« L’Union européenne suit attentivement la situation politique au Burkina Faso », dixit Alain Holleville

vendredi 11 avril 2014 à 02h43min

L’Ambassadeur, Chef de la délégation de l’UE au Burkina, Alain Holleville, a été reçu en audience ce jeudi 10 avril 2014 à Ouagadougou par le Chef de file de l’opposition politique, Zéphirin Diabré. Au menu des échanges, la situation politique nationale, avec en toile de fond, l’élection présidentielle de 2015.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
« L’Union européenne suit attentivement la situation politique au Burkina Faso », dixit Alain Holleville

C’est, à en croire l’Ambassadeur Holleville, une rencontre qui s’inscrit dans un cadre régulier de concertation avec les acteurs de la vie politique au pays des Hommes intègres. Un cadre dans lequel l’UE ‘’essaye’’ de se tenir à sa « juste place vis-à-vis de tous les interlocuteurs et de tenir vis-à-vis de chacun, le même discours » ; l’objectif étant de suivre l’évolution de la situation du pays, sur le plan politique notamment. Et ces interlocuteurs, le Chef de file de l’opposition politique en fait partie.

Mais en fin diplomate, l’audiencier a été laconique sur le contenu de l’entrevue qui aura duré plus d’une heure. Particulièrement attendu sur la question de l’élection présidentielle de 2015 quant à la position et à l’accompagnement de l’UE, M. Holleville s’est contenté de relever que quand l’Union en sera saisie, elle « sera examinée ».

Il n’en dira pas plus sur d’autres questions spécifiques, en l’occurrence le référendum qui semble se profiler à l’horizon. Néanmoins, précise Alain Holleville, « l’Union européenne suit attentivement la situation politique au Burkina Faso ». Il en est ainsi « dans tous les pays où les européens sont représentés », a ajouté M. Holleville.

L’environnement régional, mais aussi des questions géostratégiques, ont également été abordés au cours de l’audience du jour. C’est du moins, ce qu’a confié – sans autre précision - le diplomate. Sans doute que le CFOP en a profité pour sonder les sensibilités européennes à son égard.

Fulbert Paré

Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés