Enseignement supérieur : 2iE tient la 12e réunion de son conseil scientifique

vendredi 4 avril 2014 à 00h11min

La 12e réunion du conseil scientifique de 2iE s’est tenue ce 03 avril 2014 au siège de l’institution à Ouagadougou. Une quinzaine d’universitaires, de chercheurs et autres professionnels venus d’Afrique, d’Europe et d’Amérique du Nord ont pris part à ce cadre d’échanges annuel. La rencontre a permis de présenter les laboratoires, voir l’avancement des travaux de recherche et donner de nouvelles orientations afin de permettre à 2iE d’atteindre ses objectifs de formation et de valorisation de ses travaux de recherche au plan international.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Enseignement supérieur : 2iE  tient la 12e réunion de son conseil scientifique

De par leur compétence et leur expertise, les membres du conseil scientifique donnent des avis sur la pertinence des thèmes de recherche par rapport aux besoins du développement, sur la qualité des productions scientifiques menées à 2iE ; sur la façon dont les programmes de recherche sont organisés ainsi que la collaboration d’avec d’autres équipes externes. Car, « les recherches ne peuvent aboutir que lorsqu’elles sont réalisées en partenariat », soutient le directeur général par intérim de 2iE, Amadou Hama Maïga. Cette rencontre a permis aux membres du conseil scientifique de parcourir l’ensemble des activités de 2iE et de faire des recommandations en vue d’une orientation pertinente de la politique de recherche et la politique scientifique de cette école sous-régionale.

Ainsi, plusieurs questions ont été abordées au cours la présente rencontre. Il s’agit de : l’état de mise en œuvre des recommandations du conseil scientifique 2013, le projet scientifique du laboratoire Eco-Matériaux de construction, le bilan 2013-2014 de l’école doctorale, la production scientifique en 2013, la valorisation des résultats de la recherche et les relations avec les entreprises.

Les participants ont également échangé sur des actions entreprises pour le renforcement de capacité scientifique et technologique de 2iE, notamment le recrutement de personnel enseignant et chercheur, le projet 2iE centre d’excellence de la Banque mondiale… Des activités à venir telles que le forum africain de l’eau, les Journées entreprises 2014, la Conférence internationale sur le solaire…

Ils devront visiter les nouvelles infrastructures 2iE (Ouagadougou et Kamboinsé) ce vendredi 04 avril 2014.

Des objectifs du conseil scientifique

Le conseil scientifique de 2iE existe depuis 2002 et se réunit chaque année à Ouagadougou au sein de 2iE. Depuis sa création, il a été présidé par le Pr Michel Sédégo, puis par le Pr Basile Laetare Guissou, DG/CNRST du Burkina. Depuis avril 2011, il est présidé par le Pr Ramata Bakayoko/Ly, présidente de l’université Félix Houphouet Boigny d’Abidjan. Au nombre d’une quinzaine, les membres du conseil scientifique sont des universitaires, des chercheurs et des professionnels issus d’Afrique, d’Europe et d’Amérique du Nord auxquels s’ajoutent des participants statutaires et observateurs de 2iE.

Le conseil scientifique se veut une instance de réflexions et de prospection en matière de politique scientifique. Il a pour objectifs de :
- conseiller la direction de 2iE sur les grandes orientations scientifiques, le choix des domaines, des programmes et des priorités de recherche ;
- accompagner le déroulement, la capitalisation et la vulgarisation des résultats de la recherche de 2IE ;
- apporter une caution scientifique et morale sur la pertinence et la qualité des travaux de recherche conduit par 2iE ;
- coopérer en interne avec le conseil pédagogique de l’école ;
- garantir une bonne cohérence entre les ambitions affichées dans le plan d’orientation et les activités menées ;
- appuyer l’ouverture internationale de la fondation.
« Le fait qu’on les réunisse une fois par an nous permet de nous assurer de l’adéquation de ce que nous faisons en matière scientifique et ça nous permet de nous assurer que nous pouvons compter sur les uns et les autres parce, chacun d’entre eux a des équipes scientifiques de leur institution qui peuvent collaborer avec nous dans le cadre de nos différents programmes de formation et surtout de formation à la recherche », précise le directeur général par intérim de 2iE.

En termes d’acquis engrangés grâce au conseil scientifique, le directeur général cite, entre autres, le niveau élevé de productions scientifiques- de l’ordre d’un article publié à facteur d’impact par an et par enseignant- ; la réalisation en cours dans des villes du Burkina et du Mali, des centrales hybrides (solaires et électrogènes). Ces innovations sur les mixtes énergétiques constitueraient une solution aux problèmes énergétiques dans nos différents pays.

Ainsi, 2iE se positionne aujourd’hui comme l’une des institutions les plus innovantes de la sous-région.

Moussa Diallo

Lefaso.net

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés