Surdité : L’Amicale des épouses de ministres solidaires des élèves du CEFISE

lundi 14 avril 2014 à 01h01min

L’Amicale des épouses de ministres du Burkina a effectué une visite au Centre d’éducation et de formation intégrée des sourds et des entendants (CEFISE-Benaja) le 09 avril 2014. Objectif : s’enquérir des réalités de cet établissement qui a réussi à intégrer dans un même cadre élèves sourds ou malentendants et élèves entendants. La directrice de l’établissement s’est dite encouragée par cette visite. Les visiteuses du jour ont promis revenir…

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Surdité : L’Amicale des épouses de ministres solidaires des élèves du CEFISE

La délégation était conduite par Christiane Tiao, épouse du chef du gouvernement. Avec elle, quatre autres membres. Pour cette première rencontre, elles disent être venues pour découvrir l’établissement. « Après, si on a des partenaires qui nous viennent véritablement en aide, on pourra revenir pour faire une découverte plus approfondie », soutient l’épouse du premier ministre. Tout en se disant émerveillée par le travail de fond qui est fait, dans ce centre, dans la discrétion, Christine Tiao propose aux dirigeants de faire en sorte « que le CEFISE soit connu davantage parce qu’il y a peut-être des donateurs qui veulent aider mais qui ne savent pas ».

Les visiteuses du jour ont fait le tour des différentes sections : audiologie, orthophonie, psychologie de l’éducation, ainsi que les sections : tissage et teinture ; l’école primaire et l’école maternelle. Et, elles n’ont pas manqué de féliciter les enseignants qui arrivent à réaliser des « merveilles », c’est-à-dire réussir à intégrer harmonieusement ces deux systèmes (langage de sourds et d’entendants) dans l’éducation des enfants. A cette prise de contact, l’Amicale a remis un chèque d’un million de francs CFA.

« Nous sommes très encouragés par leur présence et par leur geste. C’est très important pour nous d’avoir ce type d’encouragement pour aller de l’avant. Au nom des élèves et de l’ensemble du personnel, nous leur disons grandement merci », soutient la directrice générale de l’établissement, Thérèse P. Kafando. Elle espère que de cette visite, naîtra un partenariat entre l’Amicale des épouses de ministres et le CEFISE-Benaja, pour le bien-être des pensionnaires.

1re école spécialisée dans la formation des sourds

Le Centre d’éducation et de formation intégrée des sourds et des entendants (CEFISE–Benaja) est une composante de l’Association Evangélique pour la Promotion des Sourds. Créée en 1988, la structure a été reconnue officiellement comme ONG de développement depuis 1993. Elle a pour objectif de contribuer à l’épanouissement intégral des personnes sourdes et malentendantes (PSM) ainsi que celui de ses membres.

Le Centre est la première école privée intégratrice au Burkina Faso spécialisée dans l’éducation, la formation et l’insertion socioprofessionnelle des personnes sourdes et malentendantes. L’éducation s’effectue dans un cadre inclusif où des jeunes handicapés et non, de plusieurs nationalités et sensibilités religieuses se côtoient.

Moussa Diallo

Lefaso.net

Pour plus d’informations, voir : www.cefise.org

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés