Mission gouvernementale à Zorgho et Ziniaré : ‘’Une journée pleine de satisfaction et d’interpellations’’, dixit Jérémie Ouédraogo

mardi 8 avril 2014 à 03h11min

Dans le cadre des sorties gouvernementales annoncées pour les 7 et 8 avril 2014, le ministre Jérémie Ouédraogo a eu un face-à-face avec les populations de Ziniaré au cours de l’après-midi de ce lundi 7 avril 2014. Mais avant l’étape de Ziniaré, c’est Zorgho qui a accueilli la mission gouvernementale dans la matinée. Au centre des échanges, les mesures sociales prises par le gouvernement pour améliorer les conditions de vie des populations.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Mission gouvernementale à Zorgho et Ziniaré : ‘’Une journée pleine de satisfaction et d’interpellations’’, dixit Jérémie Ouédraogo

En rappel, le 11 septembre 2013, le gouvernement a pris une série de mesures sociales pour, dit-il, améliorer les conditions de vie des populations. L’incidence financière de ces mesures est estimée à plus de 60 milliards de francs CFA. Et leur traduction concrète se rapporte entre autres à des boutiques témoins, à des soutiens multiformes aux personnes vulnérables, au recrutement pour des travaux à Haute intensité de main d’œuvre (HIMO), au recrutement de Volontaires adjoints de sécurité (VADS). L’évaluation faite après trois mois de mise en œuvre, le gouvernement a décidé le 24 mars 2014 de reconduire – en ponctionnant du budget de l’Etat, gestion 2014, la somme de 110 milliards de FCFA - les orientations initiales et d’y adjoindre la revalorisation des salaires des fonctionnaires, doublée du relèvement de leurs indemnités.

C’est pour présenter et expliquer de plus près ces mesures que le gouvernement a initié, les 7 et 8 avril 2014, des missions dans les régions. Dans cette dynamique, c’est une salle de conférence du siège du Conseil régional du Plateau central pleine à craquer qui a servi de cadre aux échanges à Ziniaré. Des échanges en langue mooré, précédés d’une présentation desdites mesures par le ministre Jérémie Ouédraogo.

Au-delà de l’appréciation, des préoccupations allant surtout dans le sens de l’amélioration de l’efficacité attendue de la mise en œuvre de ces mesures, ont été soulevées. En effet, des préoccupations relatives à la formation accrue des jeunes dans le cadre du programme HIMO, à la sécurisation des biens ont été émises. Pour leur part en particulier, les personnes âgées ont émis le vœu de voir mis en place, un cadre où ils pourraient s’employer à conseiller les jeunes.

En ces échanges, le ministre Jérémie Ouédraogo dit y avoir lu la preuve de « la pertinence de la vision qui a conduit à la prise de la décision portant mesures sociales ». Pour lui en effet, « Ce sont des mesures saluées aujourd’hui par la population ». Et des préoccupations soulevées, le ministre en charge de ressources animales dira y voir « des préoccupations qui portent sur des mesures à prendre pour qu’en amont, on puisse prévoir comment utiliser la rentabilité qu’on va tirer de ces mesures sociales ». Au total – en termes d’appréciation globale des séances de Zorgho et de Ziniairé – le ministre Jérémie Ouédraogo a confié avoir eu « une journée pleine de satisfaction, pleine de leçons, mais aussi pleine d’interpellations ». Il devra, après Ziniaré, rencontrer demain 8 avril 2014, les bénéficiaires desdites mesures sociales à Boussé dans le Kourwéogo.

Fulbert Paré

Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés