Explications des mesures sociales du gouvernement :Une rencontre aux allures de meeting politique

mercredi 9 avril 2014 à 03h34min

Le gouvernement burkinabè organisait, cette semaine, des tournées régionales afin de présenter ses mesures sociales aux populations du Burkina Faso. Ce matin, à Ouagadougou, cette présentation a parfois pris des airs de véritable meeting politique du parti au pouvoir.

Explications des mesures sociales du gouvernement :Une rencontre  aux allures de meeting politique

L’espace culturel Jean-Pierre Guingané accueillait, ce mardi 8 avril, une délégation gouvernementale composée, entre autres, du Ministre d’État chargé des affaires présidentielles, Assimi Kouanda ainsi que du Ministre de l’industrie, du commerce et de l’artisanat, Arthur Kafando. Chargés de présenter les mesures sociales du gouvernement aux populations de la région Centre, les deux politiciens ont rempli leur mission à merveille en évoquant d’abord les 64 milliards de F CFA alloués à une première série de mesures prises en septembre 2013 comprenant la revalorisation de la rémunération des travailleurs ainsi qu’une série d’actions spécifiques à destination de plusieurs catégories de la population et particulièrement des jeunes. Le public présent, en grande majorité des militants du Congrès pour la Démocratie et le Progrés (CDP), a donc largement applaudi les interventions, y compris celle d’Arthur Kafando qui n’a pu s’empêcher de revenir sur la question de l’installation du Sénat et de la révision de l’article 37 de la Constitution. Une manière de reprendre la main dans le débat public après le succès des récentes mobilisations de l’opposition ?

Un public de militants

« Nous sommes tous militants du CDP », confient de jeunes Ouagalais interrogés par lefaso.net à la sortie de l’espace culturel Jean-Pierre Guingané. Commerçants dans le secteur informel et « DJ » [sic], ceux-ci disent apprécier les nouvelles mesures du gouvernement, spécialement celles qui concernent la création d’emploi et de revenus. « Nous voudrions que l’argent débloqué par l’État puisse atterrir entre de bonnes mains », précisent-ils. Au regard des nombreux t-shirt et pagnes aux couleurs du CDP dans la salle, ils n’étaient sans doute pas les seuls acquis à la cause du parti.

Sans doute galvanisés par la déclaration finale de M. Kafando qui, en langue locale, n’a pas dissimulé sa volonté de voir la volonté du peuple s’exprimer sur la question de l’article 37, les jeunes gens ont affirmé leur volonté de voir le président sortant rempiler pour un nouveau mandat en 2015. Interrogés sur la montée de l’opposition, illustrée notamment par le succès que remporte le Mouvement du peuple pour le progrès (MPP), ces militants dévoués ont vivement exprimé leur rejet de ce nouveau parti dont les dirigeants ne sont, selon eux, que des « opportunistes ». « Pour nous, MPP veut dire Mouvement pilim pabé (« tromper pour avoir » en mooré) », ont-il conclu, le sourire aux lèvres. Au même moment, Assimi Kouanda demandait aux journalistes postés à l’extérieur de la salle de se concentrer sur les mesures sociales plutôt que sur les sujets « politiques ».

Une main tendue à la jeunesse

Concernant ces mesures, on peut noter que suite aux actions syndicales engagées pendant l’année 2013, le Gouvernement a mis la priorité sur la revalorisation de la rémunération des travailleur de la fonction publique avec, notamment, la mise en œuvre de la nouvelle grille indemnitaire évaluée à 54,7 milliards de F CFA. Cette mesure comprend également le relèvement des indemnités de stage de l’ordre de 58,06 % en moyenne. Par ailleurs, l’accent a été mis sur la création d’emploi, la formation et l’accès au financement, particulièrement pour les jeunes. Ces derniers bénéficieront également de mesures en faveur des universités avec une dotation exceptionnelle de 7 milliards de F CFA pour la réalisation d’infrastructures universitaires et une augmentation du taux mensuel des bourses d’étude des étudiants. Reste désormais à voir si la jeunesse burkinabè se montrera sensible à cette main que le Gouvernement semble lui tendre...

Pierre MARECZKO

Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 8 avril 2014 à 23:14, par vérité no1 En réponse à : Explications des mesures sociales du gouvernement : La rencontre du Centre aux allures d’un meeting politique

    Le gouvernement veut profiter de cette mesure sociale pour battre campagne mais c’est trop tard ! On veut un changement.

    Répondre à ce message

  • Le 8 avril 2014 à 23:54, par Devoir Citoyen En réponse à : Explications des mesures sociales du gouvernement : La rencontre du Centre aux allures d’un meeting politique

    Le Burkina pour son développement n’a pas besoin de mesures sociales mais une industrialisation ou son amorce pour une création de richesses et d’emplois. A quoi vont servir des mesures sociales ponctuelles contre des problèmes structurels de pauvreté et d’analphabétisme ? Sinon, ces mesures sociales sont des palliatifs et non des remèdes donc a court terme elles sont bien car le peuple burkinabé souffre de l’extreme pauvreté mais ce sont des mesures qui doivent s’inscrire dans la durée et non être des actions ponctuelles a la veille d’un referendum en vue, juste pour berner le peuple. D’ailleurs le CDP ne s’en cache pas en rappelant au passage le referendum pour la modification de l’article 37. Je pense qu’un gouvernement est la pour faire son devoir qui est d’améliorer de façon significative les conditions de vie des populations pauvres. Alors je ne vois pas ces mesures comme une main tendue du CDP/gouvernement mais un devoir partiellement accompli. Reste a voir cependant si dans l’application la montagne ne va pas accoucher d’une souris au regard du degré très élevé de la corruption cancéreuse au pays jadis des hommes intègres. A quand l’éveil des consciences pour nous donner des gouvernements compétents ? Pauvre de nous !!!

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2014 à 00:12, par M. Kouka En réponse à : Explications des mesures sociales du gouvernement : La rencontre du Centre aux allures d’un meeting politique

    Nous n’avons plus que ca a la tele. Et puis, c’est le gouvernement avec leur journalistes qui tapent et dancent a la fois. Cest qui donnent et qui disent plus sur les bienfaits de leurs mesures. Nul doute qu’il sagit pour le gouvernement actuel de corromprent les esprits par rapport a 2015. Apres 26 ans au pouvoir on trouve subitement de l’argent pour se montrer sensibles aux conditions de vie des populations. Ils en font du tapage comme si cet argent n’etait pas le notre, notre du depuis des annees ; comme si c’etait de la charite. Moi, je dis prenons parce que cest notre droit mais votons leur depart en 2015. Quant aux journalistes, je me demande s’ils sont conscients de la pauvrete de leur journaux televises : toujours la meme chose, tous les aspects de la vie du Burkina se resument a la vie du gouvernement avec ses visites, seminaires et rangaine de discours. Et puis, quand on nous repete 3 fois la meme message parce qu’il a ete delivre dans 3 provinces differentes et qu’on ne dit rien du tout sur le congres du MPP par exemple, ca remet en cause leur professionalisme et on se demande au coeur de quels evenements on est.

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2014 à 00:53, par Yako En réponse à : Explications des mesures sociales du gouvernement : La rencontre du Centre aux allures d’un meeting politique

    7mlds pour la réalisation d’infrastructures universitaires oui et une augmentation du taux mensuel des bourses d’étude des étudiants : Pas necessaire, l,augmentation des bourses ne doit pas suivre la hausse des salaire puisque la bourse n,est pas un revenu de travail c,est la solidarite de la republique pour encourager ou epauler voir corriger les inegalites naturelles.Cette histoire de bourses vieille comme le Burkina est une question que les pouvoirs publics n,ont Jamais eu le courage d,affronter.A mon humble avis nos maigres ressources doivent etre concentrees sur la formation professionnelle et eventuelle creation d,emploi.Puis faudra avoir le courage de dire la Verite aux jeunes dans le cadre des etats generaux de l,education que l,universite n,est pas un passage oblige pour gagner sa vie ,on peut bien reussir sa vie dans les metiers sinon avec cette politique elitiste de l,education on ne fait que former des chomeurs une autre bombe sociale a desamorcer dans les annees a venir surtout dans les departements SSH.Voyez au bout de 4 a 5 an de sacrifices et de privation Ils obtiennent des diplomes dont Ils ne savent pas trop quoi faire avec.

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2014 à 02:25, par Non au Sénat En réponse à : Explications des mesures sociales du gouvernement : La rencontre du Centre aux allures d’un meeting politique

    Vous continuez à vouloir imposer votre Sénat et faire votre référendum. Vous serez très désagréablement surpris. Continuez à foncer droit dans le mur.

    Répondre à ce message

    • Le 9 avril 2014 à 07:20, par POKO En réponse à : Explications des mesures sociales du gouvernement : La rencontre du Centre aux allures d’un meeting politique

      Justin, tu n’as encore rien compris, même étant militant de CDP, tu dois comprendre que ce argent n’appartient pas au CDP, ni à Blaise, mieux ce n’est pas une subvention du parti au profit du peuple. Et aussi qui gère le pouvoir d’État, c’est bien le CDP, donc ne demande pas de compte à l’UPC ni UNIR/PS. Calme toi on voit bien où vous voulez en venir avec ces sortis, ce que le pouvoir déguisé ne sait pas le PEUPLE est très en avance. Jouer votre bendré, Chantez, Applaudissez, et riez à gorge déployé, mais rien ne vous sauvera de la sanction populaire.

      Répondre à ce message

    • Le 9 avril 2014 à 08:06, par JOHNNEE En réponse à : Explications des mesures sociales du gouvernement : La rencontre du Centre aux allures d’un meeting politique

      Les mesures sociales sur lesquelles on tentent de faire de la récupération politique sont la conséquence des différents mouvements syndicaux liée à la demande ferme de la population à ce que l’Etat revoie la situation économique et financière. C’est un non évènement à mon avis. Le véritable débat qui reste en suspend est que l’Etat doit jouer son rôle de gendarme économique en régulant les prix sur le marché. L’inflation (hausse sauvage des prix) risque d’avoir raison des récentes revalorisation si on n’y prend garde.

      Répondre à ce message

    • Le 9 avril 2014 à 08:13, par puc En réponse à : Explications des mesures sociales du gouvernement : La rencontre du Centre aux allures d’un meeting politique

      Juste pour préciser que la majorité de ceux qui étaient a cette conférence ne savaient pourquoi .... j’ai été moi même invité en tant que conseiller municipal et l’invitation reçu n’a rien avoir avec le CDP.....

      Répondre à ce message

    • Le 9 avril 2014 à 08:21 En réponse à : Explications des mesures sociales du gouvernement : La rencontre du Centre aux allures d’un meeting politique

      il y aura referendum et Sénat , tu verras

      Répondre à ce message

    • Le 9 avril 2014 à 08:32 En réponse à : Explications des mesures sociales du gouvernement : La rencontre du Centre aux allures d’un meeting politique

      Ces mesures dites sociales ne sont en réalité qu’un cheval de Troie pour arriver au référendum et imposer la modification de l’article 37,soyez vigilants citoyennes et citoyens du Faso.

      Répondre à ce message

    • Le 9 avril 2014 à 09:21, par democrate En réponse à : Explications des mesures sociales du gouvernement : La rencontre du Centre aux allures d’un meeting politique

      Il faut bien comprendre le sens de ces mesures conjoncturelles qui, si elles ne sont pas renouvelées après leurs dates d’échéances, nous pousseront de nouveau dans nos réalités structurelles que le pouvoir actuel est incapable de solutionner, faute de visions depuis des décennies. C’est pourquoi, ce pouvoir doit foutre le camp, parce que nous sommes en démocratie.
      Ces mesures sont destinées à se faire de la clientèles politique pour modifier l’article 37 et mettre en place le Sénat. Le caractère social de ces mesures est par conséquent assez superficiel comme explication.
      Ces mesures et les campagnes sont destinées à enlever de l’herbe sous les pieds des travailleurs et des étudiants à travers leurs syndicats pour qu’ils ne grèvent plus pour des raisons corporatistes : on hésitera pas à dire, "on a résolu tous leurs problèmes, ils veulent faire tomber le gouvernement, c’est pourquoi le gouvernement a pris ses responsabilité en décrétant l’état d’urgence" pour tromper les naïfs. Ainsi, chaque mouvement social sera désormais qualifié de politique. Or ce que ce gouvernement, avec son vernis démocratique, a toujours dénié aux syndicats de traiter de questions politiques, pensant que la politique, c’est seulement pour les partis politiques et le gouvernements.
      Qu’on ne se trompe pas : les origines de la misère de la population en général, et des travailleurs visés par ces mesures gouvernementales en particulier, sont d’abord politiques, avant d’être économiques. Sans compétence à gouvernement un pays dans le sens de l’intérêt des populations, aucun pays ne peut se développer. C’est pourquoi ces mesures sociales sont la manifestation de l’incompétence actuelle des gouvernants à trouver des solutions aux réalités des populations, mais surtout, elles ne sont que comme une crème de massage sur une peau ne présentant que des douleurs venants des profondeurs d’un corps et pour lesquelles il faut une opération chirurgicale en profondeur.
      Ici, c’est l’alternance ou rien ! Les travailleurs ne devraient pas se mettre à chanter actuellement comme la cigale du conte de "la cigale et la fourmi" et oublier que les temps les plus durs sont à venir. Là, il faudra de la vision, comme ils l’ont toujours eu d’ailleurs, pour esquiver le clientélisme actuel du gouvernement actuel qui joue de l’anti-démocratie en refusant de créer les conditions de l’alternance politique, essence de toute démocratie représentative.

      Répondre à ce message

    • Le 9 avril 2014 à 09:41, par SANOGO En réponse à : Explications des mesures sociales du gouvernement : La rencontre du Centre aux allures d’un meeting politique

      NE DIT-ON PAS QUE ce que LA MAIN DROITE DONNE, LA GAUCHE NE DOIT PAS SAVOIR ? POURQUOI VENIR CRIER HAUT ET FORT LES GESTES QU’ON qu’ON PRETEND AVOIR FAITS ?
      TOUT BIEN CONSIDERE, LES NOUVELLES MESURES SOCIALES NE SONT PAS UN « KDO » DU GOUVERNEMENT. IL S’AGIT BEL ET BIEN DE LA REDISTRIBUTION DES FRUITS DE LA CROISSANCE DE NOS PROPRES RECETTES OBTENUES A TRAVERS LES TAXES, IMPOTS ET AUTRES CONTRIBUTIONS DIVERSES. TOUT LE MONDE Y A CONTRIBUE : LES FONCTIONNAIRES, LES COMMERCANTS, L’ENSEMBLE DES CONSOMMATEURS Y COMPRIS LA GRAND-MERE QUI ACHETE L’EAU A 10F LE SEAU PUISQUE LA TVA Y EST IMPLICITEMENT APPLIQUEE. CELA A ETE OBTENU APRES UNE LONGUE LUTTE SYNDICALE SURTOUT. EN PLUS , LES MEMBRES DU GOUVERNEMENT ONT INUTILEMENT Dépensé OU MOBILISé DES HEURES DE TRAVAIL, DU CARBURANT, DES VEHICULES, DES CHAUFFEURS, DES PROTOCOLES, DES SERVICES TRAITEURS POUR VENIR DIRE CENTRE-EST QUE LES RESPONSABLES DES SERVICES Déconcentrés( GOUVERNEURS, HAUTS-COMMISSAIRES, PREFETS, MAIRES, DIRECTEUR5TRICE)S REGIONAUX ET PROVINCIAUX PEUVENT FAIRE : EXPLIQUER SIMPLEMENT CE QUE TT LE MONDE CONNAIT DEJA.
      BON, PUISQU’ILS SONT HABITUéS AU GASPILLAGE, DOIT-ON LES LAISSER CONTINUER AINSI ?
      RESTONS EVEILLES EN OUVRANT L’ŒIL ET LE BON .
      LES ACTUELS OPPOSANTS, S’ILS SAVENT LIRE ENTRE LES LIGNES OU ENTRE LES MESURES, DOIVENT SAVOIR QUE LE POUVOIR EST EN TRAIN DE LEUR MINER LE TERRAIN EN VALIDANT DES MESURES DIFFICILES A GERER « APRES » EUX.

      Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2014 à 06:21, par LE SOLDAT En réponse à : Explications des mesures sociales du gouvernement : La rencontre du Centre aux allures d’un meeting politique

    comment 1 pays qui n a jamais rien eu se retrouve subitement a débloquer sans sourciller 110 milliards de francs ?

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2014 à 06:28, par fongnon lecibal En réponse à : Explications des mesures sociales du gouvernement : La rencontre du Centre aux allures d’un meeting politique

    ce ne sont pas des mesures sociales,mais des mesures en vue de favoriser la modification de l’article 37.si l’etat veut qu’il augmente a 100% les salaires,jamais blaise compaoré ne briguera un autre mandat.c’est tournées vont permettre aux bailleurs d’augmenter les loyers des maisons et le gouvernement vend ainsi les fonctionnaires !

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2014 à 06:53, par Kôrô Yamyélé En réponse à : Explications des mesures sociales du gouvernement : La rencontre du Centre aux allures d’un meeting politique

    - Franchement moi je ne comprends pas les burkinabè ou plutôt les ‘’burkinÂNESbè’’ !!!! Le Gouvernement envoi des missions dans les provinces pour expliquer la prise des mesure sociales et les gens passent leur temps à féliciter et remercier le Gouvernement pour ces mesures !!! Décidément nous sommes médiocres dans ce pays ! Nous sommes facilement torpillables, taillables et corvéables à merci. On dirait que le peuple burkinabè ne réfléchit pas du tout !

    Avez-vous déjà vu le Gouvernement de Mr COMPAORÉ prendre de sa propre initiative une mesure salutaire pour le peuple ??? C’est quand il est acculé qu’il prend des mesures pour calmer les gens !! Tous ces gens qui se sont exprimés ont tous oublié royalement certaines choses pourtant simples :

    - Ce sont les syndicats qui ont lutté farouchement pour arracher ces mesures !!
    - Ce sont les manifestations générales de 2011 qui ont amené le Gouvernement à prendre conscience que ça ne va pas dans le pays !!!
    - C’est la naissance du MPP qui a poussé le Gouvernement à lâcher du lest et vouloir maintenant charmer la population !!!!!!

    Les pauvres burkinabè n’ont rien compris que la Famille est entrain de les manipuler, de les courtiser désormais parce qu’elle a peur de perdre le pouvoir en 2015. Oui ! Prenez ces mesures et refusez de voter le CDP malgré tout. Ces mesures ne sont pas autres choses que nos droits. Ce n’est pas un cadeau que le Gouvernement nous fait ! Ce sont nos droits !!!!!

    Kôrô Yamyélé

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2014 à 07:01, par SMS En réponse à : Explications des mesures sociales du gouvernement : La rencontre du Centre aux allures d’un meeting politique

    Ils sont déjà en campagne ! Sauf que cette fois, c’est avec l’argent du peuple, de l’État. Que de choses doivent changer dans ce pays.

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2014 à 07:19 En réponse à : Explications des mesures sociales du gouvernement : La rencontre du Centre aux allures d’un meeting politique

    écoutez Mr le journaliste, le Gouvernement a le devoir de travailler pour améliorer les conditions de vie de la population. Que voulez-vous dire par tendre la main ? Nous ne leur avons pas mis labas pour qu’ils se remplissent les poches et venir nous tendre les miettes. Même si c’est la pratique actuelle, il faut vous réveiller car les temps ont changé. TOUT GOUVERNEMENT QUI ARRIVE ET QUI NE FAIT PAS CE QUE LE PEUPLE DESIRE VA PARTIR.

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2014 à 07:33, par Le bon En réponse à : Explications des mesures sociales du gouvernement : La rencontre du Centre aux allures d’un meeting politique

    Ca continue de déraper. Vraiment quand est-ce que nos amis du pouvoir vont arrêter leurs démarches ridicules. Vous manquez vraiment d’imagination. Vous avez soutenu que ces mesures sociales ne sont pas politiques mais répondent à la requête des syndicats, et voilà que vous organisez des meetings pour en parler en faisant des amalgames entre l’action du gouvernement et la volonté du CDP de modifier la constitution. Pire, au lieu d’essayer de convaincre les incrédules, vous mobilisez vos militants. Eux sont déjà acquis à votre cause ou à votre politique de feuille, et les autres ! Continuez de vous chatouiller pour rire comme le dit l’adage populaire. Ca fait pitié

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2014 à 07:37, par ZAAKAA En réponse à : Explications des mesures sociales du gouvernement : La rencontre du Centre aux allures d’un meeting politique

    Quelle mesure sociale ? tout ce que le gouvernement décide ne se réalise pas (jusqu’à aujourd’hui il des agents d’établissement publique qui sont privés des indemnités de sujétion.
    Nul n’est censé ignoré la loi. Donc l’article 37 pas de débat. Et chaque citoyen veut et doit participer à la construction de ce pays alors ça doit être une roue et chacun à son tour de rôle vous avez montrez vos compétences alors vous laissez la place à d’autres burkinabé. Aujourd’hui les burkinabé ont soif du changement quel qu’en soit la couleur car tout le monde n’est pas aussi d’accord avec le pouvoir d’aujourd’hui. Vive MPP, Vive UPC unissez vous nous allons vous votez il faut qu’obligatoirement le changement intervient en NOVEMBRE 2015.
    UPC MPP UPC MPP UPC MPP UPC MPP UPC MPP (l’1 SERA AU POUVOIR)

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2014 à 07:48, par Weogobiiga En réponse à : Explications des mesures sociales du gouvernement : La rencontre du Centre aux allures d’un meeting politique

    On vous a toujours et seulement demandé un projet de développement social cohérent et durable. Après 27 ans, vous nous pomper l’air avec des mesures sociales. Avec tous ces milliards vous n’avez pas pu trouvez quelque chose de mieux à faire ? Il n’y a pas de quoi en être fier.

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2014 à 08:00 En réponse à : Explications des mesures sociales du gouvernement : La rencontre du Centre aux allures d’un meeting politique

    Pour l’instant ce ne sont que des intentions de mesures. Je pense qu’il faut laisser les Burkinabés bénéficier réellement des mesures et attendre leurs appréciations. Qui détenait ces milliards ? Le Burkina n’a donc plus besoins de financements extérieurs ? Comment vont juger nos partenaires par rapport à la gouvernance ? Est-ce un début de campagne pour encore tromper le peuple ? Ce qui est sûr le peuple a tant souffert et compte pas continuer à souffrir. Non seulement ils vont prendre leurs droits et ils vont vous remercier en demandant d’aller enfin vous reposer et permettre à d’autres de venir gérer le pays. Il n’y a que ça qui puisse nous permettre de mieux vous apprécier.

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2014 à 08:11, par le fort arive En réponse à : Explications des mesures sociales du gouvernement : La rencontre du Centre aux allures d’un meeting politique

    c’est peine perdue et ce ne seront pas ces mesures sociales teintées de politique qui vous servira de perche pour vous en sortir, faites 100 pour cent d’augmentation de salaire, vous partirez, pas de doute, les gens ont été volés pendant 27 ans, c’est pas ces mesures qui traduisent en elle mêmes la décadence de notre administration qui changeront la donne, préparez vous, le peuple vous portera l’estocade meurtrière et 2015 est loin, là où vous passez, vous aurez des individus mais pas des militants, on a tout compris monsieur les CDP, les jeunes veulent voir d’autres crânes que vous devant eux, le principe est simple et le voici, on prend, on bouffe et on ne vote pas ce parti maudit CDP et après, vous devez rendre des comptes au peuple, gardez vous des agissements et agitations inutiles

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2014 à 08:37, par LoiseauDeMinerve En réponse à : Explications des mesures sociales du gouvernement : La rencontre du Centre aux allures d’un meeting politique

    Sommes-nous en rade quelque part dans "l’Océanonox " sans qu’il n’existe aucune intelligence pour nous guider encore ? Difficile d’imaginer, qu’après des actions supposées supposées salvatrices à l’égard de tiers, l’on soit obligé de sillonner monts et vallées pour expliquer le pourquoi ou le comment desdites actions et recueillir des suggestions, s’entendre dire c’est bon, c’est bien, c’est ultra parfait, c’est divinement parfait... La dignité du Voltaïque a bel et bien disparu à l’ère de l’hommo burkinabè". Franchement, pour en arriver à forcer le référendum, on avait pas besoin de pareilles mises en scène.

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2014 à 08:46, par Non et non et non En réponse à : Explications des mesures sociales du gouvernement : La rencontre du Centre aux allures d’un meeting politique

    Merci Mr le journaliste de n’être pas concentrer sur les mesures sociales comme l’a demandé assami, on a toujours dit que le jusqu’au boutisme de ces gens la va finir par coûter cher au Burkina ! Je suis d’accord avec Sali Diallo : ceux qui sont contre le peuple burkinabè vont payer de leur forfaiture ! ceux la sont contre le peuple

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2014 à 08:57, par ideo2013 En réponse à : Explications des mesures sociales du gouvernement : La rencontre du Centre aux allures d’un meeting politique

    cè pa maintenant kil fo psé à prendre des mesure sociale c’était bien avant combien de temps la population a soufèr en aproche des élection cela veut dire cè du lib lib campagne cè trop tard la jeunesse d’aujourd’hui est maintenant concsient.prenez cet argent pour dè infrastructure routière scolaire ou sanitère.laissez ns avec notre galère de plus 20 ans on è rodé maintenant à koi sert de ns flatez aujourd’hui et nous faire pleurez dmain. non cè non

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2014 à 09:04, par Freeman En réponse à : Explications des mesures sociales du gouvernement : La rencontre du Centre aux allures d’un meeting politique

    Moi, je dois avoir un problème. Pourquoi les politiciens croient toujours qu’ils sont plus intelligents que les autres ? Vous croyez qu’on ne voit pas votre petit jeu ? Vous paniquez depuis que vous voyez une montée en puissance de l’opposition ; vous prenez une petite partie de nos maigres sous pour venir nous saupoudrer de "mesurettes" sociales ; vous vous offrez encore des frais de mission sur le dos du contribuable que nous sommes ; et vous pensez qu’après cela nous allons accepter votre idée de référendum pour modifier l’article 37 de notre Constitution. Non la ficelle est trop grosse. Epargnez-nous ce cirque Mesdames et Messieurs du pouvoir.

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2014 à 09:47, par Yam En réponse à : Explications des mesures sociales du gouvernement :Une rencontre aux allures de meeting politique

    Le CDP un parti fini qui passe sont temps a vouloir tromper le peuple par du soupoudrage honteux. Cest belle et bien fini pour vous et votre Blaise la. Terminus le peuple a pris conscience et la marche est inexorable vers le changement. Un gouvernment est elu pour ameliorer les conditions de vie des gens. On a pas a vs feliciter pour ca. Sachez que si votre politique marche on na pa besoin de tout ce tapage car les gens sentirons le changement sur leur budget cest aussi simple que ca. Chatouillez vs pour rire slma vs irez loin et mm tres loin Mr les gens du CDP. Le reveille sera brutal.

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2014 à 10:06, par Le Fatotchiè En réponse à : Explications des mesures sociales du gouvernement :Une rencontre aux allures de meeting politique

    Décidément le MPP est un véritable poison pour le Pouvoir de nos jours si bien que le gouvernement de DJ Luc Adolphe TIAO ne sait plus ce qu’il faut faire. Depuis quand une délégation du gouvernement s’est rendue dans des régions pour expliquer les mesures prises sur le social ? D’ailleurs ne pensez pas que le peuple est dupe loin de là ; s’il y a eu des mesures sociales, qui a créé ces cas sociaux ? C’est bien le même gouvernement par la mauvaise gouvernance. Aussi que Mr Assimi et Arthur sachent que tout cela ne vient pas de la poche de Blaise et que un autre aurait mieux fait que ce qui est entrain d’être réalisé. Sans Blaise et son pouvoir le Burkina ne s’arrêtera pas, d’ailleurs il ira mieux qu’aujourd’hui. Ceux qui ne veulent pas voir l’alternance au Faso ont raison parce qu’ils se reprochent beaucoup de mauvais comportements. Mais quel qu’en soit Inch Allah la vérité va triompher dans peu de temps. Vive le MPP ! Vous me direz que les dirigeants du MPP sont les mêmes qui étaient hier aux affaires,oui c’est vrai ;mais en attendant moi j’ai besoin de ces gens pour obtenir l’alternance que j’ai tant souhaitée. Mon gas il faut d’ailleurs comprendre que :" le doigt le plus habile pour extraire le beurre de karité de la gourde est celui qui le lui a introduit" Encore vive le MPP ! vive l’alternance ! à bas le pouvoir à vie ! Merde aux sangsues du peuple digne de Burkina Faso !

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2014 à 10:40, par Tuensi En réponse à : Explications des mesures sociales du gouvernement :Une rencontre aux allures de meeting politique

    La cours des comptes devrait se pencher sur l’imputation des coûts d’organisation de ce type de réunions, dites d’explication de mesures gouvernemnetales qui ne sont autres que des réunions CDP, qui devraient être de ce fait à la charge exclusive du CDP.

    Ailleurs, Sarkosy avait vu ses comptes de campagne retoquées par la cours des comptes.

    Le Burkina a-t-il assez avancé démocratiquement - comme on le dit - pour voir advenir de telles interventions de la cours des comptes ?...

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2014 à 10:47, par le Parisien En réponse à : Explications des mesures sociales du gouvernement :Une rencontre aux allures de meeting politique

    Bon boulot tous mes encouragement. Mais qu’est qui ce cache derrière cette générosité ? Vous devez comprendre mes inquiétude car ça fait maintenant 27 années que vous gouvernez ce pays et seulement à quelque mois de la fin de votre mandat, vous apprenez la sagesse. Dit moi un mot et je pourrai vous croire. Que le bon DIEUX nous trouve le bon chemin !!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2014 à 10:53, par Kôrô Yamyélé En réponse à : Explications des mesures sociales du gouvernement :Une rencontre aux allures de meeting politique

    - Monsieur BLAISE COMPAORÉ, méfiez-vous des flâtteurs et autres hâbleurs qui vont fuir et vous abandonner, voire vous renier quand ce sera chaud. Pour celà, je vous récite ici une fâble de Jena De La FONTAINE pour vous en tiriez un enseignement pour vous. Voilà la fâble :

    Le Corbeau et le Renard
    Maître Corbeau, sur un arbre perché, tenait en son bec un fromage.
    Maître Renard, par l’odeur alléché, lui tint à peu près ce langage : ’’Hé ! bonjour, Monsieur du Corbeau. Que vous êtes joli ! que vous me semblez beau !
    Sans mentir, si votre ramage se rapporte à votre plumage, vous êtes le Phénix des hôtes de ces bois’’.
    A ces mots le Corbeau ne se sent pas de joie ; Et pour montrer sa belle voix, il ouvre un large bec, laisse tomber sa proie.
    Le Renard s’en saisit, et dit : ’’Mon bon Monsieur, apprenez que tout flatteur vit aux dépens de celui qui l’écoute : Cette leçon vaut bien un fromage, sans doute’’.
    Le Corbeau, honteux et confus, jura, mais un peu tard, qu’on ne l’y prendrait plus.

    Par Kôrô Yamyélé

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2014 à 11:23, par dilatoire En réponse à : Explications des mesures sociales du gouvernement :Une rencontre aux allures de meeting politique

    je crois que le gouvernement est encore rentré dans le dilatoire, son sport favori. Sinon, comment peut-on considérer l’aboutissement d’une lutte syndicale parès de très longues lutte comme mesures sociale. C’est insultant ! Toutes les indemnités acquise on leurs justifications techniques. En quoi, c’est sociale ? Un peu de raison. Ils veulent mettre les travailleurs en conflits avec les populations, c’est tout !

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2014 à 11:23, par Oued En réponse à : Explications des mesures sociales du gouvernement :Une rencontre aux allures de meeting politique

    Chers concitoyens de tous bords, ne vous trompez pas. Ces mesures sociales sont de la poudre aux yeux du peuple ; car si par malheur le même régime se maintenait après 2015, il se vengerait,le peuple aurait chaud et tout lui serait retiré. Les prix ( de l’essence, de l’électricité, de l’eau etc) vont croître pour permettre aux sociétés qui ont financé ces mesures sociales de récupérer leurs fonds. C’est Lucky Luc qui vous l’a dit de façon voilée lors de son discours sur la mitigée situation de la nation.

    Quant à moi, je ne cache pas mon appartenance au MPP depuis le méa culpa des ses géniteurs. J’ai toujours nourri de la haine pour ces gens. Mais aujourd’hui, une seule chose me rapproche d’eux : l’alternance. Avec le MPP, personne ne fera encore plus de 2 mandats présidentiels au Burkina Faso.

    Enfin une occasion pour éviter les dérives du long règne et donner un sens à la démocratie.

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2014 à 11:24, par Grâce En réponse à : Explications des mesures sociales du gouvernement :Une rencontre aux allures de meeting politique

    Cher gouvernement nous sommes fatigué de vos arguments. nous voulons le changement en 2015 c’est tout. Si vous insister sachez que La MAIN PUISSANTE DU TRES HAUT L’ETERNEL DIEU EST LEVER POUR BOULEVERSER TOUT à votre grande surprise.

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2014 à 12:19, par Vraiment En réponse à : Explications des mesures sociales du gouvernement :Une rencontre aux allures de meeting politique

    De quel droit Arthur va parler du CDP, de l’article 37 et de référendum dans cette cérémonie ? Vous confondez volontier, le bien public aux biens du CDP ? Et vous voulez la paix ?
    Ce qui a été fait n’est qu’un juste retour dans la répartition des fruits de la croissance que vous aviez refusé de faire parce que (les caisses de l’État sont vides : PM LAT et TZ). Ou avez vous trouvé cet argent alors que des coupes budgétaires sont entrain d’être opérées sur les dotations des structures de l’Etat ?
    Arrêtez de vous moquez des gens car ce n’est pas l’argent du CDP, de Bilaise, de qui que ce soit mais du peuple. Vous finissez en 2015 et vous foutez le camp.

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2014 à 12:48, par Gaël En réponse à : Explications des mesures sociales du gouvernement :Une rencontre aux allures de meeting politique

    De qui se moque-t-on. Le gouverne-et-ment a passé le temps à nous rabaisser les oreilles de la décentralisation et de son bien-fondé. Il a également mis les moyens en nommant des Gouverneurs, des Hauts Commissaires etc.. Et pour expliquer juste une mesure sociale, le Gouverneur proche de la population, le Haut-Commissaire ainsi que les seconds couteaux sont bon à rien sauf accompagner ou servir de garçon de cours ou tenir les cartables des « Sinistres » pour une randonnée. Ce genre de vision du développement n’est ni socialement, ni économiquement social ou rentable à la population. Si la volonté était de recueillir les avis ou suggestions pour la mise place des mesures, il aurait fallu le faire avant la prise de la décision sinon, c’est ce qu’on dit mettre « la charrue avant les bœufs ». Il faudra aussi sensibiliser les Ministres à faire la part des choses entre être en tournée en tant que militant d’un parti politique en tournée politique et être un Ministre en tournée dans le cadre des activités du Gouvernement même si c’est un parti politique qui est à l’origine d’un Gouvernement. La confusion des rôles conduira dangereusement le pays vers des lendemains troubles.

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2014 à 13:46, par KENZA En réponse à : Explications des mesures sociales du gouvernement :Une rencontre aux allures de meeting politique

    La plus grande arnaque au pays des hommes intègres : puise 110 milliards des caisses de l’Etat burkinabè pour organiser une campagne politique au profit du CDP !

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2014 à 14:44 En réponse à : Explications des mesures sociales du gouvernement :Une rencontre aux allures de meeting politique

    On a vu ici les memes missions gouvernemantales allez expliquer le SENAT dans les regions. Et avec la TNB, on a vu les manipulations d’opinions ou tous ceux qui sont interrogées dissent k’ils ont compris le sénat et que le sénat est bien. Mais plus d’une année après OU EST LE SENAT ??? Nous on attend trankillement le jour d’installation du sénat ou de la tenue d’un referendum sur l’art 37. ON ATTEND. La ou le gouvernement veut se cache là, c’est là-bas nous on dors. Il faut continuer a expliqker. YA PAS REFERENDUM ICI.

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2014 à 15:50, par SYNDIC En réponse à : Explications des mesures sociales du gouvernement :Une rencontre aux allures de meeting politique

    EEEHHH YAAKKOOO, DONC LE GOUVERNEMENT SE SUBSTITUE AUX SYNDICATS,AU LIEU QUE CA SOIT LES SYNDYCATS QUI TOURNENT POUR DIRE QUE LA LUTTE APRES TANT D’ANNEE A ABOUTI A DES RESULTATS, C’EST LE GOUVERNEMENT QUI S’ENORGEUILLE DES RESULTATS DE NOTRE LUTTE

    Répondre à ce message

  • Le 9 avril 2014 à 15:58, par New Burkina En réponse à : Explications des mesures sociales du gouvernement :Une rencontre aux allures de meeting politique

    Comment le Ministre de l’industrie, du commerce et de l’artisanat, Arthur Kafando peut nous parler du sénat et de l’article 37 ???
    De quoi se mêle t-il d’un débat purement politique et non sociale ni économique ?
    Ces gens là veulent "rwandiser" le Burkina Faso.

    Répondre à ce message

  • Le 10 avril 2014 à 08:24, par PASS En réponse à : Explications des mesures sociales du gouvernement :Une rencontre aux allures de meeting politique

    LES EXPLICATIONS ONT ETE DONNE A QUELLE POPULATION ? ILS FAUDRA QUE LE GOUVERNEMENT ANTICIPE EN FAVEUR DES AGENTS DES COLLECTIVITES LOCALES QUI SONT LAISSES A EUX.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés