Le MPP déclenche un « mercato politique »

samedi 5 avril 2014 à 03h36min

La création du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) le 25 janvier dernier a déclenché un « mercato politique » dans le landernau politique burkinabè. Le marché des adhésions est ouvert et la chasse aux militants « titrés » des partis adverses bat son plein. Mais ce « mercato » est d’un genre nouveau. Contrairement au mercato en football, où le marché est ouvert et les transferts effectués dans tous les sens, d’un club à l’autre, d’un pays à l’autre, le « mercato politique burkinabè » se déroule dans un sens unique où des responsables et militants de plusieurs partis politiques de la majorité présidentielle comme de l’opposition font défection pour rejoindre le nouveau parti. On a l’impression d’assister à une ruée vers le MPP qui apparait comme le « nouvel eldorado politique » du pays. Si cette tendance est de nature à redessiner la carte politique du pays, elle comporte également des risques.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Le MPP déclenche un « mercato politique »

Du CDP à l’UNIR/PS en passant par l’UNDD et l’ADF/RDA, on ne compte plus les politiques qui abandonnent leur formation politique pour taper à la porte du MPP. Le premier poids lourd à effectuer le pas, en dehors bien sûr des anciens responsables du CDP, c’est l’ex-maire de Koudougou, Marcellin Yaméogo, baron local de l’Union nationale pour la démocratie et le développement (UNDD). Il a rejoint avec armes et bagages, le MPP, au moment où son ex-mentor Hermann Yaméogo avait besoin de ce qui lui reste encore comme fidèles pour justifier sa place dans le Front dit républicain mis difficilement en orbite courant janvier. Cette défection de Marcellin « dégriffe » davantage « le parti de la panthère », surtout dans le seul bastion qui lui reste : Koudougou. Ce qui fragilise évidemment la position de Hermann Yaméogo qui ne peut se prévaloir encore, dans les tractations actuelles, d’aucun poids politique ou électoral devant ses partenaires du Front, encore moins face à ses adversaires du CFOP. Pour le MPP, c’est une « bonne prise ». Il a désormais ses deux pieds dans la « ville rebelle » avec les deux anciens maires qui ont réellement marqué la ville de Koudougou, à savoir Seydou Zagré et Marcellin Yaméogo. On comprend aussi que c’est une stratégie pour étouffer localement le CDP et l’UNDD qui se partageaient l’électorat dans cette ville, partant de toute la province, à l’exception de la commune de Kokologho, bastion du député ADF/RDA, Michel Nana. Certes, des têtes d’affiche comme Hubert Yaméogo et Juliette Bonkoungou n’ont pas encore annoncé jusque-là leur démission du CDP. Mais ces derniers sont plus dans l’expectative que dans le soutien au parti au pouvoir. Il se susurre d’ailleurs que l’un et l’autre ne sont pas véritablement en marge du nouveau parti. Ce ne serait qu’une question d’opportunité du moment.

Le MPP a aussi le vent en poupe à Ouahigouya, et plus largement dans le Yatenga, un autre chaudron politique du pays. Les anciens CDPistes avaient annoncé les couleurs au lendemain de la démission des ténors du CDP en publiant dans la presse de nombreuses défections dans les sections locales du parti au pouvoir. La réplique tentée par la direction du CDP en envoyant le ministre Yacouba Barry et le député Achille Tapsoba, pour une opération de charme, ne semble pas avoir stoppé l’hémorragie. Presque partout dans le grand Nord, à l’exception peut-être de Titao, le CDP aurait perdu pieds dans cette région. Mais ce parti n’est pas la seule victime de la situation. L’ADF/RDA, la troisième force politique du pays, vit également des moments très difficiles dans la région. Des militants et cadres du parti, à l’instar de l’ancien député Galliam Ouédraogo tapent déjà à la porte du MPP. Les partisans du MPP sont tellement confiants qu’ils disent détenir le sort de Gilbert Ouédraogo à la mairie de Ouahigouya. Le meeting du MPP prévu le 15 mars prochain dans la ville promet d’être très chaud. Il y a un défi en l’air quand on sait que le député Boureima Badini du CDP compte lancer aussi, le même jour, sa coupe de solidarité. A quelques jours du meeting, l’ambiance est déjà très électrique dans la ville. Les conversations dans tous les lieux publics sont accaparées par la prochaine apparition publique de Salif Diallo dans son fief. Pour le MPP, ce serait l’occasion d’une démonstration de force pour dire à ses adversaires qu’il n’occupe pas certes les institutions, mais il contrôle la rue.

Au niveau de l’opposition dite radicale, la grosse défection est venue de l’Union pour la renaissance/Parti sankariste (UNIR/PS). L’ex-député Yamba Malick Sawadogo a enfin officialisé sa démission du parti de Me Bénéwendé Sankara, pour annoncer, dans la foulée, son adhésion au MPP. Il n’était plus en odeur de sainteté avec le président du « parti de l’œuf » depuis la confection houleuse des listes de candidats pour les élections couplées de décembre 2012 où il avait été recalé deuxième sur la liste nationale, synonyme pour lui de perte de son siège de député. Effectivement, le parti n’a pas pu engranger un deuxième siège sur la liste nationale, le privant d’un mandat national. Il aurait préféré la tête de liste au Kadiogo comme en 2002 et 2007, mais le parti a placé un autre (Alexandre Sankara). Malick ne part pas seul. Des cadres et militants l’auraient suivi, à l’instar de l’ex-député Mme Edwige Bessin, « la paagb-naaba » des non lotis des ex-secteurs 28 et 30 de Ouagadougou.

Le MPP rend enfin l’alternance possible

D’autres ralliements sont annoncés à l’occasion du congrès. Des tractations continuent entre des responsables de petits partis et les responsables du MPP. Des partis comme le PDC de Saran Séré Sérémé, le RDS du Dima de Boussouma et bien d’autres seraient, de sources concordantes, prêts à se rallier au nouveau parti. Leurs dirigeants estiment qu’il vaut mieux être queue de lion que tête de rat. L’agitation politique créée par l’apparition du MPP n’épargnerait pas non plus des partis non officiels et des organisations de la société civile. Ayant réclamé en vain les candidatures indépendantes, des cadres de ces structures seraient également disposés à prendre leur carte pour mener ouvertement le combat politique.

Comme on le constate, avant même son congrès constitutif prévu pour fin mars, le MPP fait déjà le trop plein. Dans certaines localités, on signale déjà des bagarres de positionnement au sein du parti. Des groupes s’affrontent pour occuper les premiers rôles dans les sections locales. Les responsables du parti, le secrétaire général en tête, sillonnent déjà des provinces et autres arrondissements avec la casquette de « médiateur » pour concilier des positions. Chacun prétend être le premier à claquer la porte de l’autre parti pour s’afficher avec le nouveau parti. D’autres convoquent leur capacité de mobilisation, leur popularité pour légitimer leur prétention à occuper les premiers rôles. Le président du parti Roch Marc Christian Kaboré a donc du pain sur la planche pour arrondir les angles. Ses proches disent que c’est un exercice qu’il a toujours réussi et ils semblent se réjouir de la situation actuelle qui traduirait, selon eux, la crédibilité du nouveau parti auprès des « masses ».

Pour la démocratie burkinabè, l’existence de plusieurs partis bien structurés, disposant de fortes capacités d’action sur le terrain est une très bonne chose. Le MPP après l’UPC présente toutes ces caractéristiques. Il vient casser la super hégémonie du parti au pouvoir, vieille de plus de vingt ans. Aujourd’hui, il n’y a aucun doute que l’alternance est possible au Burkina Faso. C’est une véritable avancée démocratique car il y a quelques années, personne n’aurait parié sur une telle situation. La revue « Politique africaine » avait résumé ce blocage politique par un titre évocateur : « Burkina Faso : l’alternance impossible ». Aujourd’hui, la question qui se pose, c’est la capacité du CDP à exister comme une véritable force politique après le départ inéluctable de Blaise Compaoré après son mandat constitutionnel de 2015. Dispose-t-il des ressorts nécessaires pour maintenir la petite cohésion qui lui reste encore après la démission de ses fondateurs ? L’échéance de 2015 semble très courte pour le CDP pour se réorganiser et cela profite incontestablement au MPP, la nouvelle machine politique du pays. Seule l’UPC semble en mesure de lui donner un peu de change, même si la disproportion des moyens humains, matériels et financiers jouent en faveur des nouveaux opposants.

L’affaissement futur du CDP et l’affaiblissement continu des partis politiques de l’opposition « historique » constituent cependant un gros risque pour la démocratie burkinabè. Comme en 1996 avec la création du CDP, on risque, avec les ralliements annoncés en faveur du MPP, de se retrouver avec un giga parti dominant, trônant sur les autres. Pour le jeu politique, ce n’est jamais une bonne chose, cette situation de parti unique de fait. Evidemment, on ne peut pas reprocher aux responsables du MPP de susciter de l’engouement partout, y compris chez leurs rivaux ou adversaires. Ils vont en profiter au maximum pour conquérir le pouvoir d’Etat. Mais il est impérieux que tous les acteurs de la vie nationale mettent des balises pour empêcher la reproduction d’une situation qui, à la longue, ne profite à personne. Le sort actuel du CDP en est l’illustration parfaite.

Abdoulaye Ly

MUTATIONS N°48 du 1er mars 2014. Bimensuel burkinabé paraissant le 1er et le 15 du mois (contact : mutations.bf@gmail.com, site web : www.mutationsbf.net)

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 4 avril 2014 à 09:37, par RV
    En réponse à : Le MPP déclenche un « mercato politique »

    Vive l’alternance ! Mais je suis sceptique sur l’alternative. Attention à ne pas remplacer l’hydre CDP par un monstre plus dangereux.

    Répondre à ce message

    • Le 4 avril 2014 à 09:58, par
      En réponse à : Le MPP déclenche un « mercato politique »

      Entre le diable que je connais et celui que je ne connais je pense que le choix est tout a fait claire. Moi en tout qu’a moi je choisirai le diable que je connais car lui au moins ne va pas faire quelque chose et cela va m étonner. Merci

      Répondre à ce message

      • Le 4 avril 2014 à 18:50, par KA TOUB WIITA
        En réponse à : Le MPP déclenche un « mercato politique »

        mon gars sans pseudo,pour te dire la vérité tu as été confus pour ne pas dire que tu n’as rien dit.Qui sont ces diables dont tu en parles ?moi je soutiens le CDP mais il n’ya nullement de diables dans notre parti.Si chez toi y’en a c’est tant pis

        Répondre à ce message

      • Le 4 avril 2014 à 20:34, par MEFIANCE
        En réponse à : Le MPP déclenche un « mercato politique »

        MPP est égale Mort Pour le Peuple !depuis qu’ils ont fait leurs apparition sur l’échiquier politique voyez vous que c’est devenus le bordel ou le desordre.déja il incite le peuple a la violence.avant qu’il ne soit la nous on vivaient a l’aise avec notre président Blaise.la paix est mieux que tout,apparemment ils ont oublié cette vertus.AU DIABLE LE MPP !!!

        Répondre à ce message

        • Le 5 avril 2014 à 01:28, par vérité no1
          En réponse à : Le MPP déclenche un « mercato politique »

          C’est vrai, on vivait à l’aise avec des mutineries un peu partout, avec des grèves un peu partout, avec des maisons brûlées un peu partout, avec oignons et choux que nos mamans achetaient moins chers, avec de l’essence presque cadeaux, sans coupure d’électricité, sans vols à mains armées, sans corruption etc... Avant le MPP, c’était vraiment le paradis !!!! Vous êtes un cancre !

          Répondre à ce message

      • Le 4 avril 2014 à 20:36, par GO ISSA
        En réponse à : Le MPP déclenche un « mercato politique »

        mon gars ton commentaire ne tient pas la route.Tu ne t’es pas fais comprendre.Tu es de quel camp en réalité.J’espere que tu ne fais pas parti du parti de des voraces qu’est le MPP.Tu au moins tu ferras le bon choix

        Répondre à ce message

      • Le 5 avril 2014 à 13:15, par yiwolzoum
        En réponse à : Le MPP déclenche un « mercato politique »

        celui qui connai un diable est lui mem un diable manger vous et laisser ns tranquil svp

        Répondre à ce message

    • Le 4 avril 2014 à 10:04, par faisons un effort de réflexion
      En réponse à : Le MPP déclenche un « mercato politique »

      ce parti n a rien du cdp ,je vous informe que c est le monstre du cdp qui se retrouve dans ce parti ,ce qui pousse les les monstres des autres partis a se rallier a ce parti de frustrés ,en tout cas seul ceux qui ignorent le sens de l alternance qui peuvent voir l arrivée de ce parti sur l arène politique comme étant susceptible d apporter l alternance nous on préfère le cdp car on connait déjà son visage ,vive le CDP !!!!

      Répondre à ce message

    • Le 4 avril 2014 à 10:56, par Militant UPC
      En réponse à : Le MPP déclenche un « mercato politique »

      On parle du MPP comme étant un monstre politique capable de tout ramasser en 2015, comme s’il n’existe plus un autre parti politique au Burkina. C’est normal que le MPP fait du boucan pour le moment, c’est un nouveau parti et comme l’UPC, comme l’UNIR/PS on va l’entendre parler pendant un bout de temps. mais quand ce temps va passer et on va passer aux choses sérieuses on verra qui est capable de quoi sur le terrain. Le MPP passe de meeting en meeting et ça nous donne l’impression que tout le monde est derrière le MPP, attendons voir quand les autres comme l’UPC, CDP vont commencer leur meeting ce qui se passera ?

      Répondre à ce message

      • Le 4 avril 2014 à 22:23, par KISD YENTA
        En réponse à : Le MPP déclenche un « mercato politique »

        Ca se voit que tu es angoissé pour l’avenir de ton parti l’UPC.Mais il ne faudra pas avoir peur pour ça vous ne serez pas les seuls a etre submergés,il y’aussi le MPP qui sera coulera par la force de l’iceberg le CDP

        Répondre à ce message

    • Le 4 avril 2014 à 12:02, par d8d8
      En réponse à : Le MPP déclenche un « mercato politique »

      est ce tu sais ce que c est que l alternance ? en tout cas pas c est même types là !!on préfère a défaut du cdp le paren et d ailleurs c est en ce là au moins on pourra parler d alternance vive le cdp

      Répondre à ce message

    • Le 4 avril 2014 à 17:51, par fasobiga
      En réponse à : Le MPP déclenche un « mercato politique »

      RV tu n’as rien compris tu ne sè pa que MPP c’est l’ancien CDP, suit bien : ancien de CDP anciens vice présidents, anciens ministres CDP anciens ambassadeurs,anciens deputés,ancien ancien...
      des anciens qui refusent que les jeunes prennent leurs places.

      Répondre à ce message

      • Le 4 avril 2014 à 19:42, par boulgou
        En réponse à : Le MPP déclenche un « mercato politique »

        C’est malheureux pour la jeunesse ! Mais qu’est-ce que nous avions fait à ces personnes qui nous refuse notre place ? Lorsque le CDp les a chassés, j’ai dit "enfin, voici un parti qui est visionnaire et qui fait donner une chance à la jeunesse en les responsabilisant". J’étais loin d’imaginer que ces voleurs planifiaent savament un plan "B" pour toujours règner !!! Ô pauvre de notre jeunesse ! M^me les mourant comme Salif et Simon, refusent d’aller se reposer ! D’accord, chers amis, tout jeune de tout bord, ouvrez les yeux, dites non à ces prédateurs, sauvons notre pays. NON, NON et NON au MPP.

        Répondre à ce message

    • Le 4 avril 2014 à 18:05, par electron 1er
      En réponse à : Le MPP déclenche un « mercato politique »

      Certe le MPP a pris du poids avec l’arrive ou le rejoins des quelques parti politique mais est un poids vraiment qui inquiète le pouvoir en place ?a mon humble avis je crois que non car beaucoup d’entre eux ne sont pas du MPP. attention donc a l’apparence car elle est trompeuse.

      Répondre à ce message

      • Le 4 avril 2014 à 21:29, par GANIKUS
        En réponse à : Le MPP déclenche un « mercato politique »

        mon gars le MPP est très loin de faire le poids.Soyons réalistes les gars.C’est du gros bruit pour rien.Si ne croyez pas en la force du CDP je vous rendez vous en 2015.l’opposition subira de plein fouet les effets de la popularité du CDP.WAIT AND SEE

        Répondre à ce message

    • Le 4 avril 2014 à 18:12, par ENERIQUE
      En réponse à : Le MPP déclenche un « mercato politique »

      BSR !j’appel de nouveau a la jeunesse burkinabé de bien vouloir faire preuve d’attention surtout en ce qui concerne ce nouveau parti du nom de mpp !ils cherchent le pouvoir pour des faits personnels et non pour l’intérêt de la nation,fesons un effort de réflexion pour ne pas regretter plus tard !

      Répondre à ce message

    • Le 4 avril 2014 à 18:14, par Jeune conscient
      En réponse à : Le MPP déclenche un « mercato politique »

      Bien vrai que le MPP avec l’arrive des militants par ci et par la et de certains parti politique qui y sont adhéré a pris du poids mais est un poids nécessaire a sa survie.en toute état de cause ils ne sont pas aussi for,es pour renverser la tendance.Attendons de voir la réaction du CDP.

      Répondre à ce message

      • Le 4 avril 2014 à 19:16, par THE TOP
        En réponse à : Le MPP déclenche un « mercato politique »

        mon cher jeune conscient ,ta conscience a eu un coup peut être sinon tu sauras que la masse sans qualité politique est synonyme de désordre,donc le MPP n a jamais été fort ,et ne sera jamais fort s il se compose de cancres comme ceux qu il achète a présent,mais ta fin est au moins conscient merci

        Répondre à ce message

    • Le 4 avril 2014 à 18:22, par simone
      En réponse à : Le MPP déclenche un « mercato politique »

      LE MPP pense être au devant du peloton et pourtant !il serons plus que surpris du mauvais sort que leur réserve l’avenir.toute chose a une fin !et toute qu’on cause a autrui surtout au peuple ne sera pas fortuits !restons éveiller

      Répondre à ce message

    • Le 4 avril 2014 à 18:35, par gustave eiffel
      En réponse à : Le MPP déclenche un « mercato politique »

      Moi je dirai plutôt au peuple burkinabés de rester vigilant pour ne pas se faire avoir,je ne suis pas politicien mais je fait tout de même un effort de raisonnement en ce qui concerne la situation car il s’agis de mon pays bien évidemment et je pense que le MPP est mal placer pour sortir les burkinabés du gouffre.lorsqu’on remonte un peu dans le temps on se rend compte que le trio RSS avaient une très grande influence sur les décision en ce qui concerne notre pays,mais pourquoi n’ont-ils pas pris les bonnes décision alors méfiance.

      Répondre à ce message

      • Le 4 avril 2014 à 19:25, par Tapsoba®(de H)
        En réponse à : Le MPP déclenche un « mercato politique »

        « le trio RSS avait une très grande influence sur les décisions... »Les gens sont-ils amnésiques ou de mauvaise foi dans ce pays ? On a vu ROCH viré après deux ans à la primature parce qu il commençait à faire de l ombre ou gagnait en popularité et a rasé les murs pendant un bout de temps avant de revenir quand le pouvoir de celui qui l a "déchu" était ménacé suite à l assassinat de NZ pour l aider à sauver les meubles.Bobossan a subi le meme sort quand il prétendait être le chef de terre étant au perchoir .En 2011,lors des évènements de mars,ROCH alors président de l assemblée ,ayant cru bien faire en alertant son patron sur le danger qui plainait sur son régime a subi le courrou de l entourage de ce dernier car suspecté d être l instigateur de ces remous ,à ce qu on dit.Dès lors, en 2012 ,ROCH et cié ont du faire place aux militants de la fedap/bc de qui l on sait.Salif Diallo que l on croyait inamovible ,a lui aussi cédé face à qui l on sait.En résumé,BC utilisait ces intelligences pour ses besoins de renforcement de son régime mais pas question que ces dernières lui fassent de l ombre.Alors de quelle influence on nous parle aujourd hui ?

        Répondre à ce message

    • Le 4 avril 2014 à 18:46, par TRAORE Yacouba
      En réponse à : Le MPP déclenche un « mercato politique »

      moi je suis d’avis ou encore j’approuve parfaitement l’option d’une alternance.nous avions besoin d’une alternance alternative !au grand jamais le MPP pourra nous faire vivre,faire rire dans ce pays.ils sont la seulement pour semer la merde !

      Répondre à ce message

      • Le 4 avril 2014 à 19:29, par Stephane
        En réponse à : Le MPP déclenche un « mercato politique »

        Ils ont déjà commencé à semer la merde dans ce pays. La corruption est entrain d’atteindre son comble depuis la création du MPP, les pouvoir d’influence, les magouilles, c’est comme ça le MPP compte gérer ce pays nous lui disons merci mais on en veut pas.

        Répondre à ce message

    • Le 4 avril 2014 à 19:02, par KALIFA
      En réponse à : Le MPP déclenche un « mercato politique »

      c’est justement ça le problème.Aujourd’hui il n’yen a pas qui puisse faire mieux que le CDP.Meme pas autant que le CDP.Les opposants fantoches que l’on voit de gauche a droite,une fois au pouvoir ne réaliseront meme pas le 10ème des réalisations du CDP

      Répondre à ce message

    • Le 4 avril 2014 à 19:06, par UPC
      En réponse à : Le MPP déclenche un « mercato politique »

      LE mpp se prend pour les rois de la scène politique ;pendant ce temps il ignore ou minimise la puissance de frappe de notre parti l’UPC !on s’attrapera au élection de 2015 !sale parti de mpp !

      Répondre à ce message

    • Le 4 avril 2014 à 19:23, par kabore alassane
      En réponse à : Le MPP déclenche un « mercato politique »

      écoutons une chose,on ne se pose pas la question a savoir ou ces gaz trouvent les ressources financière pour propulser leurs partis ?intéressons nous sur ses questions avant de s’engager a leur coté...

      Répondre à ce message

    • Le 4 avril 2014 à 19:29, par rassanbswende
      En réponse à : Le MPP déclenche un « mercato politique »

      UN parti qui est fondé sur le mensonge,le vol.ils font leurs précampagne avec de l’argent sale,de l’argent volés depuis qu’ils étaient au coté de Blaise.régarder les milliards qu’ils dilapident c’est incroyable

      Répondre à ce message

    • Le 4 avril 2014 à 19:50, par Kaboré Ludovic Ismael de Tanghin
      En réponse à : Le MPP déclenche un « mercato politique »

      les anciens maires ,députés et autres qui depuis leur participation à différents sans succès rejoignent le mpp pour une seule raison :le privilège avec le mpp de reconquérir le pouvoir .c’est donc la ferveur autour du mpp qui pousse les parties politiques ,les militants et certains leaders à rejoindre le mpp .ils sont après leurs ambitions personnelles .

      Répondre à ce message

    • Le 4 avril 2014 à 20:01, par ATTENTON !!!
      En réponse à : Le MPP déclenche un « mercato politique »

      DANS mes pires des cauchemars je n’ose jamais penser voir un des éléments du mpp a la tête de la nation.ce jour ça sera le chaos absolue au pays des hommes intègres.c’est ce jour que nous verrons la colère la haine des burkinabé.vive la paix !a bas le mpp !

      Répondre à ce message

    • Le 4 avril 2014 à 20:16, par Boureima ouédraogo
      En réponse à : Le MPP déclenche un « mercato politique »

      le mpp recrute parmi les politiciens qui savent ne pas avoir de chances de faire sortir la tête de l’eau en leur faisant des promesses de changer leur situation peut être par un porte feuil ministériel .le mpp est la ligue des postes perdus

      Répondre à ce message

    • Le 4 avril 2014 à 20:43, par zoungrana éric
      En réponse à : Le MPP déclenche un « mercato politique »

      les démissionnaires du cdp peuvent êtres perçu comme des apprentis dans un garage qui décide de voler de ses propres ails en créant son garage à lui .mais après avoir créé son garage , il cherche à conquérir les clients de son patron en salissant la réputation de son patron comme quoi il a dû quitté son patron par ce que ce dernier manquait de savoir faire en oubliant que c’est là-bas qu’il s’est formé .déduction :si le patron est mauvais alors l’apprenti est pire !

      Répondre à ce message

    • Le 4 avril 2014 à 20:54, par ouvrons les yeux
      En réponse à : Le MPP déclenche un « mercato politique »

      en politique généralement ceux qui s’excite ou qui font la course contre la montre s’épuise le plus vite en cour de chemin:Regardez la stratégie du cdp IL prend tous son temps pour mieux observer les problèmes des burkinabé afin d’amélioré notre condition de vie !c’est ça la politique.viva le cdp !!!!!

      Répondre à ce message

    • Le 4 avril 2014 à 21:13, par gros bras mince
      En réponse à : Le MPP déclenche un « mercato politique »

      Il faudra que la jeunesse burkinabé fasse très attention au MPP ;il vont vous nourrir de faux espoir et vous faire regretter par suite.En ce moment ils savent qu’ils ont besoin de vous pour parvenir a leur fin et qu’en est-il si le contraire arrivaient.Ces gens n’ont pas le sens de l’écoute et il l’avait prouver quand ils étaient encore au pouvoir.Comme le chien qui ne change jamais sa manière se s’asseoir ces types ne changerons pas certainement leur manière d’agir.

      Répondre à ce message

    • Le 4 avril 2014 à 21:48, par l’avertis
      En réponse à : Le MPP déclenche un « mercato politique »

      a ce que je sache seulement les barriques font du bruit !les barriques pleines non !ses derniers mois qui fait plus de bruit politiquement parlant ?c’est bien sur le MPP,qui passe tous son temps a nous casser les tympans.la politique dans son sens propre n’est pas de chanter en longueur de journée,au contraire c’est dans les faits !

      Répondre à ce message

    • Le 4 avril 2014 à 21:56, par andre dupaire
      En réponse à : Le MPP déclenche un « mercato politique »

      Ne dit-on pas que celui qui a l’esprit tranquille ou calme est un inintelligent ?entre nous qui est le plus stupide sur le plateau politique plus que le MPP !?le grand parti et le parti adapté au burkinabé c’est bien sur le CDP !!!!

      Répondre à ce message

    • Le 4 avril 2014 à 22:48, par BA SIDIKI
      En réponse à : Le MPP déclenche un « mercato politique »

      c’est justement ce que les gens ne savent pas.Ils crient toujours changement,mais il convient de souligner que c’est le bon changement on veut.Or aucun des opposants dans ce pays n’est confiant.Le CDP est mieux.Au moins avec eux on a la paix

      Répondre à ce message

    • Le 4 avril 2014 à 23:43, par mani
      En réponse à : Le MPP déclenche un « mercato politique »

      Je me demande où est passé le bon sens de mon peuple. Lorsque je vois des gens aduler leur bourreaux d’hier. Même s’il est vrai que le président du faso a fait 27 ans au pouvoir, l’alternance ne doit jamais se passer avec l’arrivée de rock et cie. Faisons un effort de reflexion. Qui sont ils ? D’où viennent ils ? Quesqu’ils reprochent au président dans sa gestion où ils ont été impliqués jusqu’aux os ?Au delà des injures et des non non, que proposent ils en termes d’alternative ? Peuple du burkina, de va notre colère légitime il faudrait faire un dépassement de soi pour apprécier ce qu’on a et continuer l’interpellation républicaine de nos dirigeants pour résoudre nos vrais problèmes et arrêtons de nous faire utiliser par des monstres qui hier ont succe notre sang et voulant régler des comptes personnels à leurs amis d’hier se servent de nous. Nous devons savoir que la politique du mpp est basée sur une arnaque sinon au vu de ce qu’ils ont fait a leur age maintenant ils ne rien faire encore de miraculeux. A bas les fossoyeurs de la dignité du peuple et honte à celui qui se joue du peuple.

      Répondre à ce message

  • Le 4 avril 2014 à 09:42, par Malagda
    En réponse à : Le MPP déclenche un « mercato politique »

    J’aime bien Rock mais j’ai des conseils à lui donner. C’est sur son image. Il faut qu’il change de look pour paraître plus présidentiable. Alors finis la chaîne au cou les bracelets bagues à n’en plus finir montre à la main droite,le look vestimentaire qui laisse à désirer etc !Nous sommes en Afrique de l’ouest ici. Fini le "kambeleya" !Au sérieux monsieur le "Président" Vous pouvez recruter un conseiller en image. Tout cela est important dans les élections. Voyez Blaise il a fallu que Chantal lui apprenne à s’habiller.

    Répondre à ce message

    • Le 4 avril 2014 à 10:26, par Naaba Guesbé
      En réponse à : Le MPP déclenche un « mercato politique »

      Toi tu me fait marrer, ce ne sont que des anciennes images que les journalistes utilisent. Sinon il ne s’habille pas tous les jours dans ce style !

      Répondre à ce message

      • Le 4 avril 2014 à 18:30, par zagre
        En réponse à : Le MPP déclenche un « mercato politique »

        TU mens bien sur que c’est son mode vestimentaire,tu n’a rien a nous apprendre ici.OK ?il n’est pas du tout sérieux ce Roch !il aime le show,les femmes.pensez vous qu’ils puissent être un bon président pour les burkinabé ?moi je ne crois pas du tout.

        Répondre à ce message

    • Le 4 avril 2014 à 10:33, par hashirama
      En réponse à : Le MPP déclenche un « mercato politique »

      Dans tous les cas je lui conseille d’éviter les vestes parce qu’il n’est pas très classe a l’intérieur sinon tu a bien fait de souligner tous ces points et je compte sur la bonne volonté de son plus proche collaborateur vérité no1 pour lui transmettre nos conseille. En passant si vérité no1 pouvait lui faire du sport de temps en temps afin qu’il ne ressemble pas un jour à Roch mais au monstre qui a avalé Roch

      Répondre à ce message

    • Le 4 avril 2014 à 11:01, par le revolté
      En réponse à : Le MPP déclenche un « mercato politique »

      malaga ,erreur ,le président n a jamais eu d assistance pour s habiller ,prend les photo de sa jeunesse ,de le tenue militaire jusqu aux vestes, impeccable alors arrête,mais rock ne saura jamais s habiller .là c est clair ,tu penses que c est du jour au lendemain qu on arrive a prendre un look ou changer de manière de vivre certainement, non !! Burkinabé voit toi même s il a occupé des postes de responsabilité ou le vestimentaire est contrôlé, soigné et qu il reste toujours débraillé comme ça ,tu penses qu il pourra penser a toi chose qu il sait pas faire dans ça vie ,attention ,vive le cdp

      Répondre à ce message

    • Le 4 avril 2014 à 11:13, par Adama
      En réponse à : Le MPP déclenche un « mercato politique »

      Roch est un bougeoir sauvage qui n’a pas le sens du style ni de la mode. J’imagine mal comment il sera un président du Faso dans son djajouba, comment il représentera valablement le Burkina à l’extérieur.

      Répondre à ce message

    • Le 4 avril 2014 à 12:20, par Têrêb-sôm
      En réponse à : Le MPP déclenche un « mercato politique »

      Malagda, toi tu n’as rien à dire ! tu penses que ce sont ces critères qu’il faut remplir pour être présidentiable ?

      Répondre à ce message

      • Le 4 avril 2014 à 20:09
        En réponse à : Le MPP déclenche un « mercato politique »

        oui, ça compte pour beaucoup

        Répondre à ce message

      • Le 5 avril 2014 à 00:02, par malagda
        En réponse à : Le MPP déclenche un « mercato politique »

        On dit que l’habit ne fait pas le moine mais c’est par l’habit qu’on reconnaît le moine. Que tu le veuille ou pas l’apparence compte beaucoup. Ailleurs presque tous les hommes politiques ont des conseillers en image qui leur apprennent à s’exprimer, à se tenir en public, à s’habiller etc. Il faut inspirer confiance aux électeurs. C’est un petit conseil que j’ai voulu donner à Rock. Parfois, c’est le détail qui tue.

        Répondre à ce message

    • Le 4 avril 2014 à 20:04
      En réponse à : Le MPP déclenche un « mercato politique »

      Suis d’avis avec toi, la montre à droite ne fait pas sérieux, pire les chaines, bracelets pour un homme surtout un soi disant future président !

      Répondre à ce message

  • Le 4 avril 2014 à 09:48, par Kali
    En réponse à : Le MPP déclenche un « mercato politique »

    Ce journaliste doit avoir ete le dernier de sa classe. Un journal qui date de Mars et Mi-Mars publie aujourd’hui ??? Pourquoi publier maintenant ???

    Répondre à ce message

    • Le 4 avril 2014 à 10:27
      En réponse à : Le MPP déclenche un « mercato politique »

      je pense plutôt que c’est toi qui a du être le premier de sa classe. En effet on ne peut se focaliser sur un seul évènement pour faire ton bonheur car dans un monde en perpétuel changement comme le notre, a chaque minute qui passe quelque chose se passe a l’autre bout de la terre. Compte tenu de ce fait et du fait que les médias doivent faire circuler l’information alors tu conviendra avec moi que l’on ne peut publier tout ce qui se passe en temps réel. Je te conseille de revoir tes cours car il semble évident que tu était un premier parmi les borgnes.

      Répondre à ce message

    • Le 4 avril 2014 à 10:33, par Naaba Guesbé
      En réponse à : Le MPP déclenche un « mercato politique »

      Si ça avait été publié depuis le premier jour sur le faso.net, qui aurait payé le Journal écrit MUTATION ? Comment veux-tu que le journal Mutation vive économiquement si tout est publié sur le net ?

      Répondre à ce message

  • Le 4 avril 2014 à 09:49, par Chef de Décision
    En réponse à : Le MPP déclenche un « mercato politique »

    j’ai l’impression que vous utilisé les sigles politiques (MPP, CDP, UNIR, UPC etc.) comme un véritable fonds de commerce. si vous n’avez rien à écrire, allez couvrir le travail de nos brave frère sont les région éloignées de OUAGA et surtout qui plus besoin de visibilité pour leur action.

    Y EN A MARRE DE VOS ÉCRIS SUR LES POLITICIENS COMME SI YAVAIS KE CA DANS CE PAYS

    Répondre à ce message

    • Le 4 avril 2014 à 10:37, par bf2015
      En réponse à : Le MPP déclenche un « mercato politique »

      vraiment un chef de décision,bien vu dans ces deux temps des sites sont transformés par le biais d écrits de fois sans sens ,en panneau publicitaire de certains partis politiques,or de nombreuses choses ayant trait au besoin de la société sont en quête de boucle pour parler un peu de sérieux surtout ce parti de frustrés le MPP ceux là sont là pour nous tuer ,je préfère le cdp au moins on peut dire qu ils sont rassasiés et peuvent penser au peuple

      Répondre à ce message

    • Le 4 avril 2014 à 15:44, par Yakoub
      En réponse à : Le MPP déclenche un « mercato politique »

      Merci chef de décision , bien vu ! Je croix qu’il y a beaucoup de choses dans ce pays qu’il faut montrer. C’est Ouaga et Bobo seulement qui connais MPP et la politique.
      SVP !

      Répondre à ce message

    • Le 4 avril 2014 à 15:56, par MPPiste
      En réponse à : Le MPP déclenche un « mercato politique »

      Reste là a te masturbé l’esprit tu sera surpris en 2015 de voir le MPP au pouvoir. En ce moment tu comprendra qu’il n’y avait que cela au pays. Un petit conseil avant de prendre congé de toi suit les évènements qui se passe actuellement de très près sinon au lieu de vivre la scène tu risque de l’étudier dans l’histoire.

      Répondre à ce message

      • Le 4 avril 2014 à 16:40, par L’amazone
        En réponse à : Le MPP déclenche un « mercato politique »

        Tu rêves trop mon amis, ouvre les yeux, le MPP est dans les nuages actuellement mais quand il va descendre sur terre il risque d’être surpris par la réalité des choses, et ça, ça donne des maux de tête, ça sera une pilule très amère à avaler pour le MPP.

        Répondre à ce message

      • Le 4 avril 2014 à 18:52, par THE TOP
        En réponse à : Le MPP déclenche un « mercato politique »

        mon cher venir au pouvoir n a rien avoir avec les chant de liwaga que vous chantez tous les jours au quatre coins de la planète,si vous avez vraiment confiance ,il faut pas se presser a se prononcer sur la victoire de 2015 attendons le référendum qui lui est dans quelques mois ,on verra qui a les couilles ,vive le CDP

        Répondre à ce message

      • Le 4 avril 2014 à 22:29, par Blé Goudé depuis sa cellule
        En réponse à : Le MPP déclenche un « mercato politique »

        MPPiste écoute moi bien ton parti ne peu rien remporter en 2015 !pense tu que le peuple est têtue comme toi ?qui refuse de voir la réalité,qui suit plutôt les indications et convictions de son tube digestif ?tu viens de confirmer la citation comme quoi l’homme est une ordure.bien sur les hommes de ton espèce.

        Répondre à ce message

    • Le 4 avril 2014 à 16:02, par Drean Flore
      En réponse à : Le MPP déclenche un « mercato politique »

      vraiment assez avec le mpp à n’en point finir.

      Répondre à ce message

  • Le 4 avril 2014 à 10:04, par PACLAM
    En réponse à : Le MPP déclenche un « mercato politique »

    Belle analyse.

    Répondre à ce message

  • Le 4 avril 2014 à 10:05, par Actif
    En réponse à : Le MPP déclenche un « mercato politique »

    Pour celui ou celle qui a une bonne lecture de la situation politic du pays reel sais avec humilite que l’avenir du Burkina faso se trouve dans le MPP

    Répondre à ce message

    • Le 4 avril 2014 à 15:59, par filo
      En réponse à : Le MPP déclenche un « mercato politique »

      Mon frère pas la peine de consulter un wakaman ou un diseur de bonne aventure pour savoir cela. Le MPP va peser de tout son poids dans la balance politique du burkinabé pour opérer un changement radical dans la manière de faire actuelle qui reste vraiment a désirer

      Répondre à ce message

      • Le 4 avril 2014 à 16:48, par L’amazone
        En réponse à : Le MPP déclenche un « mercato politique »

        La stratégie du MPP c’est de faire le maximum de bruit, et comme on le dit ce sont les tonneaux vides qui vont du bruits. Les leaders du MPP ne veulent que ce faire entendre, ne le confond pas avec se faire élire. Pour se faire élire il faut plus que ça, et on voit que le MPP n’a rien dans son ventre,rien de concret, rien que des discours, des paroles, des explications. Le peuple n’élira pas quelqu’un pour passer son temps à s’expliquer, ou à faire des erreurs pour venir après demander pardon. Entre l’UPC et le MPP, je choisie l’UPC mais je préfère encore le CDP. Vive le CDP

        Répondre à ce message

    • Le 4 avril 2014 à 18:23, par diaspo ton
      En réponse à : Le MPP déclenche un « mercato politique »

      Si l’avenir de ce pays se trouve avec le MPP c’est qu’on est mort dans leur mains mon frère ;de grâce ne dit plus ces genres de choses,tout le monde sauf vous les quelques uns qui n’ont pas encore compris le système du MPP.

      Répondre à ce message

  • Le 4 avril 2014 à 10:09, par Monroe
    En réponse à : Le MPP déclenche un « mercato politique »

    Tout le monde sait qu’on ne fait pas du neuf avec du vieux. Vive le CDP.

    Répondre à ce message

    • Le 4 avril 2014 à 10:45, par Rosa
      En réponse à : Le MPP déclenche un « mercato politique »

      je ne faisais pas politique, mais je vais soutenir Blaise car ces clounes ne valent rien. ils ont trahis Blaise maintenant c’est le peuple ils vont trahir

      Répondre à ce message

    • Le 4 avril 2014 à 16:54, par L’amazone
      En réponse à : Le MPP déclenche un « mercato politique »

      Ceux qui comprennent la politique savent ceux qui disent vrai dans cette histoire c’est le Président Blaise et son équipe. Malgré la tempête il reste serein, il continue d’exécuter son programme présidentiel comme si rien n’était. C’est ça on appel un Président, pas un pleurnichard comme Roch qui passe tout son temps à vouloir se justifier, se faire comprendre, mais de quoi Roch se reproche ? On dit très souvent que qui se sent boubou se gratte, je pense que Roch est exactement dans ce gars.

      Répondre à ce message

  • Le 4 avril 2014 à 10:21, par faisons un effort de réflexion
    En réponse à : Le MPP déclenche un « mercato politique »

    en toute sincérité ,je crois qu il faut laisser sa capacité de réflexion dans son sac de voyage pour croire se parti noble et apte a créer des ennuis au cdp ,en tout cas nous nous avons la certitude que le cdp reste jusqu a ce jour le parti apte a faire avancer le Burkina Faso ,vive le cdp

    Répondre à ce message

  • Le 4 avril 2014 à 10:22
    En réponse à : Le MPP déclenche un « mercato politique »

    ces loups du MPP, font pleuvoir de l’argent un peu partout, même les pauvres avide d’argent sont vite corrompu ;

    Répondre à ce message

  • Le 4 avril 2014 à 10:29, par KONAN
    En réponse à : Le MPP déclenche un « mercato politique »

    Tous les partis qui se rallient avec le MPP sont les partis qui n’avaient pas d’influence sur la scène politique burkinabé.c’est très facile de se rallier avec deux personnes ou trois pour dire que le peuple est avec vous.J’ai honte de voire certains partis dissoudre leur parti a cause du MPP.

    Répondre à ce message

  • Le 4 avril 2014 à 10:42, par Rosa
    En réponse à : Le MPP déclenche un « mercato politique »

    je ne faisais pas politique, mais a cause de ces clounes je vais soutenir Blaise car ces des gens qui ne sont pas honnête, ils vont trahir le peuple aussi.

    Répondre à ce message

  • Le 4 avril 2014 à 10:47
    En réponse à : Le MPP déclenche un « mercato politique »

    Dans tout ça, où peut bien se trouver Maxime KABORE le yam saba, l’opposant CDPist ? Peut être qu’il est déjà devant la porte du MPP en train de frapper à la porte

    Répondre à ce message

  • Le 4 avril 2014 à 11:14, par TIENFOLA
    En réponse à : Le MPP déclenche un « mercato politique »

    monsieur les ténors du MPP, j’espère que votre mea - culpa que vous avez fait vous servira de gouvernail pour que vous dirigiez le pays dans la justice et l’impartialité. le peuple ne plus dupe. ce qui a emporté le CDP peut vous emporté si tout fois vous reconduisez le même système de gouvernance.

    Répondre à ce message

  • Le 4 avril 2014 à 11:19, par Antoine Leboss
    En réponse à : Le MPP déclenche un « mercato politique »

    Le mal du peuple Burkinabé est qu’il a la mémoire TROP COURTE !
    Je m’explique :
    Les gens qui vous ont volé, torturé, tué vos parents et enfants, insulté, chassé, narguer,ridiculisé, piller vos parcelles hier seulement changent de NOM (MPP) et vous voilà courir et aller les supporter ???!
    sommes nous aussi maso et manipulable ainsi.
    Moi je choisi d’être avec l’UPC pour ne pas avoir affaire à un "CDP bis" et surtout pour favoriser une nouvelle classe politique JEUNE donc de la ma génération au Burkina !
    Ces gens du MPP ont duré plus de 25 ans au pouvoir, ils changent de couleur (caméléon) pour briguer 25 ans encore.
    Ces gens là se sont enrichi illicitement et doivent naturellement prendre leur retraite et passer le temoin à une génération plus jeune comme Wade a passé le temoin à Maki Sall au Sénégal. Sinon, c’est une mort certaine pour la jeunesse burkinabè.
    Jeunesse du Burkina, Réveille toi !!!, tu est manipulé depuis 25 ans et ce n’est pas prêt de finir avec ce CDP retapé !
    Naann Larrààà, an saaara ! (Pr. Ky Zerbo)

    merci webmaster

    Répondre à ce message

    • Le 4 avril 2014 à 16:25, par frere de retour au pays
      En réponse à : Le MPP déclenche un « mercato politique »

      merci ,je me demande si nous devons compter sur notre peuple pour pouvoir nous développer il ne font même pas un effort ,de critiques ,ils suivent parce qu il faut suivre ,bon c est partiellement compréhensif vu le taux élevé d analphabètes avec un billet tout est ok pour lui ,puisse DIEU nous préserver des actes qu ils vont poser

      Répondre à ce message

  • Le 4 avril 2014 à 11:33, par YIRMOAGA
    En réponse à : Le MPP déclenche un « mercato politique »

    UN dignitaire disait il ya juste un mois lors de la campagne à l’arrondissement 4 de OUAGA que "l’avenir du CDP dependait des élections à l’ARROND 4 ".Quelle conclusion en faites vous à présent ?Le CDP sera dissout ou koi ?La population ou le peuple de l’ARROND 4 ayant exprimé sa volonté ?

    Répondre à ce message

    • Le 4 avril 2014 à 12:38, par Soleillevant
      En réponse à : Le MPP déclenche un « mercato politique »

      Hé mon type,c’est ça tu dis doucement ? Les François,Assimi...du CDP ont promis des millions aux adversaires de Anatole comme si les gens s’achetaient ! Mais où sont-ils ? Pensez vous que tout le monde est idiot électoral ? Où ont-ils trouvé ses millions pour corrompre ? Ceux mêmes qui disent lutter contre la corruption !Avaient-ils bien avant ces richesses ? Pensez-vous qu’ils ont hérité de leurs parents. Ne prenez pas le peuple comme des moutons SVP !!!

      Répondre à ce message

      • Le 4 avril 2014 à 17:03, par fofana drissa
        En réponse à : Le MPP déclenche un « mercato politique »

        les histoires on peut les raconter ,les inventer avez vous des preuves pour justifiez vos dire ? soyez tranquilles vous verrez le cdp n est pas a un arrondissement prêt pour débourser des millions comme vous le dites ,le référendum c est pour bientôt vous pourriez juger vous même ,vive le cdp

        Répondre à ce message

    • Le 4 avril 2014 à 14:47, par Soleillevant
      En réponse à : Le MPP déclenche un « mercato politique »

      Cher ami YIRMOAGA bien dit. Les CDPistes comme ils ont affamé le peuple afin de les flatter avec leur riz,tee-shirts,casquette et autres,ils pensent que les gens ne prennent pas conscience. Cette ère est terminée,le peuple prendra leur destin en main en 2015.Mon ami YIRMOAGA est intègre dès !

      Répondre à ce message

    • Le 4 avril 2014 à 19:24, par GANGABGA
      En réponse à : Le MPP déclenche un « mercato politique »

      Yiirmoiga,franchement tes commentaires nous ennuient.L’arrondissement 4 ne represente pas grand chose en ce qui concerne la popularité du CDP.Aussi si tu le sais pas saches que l’ODT qui a remporté les élections labàs n’est rien d’autre qu’une autre facette du CDP puisque c’est un parti de la mouvance.Si tu comprend pas français ça veut que l’ODT soutient le CDP

      Répondre à ce message

  • Le 4 avril 2014 à 12:22, par Non au Sénat
    En réponse à : Le MPP déclenche un « mercato politique »

    Mr. Ly, tu as bien fait d’ajouter à la fin de ton écrit, l’inquiétude que l’on pourrait avoir face à ce parti MPP. Nous risquons encore de vivre un CDP bis. Ce qui serait totalement un échec. Raison pour laquelle, je ne fais aucunement confiance à ce MPP. Mais je reconnais tout de même que sa création a contribué à fragiliser le CDP, ce parti que je souhaite voir disparaître de la scène politique Burkinabè.

    Répondre à ce message

  • Le 4 avril 2014 à 13:03, par ALVIN
    En réponse à : Le MPP déclenche un « mercato politique »

    Ceux qui pensent que le CDP avait poussé de vrais racine au BF se trompait sérieusement.Tout le mon sait comment le CDP recrute ses militants.A l’approche des élections ont partage du riz,de l’argent,des tee-short,des postes de nominations,de chefferies.... Donc ne soyez pas étonné que si d’autres partis politiques proposent la même chose que les militants cdp ne partent la-bas.Moi à la place des ga du MPP je ferai la même chose,puisque les gens y sont habitués. Même les ministres,ils font la même politique du ventre pour rester à leurs postes !

    Répondre à ce message

  • Le 4 avril 2014 à 13:24, par le fils
    En réponse à : Le MPP déclenche un « mercato politique »

    vive l’alternance, eh eh mes amis , on a pas besoin d’un marteau propre pou casser un caillou.

    Répondre à ce message

  • Le 4 avril 2014 à 14:03
    En réponse à : Le MPP déclenche un « mercato politique »

    entre la peste et le choléra,il y a pas d’hésitation possible. que blaise compaoré dégage avec son clan mafieux. y en a marre. vive l’opposition,à bas le cdp.

    Répondre à ce message

  • Le 4 avril 2014 à 15:26, par El Hadj YANOGO
    En réponse à : Le MPP déclenche un « mercato politique »

    LE CDP EST MORT, VIVE L’OPPOSITION !

    Répondre à ce message

  • Le 4 avril 2014 à 15:31, par objectif 2015
    En réponse à : Le MPP déclenche un « mercato politique »

    Abdoulaye Ly quand vous parler de Malick Yamba SAWADOGO comme grosse prise ça me fait rigoler un personnage ridicule qui doit toute son ascension sociale à Me SANKARA et madame BESSIN si c’est ça des grosse prises je plains le MPP.

    Répondre à ce message

  • Le 4 avril 2014 à 15:40, par Drean Flore
    En réponse à : Le MPP déclenche un « mercato politique »

    vive le mpp !

    Répondre à ce message

  • Le 4 avril 2014 à 17:56, par Madiba
    En réponse à : Le MPP déclenche un « mercato politique »

    Vraiment si le MPP n’existait pas, il fallait le créer. Mais svp, il ya des agents qui souffrent actuellement et ne savent plus à quel st se vouer. Accusés (souvent à tord), emprisonés, inculpés, liberés, ces personnes ont du mal à réintégrer leurs différents services bien que n’étant ni suspendus ni licenciés et vivent actuellement sans salaire. Comment se maintenir et prendre ses charges familiales ? Svp un peu de pitié. Svp. koro yamyele qu’es ce que tu peu faire avec tes internautes pour ces gens la ? Conseils

    Répondre à ce message

    • Le 4 avril 2014 à 21:01, par Soleillevant
      En réponse à : Le MPP déclenche un « mercato politique »

      Rêvez toujours vous les CDPistes ! Savez vous comment CDP était renommé ? C’est bien ces gens du MPP que vous ignorez qui, par leur génie créateur avait créé le CDP. Connaissiez vous les aventurés politiques,les ASSIMI...Qui n’a pas vu le début ne connaîtra jamais la fin. C’est des apprentis politiques sans permis politique. Vous qui vous vous mettez à bord de des chauffards sans permis politiques comprendrons plus tard.Pensez vous que ces gens ne savent pas ce que le peuple veut ? Han,ils ne sont pas bêtes,c’est des intellectuels politiques ! Vous,qui refusez de vous rallier avec le peuple,vous comprendrez plus tard. Si ce n’est pas un raté qui ose injurier un chef coutumier ? Han,injurier un d’eux,n’est-ce pas aller à l’encontre des autre ? Pour dire que les autres aussi ne feront pas d’exception si leurs visions sont contraires aux vôtres. Attendez voir,ces chefs coutumiers se rallieront aux différents partis d’opposition(MPP,UPC,etc.). Quand l’âne veut te terrasser,tu ne vois point ses oreilles. Au sein du CDP,ne soyez pas surpris d’autres ralliement à l’opposition. Pour le moment,beaucoup ont peur de François que leur conscience,que la volonté du peuple,que la volonté de Dieu.

      Répondre à ce message

  • Le 4 avril 2014 à 18:57, par electron 1er
    En réponse à : Le MPP déclenche un « mercato politique »

    Peuple Burkinabé faisons très attention aux hommes politiques restons soudes car les politiciens et leur intérêt nous divise.il est claire qu’en politique chacun doit avoir son camp mais il faut prendre le soin d’analyser,faire un effort de réflexion pour être sure que tu as choisi le bon camp.

    Répondre à ce message

  • Le 4 avril 2014 à 19:12, par electron 1er
    En réponse à : Le MPP déclenche un « mercato politique »

    Citoyen lamda ne te laisse pas dominer par les mauvais esprits,il est temps que tu mette fin a cette tragédie.Tu as toujours gagner avec le CDP alors ne te laisse pas influencer par ses fausse promesse,ce ne sont que des velléités auxquelles il ne faut pas en tenir compte.

    Répondre à ce message

  • Le 4 avril 2014 à 19:29, par le fils du pays
    En réponse à : Le MPP déclenche un « mercato politique »

    Le CDP a toujours afficher très nettement ses ambition et as toujours fait ses preuves autant être avec eux que de se jeter dans la gueule du loup.Votons CDP pour un Burkina émergent.

    Répondre à ce message

  • Le 4 avril 2014 à 20:31
    En réponse à : Le MPP déclenche un « mercato politique »

    le MPP c’est juste permettre à blaise de partir tranquillement sans compte à rendre au peuple sur les crimes économiques,crimes de sang et moi je ne suis pas pour ça.je voterai jamais MPP.

    Répondre à ce message

  • Le 4 avril 2014 à 21:55
    En réponse à : Le MPP déclenche un « mercato politique »

    Vivie l’alternance, vive le MPP, vive rock, vive salif, vive simon vive moi meme

    Répondre à ce message

  • Le 4 avril 2014 à 22:05
    En réponse à : Le MPP déclenche un « mercato politique »

    Vive le cdp a bas le mpp

    Répondre à ce message

  • Le 4 avril 2014 à 22:27, par paparazzi
    En réponse à : Le MPP déclenche un « mercato politique »

    C’est vraiment triste que d’aucuns ne puissent pas remarquer que tout les biens d’ont dispose le MPP serait en faite ce qu’ils ont volés et c’est avec cet argent qu’il reviennent acheter votre conscience car ils connaissent vos points faibles.Il est temps donc que cela puissent prendre fin pour ne pas qu’il est des retombés négatives.

    Répondre à ce message

  • Le 4 avril 2014 à 22:40, par diaspo ton
    En réponse à : Le MPP déclenche un « mercato politique »

    Le MPP est un mouvement soyé,tout ce qu’il disent ne sont que des velleites.Ils ignorent a qui ils ont a faire et ça ça va les coûter cher ;Blaise c’est un mogo qui gbaw pas trop lui il agis et de la plus belle des manières.

    Répondre à ce message

  • Le 5 avril 2014 à 11:48
    En réponse à : Le MPP déclenche un « mercato politique »

    Ce qui est important c’est d’éviter que le pouvoir soit une affaire de famille. Il faut absolument de l’alternance pour permettre à ceux qui sont au pouvoir de répondre de leur gestion à la fin de chaque mandat et cela y va pour tous nos futurs présidents. Le fait de savoir qu’ils vont rendre compte de leur gestion les obligera à mieux gérer les ressources de notre pauvre pays. Ce qui est souhaitable c’est de voir le CDP goutter les réalités de l’opposition après 2015 (ce n’est pas forcément mauvais pour eux). Pour le pouvoir que le meilleur gagne (MPP, UPC, UNIR/PS, UPR, etc. ?)

    Répondre à ce message

    • Le 5 avril 2014 à 16:41
      En réponse à : Le MPP déclenche un « mercato politique »

      si les frustrés deviennent majoritaire, c’est que le pouvoir en place devrait se poser des questions...
      Il faut qu’on apprènent a changer pour que personne ne puisse plus jamais poser un acte sans ce soucier de demain... Nous allons certainement tituber, voire tomber, mais on se relèvera, on apprendra, et on avancera
      Sans haine, ni passion

      Répondre à ce message

  • Le 5 avril 2014 à 15:53, par Tchanti
    En réponse à : Le MPP déclenche un « mercato politique »

    Monsieur Ly, il n’y a aucune inquiétude à avoir face à ces ralliements au MPP. Au fait la plupart sont les pions que Salif Diallo avait place dans l’opposition pour le noyauter au profit de son cdp. Maintenant qu’ils rejoignent en fanfare le MPP c’est encore une stratégie des RSS pour se donner une popularité. L’inquiétude c’est plutôt l’inquiétude que cette popularité illusoire suscite chez les vrais démocrates. Il faut rester vigilant. Pas de cdp ni de MPP en 2015. Il n’est pas question que ceux qui ont torpillé le peuple pendant 25 ans changent de veste pour se donner une seconde occasion de le piller. Ça suffit. Nan larra, an sara....

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril 2014 à 20:39, par Jeanine Debo
    En réponse à : Le MPP déclenche un « mercato politique »

    Les mêmes causes produiront les mêmes effets !
    Ma cousines Djenebadjan voulait être candidate sur la liste CDP de Sarfalao a Bobo ! Cela n’a pas été possible ! Elle rejoindra le MPP si elle peut être sur la liste des députes !
    Voici comment les gens migrent et Roch pourra pas tenir, ya trop de demandes de postes !

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés