ON MURMURE : 37 mille livrets renouvelés dans les bureaux de poste

mercredi 23 avril 2014 à 11h53min

Kantigui se faisait le porte-voix d’une cliente de la Caisse nationale d’épargne (CNE) la semaine passée. Celle-ci avait des difficultés à entrer en possession de son nouveau livret. Kantigui qui a suivi le dossier s’est réjoui de ce que les responsables de la SONAPOST ont, avec promptitude, résolu le problème.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

En tendant l’oreille du côté de la SONAPOST, Kantigui s’est laissé dire qu’il y a plus de 37 000 livrets renouvelés dans les bureaux de poste en attente d’être distribués. De sources dignes de foi, le directeur général de la SONAPOST a fait de cette question de la dénumérotation une priorité et l’entreprise demande l’indulgence de ceux qui sont dans l’attente de leur livret, en promettant de les satisfaire très prochainement. Kantigui exhorte toutefois la SONAPOST à diligenter la distribution des livrets pour le plus grand bien de ses clients.

............................................................................................................................................................

Le service de psychiatrie de l’hôpital de Fada transformé en WC public

Kantigui a senti une forte odeur nauséabonde d’excreta humains dans les locaux de la psychiatrie de l’hôpital de Fada lors d’un récent passage en ces lieux. Intrigué, Kantigui s’est renseigné auprès des agents du service psychiatrique qui ont confié que leurs patients qu’ils connaissent bien et dont ils suivent de près le comportement, n’en sont pas les auteurs. Ils ont affirmé que les coupables sont saints d’esprits et relèvent d’autres services de l’hôpital et que rien ne peut justifier leurs actes irresponsables, même s’il n’y a pas suffisamment de WC. Kantigui a entendu le personnel de ce service, les accompagnants et les malades se plaindre amèrement d’être fatigués de vivre dans ce milieu malsain. A en croire les agents que Kantigui a trouvés sur place, les coupables se plaisent à faire souvent leurs besoins dans l’une des salles lorsqu’elle n’est pas occupée par des patients et de temps en temps, à la devanture du service et sous l’une des fenêtres. Kantigui a ensuite fait le tour du service et a été horrifié de découvrir un tas d’excréments sous l’une des fenêtres que le personnel ouvrait régulièrement, faute de climatisation dans le service. Au regard de cette donne, Kantigui se demande si les premiers responsables de l’établissement sanitaire sont au courant de cette pratique déshonorante. En tous les cas, Kantigui interpelle vivement les responsables de ces lieux à oeuvrer à mettre fin rapidement à ces défécations incontrôlées. Car non seulement elles mettent en danger la santé des biens portants, mais aussi n’aident pas les malades pour une prompte guérison. En outre, elles n’honorent ni l’image de l’hopital, ni ses animateurs.

............................................................................................................................................................

Le maire sortant de Yamba refuse de céder le fauteuil

Il est revenu à Kantigui que le maire sortant de la commune de Yamba (région de l’Est, province du Gourma), Henri Lompo, ne veut pas céder le fauteuil à son successeur, Diadama Lompo, élu à l’issue de la reprise des élections dans cette commune, le 23 février 2014. En effet, les résultats du scrutin donnaient 20 conseillers au CDP, 1 conseiller à l’ADF/RDA et 29 à l’UPC. A l’élection du maire, le candidat UPC, Diadama Lompo, a obtenu 30 voix contre 20 pour son adversaire du CDP, Henri Lompo. Les résultats sont clairs, mais selon les sources de Kantigui, quand est venue l’heure de la passation de service, Henri Lompo a opposé un refus catégorique de laisser la place à son successeur. Le procès-verbal de passation lui aurait été apporté à son domicile le 8 avril 2014 pour signature sans succès. La raison avancée par le maire sortant serait que depuis longtemps, il n’assure plus la fonction de maire ni d’intérim, donc il ne voit pas pourquoi il doit passer service. Le 16 avril 2014, date butoir pour la passation, le haut-commissaire du Gourma, Alfred Gouba, était sur les lieux pour une dernière tentative mais rien n’y fit. Il a été rapporté à Kantigui que face à la situation et étant donné que la commune doit fonctionner, les autorités locales ont délivré un certificat de prise de service au nouveau maire pour qu’il puisse travailler en attendant le dénouement de la situation. Kantigui souhaite que les autorités compétentes se penchent sérieusement sur le problème afin qu’une solution soit trouvée

............................................................................................................................................................

Braquage des caisses populaires : ils en faisaient leur sport favori

Kantigui a appris que le commissariat de Nong-Maasom dans l’arrondissement n°4 de Ouagadougou a frappé un grand coup la semaine écoulée. Selon les informations parvenues à Kantigui, le commissaire Joseph Toni et ses éléments ont réussi à mettre le grappin sur un réseau de malfrats qui avait pour spécialité, le braquage des caisses populaires. En effet, dans les nuits du 4 au 6 avril dernier, les caisses populaires de Ouaga 2 000, de Tanghin Taambila et de Wayalghin ont reçu successivement, la visite de ces bandits. A bord d’une voiture RAV4, ces malfaiteurs au nombre de 4, opéraient avec un pistolet automatique. Le cerveau du groupe, répondant du nom Boukaré Kaboré se disant homme d’affaires, n’est pas un inconnu des services de la police pour avoir été derrière les barreaux à trois reprises. Mais grâce au professionnalisme des éléments du commissaire Toni, ces « dévaliseurs de caisses populaires » ont été mis hors d’état de nuire avec à la clé, une saisie de 4 motos. Selon les sources de Kantigui, le patron du commissariat de Nongr-Maasom aurait même reçu les félicitations du directeur régional des caisses populaires du Centre. Quant à Boukaré Kaboré et ses acolytes, ils seraient depuis le vendredi 18 avril à la Maison d’arrêt et de correction de Ouagadougou.

............................................................................................................................................................

Les distributeurs et revendeurs de journaux se constituent en association

C’est avec joie que Kantigui a appris que les distributeurs et revendeurs de journaux et de livres du Burkina (APDRJL-B), des partenaires privilégiés des organes de presse écrite se sont constitués en association professionnelle.

Composé de plus de 50 membres, l’APDRJL-B qui a été officiellement reconnue sous le récépissé N°2013/000818/MATS/SG/DGLPAP/DAOSOC se fixe pour objectif de développer l’esprit de fraternité entre tous ses membres, de promouvoir le droit à l’information sur tout le territoire national, d’informer et de sensibiliser les populaations sur leur devoir de contribuer à l’amélioration de l’information de la presse écrite au Burkina Faso. Mais également de travailler en synergies avec les éditeurs de presse pour que le journal soit accessible à tous les citoyens sur le territoire national.

Pour ce faire, Kantigui s’est réjoui d’apprendre que les membres de l’association sillonneront les différents organes de presse pour mieux se faire connaître de leurs partenaires.
La joie de Kantigui a aussi été grande de savoir que pour le lancement officiel de ses activités, les membres de l’APDRJL-B prévoient une opération de don sang dans les jours à venir pour venir aider les malades des différentes formations sanitaires de la capitale burkinabè.

............................................................................................................................................................

Finale de la coupe du maire de Poura : de chaudes empoignades en perspective, samedi

Kantigui a appris que dans la ville minière de Poura, la finale de la coupe en football, du maire, François Bognini, sera disputée entre l’équipe du secteur n°4 et celle du secteur n°2 de ladite ville, le samedi 26 avril 2014. Cette cinquième édition tiendra comme les autres éditions ses promesses au regard de l’organisation. Elle sera placée sous le haut patronage d’un illustre fils de la région qui n’est autre que le Ministre d’Etat, ministre chargé des relations avec les institutions et des réformes politiques, Arsène Bongnessan Yé et sous le parrainage de Monsieur Elie Justin Ouédraogo, PCA de la SEMAFO, président de la Chambre des mines du Burkina. Les fils et filles de la commune ainsi que ceux des Balé et ses environs promettent une monstre mobilisation pour soutenir le maire Bognini qui est à son deuxième mandat à la tête de ce conseil municipal.

Kantigui

Sidwaya

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 24 avril 2014 à 09:27, par Kanzim
    En réponse à : ON MURMURE : 37 mille livrets renouvelés dans les bureaux de poste

    En ce qui concerne la Commune de Yamba, je suis étonné qu’un maire sortant défie le bon sens au risque d’attirer inutilement le ridicule sur sa personne, qui gagnerait à faire profil bas pour les prochaines élections à venir. Peut-il se targuer de connaître mieux et plus la loi plus que M le le Haut Commissaire, au point de refuser son intervention technique et administrative ? Je crois qu’il appartient à son parti politique de le rappeler vite à l’ordre, afin de montrer au moins le visage d’un parti respectueux de la voix du peuple, comme l’aime à le faire le CDP, chaque fois en parlant de référendum.

    Répondre à ce message

  • Le 24 avril 2014 à 09:59, par CNE
    En réponse à : ON MURMURE : 37 mille livrets renouvelés dans les bureaux de poste

    En ce qui concerne la SONAPOST il y a une mauvaise politique de la part des dirigeants de la structure.d’ abord pourquoi ne pas afficher la liste des carnets disponible en fin que les gens arrête de perdre du temps a ce renseigner et attendre qu’on fouille pour vérifier si c’est prêt ou pas.
    a quoi sert les ordinateurs qui sont poser a la réception ? souvent je pense que c’est pas les dirigeants eux même mais les travailleurs qui doivent développer une stratégie en fin de faciliter leur travail et d’aider le client.
    leur carte ne sert a rien car il n’est valable que dans les centre connecter et informatisé.
    revoir les heures d’ouverture car le client doit avoir accès a son argent a tout moment de la journée. pourquoi fermé les midi ? pendant des gens cherche du boulot même si c’est des contractuel c’est déjà un début. merci

    Répondre à ce message

    • Le 24 avril 2014 à 13:32, par katregongongo
      En réponse à : ON MURMURE : 37 mille livrets renouvelés dans les bureaux de poste

      vous savez cette maison est malade et elle porte en elle meme les germes qui la conduira a sa ruine.voila des responsables qui ne se soucient pas de la base ,ceux la meme qui travaillent dur et font monter le pourcentage des primes se retrouvent avec des sommes infimes pendant que d’autre se taille la part du lion.source de frustation donc de revolte.Revoyé le systeme de calcule sinon continué seulement et le reveil sera fatal.Syndicat farfelu pas de vrai homme rien que des femmes qui portent des string dont le noeud est a droite(slip feminin).

      Répondre à ce message

    • Le 24 avril 2014 à 15:08, par lemarabout
      En réponse à : ON MURMURE : 37 mille livrets renouvelés dans les bureaux de poste

      Une peine de mort pour ces délinquants

      Répondre à ce message

    • Le 25 avril 2014 à 10:18, par Barka
      En réponse à : ON MURMURE : 37 mille livrets renouvelés dans les bureaux de poste

      MONSIEUR CNE ? si vous etes au parfum des nouvelles, vous saurez que les deux grands bureaux du pays fonctionnent en continu depuis janvier 2014 et ce du lundi au samedi....soyez indulgents SVP car le changement s’effectue lentement mais surement. Pour la carte vous avez le choix entre elle et le livret, alors faites le bon choix qui vous convient vraiment. Merci

      Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés