Enseignement privé laïc : Le CAMES valide 21 diplômes

mardi 8 avril 2014 à 03h08min

L’Union nationale des établissements d’enseignement privés laïc (UNEEP-L) a organisé, le 29 mars 2014 à son siège, la présentation des diplômes reconnus par le CAMES au titre de l’année 2013. C’était sous la présidence du ministre des Enseignements secondaire et supérieur, représenté par son directeur de cabinet, le Pr Kalifa Traoré.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez

2013 a été une année d’excellence et de qualité dans le monde des établissements d’enseignement privé laïc. Sur 22 diplômes présentés, 21 ont été reconnus par le Conseil africain et malgache pour l’enseignement supérieur (CAMES), la structure continentale qui veille à la qualité de l’enseignement en Afrique. Sept (7) écoles supérieures étaient à l’honneur : il s’agissait de l’INSEM, de l’ISPP, de l’IIM, de l’IAM, de l’ESUP-Jeunesse, de l’ESTPO et de l’IST. Chaque établissement ayant soumis à l’appréciation du CAMES un ou plusieurs diplômes. Un résultat fort encourageant que la structure faîtière, l’Union nationale des établissements d’enseignement privés laïc (UNEEP-L) a tenu à célébrer.

Au siège de l’union où a eu lieu la manifestation le 29 mars dernier, les heureux "élus" sont passés à la tribune pour présenter leurs Instituts en insistant sur la rigueur organisationnelle, gage de la qualité, et en affichant des ambitions fortes pour offrir des lendemains meilleurs au système éducatif burkinabè. Le président de l’UNEEP-L, Issa Compaoré, par ailleurs DG de l’Institut supérieur privé de technologies (IST), avait donc des raisons d’être fier. Il a reconnu que les résultats obtenus ne sont pas dus exclusivement au mérite des seuls promoteurs d’établissements, mais plutôt à la somme des efforts fournis aussi bien par les fondateurs que les enseignants, les étudiants et les agents de l’administration. Il a profité de l’occasion pour rappeler quelques difficultés de leur structure commune dont le manque d’enseignants de rang A dans certaines filières, le coût du renouvellement des homologations et des formations jugé élevé par les fondateurs, avant de déclarer : "Pour faire du Burkina un pays de référence en Afrique en matière de formation, nous devons, par une synergie d’actions, nous attaquer aux problèmes liés à la capacité d’accueil, à l’accès aux financements, à la terre et à l’amélioration de la qualité des enseignements".

En félicitant les écoles dont les diplômes ont reçu l’adhésion du CAMES, le SG de l’institution, Bertrand MBatchi, a présenté le Plan stratégique du CAMES, composé de 7 axes dont la modernisation de la gouvernance du CAMES, le renforcement de sa démarche qualité, la valorisation de la formation, de la recherche et de l’innovation.

Avant de clore la cérémonie, le représentant du ministre, le Pr Kalifa Traoré, s’est réjoui des efforts fournis par les acteurs qu’il a invités à maintenir le cap pour une meilleure qualité de l’enseignement au Burkina. Il a dit avoir pris bonne note des doléances émises qu’il transmettra à qui de droit, et appelé les autres établissements à emboîter le pas des heureux "élus" au cercle de la qualité.

Kader Traoré

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 8 avril 2014 à 07:56, par david
    En réponse à : Enseignement privé laïc : Le CAMES valide 21 diplômes

    jaimerai savoir quels son les diplôme reconnu par ces différentes ecoles supérieurs ?

    Répondre à ce message

  • Le 8 avril 2014 à 17:34, par DTS
    En réponse à : Enseignement privé laïc : Le CAMES valide 21 diplômes

    Vraiment quoi. Le Burkina est le seul pays où les établissements supérieurs privés ont leurs diplomes internes. Dans les autres pays (Cote d’Ivoire, Benin), tout le monde passe le BTS d’Etat qui reste le seul indicateur de comparaison de la qualité des établissements. Ici au Faso, s’en fout du BTS. L’apparition des diplomes d’écoles a été à la base de la baisse de la qualité de l’enseignement. Avez-vous déjà vu quelqu’un échouer dans une école ? S’il échoue, il se tire et va s’inscrire ailleurs...Que l’on ne crie point à la baisse de la qualité de l’enseignement. Et cela avec la complicité des enseignants d’université. Je n’ai rien contre les établissements, mais je dis que les diplomes internes à chaque école doivent etre annulés au profit d’un diplome unique organisé par l’Etat. Tout simplement. C’est comme si un jour chaque lycée décidait d’organiser son BEPC et son BAC et s’en fout de l’examen national. Devra-t-on le leur refuser ? Monsieur les promoteurs des lycées et collèges, qu’en pensez-vous ? webmaster, y’a rien de mechant toi-meme tu sais que c’est vrai. laisse passer à moins que toi-meme tu as diplome d’école...

    Répondre à ce message

  • Le 8 avril 2014 à 19:17, par Oline
    En réponse à : Enseignement privé laïc : Le CAMES valide 21 diplômes

    Je me demande à qoi sert vraiment une structure comme le Cames. Que regarde-t-on pour la reconnaissance d’un diplome d’un établissement.
    Quand je regarde le niveau d’éducation de nos soi-disant écoles supérieures, j’ai honte. Pour exemple, j’ai assiter à deux soutenance de master u maitrise, j’étais tellement deçu de la performance des étudiants. Durant toute sa présentation, ils ont juste fait la lecture du documents, comme une histoire qu’on lit à un enfant. À la période des questions, c’etait encore plus désastreux : meme pas une seule question que le candidat a pu répondre, même les simples questions demandant au candidat de décire une journée normal du soi- disant stage qu’il a réussi.
    N’ayant pas pu obtenir une seule réponse du candidat, les memebres du jury se sont retirés pour délibération. Je m’attendais à un échec" Mais à ma grande surprise, le jury lui a donnée 16/20. J’étais absourdie, pire, j’avais honte à la place de ces professeurs au lie de donner leur juste aux étudiants et les motivés à s’améliorrer, ils leurs donnent une note qui reflète en rien le niveau de l’étudiant.
    Avec ça, on s’étonne que la qualité des services offerts à l’administration en prenne un coup.

    Juste donmmage.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés