Journée nationale du paysan : Blaise Compaoré échange avec les producteurs

lundi 14 avril 2014 à 01h02min

La 17e édition de la Journée nationale du Paysan (JNP) qui s’est tenue du 10 au 12 avril 2014 à Fada N’gourma, chef-lieu de la région de l’Est a refermé ses portes avec l’échange direct entre le président du Faso, Blaise Compaoré et les producteurs. Ces derniers ont pu parler au chef de l’Etat de leurs difficultés et formuler des recommandations. Blaise Compaoré a indiqué avoir pris bonne note de ce qui a été dit.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Journée nationale du paysan : Blaise Compaoré échange avec les producteurs

Placée sous le thème : « Relever le défi de la transformation agro-alimentaire pour accroître la compétitivité des produits agricoles nationaux sur les marchés : rôles de l’Etat et du secteur privé », la 17e édition de la JNP avait officiellement débuté dans la matinée du jeudi 10 avril par le forum des producteurs. Environ 355 personnes ont pris part à ce forum dont le thème était : « Opportunités et contraintes de la transformation agro-alimentaire au Burkina Faso : quelles stratégies pour des solutions durables ? ». Une occasion pour les participants de poser le diagnostic du secteur de la transformation des produits agricoles locaux et de dégager des solutions pour réussir ce challenge.

Au cours de la rencontre, la synthèse des travaux du forum ont été présentées au président du Faso. Trois contraintes majeures à la transformation ont été soulignées par les participants. Il s’agit de l’indisponibilité dans l’espace et dans le temps de certaines matières premières en qualité et en quantité, la faible compétitivité des produits agricoles transformés du Burkina, l’inadaptation des produits financiers aux besoins des acteurs de la transformation.

Afin de solutionner ces problèmes, ils ont proposé des actions à mettre en œuvre. Ils ont surtout mis l’accent sur le renforcement des capacités de l’agence de financement et de promotion des PME et l’ouverture en son sein d’une ligne de crédit pour le financement des activités de transformation, l’appui à la mise en place d’une unité de production de matériau de conditionnement et d’emballage alimentaire de qualité, le renforcement des capacités des acteurs afin de leur permettre de faire sortir des produits transformés de qualité, la promotion des énergies renouvelables notamment l’énergie solaire en vue de réduire les charges de production et le coût de revient des produits transformés, la promotion de la consommation des produits locaux transformés.

Des recommandations mises en œuvre

Réunis en 2013 à Banfora, les acteurs des secteurs agro-sylvo-pastoraux avaient pris des engagements. Un coup d’œil rapide dans le rétroviseur a permis de se rendre compte que la demande des producteurs a été satisfaite à plus de cinquante pour cent. A titre d’exemple, 300 tracteurs dont la valeur de l’exonération est évaluée à 568 151 737 FCFA ont été acquis au profit de l’Union nationale des producteurs de coton du Burkina (UNPCB). Près de 730 000 tonnes de coton graine ont été produites à l’issu de la campagne 2013/2014. Dans le domaine de l’élevage, plus de la moitié de 23 millions de volailles a été vaccinée contre la maladie de Newcastle. Des actions que les responsables des structures faîtières ont saluées en présence du chef de l’Etat.

Difficultés d’accès à l’eau et au financement

Comme il est de tradition, le président du Faso, entouré des membres du gouvernement, a reçu les doléances des producteurs. Par région, ils ont exprimé les besoins qui les tiennent à cœur. Après le passage des 13 régions, on note que l’accès à l’eau, notamment le manque de barrages, au financement constitue le gros lot des problèmes des producteurs. A cet effet, ils ont demandé que des mesures soient prises pour résoudre ces difficultés. Après avoir entendu les producteurs, le chef de l’Etat a indiqué avoir pris bonne note. De nouveaux chantiers sont engagés au profit du monde rural burkinabè pour l’année à venir.

Jacques Théodore Balima

Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés