurs et éleveurs.Certes la population augmente et les surfaces cultivables sont de moins en moins disponibles.Ce qui conduit certaines personnes à s’implanter dans certaines zones de transhumance réduisant ainsi l’espace pour le pâturage.Cependant nos autorités ne sont pas à mesure de faire respecter les bornes de transhumance.
        Par-contre, certains, animaux qui échappent à la vigilance de leur propriétaires pour dévaster les champs après 3 à 6 mois de dur labeur et de manque de pluie.
        c’est vraiment triste de constater ce problème revient régulièrement mettant ainsi en péril la cohésion nationale dans déjà fragile.
        Que Dieu protège notre chaire patrie.

        Répondre à ce message

      • Le 28 avril 2014 à 21:02, par aaa
        En réponse à : Kaya : Un mort et deux blessés suite à des affrontements entre mossi et peuls

        Effectivement il pouvait juste dire qu’il y a eu conflit entre des éleveurs et des agriculteurs au lieu d’indexer les ethnies de la sorte car en faisant ainsi ce journaliste montre qu’il manque vraiment de professionnalisme car a l’heure où l’esprit patriotique est sollicité nous ne pouvons tolérer des écarts de comportement de la sorte

        Répondre à ce message

    • Le 28 avril 2014 à 17:48, par MAX
      En réponse à : Kaya : Un mort et deux blessés suite à des affrontements entre mossi et peuls

      Rappelez vous des morts de TIANKOURA en 2008 dans le Sud-Ouest...

      Répondre à ce message

    • Le 28 avril 2014 à 22:05, par silvain
      En réponse à : Kaya : Un mort et deux blessés suite à des affrontements entre mossi et peuls

      Nous ne pouvons pas nous permettre de rejeter la faute totalement a nos autorité car nous en sommes en partie responsable. En effet je pense que nos autorités ont eu a crée des pistes a bétail pour permettre la transhumance du bétail cependant dans un soucie de manque d’eau et de nourriture les berges souvent orientent leur animaux vers le coin d’eau le plus proche qui est généralement entourer de champs. Et c’est ainsi que naissent les conflits entre éleveurs et agriculteurs donc vous conviendrai avec moi que chaque de nous accuse l’état a tort ou a raison juste pour ne pas se sentir responsable.

      Répondre à ce message

  • Le 28 avril 2014 à 08:10, par ZHAM
    En réponse à : Kaya : Un mort et deux blessés suite à des affrontements entre mossi et peuls

    C’est triste d’entendre à tout moment ces genres de querelles entre communautés. On crée des zones agricoles pour les populations d’agriculteurs et on délaisse les éleveurs alors que l’agriculture et l’élevage font ensemble. Pourquoi cela ? personne ne se souci de la gravité que ces bagarres peuvent engendrer à long terme. Si c’est pour gaspiller les fonds de l’Etat pour des futilités, ils sont premiers dans ça. Nos autorités doivent comprendre que là où ils sont, c’est pour le peuple et non pour leur famille. Ils doivent travailler pour le bien du peuple.

    Répondre à ce message

    • Le 28 avril 2014 à 09:29, par BC
      En réponse à : Kaya : Un mort et deux blessés suite à des affrontements entre mossi et peuls

      Les causes profondes de ces conflits sont tabous !
      Tant qu’ils ne seront pas mis sur la place publique et traités, ça va continuer !

      Répondre à ce message

      • Le 28 avril 2014 à 11:10
        En réponse à : Kaya : Un mort et deux blessés suite à des affrontements entre mossi et peuls

        ce sont les ressentiments accumulés, les petits conflits dont on sous estime la portée, qui deviennent de grands conflits difficiles à gérer. observez bien les conflits Angola, Soudan, generalement des conflits ethniques
        Ce sont des cas d’occasion que certains occidentaux utilisent pour creer la division, quand leurs interêts sont bafoués. Un jour, on s’étonnera qu’il y a une rebellion qui commence à tel endroit.
        Il est temps que nos autorités résolvent ses problèmes avec plus de sérieux et diplomatie. pourquoi pas une loi pour éviter ces conflits. IMaginez ceux qui perdent leurs proches ; peuvent ils pardonner ?

        Répondre à ce message

  • Le 28 avril 2014 à 09:43, par Wassa
    En réponse à : Kaya : Un mort et deux blessés suite à des affrontements entre mossi et peuls

    Dommage !

    Ces conflits entre agriculteurs et éleveurs sont de plus en plus récurrents et ce, pas seulement en hivernage mais en pleine saison sèche. Ils ont lieu partout au Burkina Faso (sud-ouest, centre sud, Est, Nord, etc). Je n’irai pas comme certains sur le terrain de l’ethnie car ce n’est pas la bonne porte d’entrée pour la résolution de la question.

    Répondre à ce message

  • Le 28 avril 2014 à 10:05, par gorel
    En réponse à : Kaya : Un mort et deux blessés suite à des affrontements entre mossi et peuls

    Dans la région de Pô, une femme est trouvée morte dans la brousse. Des bergers passant par là, ne l’ont pas vu. La population a suivi les traces de ces derniers puis, sans aucune manière ont occasionné la mort de trois peuls. On est où là ? Certes nous sommes tous burkinabè, mais ils ne sont pas nombreux ceux qui considèrent les peuls du burkina comme étant burkinabè ; "d’ailleurs vous venez de partout" donc vous n’êtes pas burkinabè" : c’est ce qu’ils disent tout le temps. Le mal est sérieux, nos autorités s’enfichent. c’est pas grave... on va les reloger et c’est tout.Il ne faut pas fâcher les tout seigneurs du moment. Non surtout pas... Sinon comment comprendre qu’on puisse battre un peul devant 3 gendarmes qui laissent faire... (Lire l’évènement du 10 Avril 2014). Qu’ALLAH sauve le Burkina afin qu’il ne sombre pas comme le Rwanda...

    Répondre à ce message

  • Le 28 avril 2014 à 10:09, par Yeral Dicko
    En réponse à : Kaya : Un mort et deux blessés suite à des affrontements entre mossi et peuls

    c’est bien fait fait pour les peulhs ,ils n’amènent pas leur enfants à l’école,ils ne font pas de titre foncier,ils baisses les femmes des autres moyennant beaucoup d’argent,ils excellent dans la corruption des forces de l’ordre et de la justice !!
    Bonnes gens,on peut pas la aider comme dira l’autre.

    Répondre à ce message

  • Le 28 avril 2014 à 13:45, par Francis
    En réponse à : Kaya : Un mort et deux blessés suite à des affrontements entre mossi et peuls

    Oui. Il est grand temps de prendre au bras le corps ce problème. Il est réel, il existe et se manifeste pratiquement sur tout le territoire national. Au lieu de fleurir en rouge les meetings des Partis politiques, nos chefs coutumiers pourraient montrer qu’ils servent à quelque chose à la cité en travaillant sur cette problématique. Sans barrières politiques entre eux.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés