Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

dimanche 27 avril 2014 à 23h52min

La marche vers le referendum est-elle inéluctable ? C’est en tout cas ce qui semble ressortir du discours tenu par Assimi Kouanda, Secrétaire exécutif national du Congrès pour la Démocratie et le Progrès (CDP), lors de l’ouverture de la 1ere session du Conseil National du parti au pouvoir qui a eu lieu ce samedi 26 avril à la Maison du peuple de Ouagadougou.

Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

En pénétrant dans l’enceinte de la Maison du Peuple ce samedi matin, on ne peut s’empêcher de se rappeler du grand raout organisé le 25 janvier dernier par le Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) au même endroit. Encore à ses premiers balbutiement, le parti des anciens ténors du CDP avait opéré un premier « coup de force » qui l’avait imposé comme un opposant de poids quasiment dès sa création. En comparaison, la mobilisation du parti au pouvoir ce samedi fera peut-être moins de bruit car elle ne bénéficie pas du même effet de nouveauté.

En effet, avec ses quasi deux décennies d’existence, le CDP est une grosse machine bien rodée et c’est aussi dans les détails qu’on le constate. Pas de bousculades à l’entrée, une base militante dévouée et efficace, des journalistes choyés... Tout est mis en œuvre pour montrer que la barque n’est pas prête de couler, malgré les attaques de plus en plus violentes qu’elle subit. « Le CDP est un parti bien structuré, un parti bien organisé – le CDP est un grand parti », insistera d’ailleurs Assimi Kouanda lors de son discours d’ouverture. Un discours essentiellement consacré à la disqualification de ses principaux adversaires politiques et à la nécessité de consulter le peuple, surtout sur les questions qui fâchent...

« Une posture digne de Judas »

« Ce mouvement a endossé le costume d’opposants en reniant les positions que ses ténors défendaient il y a peu de temps », s’est exclamé Assimi Kouanda au sujet du MPP qu’il a choisi de rebaptiser « Mouvement des postes perdus ». Bien décidé à démontrer l’opportunisme politique de ses adversaires, le Secrétaire exécutif national du CDP a précisé que Roch Kaboré, Salif Diallo et Simon Compaoré avaient été « les premiers bénéficiaires d’un système qu’ils ont façonné de leurs mains ». « En adoptant une posture digne de Judas, les responsables de ce groupe scissionniste ont osé faire leur mea culpa pensant tromper le peuple », a t-il martelé. Une véritable diatribe qui appellera sans doute une réponse tout aussi véhémente des principaux mis en cause.

Sénat, referendum : le CDP dit « oui »

Les principaux thèmes abordés lors de cette 1ere session du Conseil National du CDP toucheront donc à l’installation du Sénat et au referendum sur la révision de l’article 37. Sur ces questions épineuses, la ligne du parti semble claire : respecter la démocratie et la souveraineté du peuple. Pour se justifier, le CDP a parfois recours à des procédés rhétoriques qui frisent la tautologie, comme en témoigne cette phrase extraite du discours d’Assimi Kouanda : « Réviser la constitution en respectant les dispositions établies par la constitution n’est pas une atteinte à la constitution. » Accusant les pourfendeurs du réferendum de faire un « déni de démocratie », Assimi Kouanda prévient : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée ». Reste à savoir désormais quand celle-ci arrivera...

Pierre MARECZKO

Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 26 avril 2014 à 16:38, par vérité no1 En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

    Mr Assimi Kouanda, un responsable ne parle pas au hasard !!!! Il n’y aura pas de référendum au Burkina Faso. Point barre.

    Répondre à ce message

    • Le 27 avril 2014 à 08:13, par BEN En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

      Le débat sur le referendum a pris fin depuis deux semaines. Le MPP et autres de l’opposition le savent et nous, anciens compagnons de RCKaboré, signons et persistons et disons que , ne pas aller au referendum pour statuer sur la modification de l’article 37 est ANTICONSTITUTIONNEL. Les RSS le savent et militaient , il y a moins d’un an, pour la modification de l’article 37 et la mise en place du SENAT.
      Les uns et les autres doivent maintenant se mobiliser pour amener leurs militants à s’incrire pour le referendum et ensuite pour les votes en 2015.

      Répondre à ce message

      • Le 27 avril 2014 à 10:09, par Le Burkina D’abord En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

        Tu sais, les fanatiques et autres amoureux perfides et d’une ignorance boueuse ne vont pas loin dans leur raisonnement. Ils n’ont au bout de leurs lèvres que le vocable Blaise !! Leur sauveur !! Promptes à invectiver et à tirer à bout de canons les idées contraires au fruit de leur incongruité éblouissante ! Ces gens là, il faut s’en méfier !!! En général, ils ne sont jamais sortis du Burkina, et n’ont par conséquent pas d’éléments crédible et objectifs de comparaison réel pour mesurer le travail de Blaise et CO. Non, faites un tour à coté et vous verrez que Blaise fait un service minimum, il ne bosse pas !! Ses acolytes sont dans la sinécure pendant que lui est dans sa tour d’ivoire dont il descend de temps à autre pour se rassasier des mensonges de ses conseillers et autres courtisans impénitents ! Non, le Burkina d’Abord !

        Répondre à ce message

      • Le 28 avril 2014 à 05:34, par burkina2015 En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

        Tous ceux qui défendent bec et ongle le projet de référendum me paraissent dupes. Ou qu’ils sont atteints d’un mal très profond humainement parlant. Ils n’ont pas un seul grain d’humanité ni d’humanisme en eux. Partout on crie à l’insécurité au BF ; ça ne va pas dans nos hôpitaux, nos écoles et nos universités, les délestages à n’en pas finir, bref ; l’Etat a totalement démissionné devant ses devoirs parce qu’un groupuscule d’individus, qui ont été atteints par la boulimie du pouvoir se sont accaparé les ressources du contribuable burkinabè pour les focaliser vers une seule direction : "demander au peuple s’il veut qu’un individu reste pour régner à vie ou qu’il parte !" vous n’avez vraiment pas honte de vous poser vous-mêmes une telle question ? S’il vous plaît, rentrez dans votre conscience intérieure et ressortez autant de fois que nécessaire et vous comprendrez qu’il y ait désarroi je vous en prie.

        Répondre à ce message

        • Le 28 avril 2014 à 19:23, par Jack l’éventeur En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

          Je t’arrête sur le champ l’Etat a fait son travail et n’a en aucun cas démission c’est que se sont les Burkinabé qui ne veulent plus rien faire et attendent tout de l’Etat qui n’est rien d’autre qu’eux. On crie simplement insécurité au Burkinabé tout simple parce que les burkinabés ont perdu le sens du patriotisme, du travail et du bien commun. J’imagine que si on avait pas créer le mot Etat il fait le créer pour que certains puissent l’accuser a tort ou a raison

          Répondre à ce message

    • Le 27 avril 2014 à 08:35, par Justin En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

      Dans ce cas c’est toi qui parle au hasard car il y aura bien referendum conformément à la volonté du peuple Burkinabé. On ne peut pas toujours continuer à vous gâter malgré votre minorité.

      Répondre à ce message

    • Le 27 avril 2014 à 08:48, par El Hadj YANOGO En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

      Nous avons miné le CDP en son cœur avec une bombe à fragmentation lente. D’ici peu, il va exploser. Rien, absolument rien ne pourra empêcher cette explosion ! Soyez patient mes frères. Notre stratégie est infaillible car elle a l’Onction d’Allah !

      Répondre à ce message

    • Le 27 avril 2014 à 10:47, par disons nous la vérité En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

      Même avant la démission de RSS, l’opposition à travers le Cfop avait déjà dit "non" à la mise en place du cénat, à la modification de l’article 37 ainsi qu’à l’organisation d’un quelconque référendum. C’est ainsi que jusqu’à présent, les deux premiers n’ont pas pu voir jour. Si Assami est en cours d’idées, qu’ils se taise au lieu de passer le temps à dire des balivernes. A chaque rencontre du CDP, l’ordre du jour se focalise sur les RSS pour leur volonté d’aller au réfédendum. Mais nous avions dit NON et NON à ce réfédum. Que les cdpistes accepte de présenter un candidats qui remplit les conditions et tout le Burkina aura la paix. Merci et bonne journée à tous !!!

      Répondre à ce message

    • Le 27 avril 2014 à 17:10, par Déborah En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

      Il y’aura ce referendum, n’en déplaise à vous autres.

      que croyez vous ? Notre patience a atteint sa limite et nous ne laisserons pas une minorité nous dicter notre loi.
      Rappelez le vous les circonstance dans lesquelles nous avons acquis le pouvoir et comment nous l’avons conservé.
      Alors imaginez vous ce dont nous sommes capables maintenant pour le défendre.

      C’est quand vous voulez et selon les moyens qui vous conviennent.

      En avant pour le réferendum et pour 2020 et je repete 2020 car pour nous 2015 est déja du passé

      Répondre à ce message

    • Le 28 avril 2014 à 05:49 En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

      Le CDP nous offre une belle occasion d’un soulèvement populaire qui va l’entrainer dans la tombe. Au peuple de s’y préparer. Aucune urne référendaire ne se déposera ici. Si c’est gnanga vous cherchez, vous l’aurez !

      Répondre à ce message

    • Le 28 avril 2014 à 09:47, par fofana drissa En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

      discours de démocrate ,bien monsieur assimi ,nous devons être démocrates pour le bien être de notre Faso ,vive le referendum

      Répondre à ce message

    • Le 28 avril 2014 à 10:53, par GO En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

      D’ICI LA LES BIENS MAL ACQUIT DANS NOTRE PAYS. ON SERA SE VOIRE. NOTRE POGNONS SE MET MAINTENANT DANS LES CONSTRUCTIONS ON VA D’ICI LA TOUT DÉVOILER POUR LE BIEN DU PEUPLE. LE PEUPLE A DÉJÀ GAGNER. C’EST BIEN FINI POUR LE CDP. VIVEMENT LE CHANGEMENT.

      Répondre à ce message

    • Le 28 avril 2014 à 12:04, par LARAISON En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

      PROFANE EN MATIERE CONSTITUTIONNELLE JE PENSE QU AU LIEU QUE LE CDP COMMENCE A APPELER CES MILITANTS POUR VOTER OUI POUR LA MODIFICATION DE LA CONSTITUTION IL SERAIT SAGE QUE LE CONSEIL CONSTITUTIONNEL TRANCHE D ABORD SUR LA QUESTION. SINON MODIFIER LÁ CONSTITUTION PARCE QUE LES DISPOSITIONS LE PERMET EST UNE MANQUE D ANALYSE INTELLECTUELLE

      Répondre à ce message

    • Le 28 avril 2014 à 12:21, par Jules En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

      vérité no1, tu es qui pour dire à qui qu’il n’y aura pas de référendum dans ce pays. Même ton mentor Roch en sera incapable, il ne fait que vous conduire en brousse actuellement.

      Répondre à ce message

    • Le 28 avril 2014 à 12:44, par Kontougni / "Nous-pas-bouger" En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

      => 1/ « Le CDP est un parti bien structuré, un parti bien organisé – le CDP est un grand parti », insistera d’ailleurs Assimi Kouanda lors de son discours d’ouverture. Mais il faut dire aussi que le CDP est un parti clanique, un parti de prédateur, un parti qui n’a d’autre principe ni programme politique que de conserver le pouvoir de l’État comme un gagne-pain d’un clan de politiciens sans foi ni loi. =>2/ Si les leaders du MPP ont « endossé la posture de Juda », c’est tout à fait normale puisqu’ils sont issus du CDP, qui à toujours été un parti traitre à cause nationale. La preuve, c’est que le CDP aujourd’hui ne respecte pas sa parole donnée en 1999 à l’issue du rapport du collège des sages qui avait permis un consensus salutaire. Le même CDP avait soutenu que les questions non consensuelles du CCRP ne seront pas retenues et mises en application. La modification de l’article 37 était non consensuelle pourquoi veut-on encore poser la question en référendum, sinon par traitrise et par volonté de tricheries électorales. Le MPP est traite par tradition de traitrise d’anciens cdpistes. =>3/ Si le CDP dit « oui » à des questions devenues hors-sujets, cela n’engage que le CDP et non l’ensemble des Burkinabè et les institutions de la République. Aucune loi n’oblige à organiser un référendum ; et en plus ce référendum ne servira à rien qu’à diviser le pays et à créer une incertitude sur la teneur de la loi (article 37 avec ou sans limitation des mandats) à appliquer. Et si le CDP veut par là créer les conditions d’une déflagration nuisible à la paix sociale, ces responsables seront tenus pour responsables devant la CPI et les tribunaux Burkinabè et Africains de tout sang versé en terre de Faso pour cette affaire politicienne. Il faut donc que les autres partis politiques et l’ensemble de la société civile se mobilisent pour que ce référendum de la division du peuple n’ai pas lieu, car quelque soit son résultat, perdants et gagnants auront des prétextes légitimes d’affrontements violents : accusations de fraudes pour les uns et verdict favorable des urnes pour les autres. CONCLUSION : LE CDP ET SES LEADERS SONT MAINTENANT LES PIRES DANGERS POUR LA PAIX DU BURKINA ET SA DÉMOCRATIE.

      Répondre à ce message

    • Le 28 avril 2014 à 18:36, par ENERIQUE En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

      BONSOIR !moi je suis un militant du nouveau parti le MPP.maintenant ce que je tenais a dire est le suivant:JE pense que le MPP est en bonne posture si l’on se résume a ce qu’on vois.une chose est a noter chère leader de notre parti,la paix est une valeur fondamentale pour une nation.de ce fait je leur demande de bien partir au référendum !le peuple est avec vous donc pas de panique.

      Répondre à ce message

    • Le 28 avril 2014 à 18:42, par Ouedraogo Issouf En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

      ECOUTEZ bien chère Burkinabé ASSAMI est un grand monsieur qui en plus n’est pas égoïste.regarder comment il se bat pour que la paix demeure au sein de notre FASO ?le CDP n’impose pas la candidature de Blaise,mais demande au peuple de donner son avis en ce qui concerne sa candidature.surtout qu’il y’a une divergence d’opinion la solution c’est de laisser le peuple se prononcer.vive la souveraineté du peuple !

      Répondre à ce message

    • Le 28 avril 2014 à 18:45, par gros bras mince En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

      Comme le secrétaire exécutif l’a bien souligné « Réviser la constitution en respectant les dispositions établies par la constitution n’est pas une atteinte à la constitution. » la question qui se pose actuellement est donc maintenant pourquoi l’opposition ne veux pas d’une quelconque consultation du peuple ?Pourtant il est claire que le peuple doit être consulté pour ainsi trancher sur cette affaire qui n’arrête pas depuis de faire couler tant d’ancre et tant de salive.

      Répondre à ce message

    • Le 28 avril 2014 à 18:53, par issaka yameogo En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

      un fils qui tourne le dos a sa maman est maudis a jamais !et est capable a tout faire en ce qui concernera une tierce personne.cela est la caricature typique du MPP !le préfère le diable que je connais a celui que je ne connais pas.vive le CDP

      Répondre à ce message

    • Le 28 avril 2014 à 18:54, par electron 1er En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

      « Mouvement des postes perdus »Voila pour cd qui est de votre mouvement,le nom est carment mérité pour ce trio qui ne veut point conjuguer des efforts de paix dans leur quotidien.On ne veut point de ça chez nos hommes politique,chaque homme politique se doit dans sa quête de pouvoir savoir que la paix est une priorité et il ne faut jamais en aucun cas l’ébranler.Nous voulons la paix et rin ue la paix dans ce pays.

      Répondre à ce message

      • Le 29 avril 2014 à 20:01 En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

        Est0-ce que meme c’ est un mal de chercher a reconquerir les postes operdus ? Quand on cree un parti, c’est bien sur pour se saisir du pouvopir d’ etat. le pouvoiur d’ etyat s’ exerce a travers les postes. What part you don’t understand ? Donc, chercher a reconquerir les postes perdus n’est pas a priori un mot sale. Tout parti digne de ce nom devrait chercher a s’ emparer du pouvoir, donc des postes afin de pouvoir mettre en oeuvre sa vision sociale. Ou alors vous ne comprenez pas ce que veut dire faire la politique. Si moi je cree un parti, ce n’est pas pour occuper des strapontins et accompagner Blaise dans ses mics- macs. C’est pour le delogher de facon legale a Kosyam. donc le MPP n’a pas tord de chercher a reconquerir les postes perdus, s’ il est vrai d’ ailleurs que eux tous ont perdu des postes. A part les RSS, je ne connait pas beaucoup de militants MPP qui ont perdu des postes. il y aplutot beaucoup de militants chomeurs, a l’ image de ce peuple burkinabe appauvri par la politique neopatrimonialiste de Blaise Compaore et de sa famille qui s’est confondue a l’ etat. C’est ca surtout meme qui fait que le peuple est tres fache et pres a donner les votes sanctions contre le cdp. Toutes les fois que la famille s’ est mele dans la politque, la chute n’a jamais ete aussi proche. Ferdinand Marcos aux Philippines, Nicephore Soglo au Benin, Mousa Traore au Mali, ATT au Mali, Gbagbo en CI, Ben Ali en Tunisie et maintenant, cas d’ ecole, Blaise Compaore au Burkina Faso.

        Répondre à ce message

    • Le 28 avril 2014 à 19:07, par gros bras mince En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

      Il y’a une chose qui attire mon attention depuis l’avènement du MPP sur la scène politique et je sait que beaucoup d’autre la partage.J’ai compris très vite que le MPP veut s’installer au pouvoir et ce quel qu’en soit le prix,il faut comprendre que la politique ce sont des idées,c’est des discours convaincants.Chaque opposant doit travailler de telle sorte que le peuple soit convaincu de son programme ;on ne vient pas conquérir un pouvoir en passant son temps critiquer en mal le pouvoir en place.Ce n’est comme ça que ça marche mes chers camarades,vous êtes appeler a changer votre manière de faire la politique ou vous aurez une fin douloureuse.

      Répondre à ce message

    • Le 28 avril 2014 à 19:07, par rassanbswende En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

      C’est dire que le peuple sait sur qui compter,le peuple a maintenant une culture politique bien soignée et savent dorénavant distingué la les piètres des meilleurs.nous savions tous que le MPP c’est de la pouriture et ne cherche qu’a mettre les Burkinabés dans la merde.a bas la MPP !!

      Répondre à ce message

    • Le 28 avril 2014 à 19:14, par le woudy En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

      L’opposition sait actuellement que si le peuple est consulté le oui risque de l’emporté puisque la majorité n’est justement contre.Il y’a seulement une minorité du peuple qui est contre et en toute démocratie et en toute logique la minorité ne pourrait s’affirmer devant la majorité.C’est pas comme ça que ça se passe il ne faut se cacher derrière le visage de quelques uns pour prendre une décision qui pourrait nuire a l’ensemble de tout le groupe.

      Répondre à ce message

    • Le 28 avril 2014 à 19:15, par pierre franfu En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

      CERTES que nous voulions d’un changement au Burkina Faso,mais un changement qui viendra d’un parti digne et noble,qui viendra avec un programme qui pourra égaler ou voir dépasser celui du CDP ! comme quoi ON SERA derrière le CDP tant que ce sera toujours des vipères comme opposition.

      Répondre à ce message

    • Le 28 avril 2014 à 19:24, par john pololo En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

      Monsieur le secrétaire exécutif national a bel et bien raison ;dans tout les cas possible il faut que le peuple soit consulté.Ce qu’il faut comprendre est que le MPP qui est de mauvaise foi d’ailleurs veut profiter de l’influence de la réaction de quelques anti CDP comme celle de la majorité.La loi est la et elle ne ment pas,stipulant que un référendum est nécessaire,voir indispensable en cas d’une quelconque divergence politique dans un pays,ce qui est le cas effectivement chez nous le référendum doit avoir lieu dans tout les cas.

      Répondre à ce message

    • Le 28 avril 2014 à 19:36, par la fille du capo En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

      Nous sommes tout a fait d’accord avec le secrétaire national exécutif monsieur Assimi Kouanda,le peuple doit être consulté pour qu’enfin cesse les débats inutiles autour de cette question.Il appartient au peuple et au peuple tout seule de décider.

      Répondre à ce message

    • Le 28 avril 2014 à 19:53, par le solitaire En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

      « Mouvement des postes perdus »arrêter d’intoxiquer le peuple innocent,chaque personne a sa manière de voir les choses et les avis sont loin d’être partager dans une société surtout quant il s’agi de politique. Laissez le citoyen lamda aller faire recueillir son avis,ta vision n’est pas forcement mon intention.Maintenant tout doit cesser autour de ce débat pour que nous puissions entamer la vrai marche vers l’émergence.

      Répondre à ce message

    • Le 28 avril 2014 à 22:24, par OUSMANE En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

      ASSAMI courage dans le travail,sachez que nombreux sont ceux qui soutiennent votre prise de position pour un Faso pacifique.j’ai apprécier votre discours l’hors du meeting.vive le CDP vive le referendum

      Répondre à ce message

    • Le 28 avril 2014 à 22:27, par SANKARA Salif En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

      IL faut un homme qui a une riche expérience pour continuer de garantir la paix sur le territoire Burkinabé et cet homme c’est bien BLAISE COMPAORE.

      Répondre à ce message

    • Le 28 avril 2014 à 22:35, par KIDIGA En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

      IL est temps que les Burkinabé comprennent que la loi n’est pas figé comme le mont Himalaya,au contraire elle dispose pour l’avenir.c’est pour dire que l’article 37 est modifiable puis qu’elle répond en une norme social.vive le REFERENDUM

      Répondre à ce message

    • Le 28 avril 2014 à 22:48, par john pololo En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

      Je ne suis vraiment sur de rien mais s’il y’a une chose dont je suis sur c’est qu’on frapper a coup de bâtons des gens dans ce pays surtout les gars du MPP.Attendez donc de voir la suite,ce parti est une bande d’incapable.

      Répondre à ce message

    • Le 30 avril 2014 à 10:04, par Changement2015 En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

      Je n’ai jamais vue de toute ma vie un homme aussi vilain que Assimi Kouanda ! Je parle de la laideur morale d’un enseignant à l’université.

      Répondre à ce message

  • Le 26 avril 2014 à 16:49, par kouanda idrissa En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

    tonton Assami,pardon sauve notre nom.si j’etais plus agé je pourrai tappelé et dire certaines verité.pourquoi les gens me dise qu’il prefere Yoda que vous ?j’ai envi de vomir quand j’attends les gens dire que c’est assimi encore.le probleme est tu porte le meme nom de famille que nous les vrais Kouanda.

    Répondre à ce message

  • Le 26 avril 2014 à 16:50, par laloi En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

    C’est un non evènement, qu’ils essaient un peu seulement on verra.

    Répondre à ce message

  • Le 26 avril 2014 à 16:54, par mountuan TRAORE En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

    Monsieur KOUANDA on s’en fout que les RSS soient des judas nous voulons le changement. En ce qui concerne le referendum nous n’en voulons pas, soyez prêts à un combat âpre.

    Répondre à ce message

  • Le 26 avril 2014 à 16:59 En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

    Où,ici ? 0n verra.

    Répondre à ce message

  • Le 26 avril 2014 à 17:00, par parle En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

    referendum peut être oui mais SENAT n a pas son sens d’être.soyez ecomistes mais si vous n avez pas des problemes o FASO. COMPRENEZ MOI ET AYIEZ PITIE DES GENS. EST CE VOUS SAVIEZ QU’IL Y A DES GENS QUI SONT GRAVEMENT MALADES OU SUR LE POINT DE MOURIR SIMPLEMENT ILS N ONT PA CINQ FRANCS POUR SE SOIGNER. PLUS CLAIR FAITES UN TOUR A LA PHARMACIE DE L’hopital vous verrez.soit vous constaterez que son argent n couvre pas les frais d’ordonnance.je fus un témoin occulaire.

    Répondre à ce message

  • Le 26 avril 2014 à 17:04, par Koko Bouake En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

    Le peuple sera consulté mais pas pour un référendum. Pour la présidentielle.
    N’avez pas honte de mobiliser des milliards pour seulement changer un article de la constitution et mettre en place un pouvoir à vie.
    On vous tiendra responsables de tout ce qui va suivre.
    La CPI devra ouvrir des enquêtes déjà.

    Honte et malédiction à vous !!!!!!!

    Répondre à ce message

    • Le 28 avril 2014 à 15:12, par Delmas En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

      Mon frère.Ils sont sans pitié parce qu’ils vivent dans l’opulence et avec l’argent du peuple. Il faut q’ils sachent q’on peut s’echapper a la cpi mais pas celle du bon Dieu. Ils n’ont mem pas hontes. 28 ans au pouvoir qu’est ce que vs voulez si vs aimez bien votre peuple ? Laisser voir au peuple q vs pensez consultez tt en disant q’il est mûr. C’est en cela ils pourront mesurer leur sale periode pleine de voles,d tuerie et blanchissement.

      Répondre à ce message

  • Le 26 avril 2014 à 17:08 En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

    Vous allez aller au référendum, vous allez gagner par ce qu’on sait, vous allez rester au pouvoir. C’est bien, mais, est-ce que vous allez gouverner en paix ? Soyez plus intelligents............

    Répondre à ce message

  • Le 26 avril 2014 à 17:09, par mampè En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

    Vous pourrez organiser votre référendum si la Ceni se dote de deux fichiers :
    un sans les électeurs ayant 18 ans au moment de ce vote et un autre avec tous ceux qui auront les 18 ans en novembre 2015. Donc à vos marques !

    Répondre à ce message

  • Le 26 avril 2014 à 17:11, par mampè En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

    Vous pourrez organiser votre référendum si la Ceni se dote de deux fichiers :
    un sans les électeurs ayant moins de 18 ans au moment de ce vote et un autre avec tous ceux qui auront les 18 ans en novembre 2015. Donc à vos marques !

    Répondre à ce message

  • Le 26 avril 2014 à 17:12, par On vous attend de pied ferme !!! En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

    Pas de problème !!! Chacun récoltera ce qu’il a semé et vous serai donc les comptable du chaos que vous vous obstinés à créer. Pourquoi avez vous accepté la proposition de la limitation du mandat quand le collège des sages la formulait. Pourquoi vous ne chercher pas à remettre en cause les autres recommandations mais uniquement la limitation de mandat ? Votre logique devrait vous conduire à tous remettre en cause et non seulement la limitation du mandat !!! Pour votre rappel, ces dites recommandations n’étaient pas issues d’un référendum mais plutôt dans un esprit de mesures d’apaisement issues des aspirations profondes de notre peuple qui vous oubliez n’est plus la même que vous avez gouverné pendant plus d’un quart de siècle. Nul part dans ce monde un régime n’a pu dirigé ses grands pères, ses pères, ses enfants et ses petits enfants mais nous comprenons aisément votre position car soyez en sûr cet adage qui dit que « quand un âne va te terrasser, tu ne vois pas ses oriels » va s’appliquer inéluctablement ici car le chaos qui vous vous apprêtez à créer vous emportera en enfer. Nous peuple digne et intègre du faso, attendons seulement le mot d’ordre de l’opposition coalisée pour vous montrer qui a mis le sel dans la mer.

    Répondre à ce message

  • Le 26 avril 2014 à 17:13, par blaisedégagera En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

    volonté du peuple : volonté de courtisans et d’obligés oui !jusque là on se contenait mais vos stupidités vont faire sortir la jeunesse consciente que votre blaise martyrise depuis 26 ans.une vraie révolte que ces pyromanes vont regretter toute leur vie.vous avez oublié les massacres commis par votre dieu en 87 ;nous non !les chantiers qui ne finissent pas et déplorés par cette marionnette de 1er ministre !le pont de boulmiougou dont un côté n’est plus en bon état !les délestages au quotidien !si le conseil constitutionnel ne dit pas le droit, la jeunesse assumera ses responsabilités.VILS serviteurs d’un individu mal au point physiquement qui viole l’embargo contre les armes en RCI après avoir fait "ses preuves" au libéria et en sierra léone.

    Répondre à ce message

    • Le 28 avril 2014 à 13:08 En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

      c’est nous qui degagerons blaise et tous les moyens nécessaires Non ils n’ont pas oublié leurs massacres depuis le 15oct 87 et a suite C’est pourquoi ils sont peur mais vaille que vaille ils paieront : qu’ils continuentdenous tuer comme is l’ont toujours fait mais nous on ’a plus rien a perdre Qu’on se batte ou non ils vont nous tuer fini. Autant se battre car là on gagne toujours : la victoire toujours. On les chasse ou ou on meurt en heros et dans la dignite d’unhomme qui s’est battu pour une vie digne et pour et avec les autres, en etre humain ! quand le peuple se met debout les dictateurs tremblent et ...commettent l’erreur irreparable pour eux ! Cabri mort n’a plus peur de couteau
      SOME

      Répondre à ce message

  • Le 26 avril 2014 à 17:17, par Nekobi En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

    Quand quelqu’un ne dort pas wo, tu vas le reveiller comment ?

    Répondre à ce message

    • Le 28 avril 2014 à 04:22 En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

      il faut lui verser de l’eau froide dessus. Le chat qui est poursuivi par le chien fait foufoufou mais ca n’ empeche pas au chien de s’ emparer de lui et de le trimballer a terre. Tout le monde sait que le Terminus c’est 2015. On ne peut rien contre le destin. Meme si les RSS etaient des traites, judas, ils auraient appris ca du champion toutes categories en traitrise. Qui a terrassse Sankara et qui etait- il pour Sankara avant de porter le coup de Jarnac ? Au moins les RSS ont declare ouvertement qu’ ils n’etaient plus d’accord avec Blaise. Est-ce que Blaise a dit a Sankara ouvertement qu’ il n’etait plus d’accord avec sa politique ? Non. Il s’est leve un apres midi, armer des barbouzes et ils ont tire sur tout ce qui bouge. Rappelez- vous comment ona masacre des amis avec qui on a tout fait et vous saurez que ce regime n’est pas un democrate tout simplement parce qu’ il ne peut pas l’etre. Chaque chose agit selon son essence. Ne demandez pas a une vipere de ne pas mordre.

      Solidarite et Action

      Répondre à ce message

      • Le 28 avril 2014 à 13:21, par SOME En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

        merci mon frere ! les gens oublient trop vite ! apres on veut se plaindre ! si blaise et sa clique ont fait ca a quelqu’un comme sankara alors que sankara lui a dit en face qu’il sait que lui blaise va le tuer et que effectivement blaise le tue de sang froid comme ca meme pas comme un chien, que veux attendre d’un individu comme lui. S’il ne peut meme pas respecter un etre humain qui de plus est un ami, un membre de la famille meme, que veux qu’il fasse du peuple, ces individus qu’il n’a jamais vu et qu’il connait pas et ne rencontrera jamais. Meme un animal predateur a parfois pitié !
        SOME

        Répondre à ce message

        • Le 28 avril 2014 à 20:40, par vérité no1 En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

          Je suis d’accord avec vous et je me demande pourquoi des gens suivent toujours aveuglement Blaise. Je n’arrive jamais à comprendre cela même si nous sommes dissemblables dans nos ressemblances.

          Répondre à ce message

        • Le 29 avril 2014 à 20:10 En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

          Benedict Anderson disait que la nation est une communaute construite. C’est- a- dire que toi mon frere et moi par exemple, on ne se connait pas mais on imagine que nous appartenons a la meme communaute destinale. Pourquoi ?Parce que nous estimons que y a un lien invisible entre toi et moi et les autres. Est-ce que ca peut meme etre le cas de Blaise Compaore. J’ observe mon president depuis 1987 et je finis par conclure qu’ il n’ aime pas ce pays parce qu’ il ne sent pas ce lien invisible qui le lie a ses compatriotes. Tu vois, sans meme parler, il a detruit toute la these que Anderrson a msie des annnes a construire. Ah ! Le Genie des Zignaria. A Ablasse waaannnh !!

          Répondre à ce message

  • Le 26 avril 2014 à 17:18, par Koumbem tipousga En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

    Bonsoir.

    on vous suit et on vous attend. Pourvu qu’en cas de troubles, on puisse toujours rester à ouaga sans acheter de Coarba ou fuir comme en 2011. Assimi va mettre ce pays à feu et à sang par son immaturité politique. Tout ça, c’est la peur de l’après pouvoir, qui si vous ne faites pas attention, cet après là peut se précipiter.

    Bon courage dans le discernement.

    Répondre à ce message

  • Le 26 avril 2014 à 17:25 En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

    on attend le premier qui se lèvera pour fixer la date de ce référendum. je rêve car bonnes gens,comment blaise compaoré va s’y prendre pour annoncer cette forfaiture ? il n’est pas si fou que ça sinon il signerait du même coup son acte de mort.

    Répondre à ce message

  • Le 26 avril 2014 à 17:36, par Sougri nooma En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

    Assimi, le jour que Blaise va s’amuser appeler le peuple burkinabé à un référendum. Je te dis que c’est le jour de la fin de son régime. Je pense que le CDP devrait chercher un candidat autre que Blaise pour aller à l’élection de 2015. Ne vous mettez pas sur le dos du peuple réel. Le réveil sera très douloureux.

    Répondre à ce message

  • Le 26 avril 2014 à 17:37, par YOCEF En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

    je ne suis pas CDP. Mais il faut reconnaitre que pour une fois Assami a raison. Le MPP n’apportera aucun changement positif dans ce pays. Si ce n’est que de continuer avec certaines pratiques honnies. La preuve la fusion avec le MPP de certains parties contre espèces.

    Répondre à ce message

  • Le 26 avril 2014 à 17:46, par wende pa rite Samde En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

    Référendum=soulèvement populaire

    Répondre à ce message

  • Le 26 avril 2014 à 17:57, par ATHOS En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

    Dépéchez vous pour le reférendum on vous attend les pieds fermes.Nous ne sommes dans les années 90 qu,on a elu un président avec seulement 25 pour cent de votants.En tout cas comme cabri mort n,a plus peur de couteau commencez a chercher a localiser les futurs charniers.En avant la CPI

    Répondre à ce message

  • Le 26 avril 2014 à 18:02, par Tienfo En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

    Nous disons à Blaise Compaoré de respecter la parole donnée en 2005 et 2010 au palais des sports de Ouaga 2000 : Je respecterai la constitution et la défendrai...
    Le CDP ( Compaoré Doit Partir ) peut se trouver un autre candidat mais, jamais Blaise Compaoré car, l’article 165 et 168 (nature et forme de l’Etat) de notre loi fondamentale le lui interdit. Nous ne sommes pas dans un régime monarchique.
    A bon entendeur, salut.

    Répondre à ce message

  • Le 26 avril 2014 à 18:03, par Tienfo En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

    Nous disons à Blaise Compaoré de respecter la parole donnée en 2005 et 2010 au palais des sports de Ouaga 2000 : Je respecterai la constitution et la défendrai...
    Le CDP ( Compaoré Doit Partir ) peut se trouver un autre candidat mais, jamais Blaise Compaoré car, l’article 165 et 168 (nature et forme de l’Etat) de notre loi fondamentale le lui interdit. Nous ne sommes pas dans un régime monarchique.
    A bon entendeur, salut.

    Répondre à ce message

  • Le 26 avril 2014 à 18:05, par jack En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

    Comme un seul home Non au Senat et au referendum...Tous ceux qui ont ou sont en train d’aider ce systeme le regreterons ! Blaise est TOUT sauf un democrate et il est tant qu’il parte en 2015 ou le chaos attend le Burkina !!!! alors tous comme un seul home : Compaore ca suffit degage ! n’en deplaise a Assimi et a ses mediocres du CDP ou de la FEDAPC

    Répondre à ce message

  • Le 26 avril 2014 à 18:13, par gregoire En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

    vive le CDP, cela ne rien qu’une petite demonstration,Blaiso nous sommes avec toi, oui o referndum ;oui o senat ;oui à la modification.

    Répondre à ce message

  • Le 26 avril 2014 à 18:14, par champion En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

    ns sommes d accord pr le référendum

    Répondre à ce message

  • Le 26 avril 2014 à 18:24, par Justice pour nous En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

    Mon frère Assimi, nous avons perdu nos parents et frères depuis un certain jeudi noir vers 16h. Il sont sortis et ne sont jamais rentré. C’est à la suite de cela que vous et vos amis pillent notre pays et continuent de rependre l’impunité de tout genre. Mais tout ça et votre sénat ne nous regarde pas. Ce qui nous intéresse ce que tu nous dises qui a tué nos parents, c’est tout. 2015 est votre terminus tout va se savoir, nous prions pour ça depuis 27 ans.justice

    Répondre à ce message

  • Le 26 avril 2014 à 18:26, par Kansma En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

    Décidemment, ils veulent mettre le feu à tout prix au pays. Que Dieu sauve le Burkina !

    Répondre à ce message

  • Le 26 avril 2014 à 18:30, par benoit En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

    loin de copier les democraties occidentales, je pense que la constitution en l’etat actuel merite d’etre respectee. Par ailleur BC n’est pas le seul homme capable de diriger le BURKINA FASO.

    Répondre à ce message

  • Le 26 avril 2014 à 18:32, par Tapsoba®(de H) En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

    « La marche vers le référendum est-elle inéluctable ? » La réponse à cette question ,nous l attendons depuis 2009 lorsque Blaise Comaporé appelait aux dialogues dans le cadre de son idée de réformes institutionnelles et constitutionnelles ,sans annoncé clairement que le but ultime était de parvenir à la modification de l article 37(voie parlementaire ou référendaire,peu importe,le résultat serait le même) ,reprise quelques temps plus tard par un certain RMCK,alors président du CDP par sa célèbre boutade "la limitation des mandats présidentiels est anti-démocratique" .Que le successeur de ce dernier revienne sur la même rhétorique non pas pour y apporter une réponse ,on dirait que c est un non- évènement.Alors,circulez il n y a rien à signaler,dirais-je !!

    Répondre à ce message

  • Le 26 avril 2014 à 18:33, par Ben youssef En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

    No comment, déclarez vite la date du referendum pour qu’on se rentre déja une bonne fois et avoir la paix, car la situation actuelle du BF provoque des ulcères et des accidents cardio vasculaire pour les plus sensibles. Déclarez vite vos vrais intentions et qu’on a finisse le plus tot possible

    Répondre à ce message

  • Le 26 avril 2014 à 18:37, par ka En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

    Mr. Kouanda nous pouvons dans les villages tromper le peuple comme Salia avec ses billets de banques à Bobo. Cela ne donne pas une bonne gouvernance dans l’avenir de notre pays. Le peuple est prêt pour un referendum mais quel type de referendum ? Avec celui des billets de banque ou celui du truquage. Le peuple sait déjà quel type de referendum vous demandez avec la corruption à ciel ouvert. Si a un mois vous éradiquez la corruption à ciel ouvert dont vous instaurez pour vos profits, alors le peuple vous suivra a 100% pour un referendum afin que notre président ancien bâtisseur reprenne ses activités. Alors si vous n’arrivez pas à éradiquer la corruption, le peuple aura peur de votre de requête de referendum. Vous avez en face de vous tous les intellectuelles dont vous ne pouvez pas tromper, une seule solution s’impose a vous, éradiquer l’injustice, l’impunité, la corruption, pour avoir la confiance du peuple et les intellectuelles, ou acceptez l’alternance en respectant la lettre et l’esprit de l’article 37 de notre constitution qui interdit notre président de briguer 3 mandants présidentiels consécutifs. Le temps est court pour vous, la solution qui conviendra au temps est de se battre pour un autre candidat fiable ‘’’’’’et je me pose la question pourquoi pas Mr. Assimi Kouanda ou Mr. Salia Sanou ?’’’’’

    Répondre à ce message

  • Le 26 avril 2014 à 18:45, par Digne Yarga En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

    Il n’y aura pas de referendum ici au Burkina. Si vous voulez forcer, nous rendrons ce pays ingouvernable et nous perirons tous. Si vous vous estimez puissants, organisez ce sal referendum des maintenant au lieu de passer le temps a en parler. Vous verez ce qui adviendra. Vous n’avez pas d’argent pour regler le probleme de delestages, mais vous pouvez en trouver pour un referendum. Il faut eviter de se foutre des Burkinabe. En passant, que Assimi sache qu’il n’y a pas plus Judas que celui qui n’a pas hesite a liquider son meilleur ami pour acceder au pouvoir et tout faire pour s’y accrocher.

    Répondre à ce message

  • Le 26 avril 2014 à 18:46, par Burkinbi En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

    Bonjour,
    Plus de 30 ans au Pouvoir, qu’est ce que Blaise peut apporter encore au Peuple Burkinabè ? Rien absolument.

    Il faut un changement !!! Le changement est inéluctable et indispensable !!!
    Tous ceux qui s’agitent autour de Blaise en ce moment, défendent plus leurs postes et avantages que Blaise et le Peuple !

    Non au 5è Tripatouillage de la constitution !
    Non au Pouvoir à Vie !!
    Non au SENAT !!!
    Non à toutes les formes d’injustices !!!!
    Non au référendum !!!!!
    Pouvoir et justice au Peuple !
    Le changement est une nécessité pour la survie du Peuple Burkinabè !
    Nan lara, an sara !
    La Patrie ou la mort, Nous vaincrons !

    Répondre à ce message

  • Le 26 avril 2014 à 18:51, par On vous attend de pied ferme !!! En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

    Pas de problème !!! Chacun récoltera ce qu’il a semé et vous serai donc les comptable du chaos que vous vous obstinés à créer. Pourquoi avez vous accepté la proposition de la limitation du mandat quand le collège des sages la formulait. Pourquoi vous ne chercher pas à remettre en cause les autres recommandations mais uniquement la limitation de mandat ? Votre logique devrait vous conduire à tous remettre en cause et non seulement la limitation du mandat !!! Pour votre rappel, ces dites recommandations n’étaient pas issues d’un référendum mais plutôt dans un esprit de mesures d’apaisement issues des aspirations profondes de notre peuple qui vous oubliez n’est plus la même que vous avez gouverné pendant plus d’un quart de siècle. Nul part dans ce monde un régime n’a pu dirigé ses grands pères, ses pères, ses enfants et ses petits enfants mais nous comprenons aisément votre position car soyez en sûr cet adage qui dit que « quand un âne va te terrasser, tu ne vois pas ses oriels » va s’appliquer inéluctablement ici car le chaos qui vous vous apprêtez à créer vous emportera en enfer. Nous peuple digne et intègre du faso, attendons seulement le mot d’ordre de l’opposition coalisée pour vous montrer qui a mis le sel dans la mer.

    Répondre à ce message

  • Le 26 avril 2014 à 18:57, par Ben En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

    Jai l’impression que les gens du cdp assimule le refus du referendum au mpp ! Detrompe vous le mpp est venu trouve que nous on avait deja rejete le referendum et le senat ! Le mpp est venu juste renforcer l’opposition !continuer votre cirque c’est le jour que vous allez annoncer officielement la tenue d’un referendum que vous allez savoir si oui ou non le peuple est avec vous !

    Répondre à ce message

  • Le 26 avril 2014 à 19:07 En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

    Pourtant sur lA37,la consultation du peuple est bien obstruée avec du béton armé.Notre A37 est bien gravé dans du marbre qui est la constitution.Fini l’époque où vous la prenez pour un torchon que vous l’utilisez pour vous essuyer là où je pense,pour ensuite le jeter à la poubelle.Svp,revenez sur terre car cette belle époque est bien révolue pour vous.En novembre 2015,votre Blaise Compaoré rejoindra son Ziniaréland et qu’est ce vous allez devenir ?Des moins que rien.Bande d’incapables,allez vous faire cuire des œufs.Pian !

    Répondre à ce message

  • Le 26 avril 2014 à 19:09, par SERGES En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

    Il est grand temps que l’opposition et le peuple prennent leurs responsabilités car blaise compaoré après avoir vu sa candidature invalidée par la francophonie pour raison de candidat ayant du sang sous la main a pris la décision de mourir au pouvoir. Mais les choses sont claires seule la violence le verra parti. Et il partira.

    Répondre à ce message

  • Le 26 avril 2014 à 19:10, par L’étudiant En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

    Oh ! mon cher SEN mettez un peu de l’eau dans votre vin sinon sa ne profitera à personne quant à la déchirure du pays. Referendum, referendum pensez-vous que c’est des carte d’électeurs les gents n’en ont pas non ; loin de là combien savent comment le CDP a toujours fraudé lors des élections. C’est d’ailleurs les opportunistes qui dérangent mon président là comme ca SVP laissez mon tonton aller se reposer parce qu’il est fatigué surtout n’oublie pas d’agrandir les mesures sociales surtout surtout surtout RU gratuit au campus c’est un cri de cœur presi

    Répondre à ce message

  • Le 26 avril 2014 à 19:10, par ZiemS En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

    Nous attendons tous le moment venu pour exprimer notre ras-le-bol. Gens du CDP, aviez-vous besoin de repartir à l’école pour savoir que constitutionnellement, Blaise COMPAORE ne pourra plus être président au-delà de 2015 ? Si c’est simplement une mauvaise foi ou un coup d’état constitutionnel, on se verra au tournant.
    Il est vrai que vous disposez des moyens de l’Etat pour faire tout le tour du Burkina pour distribuer ce qui revient de droit au peuple affamé, mais de grâce arrêtez pour vous car vous en faites trop.

    Répondre à ce message

  • Le 26 avril 2014 à 19:16, par Freeman En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

    Vous dites que "les responsables de ce groupe scissionniste ont osé faire leur mea culpa". Eux au moins ont osé ; et vous, vous persistez dans l’erreur. Allez-y continuez, foncez "droit dans le mur" comme le disait celui qu’on ne nomme plus à propos de l’ancien président nigérien Mamadou tandja. Lui aussi avait tenté un forcing par référendum interposé pour obtenir son "lenga" ; la suite on la connaît.

    Répondre à ce message

  • Le 26 avril 2014 à 19:34, par chambre468 En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

    Ppffffff, des bla bla mon oeil. Parler beaucoup alors que votre parole ne pèse pas un iota. Quand votre tenor va sortir dire qu’il abandonne, on vous verra revenir dire qu’il a eu plus de sagesse que vous. Bande d’incendiaires. De toutes les façons, on vous attends.

    Répondre à ce message

  • Le 26 avril 2014 à 19:35, par Yaneko En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

    Ce CDP est à l’image de ASSIMI KOUANDA. Que de contradictions. Surtout que les ténors de ce parti ne connaissent pas la position de Blaise COMPAORE, chacun mesure ces propos tout en louant les mérites de ce dictateur qui a peur de quitter le pouvoir de peur de se voir rattraper par tous ces dossiers qui attendent son débarquement. Puisse DIEU protéger notre cher FASO

    Répondre à ce message

  • Le 26 avril 2014 à 19:36, par nikiema En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

    les sages ont recommendé la limitation des mandats.la revision de l’a37 a eté un point non consensuel au ccrp.pourquoi c entetm

    Répondre à ce message

  • Le 26 avril 2014 à 19:40 En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

    REFERUNDUM OU PAS ,le peuple rejettera le cdp et son cortege d’assoiffer de pouvoir .NOUS NE VOULONS PLUS DE blaise ,ni du cdp ,ni de françois compaore .LANÇONS TOUS ,POUR UNE CANDIDATURE UNIQUE DE L’OPPOSITION ,POUR BARRER LA ROUTE AU cdp.PLUS JAMAIS DE blaise apres 2015 !!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 26 avril 2014 à 19:42, par KRIMO En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

    C’est avec tristesse que j’apprends que jusqu’à présent Assimi Koanda n’a pas compris pourquoi les ténors du MPP ont quitté le navire. Navire qui est entrain de chavirer. Quand ils étaient au CDP, ils défendaient la ligne politique de ce parti. Comme le CDP veut maintenir Blaise au pouvoir, ces honnêtes citoyens ont dit non et ils ont quitté ce parti comme le veut le peuple. Ce n’est pas intègre ça. Je pense que c’est ce que veut le peuple. Pas ceux qui défendent leur propre pain au détrument de celui du peuple

    Répondre à ce message

  • Le 26 avril 2014 à 19:43, par La Dignité En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

    Dans un Etat démocratique, il faut toujours féliciter le parti qui organise un rassemblement. Je félicite donc le CDP pour avoir organisé ce conseil du 26 avril 2014.
    Cependant, les discours bellicistes qui y sont tenus sont regrettables et pour cause :

    - Si le système avait été façonné par MM Salif DIALLO, Marc Christian KABORE et Simon COMPAORE est mauvais, c’est que le CDP, à l’intérieur duquel ce système a été conçu est également mauvais. C’est une simple question de logique, de bons sens politique. C’est pourquoi l’adage populaire veut qu’on tourne sept fois la langue dans la bouche avant de parler, de peur que les mots ne se retournent contre vous.

    - Les burkinabè épris de paix, de justice et de liberté ont observé jusque là, religieusement, la manière dont les "postes" ont été distribués par le CDP à l’intérieur du CDP. Il n’est donc pas surprenant que M. Assimi KOUANDA qui est également à l’intérieur de ce même système "rebaptise", sans aucune pudeur, le MPP en "mouvement des postes perdus".

    - Si la carpe sort de l’eau et annonce pompeusement que le caïman a les yeux gluants, qui peut la contrarier s’il n’est, lui-même, un animal aquatique. Chaque burkinabè appréciera le procédé...

    - Quelle GRAVE ERREUR d’appréciation ? Question : que réserve à travers ces mots discourtois les hommes politiques burkinabè aux générations futures de burkinabè par un discours d’injures politiques inélégants ? C’est à faire froid dans le dos !Pas abusif de répéter ce que l’homme de Tampèlga a lui même repris que "le politicien se préoccupe de la future élection alors que l’homme politique se soucie des générations futures".

    - A ce titre, la société civile devrait, dans ces conditions d’extrême imprudence de certains hommes politiques prendre ses responsabilités ici et maintenant en face d’une classe politique qui ne se montre guère à la hauteur des enjeux de la défense de notre jeune démocratie. Que devraient avoir appris les jeunes militants CDP qui étaient présents à ce rassemblement ? La haine et le dénigrement des partis politiques qui ne partagent plus ou pas les opinions du CDP ? Est-ce la pensée unique ?

    - Ensuite, "s’entêter" à vouloir organiser, mordicus, un référendum contre l’esprit et la lettre de cette même Constitution [laquelle CONSTITUTION limite, en son article 37, le mandat présidentiel à DEUX et les textes internationaux (article 23 alinéa 5 de la Charte Africaine et 1 C du Traité de la CEDEAO)] est une mauvaise lecture de la conjoncture politique actuelle qui risque inutilement de créer une entorse à la démocratie naissante dans notre pays. Le Président Blaise COMPAORE, après quand même 28 ans de gestion du pouvoir d’Etat mérite mieux que d’aller à un Référendum hasardeux qui risquerait, en cas de triomphe du "NON" de le fragiliser bêtement alors que la majorité des Burkinabè voudraient le voir aujourd’hui comme le Père de la Nation si celui-ci renonce à ce plan risqué d’un référendum inopportun, tant controversé, même à l’intérieur du CDP. Au moindre coup de clairon, nombreux sont ceux-là qui vont changer de veste et le Président Blaise COMPAORE en est parfaitement conscient. Je voudrais, en ces instants précis m’imposer comme son meilleur conseiller. Hélas ! peine perdue, l’aveuglement et l’entêtement sont encore vifs dans certains esprits mal éclairés sur les suites dommageables d’un référendum populaire. Avant de scander le recours au référendum, je leur demande de bien lire l’article 49 de la Constitution pour comprendre les raisons de l’illégalité d’un tel recours au référendum, tant souhaité par certains membres du CDP.

    - Et pourtant, la solution est simple. On n’a pas besoin de sortir de "Sciences po paris" de l’ENA ou encore de "Williams PONTY" pour se rendre compte que nous allons négocier une meilleure transition démocratique par le renoncement officiel du Président Blaise COMPAORE à briguer un troisième mandat consécutif. Dans les démocraties occidentales, il ne viendrait même pas à l’idée d’un Barak OBAMA ou d’un François Hollande de vouloir briguer un troisième mandat à la fin d’un mandat limité à DEUX.
    C’est donc l’occasion, pour le Président Blaise COMPAORE de montrer aux yeux du monde entier qu’ici, au Burkina Faso, nous aussi, démocrates et patriotes burkinabè, nous avons pris le train de l’alternance et de la démocratie. Il sera très tard si une autre solution est choisie et les "survivants" raconteront la suite... L’avantage c’est d’avoir prévenu pour éviter d’avoir panser, sans conscience, ultérieurement, les béantes plaies.

    Répondre à ce message

  • Le 26 avril 2014 à 19:48, par Ce sont tous les mêmes militants du CDP et du MPP. En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

    M. M. Pierre, vous avez oublié de souligner que ceux qui étaient au meeting du CDP étaient les mêmes au meeting du MPP.

    Le jeux va se faire dans le secret de l’isoloir. L’argent sera pris, mais le vote ne suivra pas. Précédent : mairie du secteur 4. L’exigence du changement est très forte et la création du MPP auquel je ne suis pas adhérent est la face cachée de l’iceberg.

    Répondre à ce message

    • Le 28 avril 2014 à 13:45, par SOME En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

      tu as tout dit Ce MPP n’est qu’un element du CDP Ils savent ce qu’ils font et ils s’entendent tres dans leur plan. Ils font croire qu’ils se haissent a mort alors qu’au contraire chacun joue tres bien sa partie d’acteur dans une piece de theatre qu’is ont bien monté ensemble pour nous rouler completement Mais nous aussi on les a compris et on le combattra jusqu’a la mort La patrie ou mort nous vaincrons. On s’en fout la mort !
      SOME

      Répondre à ce message

  • Le 26 avril 2014 à 19:48, par nikiema En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

    au juste il n ya plus de travail au faso.des mobilisations l’infini.sachez que vous devrez faire emerger le pays

    Répondre à ce message

  • Le 26 avril 2014 à 19:51, par Maho En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

    D’autres finirons comme Mamadou Tandja du Niger

    Wait and see

    Répondre à ce message

  • Le 26 avril 2014 à 19:55, par Kibora En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

    Quitter le beau palais de Kossyam à la fin de son mandat présidentiel n’est pas une atteinte à la Constitution.

    Répondre à ce message

  • Le 26 avril 2014 à 19:57, par hub En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

    Assimi, toi aussi ! tu t’entends parler ?

    Répondre à ce message

  • Le 26 avril 2014 à 20:06, par Un observateur En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

    Mr Assimi Koanda, puisque votre preocupation ultime est la defense des droits du peuple, pouvez expliquer plus precisement en quoi est-ce que l’installation d’un senat budgetivore ameliorerait la vie du citoyen lamada de Komki-Ipala ? En quoi est ce que l’organization d’un referendum (qui n’est pas gratuit en passant)sur la limitation des mandats presidentielles ameliorera la vie de ce meme citoyen lamda ?
    Comme l’a si bien dit votre propre coneiller Melegue Traore, que peux faire encore Blaise pour le Burkina qu’il n’a pas fait en 25-30ans. Si vous etes vraiment preocupe par ce peuple, laissez cette constitution tel quel et laisser ce peuple jouir d’une alternance a la tete de l’etat afin que d’autres puissent apporter leur pierre au developpement de notre cher Burkina.

    Répondre à ce message

  • Le 26 avril 2014 à 20:11, par le droit En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

    Pourquoi le cdp nais pas partir au stade du 4 aout comme la fait le mpp ou bien le stade du 4 aout nais plus a ouaga ?

    Répondre à ce message

  • Le 26 avril 2014 à 20:20, par Aubin En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

    Bravo au CDP pour la défense de notre liberté d’expression. Tous les partis de l’opposition réunis mobilisent 600 milles (selon leur chiffre douteux d’ailleurs) sur une population de 16 Millions et se permettent de dire que le peuple ne veut pas s’exprimer par lui-même via le referendum. C’est à se demander quel est le niveau des personnes qui aspirent à vouloir gouverner ce pays.

    Répondre à ce message

    • Le 27 avril 2014 à 02:20, par On vous attend de pied ferme !!! En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

      Pas de problème !!! Chacun récoltera ce qu’il a semé et vous serai donc les comptable du chaos que vous vous obstinés à créer. Pourquoi avez vous accepté la proposition de la limitation du mandat quand le collège des sages la formulait. Pourquoi vous ne chercher pas à remettre en cause les autres recommandations mais uniquement la limitation de mandat ? Votre logique devrait vous conduire à tous remettre en cause et non seulement la limitation du mandat !!! Pour votre rappel, ces dites recommandations n’étaient pas issues d’un référendum mais plutôt dans un esprit de mesures d’apaisement issues des aspirations profondes de notre peuple qui vous oubliez n’est plus la même que vous avez gouverné pendant plus d’un quart de siècle. Nul part dans ce monde un régime n’a pu dirigé ses grands pères, ses pères, ses enfants et ses petits enfants mais nous comprenons aisément votre position car soyez en sûr cet adage qui dit que « quand un âne va te terrasser, tu ne vois pas ses oriels » va s’appliquer inéluctablement ici car le chaos qui vous vous apprêtez à créer vous emportera en enfer. Nous peuple digne et intègre du faso, attendons seulement le mot d’ordre de l’opposition coalisée pour vous montrer qui a mis le sel dans la mer.

      Répondre à ce message

      • Le 27 avril 2014 à 09:00, par Aubin En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

        Je respect ton opinion et ton jugement, c’est pourquoi je t’invite à l’exprimer (en votant NON en ce qui te concerne) au referendum, plutôt que des laisser des gros lards s’exprimer à ta place et s’accaparer de ton droit citoyen. En tant que démocrate, nous qui somme pour le referendum savons nous soumettre à la décision de la majorité. Tu as donc pas à t’inquiéter si ton chois est vraiment l’aspiration du peuple.

        Répondre à ce message

  • Le 26 avril 2014 à 20:46, par ABDOUL NAS 1er En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

    IL faudra resoudre le problème d’eau d’electricité,de santé,d’emploi,d’education avant de parler du sénat et du referendum.

    Répondre à ce message

  • Le 26 avril 2014 à 20:56, par Jéhus En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

    C’est une faiblesse de continuer à diaboliser les créateurs de MPP pour justifier la place du CDP. Le CDP est entrain de faire la promotion du MPP sans le savoir. Il faut plutôt trouver des arguments plus solides pour convaincre le peuple au lieu de continuer à nous raconter que vous avez mangé dans le même plat car c’est du passé. Dites nous ce que vous allez apportez de plus au Burkinabé qui n’ont même plus l’électricité à la maison. Malheureusement ASSIMI CONDA(KOUANDA) n’est pas grand intellectuel pour tenir une bonne réflexion et proposer des solutions. C’est pareil pour tous les patrons actuel du CDP. C’est l’ère des tocards. Espérons que vous allez au moins accepter les résultats du référendum s’il a lieu comme vous le voulez.

    Répondre à ce message

  • Le 26 avril 2014 à 21:01, par Laguna En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

    La maison du peuple était " remplie recto verseau" vive le CDP ! Vive l Référendum ,vive le Sénat.
    Oui mr Assimi Kouanda vous avez raison,il faut donner la parole au peuple.par un oui ou non il va trancher.

    Répondre à ce message

  • Le 26 avril 2014 à 21:37, par Je ne suis pas têtu En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

    Celui qui refuse d’apprendre par la SAGESSE le fera dans la DOULEUR.

    Répondre à ce message

  • Le 26 avril 2014 à 21:49 En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

    waiii ! le cepedeux est aux abois. tout un congres juste contre un parti et meme noveau- ne. Ca faisait pitie !mais c’est la panique a bord, djo !. mais nous on n’ ecoute pas les sous-fifres. essayer votre modificaton de la constitution on va voir. c’est la vous saurez qui a mis l’ eau dans coco. Y a un temps pour tout. le temps de votre heteroclite parti d’ interets personnels est termine. Arreter de philosopher. Judas ooh, Pierre ooh, Marie Magdalene ooh, votre temps est fini. Si tu va a la chasse matin et que le soir tu n’ as pas encore tue une souris, c’est bien certain que les carotes sont bien cuites. C’est la nuit tu vas tuer elephant ? Meme quand le chat fait foufoufou poupoupou, ca n’ empeche pas le molosse de le mettre a terre. Quant le cepedeux etait fort, j’ ai meme deja oublie son nom- la encore, qui osait vous attaquer ? Si vous voyer que les chevres suivent l’ hyene pou meme lui arracher le nere qu’ il porte sur son echine bssse, c’est que notre hyene es malade et bien malade. Elle est meme a l’ article de sa mort.Il faut quitter les choses avant que les choses ne vous quittent. Ce n’est pas de la sagesse mais juste une question de survie. Tout a une fin, sauf Dieu.
    L’ Ecclesiaste.

    Répondre à ce message

  • Le 26 avril 2014 à 21:50, par Tapsoba®(de H) En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

    « La marche vers le référendum est-elle inéluctable ? » La réponse à cette question ,nous l attendons depuis 2009 lorsque Blaise Comaporé appelait aux dialogues dans le cadre de son idée de réformes institutionnelles et constitutionnelles ,sans annoncé clairement que le but ultime était de parvenir à la modification de l article 37(voie parlementaire ou référendaire,peu importe,le résultat serait le même) ,reprise quelques temps plus tard par un certain RMCK,alors président du CDP par sa célèbre boutade "la limitation des mandats présidentiels est anti-démocratique" .Que le successeur de ce dernier revienne sur la même rhétorique non pas pour y apporter une réponse ,on dirait que c est un non- évènement.Alors,circulez il n y a rien à signaler,dirais-je !!

    Répondre à ce message

  • Le 26 avril 2014 à 21:58 En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

    "En pénétrant dans l’enceinte de la Maison du Peuple ce samedi matin", beaucoup de cedepistes ont tremble car la faim et la fin des haricots sont la. Ils ne sont pas betes, les cedepistes. Bon. Meme si certains ne sont pas des lumieres, ils ont tout de meme un instinct, celui de l’ insecte qui ne sait que sucer le sang du commensal, parasitiquement !

    Répondre à ce message

  • Le 26 avril 2014 à 21:59, par Sergent-chef NM.......... En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

    Pour le moment,on vous observe. Le temps venu, nous prenderons nos responsabilités ; nous savons que le sang sera versé, mais necessaire pour l’avenir des générations futures.

    Répondre à ce message

    • Le 27 avril 2014 à 15:35, par Capi En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

      Sergent, si tu as des couilles, dévoiles ton identité et on verra
      C’est facile de te cacher derrière ton écran.

      Je vous ai déjà dit, même s’il faut tuer tout le monde et gouverner les arbres, on le ferra.
      Pour le reste vous savez ou nous sommes, c’est a la sortie Sud de Ouaga. On vous y attend.

      Vive le CDP

      Répondre à ce message

      • Le 28 avril 2014 à 16:28, par le barbu En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

        Quittes la. Toi capi tu n est qu’ un désoeuvré , sinon tu ne parlerais pas ainsi.ou bien tu es un militairee poltron. Les vrais, ceux républicains ne font pas de politique et ne tireront jamais sur le peuple.si tu pense effrayer quelqu un ici tu te trompes. Comme tu as les couilles alors vas en Syrie ou en Afghanistan,ou bien en Lybie, chez l,ami de ton deus.
        Colles nous la paix avec ton faux pseudonyme ouais !.
        Le barbu

        Répondre à ce message

  • Le 26 avril 2014 à 22:01, par Voltaïque En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

    La constitution prevoit le recours au referendum à la diligence du chef de l’Etat lorsqu’une question d’interet national divise profondement les acteurs politiques. L’article 37 peut et va donc être révisé... Refuser cela c’est renier, violer la constitution. C’est conspirer contre la démocratie, la paix et le progrès du Burkina Faso

    Répondre à ce message

    • Le 28 avril 2014 à 20:05, par passakziri En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

      Avec vos argumentaires tordus, soit vous ne comprenez pas francais ou bien vous êtes de très très mauvaise foi. La deuxième me parait plus plausible. Vous dites que la constitution n’est que du papier qui ne saurait être au dessus de la volonté du ``peuple`` que vous pretendez défendre. Reconnaissons d’abord sa signification pour toute nation digne de ce nom ( je ne parle pas des états voyous et sans répères), respectons la constitution comme elle a été adoptée car c’est plus que de l’écrit ne vous en déplaise.
      Je poserais deux questions au conseil constitutionel si je le pouvais : Est ce un manquement à notre constitution ( la plus haute de notre législation nationale ) si je disais qu elle limite le mandat du président à 2 Mandats consécutifs de 5 ans ? Si c est le cas je dois être condammné .Si ce n est pas le cas, sommes nous obligés de modifier unce article juste parce qu il ne serait pas interdit de le faire ? Si oui, je demande à ce qu* on modifie aussi tous les autres articles qui ne sont pas vérouillés. On pourrait alors par exemple modifier l’article 23 comme suit : << La famille n est pas la cellule de base de la société. L’Etat lui doit aucune protection.

      Le mariage est fondé sur le libre consentement de l’homme et de l homme, de la femme et de la femme. Toute discrimination fondée sur la race, la couleur, la religion, l’ethnie, la caste, l’origine sociale, la fortune est autorisée en matière de mariage.

      Les enfants sont inégaux en droits et en devoirs dans leurs relations familiales. Les parents n’ont pas le droit naturel et le devoir d’élever et d’éduquer leurs enfants. Ceux-ci ne leur doivent pas respect et assistance.>> C est dit nul part que ca ne peut pas être modifié non ? Continuez de vous pervertir avec vos arguments qui ne tiennent pas debout.

      Passakziri

      Répondre à ce message

  • Le 26 avril 2014 à 22:04 En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

    Je ne savais pas que c’est Roch, Simon et Salif qui ont fait le CDP. J’ ai toujours cru que c’ etait l’ oeuvre du Genie de Ziniare(je n’ai pas dit Genie des Carpates, maudit qui mal y pense). Donc si c’est vrai, et pourquoi je douterais de la bonne fois des petits garcons coursiers du gigantissime parti de Blaise, ca veut dire que moi meme , a partir meme du moment ou vous lisez ces lignes, je quite ce parti sans ame, car son ame est maintenant au MPP. RSS, considerez cette note solemnelle de demission collective individuelle du CDP comme une adhesion individuelle et collective au MPP, du moins au mouvement pour la protection du peuple, donc a l’ integrite de la constitution qui ne saurait se realiser sans l’ abandon de la msie sur pied d’ un senat dynastisant et d’ une modification enieme de l’ article 37. N’ aan laara, a’an saara.

    Répondre à ce message

  • Le 26 avril 2014 à 22:13, par L’Intègre En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

    je me demande chaque fois quand mon grand frère Assimi rentre a la maison, comment il explique sa journée a sa femme et a ses enfants.

    vivement que Mme Kouanda arrive a le dire la verite.

    L’Intègre

    Répondre à ce message

    • Le 26 avril 2014 à 23:27, par vérité no1 En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

      Bien dit, mais je crois que Assimi est devenu comme un esclave politique qui fait tout malgré lui même. Il doit utiliser la prudence car si ça dégénère, le CDP va tout porter sur lui.

      Répondre à ce message

    • Le 27 avril 2014 à 01:18, par Intervenant En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

      Intègre ? Seule une bassesse certaine peut vous amener à vous en prendre à une famille qui n’a rien à voir dans le débat. Essayer de relever un peu le niveau de vos élucubrations !

      Répondre à ce message

      • Le 27 avril 2014 à 05:49, par L’Intègre En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

        Intervenant !

        il faut lire et comprendre, ou tu n’as pas ete a l’ecole de mon vilage ??? loin de moi l idée d’insulter la famille Kouanda. c’est dire simplement que la famille a honte de lui. je t’informe puisque tu ne peux pas le savoir que je suis allié a la famille et en français facile comme tu comprends vite mais il faut expliquer longtemps, c’est mon parent.

        L’Intègre

        Répondre à ce message

        • Le 27 avril 2014 à 14:52, par Intervenant En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

          À L’Intègre. C’est la famille Kouanda qui vous a dit qu’elle avait honte de lui ? C’est facile de décréter qu’on est "allié à la famille", sachant que c’est totalement invérifiable ! Et c’est aussi quelque peu prétentieux de vouloir expliquer les choses "en français facile" à quelqu’un que vous ne connaissez pas. Mais si ça peut vous donner de l’assurance, pourquoi pas ?

          Répondre à ce message

    • Le 2 mai 2014 à 15:55 En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

      Reponse a Question Legitime : Il explique plus rien. Quand il rentre, il s’ affale sur le divan, prostre et ne veux parler a personne. Ikl ne regarde meme plus sa femme et ses enfants dans les yeux. Il ne peut meme plkus lire le coran car le coran est la Verite et cette verite l’ effraie. il a peur du Djaharma. C’est pas facile quand des universitaires se prostituent pour des non- universitaires. Assimi, yaaka. Toi qu’ on respectait comme ca pour ta ponderation, pour ton srieux dans les analyses historiques ! AQujourd’ hui te voila echoue sur tous les plans, Tu es toujoursa un Maitre Assistant d’ histoire alors que tu professes depuis 1983. Tes propres etudiants meme sont venus des etudes te depasser car je connais deux qui sont profs pleins et 4 qui sont Maitres de conf. en plus tu te laisses embarquer par un parti au moment ou il est en pleine coulade ou coulement. En tout cas, le joola brinquebalant d CDP es en train de couler. Ma=is comme il est gigantissime, ca prend du temps. t’ as pas vu les rats qui ont senti l’au et qui sautent hors de l’ embarcadere ? Tu as etudie beaucoup beaucoup pour avoir une boussole aveugle qui ne sait pas lire la direction ? je te plains.

      Répondre à ce message

  • Le 26 avril 2014 à 22:27, par kaiserrasbank En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

    en faite pourquoi des intellectuels et responsables de la trame de Assimi Kouanda s’évertuent à défendre l’indéfendable !!!Le référendum pour modifier la constitution et après ??Donc le Burkina ne pourra jamais s’en passer de blaise ??Autant commencer à lui préparer des clones car il est mortel et il faudra s’y faire sans lui tôt ou tard... Mon Dieu pourquoi faire croire à quelqu’un qu’il est le seul capable de ...tout en sachant intérieurement que cela est faux ??? Proposez un autre candidat et dites à Blaise de se préparer pour revenir si après son petit repos il se sent encore mais de grâce laisser le pays en paix...

    Répondre à ce message

  • Le 26 avril 2014 à 22:37, par verges En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

    BLA BLA BLA BLA RIEN DE NOUVEAU, PAS DE REFERENDUM NI DE REVISION DE L’ARTICLE 37, PAS DE SENAT NON PLUS. CONTINUEZ LE BLA BLA BLA

    Répondre à ce message

  • Le 26 avril 2014 à 23:07, par fimba En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

    Je suis triste de voir juste qu’à quel point l’homme peut être égoïste ? Pourquoi tous ces gens ne voient-ils que leur intérêt personnel ? Pourquoi sont -ils près à sacrifier ce peuple qui a pourtant à un moment donné eu confiance en eux ? Burkinabé apprenez à connaitre les hommes par ce qu’ils disent et par ce qu’ils sont ? Réveillez vous.

    Répondre à ce message

  • Le 26 avril 2014 à 23:09, par fimba En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

    Je suis triste de voir juste qu’à quel point l’homme peut être égoïste. Pourquoi tous ces gens ne voient-ils que leur intérêt personnel ? Pourquoi sont -ils près à sacrifier ce peuple qui a pourtant à un moment donné eu confiance en eux ? Burkinabé apprenez à connaitre les hommes par ce qu’ils disent et par ce qu’ils sont ? Réveillez vous.

    Répondre à ce message

  • Le 27 avril 2014 à 07:06, par El Commandante En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

    Haaaaa ! Mr Assimi avec son referendum. il faut l’organiser on vera. c’est trop facil d’en parler. le peuple dit non !

    Répondre à ce message

  • Le 27 avril 2014 à 07:39, par Voltaïque En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

    La constitution prevoit le recours au referendum à la diligence du chef de l’Etat lorsqu’une question d’interet national divise profondement les acteurs politiques. L’article 37 peut et va donc être révisé... Refuser cela c’est renier, violer la constitution. C’est conspirer contre la démocratie, la paix et le progrès du Burkina Faso

    Répondre à ce message

    • Le 27 avril 2014 à 10:43, par YIRMOAGA En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

      Au juste Mr ASSIMI milite pour QUI ?Mr FC ou SEM BC ? Le SNAT visait à parquer les R S S pour laisser champ libre à Mr FRAnçois,Candidat qui allait destabiliser DIABRE par la fraude avec le vote de la diaspora. Maintenant que les R S S ont déjoué le peège du SENAT,une Candidature probable panique la Famille COMPAORE et l’on sait pas qui va etre candidat ? Mr FRANçois ou SEM BC ? Voilà que Mr ASSIMI est le seul à paniquer au sein du CDP ?Des COMPAORE,qui va etr CANDIDAT ? C’st Normal que Mr ASSIMI appelé pour soutenir Mr FRANçois se trouve dans l’ambroglio de fustiger les RSS qui viennent déjouer le scénario ? Du calme Mr ASSIMI,le BURKINA va exster après votre gestion (CDP)et vous dvrez vous calmer, ya foye.Mr François,en bon MOAGA ne souhaite pas la prolongation ?NORMAL non ? On s’organise pour 2015 avec ds candidatures plurielles et le peuple décidera.

      Répondre à ce message

    • Le 27 avril 2014 à 11:21, par disons nous la vérité En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

      Voltaïque, quelle question d’intérêt national divise les acteurs politiques au BF actuellement, pour que vous voulliez d’un référendum ? Blaise à ma connaissance n’a encore dit qu’il veut se representer en 2015. Je pense que vous décidez à sa place à chaque que vous dites qu’il est nécessaire d’organiser un référendum. Le bon sens voudrais que l’intéressé lui même décide de sa nécessité.

      Répondre à ce message

    • Le 27 avril 2014 à 11:27, par YIRMOAGA En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

      Les ménaces de Mr ASSIMI, on l’a djà entendu à l’ARRD.4 face au MAIRE POPULAIRE de L’ARRD ? Le refu d’arrachr sa lance qu’il a plantée, face aux décisions de son parti, de limoger Mr ANATOL ? Qu’ est devnue ctte lance ? Est la m^m lance qu’il vient de planter à nouvo pour le sénat,le referendum,l’A37 ? Pauvr .....Pauvre de fidèl croyant islamologue et historien .Il aura interet à se cultiver en politique ,parcequ’il fait hont aux hmmes politiques et à sa Fmlle.

      Répondre à ce message

    • Le 27 avril 2014 à 12:20, par sabari kagni En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

      Tous les oiseaux de mauvais augure qui ne prônent rien que la violence j’espère qu’en prévoyant beaucoup de morts ils se comptent parmi ces morts. Je souhaite vivement qu’ils soient les premiers cadavres de l’apocalypse tant attendu. A bon entendeur salut

      Répondre à ce message

    • Le 27 avril 2014 à 12:54 En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

      Un problème de Blaise n’est pas une question d’intérêt national.

      Répondre à ce message

    • Le 27 avril 2014 à 13:06, par Le fils du faso En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

      Si le MPP est un Mouvement des Postes Perdus assimi kouanda est entrain de nous prouver que le CDP est une coordination D interet personnel donc c est pour cela que nous soutenons et nous continurons a soutenir le MPP merci Mr assimi

      Répondre à ce message

    • Le 27 avril 2014 à 14:17 En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

      On voit bien que les prochains candidats au TPI sont bien en train de se préparer, exactement comme Gwagbo s’y était préparé. On l’avait prévenu, il n’avait pas écouté. Et la prophétie se réalisa. Voilà que ceux qui l’avaient prévenu suivent aujourd’hui son exemple. Il ne reste plus qu’à la prophétie de Gwagbo de se réaliser. Il avait en effet dit que ce qui lui prédisaient un tel sort le trouveront là-bas, au TPI. Puisqu’il y est déjà, il ne ferait donc qu’ attendre ses compagnons. La présidente du TPI aura encore certainement affaire.

      Répondre à ce message

    • Le 27 avril 2014 à 14:29, par nikiema En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

      tous mobilisons contre ce tripatouillage de la constitution.

      Répondre à ce message

    • Le 27 avril 2014 à 21:32, par nikiema En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

      il n ya de pire traitre que celui qui a tué son ami pour le pouvoir.

      Répondre à ce message

    • Le 28 avril 2014 à 00:13 En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

      Désolé mon cher. L’article 37 n’est pas d’intérêt national. Il concerne un seul bonhomme même s’il met en jeu notre poudrière.

      Répondre à ce message

    • Le 28 avril 2014 à 00:49, par oussou8 En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

      Subitement, vous vous rappelez du peuple et surtout de sa souverainité ; que c’est drole, depuis que cette 4eme republique a commencé, c’est maintenant que le peuple devient souverain à tel point que vous voulez son avis. De grace, ayez honte un jour et regardez-vous dans le miroir, en effet il y a eu beaucoup de modifications constitutionnelles sans que vous daignez consulter le peuple(souverain) car à l’epoque vous avez la majorité qualifiée, comme maintenant vous n’avez plus cette configuration vous songez au peuple souverain. Une fois de plus, de grace epargnez-nous de vos inepsies ; le peuple n’a jamais été consulté et ne le sera pas cette foi-ci ; donc, si le parlement, qui d’habitude est consulté,ne peut pas resoudre le problème, c’est qu’il n’y aura pas de consultation populaire et donc pas de modification de l’article 37. A bon entendeur salut !

      Répondre à ce message

    • Le 28 avril 2014 à 00:54, par oussou8 En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

      Subitement, vous vous rappelez du peuple et surtout de sa souverainité ; que c’est drole, depuis que cette 4eme republique a commencé, c’est maintenant que le peuple devient souverain à tel point que vous voulez son avis. De grace, ayez honte un jour et regardez-vous dans le miroir, en effet il y a eu beaucoup de modifications constitutionnelles sans que vous daignez consulter le peuple(souverain) car à l’epoque vous avez la majorité qualifiée, comme maintenant vous n’avez plus cette configuration vous songez au peuple souverain. Une fois de plus, de grace epargnez-nous de vos inepsies ; le peuple n’a jamais été consulté et ne le sera pas cette foi-ci ; donc, si le parlement, qui d’habitude est consulté,ne peut pas resoudre le problème, c’est qu’il n’y aura pas de consultation populaire et donc pas de modification de l’article 37. A bon entendeur salut !

      Répondre à ce message

    • Le 28 avril 2014 à 08:26, par Belco En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

      La constitution le prévoit, mais pas avec quelqu’un qui a fait plus de 27 ans sans apporter grande chose à la lutte contre la pauvreté de son peuple !!!!

      Répondre à ce message

  • Le 27 avril 2014 à 10:08, par paz En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

    Messieurs les responsables du CDP, Voulez-vous vraiment par égoïsme mettre le Burkina à feu et à sang en 2015 ? Vous n’étes pas franc avec vous-même, comment pouvez-vous relevez les défis du pays en vous trahissant vous-même. Les choses ont évolués et le peuple a muri avec tous vos magouilles. Acceptez la réalité et économisez le prix d’un referendum bidon pour mieux équipé nos centres de santé, nos écoles. Ne suivez pas les traces du FPI de 2010. Présentez un autre candidat si vous êtes confiant en vous sans les truquages.
    Assimi regarde la photo du meeting, tu remarqueras le regard soucieux de PODA qui en dit beaucoup de choses. Et comme disait notre regretter journaliste Norbert Zongo au président Blaise Compaoré ‘’’’ comment feriez-vous pour s’imposer aux intellectuels qui appréhendent les dimensions de votre dictature et le drame qu’elle représente pour notre peuple ?’’’’’Une seule solution s’impose à vous : emprisonner, tuer, faire disparaitre.’’’’ Et je dis que notre regretté journaliste a raison, les responsables du CDP sont bel et bien reparti pour la violence qui fera en 2015 de nouvelles veuves et de nouveaux orphelins. Quel peuple voulez-vous gouverner après 2015 ? Des orphelins ? Des veuves ? Ou des jeunes assassins à la machette ? Si vous êtes sûre que votre parti fera mieux en 2015 pour que le Burkina avance, acceptez l’alternance et présentez un autre candidat selon nos lois et notre constitution. Pourquoi aggraver au près du peuple le nom d’une personne déjà tremper ? Permettez qu’il se retire avec les honneurs de son rang. Pour moi qui est de la génération des PODA et vécu sous le règne sans partage du président Blaise Compaoré, le CDP commence à être un parti incapable de réflexion.

    Répondre à ce message

  • Le 27 avril 2014 à 11:20, par El Commandante En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

    Voiltaïque, on appelle au referendum quand ça y va de l’interêt du peuple. qu’est ce qu’on a à gagner si notre président reste encore au pouvoir ? après 28 ans je pense qu’il n’a plus rien à prouver.

    Répondre à ce message

  • Le 27 avril 2014 à 11:22, par simplice En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

    le CDP est un grand parti qui rempli la maison du peuple, mais malheureusement ne peux pas trouver un autre candidat qui va poursuivre le programme de Blaise Compaore et éviter en même temps l’instabilité pour notre pays.
    Quelle honte pour le groupe FRANCOIS et ASSAMI

    Répondre à ce message

  • Le 27 avril 2014 à 12:11, par Yoda En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

    Les caciques du CDP sont des irresponsables !!!
    Ils n’aiment pas le peuple et ils n’aiment pas le Burkina Faso.
    Ils n’aiment que BC et sa famille.Quelle honte !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 27 avril 2014 à 12:33, par simplice En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

    LE CDP DE FRANÇOIS COMPAORE EST ENTRAIN D’envoyer BLAISE ET BF DROIT DANS LE MUR

    Répondre à ce message

  • Le 27 avril 2014 à 12:39, par king of king En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

    c normal. C sont ds politichien il n pense qu’aux prochaines elections. Nous avons besoin d’homme d’etat ki puise penser a la prochaine generation. La panse !eh la panse !

    Répondre à ce message

  • Le 27 avril 2014 à 12:47, par Noyesman En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

    « Réviser la constitution en respectant les dispositions établies par la constitution n’est pas une atteinte à la constitution. », j’imagine qu’il faut savoir faire le pied au mur la tête en bas pour pouvoir comprendre les propos tenus par Assimi dans un moment d’euphorie. Dans leur for intérieur ils voient tous le rouge mais comme François Compaoré dit que c’est vert, alors ils s’alignent mécaniquement en soutenant que c’est vert fluorescent. Rien d’étonnant, l’indépendance d’esprit est un crime de lèse-majesté au CDP. Que du boucan et de l’argent dépensé pour rien du tout. Il n y’aura pas de referendum, n’en déplaise au petit boss, à sa cour et à ses internautes qui polluent sans conviction les fora sur le faso.net. Toutes les récentes manifestations du CDP constituent des spasmes de fin de vie. En novembre 2015, fin du règne mafieux et maçonnique des frères Compaoré, familles alliées and Co sur les 13 régions du Burkina Faso. Webmaster, j’ai mis du temps pour écrire.

    Répondre à ce message

  • Le 27 avril 2014 à 12:55 En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

    Créer les troubles, ça nous profitera car le malheur des uns fera le bonheur des autres. Ils seront les premiers à fuir ce pays (cf 2011). Moi, je n’ai rien à perdre car c’est le riche qui a peur de mourir.

    Répondre à ce message

  • Le 27 avril 2014 à 13:39 En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

    Ou est passée Juliette BONKOUNGOU ??? Elle est avec les Judas ou reste fidèle a Blaise qui saura aller dans le sens de l’histoire ?? Illusion quand tu nous tiens.....

    Répondre à ce message

  • Le 27 avril 2014 à 14:08, par Le CDP En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

    J’ai essayé de comprendre pourquoi les partisans du Référendum veulent aller au Référendum.
    Voici désormais ma position : si comme le Poe Naaba, le Référendum est la seule position, allons-y. On verra la suite !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 27 avril 2014 à 16:51, par laloi En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

    La patrie ou la mort, nous mourons !!! A bas les sangsues du peuple !!! A bas les presidents assassins !!! A bas les hommes politiques qui vivent sur le mensonge !!! A bas toute personne qui refuse de dire la verité au profis du mensonge !!! A bas les ministres voleurz de la republique !! A bas les derecteurs generaux voleurs !! A bas les familles qui se disent untouchables parce qu’elles ONT leur parents bras long !!! A bas tous ces hommes et femmes qui ONT contribué a aneantir l’espoire du peuple burkinabé depuis le 15 October 1987 !!! Que le seigneur vous ouvre les portes de l’enfer.

    Répondre à ce message

  • Le 27 avril 2014 à 17:25, par perseverance En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

    Pauvre assimi !

    Répondre à ce message

  • Le 27 avril 2014 à 17:42, par kappi En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

    que dieu eclaire ceux qui ont une constipation mentale et qui se masturbent le cerveau pour invoquerle referendum : il est bien clair que le peuple a besoin d’institutions fortes generales et impersonnelles.que le CDP se ravise que le glas est sonné pour eux.il n’y aura ni referendum ni senat piannnnnnnnnnn !!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 27 avril 2014 à 18:09, par YVES En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

    Mr Assimi Kouanda ; Rock, Salif et Simon ne sont pas "Judas" et tu le sais bien, ils n’ont fait que démissionner du CDP qui veut Offrir un pouvoir à vie au Vrai Juda.Le Juda burkinabé c’est Blaise Compaoré qui a tué son ami et frère Thomas Sankara.
    Mr Kouanda, après 28 ans de règne qu’est ce que Blaise peut nous apporter ? Pourquoi vouloir mettre notre pays en instabilité, en crise pour un seul homme ? qui de plus, fut médiateur dans plusieurs pays en crise ? Le CDP n’a t il pas d’autres personnes présidentiables ? ou sont ils simplement des suivistes ou affairistes ? vraiment j’ai honte des cadres CDP. Pensez à l’image que vous donner du Burkina à l’extérieur.
    Après un très long mandat de 28 ans, Blaise devrait sortir par la grande porte, ou messieurs du CDP, vous voulez qu’il quitte le pouvoir comme les autres anciens chefs d’État burkinabé ?.... Maurice Yameogo ? Lamizana ? Saye Zerbo ? J. B. Ouédraogo ? Thomas Sankara ? Méditer bien Messieurs du CDP ; il est temps de trouver un autre candidat pour les présidentielles.

    Répondre à ce message

  • Le 27 avril 2014 à 19:29, par Red En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

    Je suis triste pour cette nation. CDP ou MPP, vous n’avez pas honte ! regarder le pays, tout le monde se justifie que c’est parce qu’il n’y a pas de ressource que le pays est comme sa ! Pas d’électricité, pas d’eau, pas même de bonne salle pour tenir une rencontre ! pas d’entreprises pour exécuter les grosses oeuvres, le premier ministre lui même a reconnu que les entreprises du pays sont incompétentes. Une jeunesse totalement désabusé, désorienté et assisté par des sois disant programmes sociaux. En 30 ans de règne pas une seule université qui tienne la route, pas un seul centre de recherche, un hôpital. C’est le bilan du CDP et du MPP, mais comme d"habitude, c’est l’irresponsabilité totale. On gère au quotidien et à vue, et ensuite on dit on verra ! Vous n’avez pas honte de parler de référendum et autre bassesse politique ! c’est votre préoccupation de politicien sans vision. Le peuple souffre, il est fatigué d’être manipulé. Vous courez à votre honte si vous n’ouvrez pas les yeux. En apparence, tout est silencieux, mais dans la réalité, le peuple en a marre. Le débordement de la vase sera sans pitié pour les politiciens de politique politiciennes irresponsables et sans visions. Attentions à vous ! 2011 n’était rien à comparer ce qui est à venir, le pays appartient à tous les fils et filles de pays et non pas à cette minorité. Le peuple veut mieux que sa ! Et, ils se fera entendre ! Bien cordialement !

    Répondre à ce message

  • Le 28 avril 2014 à 05:56, par paz En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

    Messieurs les responsables du CDP, Voulez-vous vraiment par égoïsme mettre le Burkina à feu et à sang en 2015 ? Vous n’êtes pas franc avec vous-même, comment pouvez-vous relevez les défis du pays en vous trahissant vous-même. Les choses ont évolués et le peuple a muri avec tous vos magouilles. Acceptez la réalité et économisez le prix d’un referendum bidon pour mieux équipé nos centres de santé, nos écoles. Ne suivez pas les traces du FPI de 2010. Présentez un autre candidat si vous êtes confiant en vous sans les truquages.
    Assimi regarde la photo du meeting, tu remarqueras les regards soucieux des partisans qui en dit beaucoup de choses. Et comme disait notre regretter journaliste Norbert Zongo au président Blaise Compaoré ‘’’’ comment feriez-vous pour s’imposer aux intellectuels qui appréhendent les dimensions de votre dictature et le drame qu’elle représente pour notre peuple ?’’’’’Une seule solution s’impose à vous : emprisonner, tuer, faire disparaitre.’’’’ Et je dis que notre regretté journaliste a raison, les responsables du CDP sont bel et bien reparti pour la violence qui fera en 2015 de nouvelles veuves et de nouveaux orphelins. Quel peuple voulez-vous gouverner après 2015 ? Des orphelins ? Des veuves ? Ou des jeunes assassins à la machette ? Si vous êtes sûre que votre parti fera mieux en 2015 pour que le Burkina avance, acceptez l’alternance et présentez un autre candidat selon nos lois et notre constitution. Pourquoi aggraver au près du peuple le nom d’une personne déjà tremper ? Permettez qu’il se retire avec les honneurs de son rang. Pour moi qui est de la génération des jeunes cadres du CDP et vécu sous le règne sans partage du président Blaise Compaoré, le CDP commence à être un parti incapable de réflexion.

    Répondre à ce message

  • Le 28 avril 2014 à 07:29 En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

    Au lieu de vous occuper des préoccupations pour développer le pays, vous voulez gaspiller nos maigres ressources pour un référendum. Le peuple vous regarde et vous chassera de ce pouvoir en 2015 car vous ne pouvez pas continuer à devenir des milliardaires alors que le peuple vit dans une misère noire indigne. et, vous osez parler d’émergence.

    Répondre à ce message

  • Le 28 avril 2014 à 08:17, par Anonyme En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

    Referendum, referendum, referendum, ou vous mettez les truquages du CDP ? Ou vous mettez la corruption ? Quel peuple souverain vous parlez ? Le peuple dont Sanou Salia distribue les billets de banque pour les conduire a un meeting ? Non ! Ne sabotez pas la dignité du peuple Burkinabé. Le vrais peuple du Burkina, c’est le peuple qui lutte pour l’alternance et non un peuple qui lutte pour un pouvoir corrompu qui cherche à tout prix de s’éterniser au pouvoir et bloquer l’avancer du Burkina et l’avenir de sa jeunesse. Forcer un peuple meurtri pour un référendum bidon est criminel.

    Répondre à ce message

  • Le 28 avril 2014 à 08:22, par LE SAGE En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

    AU CDP, TOUT LE MONDE EST INCAPABLE SAUF BLAISE, DIXIT ALI BADARA OUEDRAOGO.

    Répondre à ce message

  • Le 28 avril 2014 à 08:23, par changeons En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

    En écoutant les participants à la rencontre de la honte du CDP, on sent qu’il y aura encore des démissions au profit du MPP. Rien de bon n’a été décidé, sauf soutenir la mise en place du SENAT, l’organisation d’un forum et la révision de l’article 37. Ce qui frise un peu du psychiatrique.

    Répondre à ce message

    • Le 28 avril 2014 à 09:36, par lagaret7 En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

      Vraiment je souhaite au président COMPAORE une belle fin ; Qu’il finisse ce mandat et qu’il s’en aille avec tous les honneurs pour service rendu à la nation.Il doit faire preuve de maturité et de sagesse en n’écoutant pas ses faux conseillers qui sont entrain de le pousser vers ce qui va ternir son image et conduire notre pays au chaos.Si c’est réellement pour aider le pays, je pense qu’il en a assez fait ; Ce n’est vraiment pas nécessaire de faire toutes ces acrobaties pour se maintenir au pouvoir après y avoir passé 27 ans.

      Répondre à ce message

    • Le 28 avril 2014 à 10:26, par Sagesse En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

      Je viens de vous lire. Vous savez ? Il est toujours permis de rêver. Mais en attendant optons pour des solutions qui puissent préserver la paix sociale dans notre pays. Pour ce faire, allons au referendum pour demander l’avis du peuple. Pensez-vous que ceux qui se cachent derrière leurs écrans pour prédire des malheurs à notre pays sont assez représentatifs du peuple ?
      On peut insulter Assimi Kouanda à longueur de journée. Mais vos diarrhées verbales ne pourront nullement entamer la cohésion du CDP. En tant que premier responsable du parti, il n’a fait que dire les conclusions du Conseil National du CDP.
      Pour le referendum, je pense qu’il est sincère, si vous êtes des démocrates, d’aller vers vos bases respectives et leur demander d’opter pour le « NON » dans l’isoloir. Si le « NON » l’emporte, le CDP en tant que parti responsable et démocrate acceptera la volonté du Peuple.
      Mais en attendant, travaillons tous à éviter la violence en politique car la paix est précieuse pour tous (que l’on soit du pouvoir, du MPP ou de l’opposition républicaine).
      Pour ma part, je vous assure qu’aucune goutte de sang ne sera versée au Burkina Faso du fait de certains politiciens qui sont en déphasage avec leur peuple.
      Le Burkina est un désert où tout se sait.
      Une leçon de sagesse : « Celui qui essaie de troubler la quiétude et la paix sociale au Burkina sera lui-même troublé »
      A bon entendeur, salut !

      Répondre à ce message

    • Le 28 avril 2014 à 11:27, par BILI-BILI En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

      ASSAMI KOUANDA et ses compagnons me font pitié et en même temps rire. Et quand je les écoute dans ses derniers temps je commence à sentir "une peur bleue dans leur rangs". Si votre SENAT et la révision de l’article 37 sont légaux et populaires comme vous le pensez ; pourquoi tant de tapage médiatique et d’agitation ??
      WOLE-SOYINKA a dit : "le tigre ne proclame pas sa tigritude, il bondit sur sa proie et la dévore".

      Donc, mes chers CDPist et affiliés., trève de bavardage..allons-y pour votre referendum ! d’ailleurs nous sommes très pressés de vous voire à l’euvre, là on va s’affronter et en finir avec cette histoire de constitution pour de bon.

      Répondre à ce message

    • Le 28 avril 2014 à 13:26, par boulgou En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

      Vous n’etes pas objectif dans votre commentaire Mais vu que désormais nous n’avons plus de temps pour les tares sociaux, Ceux qui ne veulent pas la paix, c’est bien ceux qui refusent la légalité dans la démocratie Ceux qui pensent qu’ils ont assez de milliards pour maintenant s’asseoir à KOSSYAM, ceux qui pensent que la foule = militants mais qui refusent d’aller aux élection Alors si la défense du droit du peuple à s’exprimer librement sur les questions d’intérêt national est un refus de la paix, alors nous irons jusqu’au bout Jusqu’au bout afin que le maitre mot soit la DEMOCRATIE Nous irons au referendum et personne, aussi frustré aigri ou démissionnaire soit-elle

      Répondre à ce message

    • Le 28 avril 2014 à 14:20 En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

      Je me rejouis de cette liberté d’expression qui permet à chacun de s’exprimer car c’est le signe d’ une démocratie en approfondissement mais nous devons aller dans de ce qui pourrait inspirer nos acteurs politiques au compromis .Chacun sera responsable et comptable de ce qui pourrait arriver (bien ou mal)dans notre cher et beau pays. Nous sommes condamnés au dialogue et au compromis.

      Répondre à ce message

    • Le 28 avril 2014 à 15:44, par mytibkèta En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

      Chaque jour qui passe qui passe m’amène à me poser des questions sur ce qu’est le CDP. En effet le discours des principaux responsables actuels montre que pour être CDP il faut être attaché à la ceinture de blaise jusqu’au cou. Et le départ des démissionnaires révèle la vrai nature du pouvoir de Blaise. Tout part et revient à sa personne. Une dictature qui ne dit pas son nom. Un véritable lavage de cerveau de tout ceux qui l’entoure pour ne retenir que les mots médiation, sagesse et je ne sais quoi encore. Les actuels responsables de CDP sont incapables de tenir un autre discours que celui de glorifier Blaise, devenu un véritable Dieu. Aucun intellectuel digne de ce nom ne peut accepter cet état d’esprit. En acceptant deux mandats de 5 ans le peuple était loin de douter qu’il avait en face une personne prête à la rouler dans la farine. Derrière un air de personne fragile victime malgré lui de ce qu’on lui colle comme passé, il envoie chaque fois au front des second couteaux pour défendre ce qu’il n’ose pas dire tout haut. Ca finit par lasser voire rebeller plus d’un. C’est justement à ce jeu que refuse de jouer désormais le trio parti. Sinon comment comprendre qu’avec les qualificatifs flatteurs qu’on l’affuble il n’est pas l’intelligence nécessaire pour comprendre que l’intérêt du peuple, son intérêt à lui c’est de sortir par la grande porte et permettre à d’autres de prendre la relève, de redresser là ou il y avait des failles et permettre au Burkina d’aller de l’avant. Car de quoi a t-il peur ? pour un militaire je me demande si en cas de danger nous serons protégés.

      Répondre à ce message

    • Le 28 avril 2014 à 16:06, par Kouka Beogo En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

      Pas de referendum pour permettre à un individu de perpétuer un régime à vie. Si le Blaizo n’a pas tiré l’expérience de la Lybie ou du Niger, il peut s’entêter. nous nous opposerons à tous les moyens à cette dictatures de la famille compaoré.

      Répondre à ce message

    • Le 28 avril 2014 à 17:06, par RISSO En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

      On attend le dernier mot de Blaise maintenant ,puisque son parti l’invite à convoquer solennellement le corps électoral pour l’organisation du référendum.Nous ne sommes plus à la croisée des chemins ,nous avons deux chemins ,le chemin pour aller au référendum , et le chemin qui nous ramène aux recommandations du collège des sages.Le premier va nous conduire à des lendemains douloureux et le second va nous amener au fait des pays dits de démocratie en Afrique par notre passage apaisé ( car le CDP trouvera un autre candidat autre que Blaise COMPAORE )pour les élections de 2O15.

      Répondre à ce message

    • Le 28 avril 2014 à 17:10, par Unab En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

      Assimi et ses bajoues !!! Toi aussi, tu es épais dèèèè ! pendant que tu parlais, les gens riaient sous cape.

      Répondre à ce message

  • Le 28 avril 2014 à 10:02, par BOIN-ZEM-Winde oUEDRAOGO En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

    Messieurs du CDP relooke. faites attention a ce que vous dites sans savoir ce que penses votre sachem Blaise Compoare himself. Vous êtes tous des hasardeux et le moment venu nous allons vous voir entrain de retourner vos vestes et probablement que vous n aurez pas de places comme les RSS. Au moins eux ils ont fait leur mea-culpa pour réintégrer légitiment le CFOP pour lutter pour l alternance. Et vous les messieurs restants, chante clair, non convaincus mais entraines dans la boue. Juste pour vus mesuriez votre poids politique actuelle. En votre sein plus de cinquante pour cent des députés qui n ont pas encore quitte officiellement le CDP pour question de stratégie politique et plus de soixante pour cent des autres secteurs encore au CDP et qui soutiennent en sous marin le MPP. Comme on identifie votre hydre de malfaisateur, cette strategie de sous marin est adoptée et encouragée par le MPP qui nul sans doute prendra incessament le pouvoir par les urnes.

    Répondre à ce message

  • Le 28 avril 2014 à 10:04, par BOIN-ZEM-Winde oUEDRAOGO En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

    Assimi Kouanda, Achille Tapsoba, Naboho Kanidoua, Melegue Maurice Traore, Alain Yoda, Alain Traore et Salia Sanou, votre heure est enfin arrivée.

    Répondre à ce message

  • Le 28 avril 2014 à 10:10, par BOIN-ZEM-Winde oUEDRAOGO En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

    Vous savez que nous au MPP. nous avons désormais décidé d aller au referendum si le CDP et Blaise Compoare font le forcing. Et en tant que démocrates, nous irons au vote mais qu’ on ne vienne pas par la suite pour vouloir voler notre victoire, la victoire du NON a la modification de l article 37 de la Constitution. Et la il n y aura pas de cadeaux et nous allons nous préparer conséquemment pour exacerber la lutte. A bon entendeur Salut.

    Répondre à ce message

    • Le 28 avril 2014 à 23:29, par SOME En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

      on vous voit venir avec votre plan pour remettre blaise Votre referendum, c’est ce que vous voulez au MPP tout en voulant faire croire le contraire On voit bien votre tactique d’alliance avec blaise. Une fois le referendum gagné vous criez a l’entente et la concorde nationale, pardon, mea culpa etc et on efface tout et on s’entend, on se pardonne entre voleurs et on recommence. Vous commencez a preparer les esprits a cela avec des commentaires comme ca pour voir. La fausse opposition de diabre se prepare aussi a jouer sa partie. On comprend tout c Mais quand le peuple sortira dans les boulevards et les 6metres...
      SOME

      Répondre à ce message

  • Le 28 avril 2014 à 10:30, par wara En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

    Bonjour comme vous le savez tous c’est la fin du pouvoir(CDP) ne tenez plus compte des déclarations de fin de règne en bon entendeur salut......

    Répondre à ce message

  • Le 28 avril 2014 à 11:23, par Figo En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

    Vous devez vraiment prendre les Burkinabè pour des imbéciles pour penser qu’on peut changer les règles à chaque fois comme cela. Toute cette masse ignorante que vous pensez manipuler à souhait se réveillera un jour et vous attendra dans les quartiers. Pardon, présentez la candidature de KADRE, YONLI ou François et si le CDP est fort, il passera. BC sera nommé comme conseiller spécial et bénéficiera de son statut d’ancien chef d’Etat pendant 5 ans. Si vous forcez, il sera difficile plus tard de parler de civisme, de respect de l’autorité, de la parole donnée etc. Pardon, nous voulons la paix.

    Répondre à ce message

  • Le 28 avril 2014 à 11:48, par Compaoré H. En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

    Quelle honte et quelle agonie pour un parti qui se dit grand. Avez-vous besoins d’insultés les partants ? Avez-vous besoins de quémandez pour un referendum ? Vous dites que le CDP est un grand parti, alors oubliez le soldat Blaise Compaoré arrivé au pouvoir par le sang, présentez un parmi vous sans triches a l’élection présidentiel de 2015, il n’aura même pas 10% des voix du peuple Burkinabé. Acceptez l’alternance même si vous ne gagnez pas l’élection présidentiel, devenez des bons opposants à l’appui du caméléon rusé dit le président complexe Compaoré, et dans cinq vous retrouverez vos fauteuils après un bon repos et des bonnes conduites et idées. A vous voir sans les créateurs du CDP qui sont Roch, Simon, Salif, Ludovic Tou, et d’autres intellectuels démissionnaires, vous ressemblez a la première rentrée des collégiens de la salle. Revenez sur terre pour la paix au Burkina. Revenez sur terre pour l’avenir de nos enfants. Revenez sur terre pour que la jeunesse puisse s’exprimer, car cette jeunesse est l’espoir de notre pays. Mr. Kouanda soyez franc avec vous-même, vous n’êtes plus le vrais Kouanda que j’ai connu a Rabat vous êtes un fantôme. Pourtant vous connaissez la réalité de la nation plus que ces vampires assoiffés par le pouvoir et l’argent. Revenez sur terre pour que notre pays avance dans la paix.

    Répondre à ce message

  • Le 28 avril 2014 à 11:50, par simplice En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

    POURQUOI CHANGE LES RÈGLES DU JEU EN PLEIN MATCH ?
    Le Burkina Faso est le seul pays de la sous région qui n’a jamais changé de dirigeant par les urnes ; si le programme de Blaise est bien que le CDP présente un autre candidat pour continuer. AU LIEU DE FORCER LE PASSAGE

    Répondre à ce message

  • Le 28 avril 2014 à 12:17, par burkindi En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

    La nouvelle de ce matin sur les radios, le BF épinglé dans la livraison d’armes en CI.. Voici le faiseur de paix, qui est lui même l’incitateur du feu !! Drôle de personne sage et de paix !!

    Voilà que la liste s’alourdit pour le BF.. Après Sierra Léon, Libéria, Angola, voici la CI, et peut être les rebelles du Nord Mali à venir !!

    On comprend pourquoi les gens du CDP laissent leur dignité de côté, pour adorer une personne mortelle !! Mais sachez que toute chose sur cette terre a une fin !!

    Le Tribunal des Tribunaux existe !! Et la justice, même tard, se fait !!

    Alors, à défaut de vous trouver un autre candidat, de grâce, ne nous imposer pas ce genre de type ! On veut voir du nouveau !! Et 10 ans maxi pour un prési ! Là s’il sait qu’il ne pourra pas rester plus de 10 ans, il ne commettra pas de gaffes !!!

    Burkinabè, ne vous attachez pas à des mortels !!! Personne n’est indispensable ! Seul Dieu est indispensable !!! Les gens passent, les nations restent !!

    Le fait d’imposer 10 ans maxi au prési, ne peut arranger que tous les Burkinabè, peu importe leur bord !!! Là, le clientélisme, la corruption, les favoritismes, seront atténués !!!

    Merci de réfléchir objectivement ! Même si c’est Boukaré le Lion qui est prési, il y a des Conseillers pour l’accompagner ! Et après 5 ans, il a triché ou gagné correctement pour 5 ans de plus, pas grave ! Mais après 10 ans il dégage et peut revenir s’il le veut (la Russie a sa démocratie à elle) !!

    Webmaster, pardon laisse passer !! il faut dire les choses crues !

    Répondre à ce message

  • Le 28 avril 2014 à 12:34, par Naaba Guesbé En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

    Un coeur obstiné finira dans le malheur !

    Répondre à ce message

  • Le 28 avril 2014 à 12:56, par l’Analiste En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

    chers frère et sœurs j’ai lue tous vos message mais prions dieu pour se bau pays que le tout puissant nous a donnée car la paix est un trésor chacun de nous doit mètres de l’eau dans son vint, selon le proverbe moaga tactomtac ya wom zaco et ses nous les pauvre militant qui allons subir tous les conséquences,prenons leçon chez nos voisin.

    Répondre à ce message

  • Le 28 avril 2014 à 13:38, par Natchol En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

    Ce qui m’étonne et que j’ai du mal à comprendre c’est de voir tout un intellectuel qui plus est historien de son état défendre bec et ongle l’éternité d’un régime,lui qui devrait se mettre devant pour enseigner aux autres les effets pernicieux de tel régime.Cette attitude de ce monsieur revêt deux interprétations:la premiėre nous amėne à nous interroger sur la valeur de ses diplômes et les conditions de leur acquisition ;la seconde c’est que tout simplement monsieur a décidé de suivre la logique de son ventre au mépris du bien commun,de l’intérêt général,et là c’est plus grave ;il fait ainsi ce que le blanc a toujours dit de nous,du noir:il ne voit plus loin que le bout de son nez.De grâce changer car nous sommes aujourd’hui au vingt uniėme siėcle.

    Répondre à ce message

    • Le 2 mai 2014 à 16:06 En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

      Natchol, vous savez pourquoi ? Il y a trop d’ historiens qui ont appris leur histopire par coeur. Si8non, est-ce que ces contradictions pouvaient arriver a Ki- Zerbo Joseph ? Il ne suifft pas d’ avoir un doctorat en histoire pour etre historien. il ya des gens qui n’ ont meme pas de licence en histoire et que les docteurs en histoire lisent. Ibn Batouta ou bien meme Ibn Khaldoun avaient des doctorats en histoire ?
      Jefferson disait qu’ il fallait coute que coute enseigner l’ histoire dans le curricula scolaires pur la bonne et simple raison que l’ histoire nous prepare a eviter les dictatures, a savoir reperer le debut de la tyrannie, a etudies des cas comme celui de Neron et d’ Agrippa, afin que ca ne se repete plus dans l’ histoire. il avait raison mais si tu n’as pas assimile ton histoire, comment ton histoire va te servir. Les outils sont neutres. la daba sert a cultiver. elle peut aussui tuer. Il suffit de la porter a la nuque de quelqu’ un et c’est parti. Regarder par exemple le role de la daba dans l’ insigne du cdp. Elle n’a pas servi a cultiver mais a assommer nos freres et a creuser leur sepulture peut profonde.

      Répondre à ce message

  • Le 28 avril 2014 à 14:05 En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

    Conseil national avec chefs coutumiers et noperateurs neconomiques ehhhh yako CDP tu es mort ohhh ... si vous êtes garçons montrez les images de la maison du peuple a la clôture...vidé au 3/4..,les gens sont partis après avoir pris leur argent, mange et bu.... Ohhhh quelle HONTE !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 28 avril 2014 à 14:52, par La sagesse En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

    Que la volonté du peuple soit souveraine, et vive le réferendum.

    Répondre à ce message

  • Le 28 avril 2014 à 15:00, par Kôrô Yamyélé En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

    - Le problème des universités du Burkina, ce ne sont ni les bâtiments, ni les étudiants. La vraie gangrène de nos universités, ce sont les enseignants titulaires de ces universités.

    Ce sont eux la véritable plaie purullente des Universités. Ils s’absentent à leurs cours et vont enseigner prioritairement dans le privé, ou vont faire des consultations et c’est quand il n’y a plus rien à se mettre sous la dent à l’extérieur qu’ils viennent honteusement dans les universités publiques pour massacrer les étudiants.

    Je ne parle pas des professionnels vacataires des universités ; eux ils viennent et font tranquillement leurs programmes. Je parles des enseignements attitrés des universités. Ce sont eux les irresponsables qui s’absentent à leurs cours !!!!

    - On devrait faire évaluer les enseignants par les étudiants, et comptabiliser celà dans leurs avancements,
    - On ne devrait pas nommer un enseignant d’université à un poste de Ministre (à moins qu’il s’engage à ne manquer à aucun cours).

    - Regardez par exemple un KOANDA ASSIMI qui est Enseignant d’histoire à l’UO !!! Pendant qu’il crie partout CDP !! CDP !! Modification de l’article 37 !!!, les étudiants de 1ère année d’Histoire sont actuellement à 11 mois sans cours !!!! Où allons-nous avec cette pagaille ???

    Il faut aussi valoriser certains au lieu de les laisser se ronger les ongles et créer des situations incongrues dans le pays (par exemple un HERMANN, je suis sûr qu’il serait heureux d’enseigner le droit à l’UO !! Et pourquoi pas ??)

    Par Kôrô Yamyélé

    Répondre à ce message

  • Le 28 avril 2014 à 15:09, par Compaoré H. En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

    Quelle honte et quelle agonie pour un parti qui se dit grand. Avez-vous besoins d’insultés les partants ? Avez-vous besoins de quémander pour un referendum ? Vous dites que le CDP est un grand parti, alors oubliez le soldat Blaise Compaoré arrivé au pouvoir par le sang, présentez un parmi vous sans triches a l’élection présidentiel de 2015, il n’aura même pas 10% des voix du peuple Burkinabé. Acceptez l’alternance même si vous ne gagnez pas l’élection présidentiel, devenez des bons opposants à l’appui du président Compaoré, et dans cinq ans vous retrouverez vos fauteuils après un bon repos et des bonnes conduites et idées. A vous voir sans les créateurs du CDP qui sont Roch, Simon, Salif, Ludovic Tou, et d’autres intellectuels démissionnaires, vous ressemblez a la première rentrée des collégiens de la salle. Revenez sur terre pour la paix au Burkina. Revenez sur terre pour l’avenir de nos enfants. Revenez sur terre pour que la jeunesse puisse s’exprimer, car cette jeunesse est l’espoir de notre pays. Mr. Kouanda soyez franc avec vous-même, vous n’êtes plus le vrais Kouanda que j’ai connu a Rabat, vous avez changé radicalement. Pourtant vous connaissez la réalité de la nation plus que ces vampires assoiffés par le pouvoir et l’argent. Revenez sur terre pour que notre pays avance dans la paix.

    Répondre à ce message

  • Le 28 avril 2014 à 16:22, par Abah En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

    A tous voyons :
    - Si on part au référendum et on modifie l’article 37, qu’est-ce-que le peuple gagne ???
    - Si le CDP renonce à ce projet qu’est-ce-que ses partisants perdent ??

    Répondre à ce message

  • Le 28 avril 2014 à 16:28, par siat En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

    Ah !! dans tout ce beau monde là y a pas un seul capable de diriger le Burkina Faso. donc c’est fini pour le CDP car 2015 c’est la fin du manda de Blaise et rien d’autre. parlant de traître je pense que Assimi a encore besoin de retourner au CE1 pour apprendre à nouveau l’histoire. là il comprendra que Blaise est le premier traître. Parmi tous ses compagnons de lutte aucun n’est encore en vie par sa faute. Je dois néanmoins remercier Assami car il a fait une bonne publicité des dirigeants du MPP en reconnaissant que c’est eux qui ont fait le CDP. Lui Assami n’a fait que profiter de ce que les RSS ont construit.

    Répondre à ce message

  • Le 28 avril 2014 à 16:50, par FARMODJOA En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

    Assimi Koanda commence à sacrifier la vérité, il va bientôt perdre ses proches, les cdpistes le temps est venu pour le changement, ne vous entêtez pas, arrêtez de faire la comédie et chercher un nouveau candidat, s’il vous n’insistez pas c’est fini pour Blaise.

    Répondre à ce message

    • Le 28 avril 2014 à 18:50, par Wôyôô En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

      Avec le CDP on gagne et on gagne. Le Burkina Faso n’a pas de pétrole mais le Burkina Faso a Blaise COMPAORE. Comme on aime le dire très souvent on ne remplace pas une équipe qui gagne. Voyez un peu le recto verso du stade Wobi à Bobo, le recto verso de la maison du peuple le samedi 26 avril 2014, le recto verso lors de la clôture des premières journées parlementaires à la maison des jeunes Jean Pierre GUINGANE en fin septembre dernier, ça donner à réfléchir. Rira mieux qui rira le dernier.
      On est scotché comme schiwgum tarzan à Blaise jusqu’à la mort.
      Les wôyôô là.

      Répondre à ce message

  • Le 28 avril 2014 à 22:32, par Mandela En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

    Un vieux m’avait dit un jour : depuis que SANKARA est mort il n’y a plus d’homme au Burkina. Ce sont tous des hommes sans couilles, sans dignité et sans courage. Alors cessez de parler de quota genre nous sommes tous des femmes.
    La Famille COMPAORE est devenue le dieu de tous.Elle décide de ta vie et pas un seul homme ne peut dire la vérité mon Dieu ;jeune génération ait pitié de leur âme écoute leur conseille mais pas leur parole car nos dirigeants actuels ne sont pas maître d’eux même ils sont téléguidés.

    Répondre à ce message

  • Le 28 avril 2014 à 23:49 En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

    Le CDP ca fait pitie ! Le CDP c’est bien fini !

    Répondre à ce message

  • Le 29 avril 2014 à 10:38, par yamsoba En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

    j’ai peur pour mon pays. quand des jeunes sont instrumentalisés à coups de tablettes et de connexion pour dire tous ceux qu’il veulent pourvu que ce ne soit pas contre le gouvernement ou le CDP.Et ces jeunes doivent demain diriger ce pays.Qu’avons nous fait pour meriter cela ? La tablette est -elle votre assurance tout risque pour l’avenir ? J’en doute. Ressaisissez vous car il n’est pas trop tard

    Répondre à ce message

  • Le 29 avril 2014 à 11:41, par Tonica En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

    Pour les courtisans de Compaoré qui pensent que le président du Faso peut se lever un matin de bonheur pour convoquer par décret un référendum. Je les renvois à la constitution à l’article 163 :

    Art. 161. Art.1er. L’initiative de la révision de la Constitution appartient concurremment :
    - au Président du Faso ;
    - aux membres du Parlement à la majorité de chacune des chambres ;
    - au peuple lorsqu’une fraction d’au moins trente mille personnes ayant le droit de vote, introduit devant l’Assemblée nationale une pétition constituant une proposition rédigée et signée

    Art. 162. Art. 1er. La loi fixe les conditions de la mise en œuvre de la procédure de révision.

    Art. 163. Art.1er Le projet de révision est, dans tous les cas, soumis au préalable à l’appréciation du Parlement.

    Art. 164. Art.1er Le projet de texte est ensuite soumis au référendum. Il est réputé avoir été adopté dès lors qu’il obtient la majorité des suffrages exprimés.

    Le Président du Faso procède alors à sa promulgation dans les conditions fixées par l’article 48 de la présente Constitution.

    En lisant l’article 163, on se rend compte que le Président Blaise Compaoré doit d’abord soumettre son projet à l’assemblée. Le CDP fait trop de bruit pour rien. C’est un tonneau vide.

    Répondre à ce message

  • Le 1er mai 2014 à 07:37, par saada En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

    Non au référendum

    Répondre à ce message

  • Le 2 mai 2014 à 11:22, par Femina En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

    A bat le CDP !! A bat les CDPistes !!! Vous n’avez pas honte !!!!30 ans ! C’est trop ! Même si vous CDPistes et vos enfants vous ne voulez pas un jour devenir président, ils ya des gens qui attendent leur tours car la roue tourne et elle ne doit pas tourner autour de Blaise seulement. Personne ne ferras plus de deux mandants au BURKINA FASO !! Plus jamais !!!! Dieu même est témoins de vos bêtises. Blaise n’est pas immortelle.

    Répondre à ce message

  • Le 2 mai 2014 à 11:56, par legenre. En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

    cher burkinabé,les femme vont vous surprends

    Répondre à ce message

  • Le 2 mai 2014 à 17:40, par panga En réponse à : Assimi Kouanda (CDP) : « La consultation du peuple ne pourra être obstruée »

    Ces actions sont les dernières d’un régime en pleine décadence.
    Ce qui est sûr le peuple suit et attend d’un œil ferme à un quelconque dérapage, d’organisation d’un référendum ou d’un envie de rester au pouvoir.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés