Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Aucune cause juste ne peut être servie par la terreur. Kofi Annan» 

Meeting du Front Républicain à Bobo : Clément Sawadogo réagit aux accusations de Salia Sanou

Accueil > Actualités > Politique • • mercredi 16 avril 2014 à 09h39min
Meeting du Front Républicain à Bobo : Clément Sawadogo réagit aux accusations de Salia Sanou

Nommément cité par le maire de Bobo lors du meeting du Front Républicain au stade Wobi de Bobo-Dioulasso, Clément Sawadogo n’a pas tardé à réagir. Accusé par Salia Sanou, d’avoir du temps où il organisait le cinquantenaire de l’indépendance du pays, détourné une route bitumée de Bobo pour la faire réaliser à Ouaga, l’interessé a dementi ces propos sur sa page Facebook.

« J’ai été nommément cité par Monsieur Salia SANOU, Maire de Bobo lors du meeting de la honte organisé à coups de centaine de millions et de centaines de cars par le prétendu Front Républicain » ; c’est en ces termes que commencent les propos du désormais secrétaire général du Mouvement du peuple pour le Progrès (MPP).

Dans son « démenti aux propos de Salia Sanou », l’ancien ministre de l’Administration territoriale ne s’est pas montré tendre envers l’actuel maire de Bobo. Il n’hésite pas en effet à qualifier le Secrétaire général du CDP Houet d’ « individu dont l’hystérie le dispute au cynisme » ou de quelqu’un qui « n’a pas honte de mentir ».

Réagissant à l’accusation, Clément Sawadogo affirme que Salia Sanou est un monsieur dont « le niveau politique et intellectuel ne lui permet pas de comprendre qu’un Ministre de l’Administration Territoriale (qui n’est pas le Ministre des Infrastructures ni le Ministre des Finances), ne peut pas opérer un tel détournement de destination sans une décision prise par le Conseil des Ministres présidé par Monsieur Blaise COMPAORE, Président du Conseil des Ministres qu’il chérit tant, au point de le voir se pérenniser au pouvoir. »

Pour lui, lors de l’organisation du cinquantenaire, il n’aurait jamais été question d’une telle opération de changement. « C’est une pure vue de l’esprit de Monsieur Salia SANOU et d’ailleurs son énième délire, lui qui voit rouge partout depuis que son gombo est menacé avec la courageuse création du MPP et sa fulgurante percée. »

Monsieur Sawadogo dit ne pas voir l’intérêt d’avoir attendu cinq ans avant de dénoncer un tel détournement. Dans sa dernière phrase, l’on dénote ce qui tient compte, serait-on tenté de dire, de mise en garde : « Monsieur Salia SANOU, ta folie primitive commence à être débordante, mais attention pour ne pas te retrouver au tribunal ».

Il faut noter que M. Sawadogo est un nouveau facebooker. En effet il a rejoint ce réseau social il y a juste quelques jours (13 avril) et apparait déjà très actif sur sa page.

Le lien pour lire la réaction de Clément Sawadogo :
https://www.facebook.com/pages/Clement-P-Sawadogo/1404841496455519?fref=ts

Amélie GUE Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Les députés frondeurs ont cessé l’utilisation du sigle "UPC"
Députée Elise Foniyama Ilboudo/Thiombiano : « Les gens pensent que la politique, ce sont des intrigues »
Appel de citoyens à la candidature de Kadré Désiré Ouédraogo : « Une vieille stratégie politique démodée », selon Adama Yasser Ouédraogo du CDP
Nouveau règlement de l’Assemblée nationale : Le format du discours du Premier ministre devant le parlement sera réduit
58è anniversaire de l’indépendance : Le Burkina a revisité son histoire à Manga
Message à la nation du président du Faso : Les Burkinabè sont-ils réellement disposés à l’unité et à la cohésion nationale ?
Sondage d’opinion « Présimètre » : Roch Kaboré obtient 4,91 sur 10 pour sa 3e année de gouvernance
Demande d’extradition de François Compaoré : Les commentaires du gouvernement burkinabè sur la décision de la Cour d’appel de Paris
Crise au conseil municipal de Gourcy : « Nous serons désormais obligés de nous défendre contre nos agresseurs » (Responsable provincial des jeunes du MPP)
Loi sur le vote des Burkinabè de l’étranger : Les Burkinabè d’Espagne s’insurgent contre les missions d’explication
Politique : Le PDS/Metba se prépare pour les élections de 2020
Réseau des femmes Leaders : Projecteurs sur la participation politique de la jeunesse féminine burkinabè
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés