Village de Sâ : Cité de la mort ?

mercredi 2 avril 2014 à 23h18min

L’ONG Afrique contre le tabac (ACONTA) a, en collaboration avec le Réseau des journalistes anti-tabac du Burkina Faso (REJAT-BF), animé une séance d’information à l’attention des Hommes de médias. A l’occasion, un projet d’installation d’une fabrique de cigarettes dans le village de Sâ dans la province de l’Oubritenga, a été dénoncé. C’était le 2 avril 2014 à Ouagadougou.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Village de Sâ : Cité de la mort ?

En rappel, c’est depuis 2010 que notre pays dispose d’une loi antitabac dont l’application est orientée et précisée par trois décrets. Toute chose qui a réconforté les acteurs de la société civile décidés à barrer la voix au tabagisme. Et c’est dans ce contexte qu’ils se rendront compte qu’une usine de fabrique de cigarettes est en gestation très avancée dans le village de Sâ, à quelques encablures de Ziniaré. Cette unité dénommée SONATAB (Société nouvelle africaine de tabac) dont les bâtiments sont en cours de finition, entend produire 100 000 cigarettes par jour et réparties entre les marques « RANGERS et CHE ».

Ce qui, de l’avis d’ACONTA et du REJAT-BF, est inacceptable. En effet, il est scientifiquement prouvé que le tabac, matière première de la cigarette, est un produit qui contient plus de 4000 substances chimiques dont plus de 60 sont cancérigènes, exposant ainsi au cancer jusque-là inguérissable. Et des statistiques dignes de foi révèlent que les produits du tabac provoquent le décès de 6.000.000 de personnes dans le monde chaque année dont plus de 600 au Burkina Faso. Le classement tristement prioritaire du tabagisme comme cause de mortalité évitable, vient de là.

Et c’est malheureusement à cela que cette unité de fabrique de cigarettes va exposer avec accointance, les populations du Burkina, et en particulier celles du village de Sâ déjà éprouvées par la présence chez elles, de l’usine Spirigot spécialisée dans la production d’alcool (wisky, vin). D’où la tentation de se demander si ce village est en train d’être transformé en cité de la mort. En tout cas, les OSC actives contre le tabac, en plus de protester vigoureusement contre ce projet d’installation de l’usine, disent être déterminées à prendre la responsabilité qui est la leur, celle d’informer et de sensibiliser les populations sur les conséquences macabres du tabagisme. Dans la dynamique, le gouvernement est aussi invité à prendre toutes les mesures visant à freiner autant que possible, l’opérationnalité de l’unité de fabrique du village de Sâ ; et au-delà, à privilégier l’intérêt – sanitaire surtout - des populations riveraines de ladite unité de fabrique. Cela y va de son devoir.

Fulbert Paré

Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 3 avril 2014 à 06:26, par l’ami du peuple
    En réponse à : Village de Sâ : Cité de la mort ?

    C’est inacceptable ce projet d’usine de tabac car le tabac est responsable de beaucoup de nuisances de maladies de décès de paupérisation des ménages.
    Supplions au gouvernement de mettre un terme à ce projet destructeur de l’équilibre de SA ;
    Non au sacrifice des braves habitants de SA non à la recherche avide de l’argent Oui au bien être des populations.

    je lance un appel aux vaillantes populations de SA de faire barrage à ce projet qui viendra les ruiner

    Répondre à ce message

  • Le 4 avril 2014 à 00:14, par arobse
    En réponse à : Village de Sâ : Cité de la mort ?

    je trouve que l’analyse est pertinente sur l’image de ce village conçue commune cité de la mort. l’argent va juste enrichir les promoteurs et tuer davantage de personnes

    Répondre à ce message

  • Le 4 avril 2014 à 00:18, par raslebol
    En réponse à : Village de Sâ : Cité de la mort ?

    je trouve paradoxale que le gouvernement ratifie des documents indiquant qu’il lutte contre le tabac et autorise dans le même la construction d’une nouvelle usine. c’est CRIMINEL ! A bas les vendeurs de tabac !

    Répondre à ce message

  • Le 4 avril 2014 à 00:20, par raslebol
    En réponse à : Village de Sâ : Cité de la mort ?

    si la société civile se tait, ce projet va être mis en oeuvre sans problème, mmême si les promoteurs sont conscients des désagréments prévisibles. il faut donc faire du bruit utile dans l’espoir qu’on assiste à une marche arrière.

    Répondre à ce message

  • Le 4 avril 2014 à 00:22, par paix des braves
    En réponse à : Village de Sâ : Cité de la mort ?

    Moi j’ai la conviction que même de cette "cité de mort", c’est à dire le village de Sâ, ne mesure pas bien les problèmes auxquels s’exposent leurs enfants. il est donc important de demander aux autorités d’être regardant et plus responsable IL FAUT FAIRE ARRETER CE PROJET

    Répondre à ce message

  • Le 4 avril 2014 à 00:26, par paix des braves
    En réponse à : Village de Sâ : Cité de la mort ?

    au lieu de construire des usines de tranformation du lait, de la tomate, etc, on dit à des gars qui ont déjà l’argent de venir tuer encore nos enfants. pour regler le problème il faut condamner les promoteurs de cette industrie en les accusant de crime contre l’humanité.

    Répondre à ce message

  • Le 4 avril 2014 à 00:29, par mamouchka
    En réponse à : Village de Sâ : Cité de la mort ?

    100 000 cigarettes par jour et réparties entre les marques « RANGERS et CHE ». àa équivaut à 100 000 cercueils, même si ces effets dangereux ne s’observent qu’a bout de plusieurs années. Mais a-t-on vraiment besoin d’une telle usine dans un pays en proie à des difficultés pour bien nourrir sa population.? si quelqu’un a la réponse qu’il participe aussi au forum des internautes

    Répondre à ce message

  • Le 23 mai 2014 à 08:26, par Goldentruth
    En réponse à : Village de Sâ : Cité de la mort ?

    Pauvre Burkina, à quand des hommes valeureux soucieux de l’avenir de tes fils et filles viendront au pouvoir ? l’or blanc nous en produisons suffisamment, la tomate excessivement. Alors, à quoi bon une industrie de fabrique de tabac qui d’ailleurs n’est pas assez produit chez nous au lieu des industries de transformation de nos produits locaux ? Mes chers amis, tant qu’ils seront en vie, l’histoire les rattrapera.

    Répondre à ce message

  • Le 15 août 2014 à 21:09
    En réponse à : Village de Sâ : Cité de la mort ?

    zut vraiment effrayant !

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés