Sorties d’échanges autour des mesures sociales : Les ministres ‘’enrichis’’ pour améliorer l’action gouvernementale

mercredi 9 avril 2014 à 03h33min

Les sorties gouvernementales à la rencontre des populations bénéficiaires des mesures sociales ont pris fin ce mardi 8 avril 2014. Dans la région du Plateau central, le ministre Jérémy Ouédraogo a bouclé ses étapes à Boussé dans la province du Kourwéogo d’où il dit repartir « enrichi » pour voir comment améliorer l’action gouvernementale.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Sorties d’échanges autour des mesures sociales : Les ministres ‘’enrichis’’ pour améliorer l’action gouvernementale

Après Zorgho et Ziniaré le 7 avril 2014, le ministre en charge des ressources animales, Jérémy Ouédraogo a eu un échange interactif avec les populations de Boussé, dont les bénéficiaires des mesures sociales. Des agents des administrations – publique et privée – aux paysans, toutes les catégories socio-professionnelles ont été représentées. Et il a été question entre autres, de la grille indemnitaire des fonctionnaires, de la relecture de la loi 013 portant statut des agents de la fonction publique, d’harmonisation du statut des agents contractuels de l’Etat avec celui des fonctionnaires permanents, de travaux HIMO (Haute intensité de main d’œuvre), de boutiques témoins, de formation professionnelle ; bref, de l’ensemble des orientations dégagées dans le cadre de la mise en œuvre des mesures sociales et même au-delà. En effet, des préoccupations relatives au ‘’Programme spécial de création d’emploi (PSCE)’’, au ‘’Programme 10 poules 1 coq’’ en élevage, au ‘’Programme permis de conduire des jeunes’’, se sont aussi invitées aux débats.

Des propositions de la part des populations pour plus d’impact de ces mesures, il y en a eues. En effet, il a été suggéré par exemple, que les activités à mener dans le cadre de la mise en œuvre desdites mesures sociales fassent l’objet d’inscription dans le budget de l’Etat, plutôt que d’en faire des actions ponctuelles et dont le financement est toujours à rechercher.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que l’interactivité des échanges a fini par convaincre plus d’un, qu’une telle rencontre était attendue par la population. Pour sa part, le ministre Jérémy Ouédraogo dit avoir « vu les forces vives engagées pour le développement de leur propre province, des populations dont des composantes sont effectivement dans le besoin et ont pour principale préoccupation, des mesures comme celles qui viennent d’être prises pour les accompagner ». « Nous avons eu affaire à des gens qui nous ont dit, malgré notre handicap, le don n’est pas la solution ; l’accompagnement en matière de formation afin qu’après la formation nous puissions nous installer nous-mêmes, voilà ce que nous attendons », a confié en outre, le ministre.

De ces trois étapes – Zorgo, Ziniaré et Boussé - dans le cadre des présentes sorties gouvernementales qui prennent ainsi fin, le ministre Jérémy Ouédraogo dit retenir avoir vu des populations « préoccupées par la mise en œuvre des actions de développement conduites par le gouvernement ». En conclusion, dira-t-il, « C’est véritablement enrichis, que nous repartons pour voir comment améliorer l’action gouvernementale ».

Fulbert Paré

Lefaso.net

Des participants apprécient

Esaïe Traoré, professeur d’EPS au lycée provincial de Boussé, représentant le personnel du lycée :

Vraiment ce que le gouvernement vient de prendre comme mesures, sont celles que les populations attendaient. Que ce soit les augmentations d’indemnités, les aides et autres soutiens, les points de vente de produits vivriers, ce sont des mesures que les populations attendaient. Peut-être que ce n’est pas suffisant ; mais nous disons merci à ce gouvernement qui pense réellement à sa population et essaie de lutter vraiment contre la pauvreté et la misère que vit la population.

Mais nous voulons que le gouvernement essaie de revoir les salaires de base à la hausse. Les indemnités, c’est bien ; mais lorsque le fonctionnaire va à la retraite, seul le salaire de base peut lui permettre de vivre d’une pension conséquente.

Cette sortie est la bienvenue. Si le gouvernement pouvait chaque année la faire, ce serait très bien. Les populations à la base ne comprennent pas toujours ce qui se passe là-haut. Je pense que ceux qui sont venus écouter, sauront bien expliquer dans leur entourage tout ce qui a été dit. Moi, je suis particulièrement très content de cette démarche du gouvernement.

Marie Valerie sandra Son, direction provinciale ( Kourwéogo) du ministère de la Promotion de la femme :

Nous apprécions vraiment les mesures sociales, parce qu’elles ont amélioré les conditions de vie des femmes dans la province du Kourwéogo ; surtout dans le cadre de la composante autonomisation des femmes. Dans le cadre de cette composante, ce sont 10 groupements de femmes par commune qui pourront bénéficier d’accompagnement. Vraiment, c’est une aubaine pour les femmes du Kourwéogo. En tout cas, elles apprécient vraiment, parce qu’elles ont eu des technologies pour améliorer leurs activités ; ce qui est très intéressant.

Jean-Baptiste Dianda, 1er adjoint au maire de Sourgoubila

Nous avons vraiment salué la prise de ces mesures sociales. Nous sommes particulièrement fiers de la création de mains d’œuvre dans le cadre de HIMO. Cela a eu un impact très positif sur notre commune. Si on veut bien voir, HIMO est venu rendre propres les routes, les terrains, les marchés, les établissements d’enseignement, les mairies. Nous ne pouvons que souhaiter une bonne continuité de HIMO.

Si nous devons faire des suggestions aujourd’hui, c’est de souhaiter que les salaires soient augmentés et que les recrutements puissent être variés. Au départ, nous avons recruté 100 personnes pour trois mois ; et ces mêmes personnes qui avons reconduites dans le cadre de la seconde phase pour trois mois encore. Et les autres se plaignent en disant que si on pouvait varier en recrutant d’autres personnes dans le cadre de la reconduction au lieu de continuer avec les mêmes personnes pendant six mois.

Propos recueillis par Fulbert Paré

Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés