Pourquoi donner de l’argent pour la célébration de la messe ?

mercredi 2 avril 2014 à 23h39min

La pratique des “honoraires de messe”, remonte au VIIIe siècle dans l’Église catholique, et trouve sa racine dans l’Ancien Testament, où le prêtre recevait une part des sacrifices faits à Dieu. Le prêtre doit toujours pouvoir vivre de l’autel dit-on traditionnellement. Ainsi, la vie matérielle de l’Église et de son clergé repose donc sur cette contribution volontaire des fidèles, malheureusement pas toujours bien comprise.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Pourquoi donner de l’argent pour la célébration de la messe ?

Comme sur bien d’autres actions des catholiques, certains se posent des questions sur les raisons pour lesquelles, le fidèle catholique donne de l’argent pour demander la célébration d’une messe. La prodigalité divine serait-elle donc tarifable ? Non bien sûr !

L’église catholique dispose, que les fidèles peuvent demander la messe, pour dire merci à Dieu. Il s’agit de rendre grâce à Dieu pour un événement heureux dans leur vie ou celle des autres, comme par exemple des noces d’or ou d’argent, un anniversaire, une réconciliation, une guérison ou une conversion… En somme, les catholiques peuvent confier à la messe, des intentions qui leur tiennent à cœur, par exemple pour la paix dans le monde, pour un ami en difficulté, pour les vocations ou pour les proches. Pour eux, on peut demander à Dieu de les aider, de les accompagner dans des moments importants ou difficiles de leur vie. Quant aux défunts, celui qui demande la messe pour eux, pose un acte de foi et d’espérance en la bonté de Dieu, mais aussi un acte de respect, de fidélité et de charité à l’égard de ceux qui nous ont précédés, et qui auraient encore besoin de se purifier pour entrer dans la lumière du bonheur éternel. Ce que d’autres chrétiens condamnent chez les catholiques, et qui pourrait nous intéresser dans un autre écrit.

Les catholiques garderont surtout en esprit, que toute messe est d’abord célébrée pour le monde entier, tant il est vrai que le prêtre redit ces mots mêmes du Christ « ceci est mon corps livré pour vous. Ceci est mon sang versé pour la multitude ». C’est en sus de cette première intension générale donc, que l’église catholique reconnait au célébrant, la possibilité de joindre telle ou telle intention particulière qui peut lui être confiée.

Faut-il forcément donner une date ? Ce n’est pas obligatoire. Cependant, on ne commet pas de péché non plus, si l’on demande une messe pour une date précise, ou si on laisse le soin au prêtre de célébrer la messe demandée à une date qui lui convient. Cette intention de messe que l’on demande, s’accompagne d’une offrande faite au prêtre qui célèbrera cette messe. Par celle-ci, celui qui demande la messe, participe à la vie matérielle de ceux qui se consacrent au service de Dieu et de son Église.

Mais attention. Ce n’est pas parce qu’un prêtre a célébré une messe où 100 intentions ont été confiées, qu’il empoche la totalité de l’offrande des 100 intentions. Selon le droit canon, le prêtre n’a droit qu’à l’équivalent d’une offrande par jour, ainsi que l’indique le canon 828 : « autant de messes doivent être célébrées et appliquées qu’il y a eu d’honoraires même minimes donnés et acceptés ». Concrètement, le célébrant retient un honoraire sur les 100, et les 99 autres vont êtres portés par d’autres prêtres. Car faut-il le rappeler, il y a des paroisses où il n’y a pas assez de demandes de messes. Le surplus apparent dans les paroisses où les chrétiens demandent beaucoup de messes, est partagé au bénéfice des prêtres qui se trouvent dans les paroisses où il n’y en a pas assez.

Il n’est cependant pas interdit, si vous voulez aider un prêtre, de lui confier une somme plus élevée que l’honoraire ordinaire, qu’il portera au cours de la seule messe. Mais ce genre de geste doit être spontané pour éviter que le prêtre soit dans la tentation de spéculer sur les choses spirituelles.

Que faut-il entendre par offrandes de messe ?

Dès les débuts de l’histoire de la sainte messe, les fidèles catholiques ont voulu montrer leur participation à l’Eucharistie, soit par des offrandes en nature, soit par des offrandes en espèces. C’est pour eux, une manière de s’associer au sacrifice qui rend le Christ réellement présent au monde. De telles pratiques remarquons-le, sont encore courantes dans certaines églises de pays frontaliers du Burkina Faso. Les missionnaires n’ayant pas particulièrement éveillé l’attention des premiers catholiques au Burkina Faso, à une telle participation à l’offrande, sa pratique plutôt rare dans notre pays, se fait de façon spontanée lors des grands évènements dans certaines paroisses. Il semblerait que d’autres paroisses tendent à l’instaurer. Dans tous les cas, ce n’est pas une pratique prohibée par l’église catholique.

Toutefois, celle-ci demande que ces gestes de soutien à la paroisse et à ses prêtres ne détournent pas de l’esprit de l’offrande dans notre église. Le fidèle ne devra pas y voir une corvée, ou une obligation, qui l’installent dans une position de culpabilité lorsqu’il lui arrive de ne pas disposer de moyens pour accomplir cette démarche de foi. Les curés ont le devoir de veiller, de sorte à ce que ces moments de partage ne poussent pas le fidèle bien volontaire, mais matériellement dépourvu, à fuir les célébrations eucharistiques.

Selon le pape Paul VI, dans son motu proprio Firma in traditione de 1974 « l’usage des offrandes de messe, par lequel les fidèles s’associent plus étroitement au sacrifice du Christ et en tirent des fruits plus abondants, a été non seulement approuvé, mais encouragé par l’Église. Elle voit en lui comme un signe de l’union du baptisé avec le Christ, de l’union du fidèle avec le prêtre qui exerce son ministère pour le bien de celui-ci." Pour cette raison, le fidèle catholique qui fait cette offrande, devra se sentir le plus religieusement y astreint, car elle est aussi un moyen de participer à la subsistance du prêtre qui, en général, reçoit peu pour sa vie matérielle, laquelle ne repose que sur la contribution volontaire des fidèles. Par ces offrandes, les fidèles soutiennent les ministères des prêtres.

Deux formes possibles d’intention de messe

Outre l’intention de messe la plus simple avec son offrande propre, il existe également la neuvaine de messes. Celle-ci consiste à célébrer la messe durant 9 jours sans interruption pour une même intention. Le chiffre neuf est d’autant plus symbolique qu’il est la multiplication du chiffre trois représentant la perfection des Personnes divines. Ensuite, il y a le “trentain grégorien”. Celui-ci consiste à célébrer la messe durant 30 jours sans interruption pour une même intention. C’est un usage qui remonte à la fin du VIe siècle au temps du pape Grégoire le Grand. Le pape Benoît XIV, en 1752, la Congrégation pour les indulgences en 1884, puis un décret du 10 janvier 1889, ont fait l’éloge de cette pratique qualifiée de “pieuse, approuvée et raisonnable”. Si le trentain est constitué de trente messes célébrées sans interruption, il n’est pas nécessaire, toutefois, qu’elles soient célébrées par le même prêtre, en cas de maladie ou de décès par exemple.

Quand un prêtre reçoit une offrande de messe, peu importe le montant, il est tenu de remplir son obligation selon les normes de l’Eglise et les intentions de la personne qui fait l’offrande. Il ne peut pas refuser la messe à un indigent qui serait dans l’incapacité de donner le montant établi qui est de 2000 francs CFA, dans la conférence épiscopale du Burkina. Les fidèles retiendront qu’en matière d’offrande de messe, les prêtres sont tenus par obligation de bannir toute apparence de commerce ou de trafic. La célébration de la messe ne doit jamais devenir, ni même donner l’apparence d’un moyen pour le prêtre ou la paroisse de faire un profit. Ceci dit, la messe n’a pas de prix, et faire dire une messe, c’est investir dans le Royaume des Cieux.

Mais voici comment les choses se passent concrètement pour le clergé Burkinabè. Tous les prêtres y compris les évêques du Burkina Faso, ont droit quotidiennement l’équivalent d’un honoraire. Le train de vie de certains prêtres fait parfois d’eux, des hommes riches aux yeux de certains. La vie que certains d’entre eux mènent, frise parfois la mondanité, et conduit certaines mauvaises langues à maugréer sur la vraie destination des demandes de messe. Certains fidèles en effet, pensent que les offrandes ou honoraires de messe servent à acheter les voitures personnelles des prêtres. Et il existe bien des anecdotes à ce propos qui agrémentent le quotidien de beaucoup de catholiques. Erreur.

Abbé Joseph KINDA

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 2 avril 2014 à 13:09, par Uncitoyen
    En réponse à : Pourquoi donner de l’argent pour la célébration de la messe ?

    Monsieur à la lecture de votre écrit je me pose deux questions
    1-Est ce que c’est le prête seul qui peut célébrer la messe ? Autrement dit une personne peut décider de célébrer le culte tout seul chez elle à domicile parce qu’elle a des connaissances en théologie ?
    2- Quelle est le statut d’une messe sans offrande ? Cette messe peut être agréé ?

    Répondre à ce message

    • Le 2 avril 2014 à 17:14, par vwla
      En réponse à : Pourquoi donner de l’argent pour la célébration de la messe ?

      merci pour cet éclaircissement.que DIEU ecoute la priere de ses enfants.souvent il faut nous donner des enseignements pour qu on puisse comprendre notre pratique a l’église.

      Répondre à ce message

    • Le 3 avril 2014 à 00:33, par modeste laïc
      En réponse à : Pourquoi donner de l’argent pour la célébration de la messe ?

      Uncitoyen, je suis un chrétien laïc et je vais tenter de donner des éléments de réponse à vos questions. Si je me trompe, qu’un lecteur veuille me corriger.
      1- Oui, c’est le prêtre seul qui peut célébrer la messe en sa qualité de prêtre.
      2- Une messe à toujours d’offrandes que l’on présente à Dieu. Dans la liturgie eucharistique, la présentation du pain et du vin, des intensions des fidèles, de tous les défunts et du monde entier à Dieu constituent des offrandes. Même si les fidèles n’ont pas d’offrandes en nature ou en espèce, les autres offrandes demeurent. Mais vous en tant que participant à la messe (et non assistant à la messe) c’est le moment à vous aussi de présenter vos offrandes à travers vos prières adressées à Dieu.

      Répondre à ce message

  • Le 2 avril 2014 à 13:16
    En réponse à : Pourquoi donner de l’argent pour la célébration de la messe ?

    " Et il existe bien des anecdotes à ce propos qui agrémentent le quotidien de beaucoup de catholiques. Erreur." Je pense que ce n’est pas une erreur mais plutôt une vérité. LE prophète JESUS n’etait pas riche ( richesse matérielle), de plus la répartition des offrandes dont vous faites cas a été institué par des hommes et non par DIEU. On ne doit pas payer pour bénéficier de la grâce divine.
    QU’est ce qui empêche le prêtre de travailler et de se donner à DIEU aussi. Vous me direz que ce n’est pas possible. Pourtant c’est possible, le prophète JOSEPH était conseiller spécial du pharaon. Faites attention à la richesse parce que le diable aussi n’est pas loin .

    Répondre à ce message

  • Le 2 avril 2014 à 15:03
    En réponse à : Pourquoi donner de l’argent pour la célébration de la messe ?

    Bel article qui donne assez de réponses sur la destination des intentions de messe. Les fidèles Catholiques ont besoin de ce genre d’éclaircissement pour mieux comprendre ce qu’englobe la foi d’un Chrétien Catholique.

    Répondre à ce message

  • Le 2 avril 2014 à 15:39, par Fidèle catholique
    En réponse à : Pourquoi donner de l’argent pour la célébration de la messe ?

    Merci pour ce éclairage. Personnellement je pense que l’Eglise Catholique aura encore plus de bon fidèles si elle instaurait une catéchèse pour expliquer ces dogmes et principes de l’Eglise ; des fidèles convaincus et qui peuvent convaincre. Cela participera à la mission d’évangéliser de l’Eglise. Franchement cet article est très édifiant en ce qui concerne les 2000 Fcfa pour demander la messe.

    Répondre à ce message

  • Le 2 avril 2014 à 15:48, par legaltleo
    En réponse à : Pourquoi donner de l’argent pour la célébration de la messe ?

    Belle article, l’Evêque de Koudougou nous disait que le fidèle qui n’a pas assez d’argent peu démandé une sans rien payer en retour ; où tout simplement payer en nature( riz, mais, ....)

    Répondre à ce message

  • Le 2 avril 2014 à 16:30, par Sie
    En réponse à : Pourquoi donner de l’argent pour la célébration de la messe ?

    Merci pour l’éclaircissement l’abbé jo que DIEU tout puissant vous abonde de son Esprit Saint afin que vous meniez a bien ses oeuvres !

    Répondre à ce message

  • Le 2 avril 2014 à 16:36, par bk
    En réponse à : Pourquoi donner de l’argent pour la célébration de la messe ?

    Merci de porter de tel eclairage a l’opinion public et surtout a la famille catholique. Cela encouragera plus d’un a accepter de donner a l’eglise et a vivre mieux sa foie

    Répondre à ce message

  • Le 2 avril 2014 à 17:05, par King
    En réponse à : Pourquoi donner de l’argent pour la célébration de la messe ?

    Merci pour ses explication, Je suis catholique mais je suis foncierement contre cette pratique. si l’idee d’aide les pretes etait l’idee de depart now les choses ont evolue et nos pretes ne meurent plus de fain. au contraire ceux qui sont des les grand centre roule sur le luxe. Et a cause de ce luxe on se retrouve avec eux entrain de lutter sur une go. J’ai grandi ds un millieux tres religieux avec des pretea partout, alors je sais de quoi je parle. Enfin le poin le plus important a souligne a mon avi cest le fait que les grace de dieu ne serai conditionner par un mille franc pour une messa un defund. En fixant un somme obligatoir cela voudrai dire que si tu na pas cette somme tu na pas droi a une messe. Qui somme nous pour decide de la sorte. Le pretre n’est il pas avant pour ecouter et soulager les fidele.Et non poser des condition prealable avant d’aide. Si nous suivont l’example de jesus il na jamais exiger quoique ce soit avant d’aide. Loraqu’il envoyai ses apotres evangeliser il a ete tres clair a ce sujet. Pourkoi demande de payer plus si on a les moyens et non proposer de paye r moins si on en a pas.Les Messe sont les seul lieu de critique. ma revolte pourkoi l’eglise contion certain de ses services sur l’argent, le denier de culte. A mon avis on gagnerai a utiliser les ressource de facon optimale. Comment comprendre que on demande au fidele de cotiser 3 million pour un fete Jubileet ordination (fete). Pendant que a 25 kilometre de les fidele prie dehors. si ya la pluie pas de messe. Alors messieu l’abbe comprenez mon amertume contre cette pratique. Je suis arrive a cette conclusion ma relation avec dieu est personnelle. Autant si dieu ve que je le comprenne il me parlera ds ma langue pour paraphaser un religieux, si dieu veu me benir,m’utuliser et me sauve il passera par moi. Mais une tierce organe sera la bienvenu notament les pretres.

    Répondre à ce message

    • Le 2 avril 2014 à 17:20, par vwla
      En réponse à : Pourquoi donner de l’argent pour la célébration de la messe ?

      merci pour l eclairage

      Répondre à ce message

    • Le 3 avril 2014 à 00:02, par modeste laïc
      En réponse à : Pourquoi donner de l’argent pour la célébration de la messe ?

      Monsieur King, j’interviens en commençant sur votre point le plus important. Je pense que vous n’avez pas bien lu l’article sinon le prêtre a été très clair en disant ceci : "Il ne peut pas refuser la messe à un indigent qui serait dans l’incapacité de donner le montant établi ... Ceci dit, la messe n’a pas de prix, et faire dire une messe, c’est investir dans le Royaume des Cieux."
      En plus, il faut noter que le prêtre est avant tout un être humain ayant ses désires et ses passions. Mais il doit TOUJOURS DEMANDER LA GRÂCE de rester chaste et Fidèle à son Dieu. [Avez-vous pu rester chaste jusqu’au jour de votre mariage (bien-sure si vous êtes déjà marié) ? Si oui, je vous en félicite car très rares sont ceux qui y parviennent. Et pourquoi les autres n’y parviennent pas ? Bref, je ferme le crochet.]
      En ce qui concerne votre dernier point, "Pendant que a 25 kilometre de les fidele prie dehors. si ya la pluie pas de messe.", je répèterai les paroles du Christ Jésus : "... vous aurez toujours des pauvres avec vous ..." Mathieu 26.11a.
      Et vous, en tant que chrétien (baptisé), que faites-vous pour la GLOIRE de DIEU et le SALUT DES HOMMES ?

      Répondre à ce message

      • Le 3 avril 2014 à 14:51, par Le lièvre et la torture
        En réponse à : Pourquoi donner de l’argent pour la célébration de la messe ?

        Mon cher Modeste laïc, je peux comprendre la première partie de votre réponse à King même si je ne la partage pas. Par contre, la dernière partie, c’est à dire votre réponse au fait que l’on célèbre un jubilié/ordination à coup de millions alors que des gens prient à ciel ouvert à 25 km me semble complètement inappropriée. Il ne suffit pas de répéter et comprendre litéralement les propos tenus par le Christ. Non. S’il suffisait de répéter ces propos du Christ, alors tout le monde peut donner encore plus à ses amis et parents riches et dire "Vous aurez toujours des pauvres avec vous". Et de cette façon, rien ne changera pour le meilleur dans notre monde. Je pense - je me trompe peut être - qu’il faut aller au-delà de la comprehension litérale des propos du Christ, en particulier dans le cas présent. La situation décrite par King est difficilement justifiable.
        Prenez les paraboles contenues dans les testaments, il ne faut pas les prendre au premier degré. Je vous assure qu’il y a beaucoup de gens qui passent que ces paraboles décrivent des situations qui ont réellement existé alors qu’elles sont utilisées pour illustrer, pour faire comprendre, pour expliquer et donner du concret aux enseignements et préceptes.
        Les enseignements, préceptes et commandements de Dieu existent. N’oublions surtout pas qu’une grande partie des lois, des usages de l’Eglise est faite par les hommes (le clergé catholique) et ces hommes ne sont pas parfaits même s’ils font de leur mieux. La preuve c’est que l’Eglise et ses lois telles que nous les connaissons aujourd’hui sont le fruit d’une très longue évolution, très souvent douloureuse. C’est cet même clergé qui a institué l’Inquisition et envoyer des milliers de personnes au bucher sous le motif d’hérésie, de sorcellerie. Alors que le Christ, au nom de qui l’Inquisition fut instituée, a enseigné la tolérance et l’amour de son prochain.
        Ce même clergé, du moins une partie de ce clergé, a pendant la colonisation traité le noir comme un animal, un être funestre, un disciple de satan. Nos instruments traditionnels de musique n’ont été admis dans la célébration de la messe qu’après une très longue lutte car ces instruments étaient considérés comme indignes de l’Eglise pendant que la guitare, l’orgre, le piano étaient autorisés car venant d’Occident.
        Cherchez des informations sur l’église catholique et la période coloniale et vous tomberez des nues. Essayez également de comprendre le rôle de l’Eglise catholique pendant la seconde guerre mondiale.
        Tous ces exemples, c’est pour vous rappeler que l’Eglise est dirigée par des êtres humains, qui sont faillibles. Il y a beaucoup d’Hommes qui croient sincèrement à ce qu’ils font pour le bien de l’Eglise. Oui.

        Pour finir, il y a des dogmes dans l’Eglise qui ne changeront pas car ils constituent le fondement même de la foi chrétienne. A coté, il ya plusieurs autres choses qui sont perfectibles, qui peuvent changer...

        Le débat continue dans la courtoisie et essayons de nous informer du mieux possible.

        Répondre à ce message

    • Le 3 avril 2014 à 19:22, par Mmmmm
      En réponse à : Pourquoi donner de l’argent pour la célébration de la messe ?

      Mr le King je ne crois pas que tu es grandi dans un milieu religieux comme tu le prétend. Il faut savoir que d autres prêtres viennent des familles nanties donc pas besoins d argent de l église pour se faire plaisir. Saurait été l argent de l église attendu pour ça les prêtre s entretuerait à la réclamation du même niveau de vie. Merci.

      Répondre à ce message

      • Le 3 avril 2014 à 22:21, par King
        En réponse à : Pourquoi donner de l’argent pour la célébration de la messe ?

        Et pourtant jai pas envi de donner des detail plus precis pour soucis de discretion.Il ya combien de gens nanti au burkina ? Tu sais ds les annee 80-90 une ordination signifiat une voiture pour le prete ds les deux ans qui suivent. pour les pretre en ville. on disais que cetait des dont venant des famille qui parene le prete. cest famille on nous le disait sont pour la plus plus pars en france. Et jai participe a une discusion lorsque cteait une moto qui etait proposer a la place de voiture. les jeune prete se sont plain. Crois moi, les prete d’avant les missionaire etaient la pour evangeliser, ils marchai a pied, combien de missionaire sserve ds les province recule. demande a un pretre de sy rendre. le mieu qu’il puisse faire cest de faire des millier de kilometre pour une messe le weekend et revenir a la paroise. les missinaire vivaien avec nos parent cetai pas une securite social com on le voi de nos jour. je pense que ca doit etre par vocation non com une metier qui merite salaire. ya plein d’exemple que je peu te donne. je nen suis pas fier et je voudrai qua ca change. Mon pareain est un prete mais lui et moi ca fai plus de 15 ans on a pa eu mot a se dire. et pour moi ca va car il nest certainment pas un expeample spirutuel pour moi

        Répondre à ce message

        • Le 4 avril 2014 à 10:16, par Le lièvre et la tortue
          En réponse à : Pourquoi donner de l’argent pour la célébration de la messe ?

          King, il est vrai que les Hommes n’épuisent pas la réligion, pour dire que les Hommes, par nature, ont des défauts et leurs comportements ne sauraient discréditer une religion, qui elle, est immuable, reste constante dans le temps. Par principe bien sûr.
          Je suis tout à fait d’accord avec vos points de vue car être prêtre, frère ou soeur, est devenu une voie royale vers une vie confortable pour un nombre croissant de personnes. Il est normale ces personnes (prêtes, frères, soeurs...) aident les membres de leur famille directe mais de plus en plus d’exemples existent pour montrer qu’un certain nombre de ces personnes privéligient uniquement leur famille directe. Pourtant, il devrait être au service de tout pauvre, de tout orphélin et de toute veuve.
          Ces exemples sont de plus en plus lésion à Ouagadougou ici.
          Le niveau de vie de certains prêtres est supérieur à celui de la classe moyenne burkinabè car ils ont une maison confortable avec toutes les commodités (eau courante, toilettes modernes, ventilation au minimum) ; ils mangent matin, midi et soir, se soignent dès qu’il a un petit bobo (ce qui est tout à fait louable), vont en vacance en Europe et y font des contrôles de santé...
          Combien de Burkinabè de la classe moyenne peuvent se permettre cela ? Surtout ne me sortez pas la réplique "les pauvres seront toujours avec vous...".
          Avant, dans les années 1980 ou 1990, il était fréquent de voir les prêtres dans les quartiers s’entretenir avec tout le monde (catholiques, prostestants, animistes, non croyants, musulmans). La dernière fois où vous avez vu un prêtre dans un quartier pour une simple visite de courtoisie à ses habitants, c’était quand ?
          Au delà de tout ce que je viens de dire plus haut, il existe des réligieux (prêtres, frères, soeurs, laïcs) qui sont des peronnes bien, des personnes extraordinaires, des modèles de simplicité, d’amour, de partage, de probité. il y a en a.
          Nous, en tant que membres de l’Eglise catholique, devons dénoncer ce que nous pensons être mauvais pour l’Eglise. Le but n’est pas de dénigrer. Le but est d’exposer notre pensée, notre point de vue, dans le but d’une amélioration des personnes qui constituent l’Eglise.
          On peut multiplier les exemples.
          Bonne journée à toutes et à toutes.

          Répondre à ce message

  • Le 2 avril 2014 à 17:08, par Luckas
    En réponse à : Pourquoi donner de l’argent pour la célébration de la messe ?

    Il n’est pas tard de faire des écrits comme ça pour éclairer la lanterne et des fidèles chrétiens et tout Homme de bonne volonté. Multipliez ces écrits pareil et merci de reconnaître que vraiment, il y a de ses prêtres "YAKO" !!!

    Répondre à ce message

  • Le 2 avril 2014 à 17:11, par vwla
    En réponse à : Pourquoi donner de l’argent pour la célébration de la messe ?

    merci pour cet éclaircissement.que exauce l intention de ses enfants.souvent aider nous a comprendre les pratique de l église.que DIEU bénisse sa sainte famille

    Répondre à ce message

  • Le 2 avril 2014 à 17:53
    En réponse à : Pourquoi donner de l’argent pour la célébration de la messe ?

    Le Catéchiste a t il droit à ces honoraires ?, et à quel pourcentage

    Répondre à ce message

  • Le 2 avril 2014 à 18:02, par bilaiz
    En réponse à : Pourquoi donner de l’argent pour la célébration de la messe ?

    Merci, mais prochainement veuillez argumenter avec des versets bibliques, sinon les propos d’un Pape ne sont que des propos d’un homme. l’homme n’est pas un être parfait, souvent guidé par des intérêts

    Répondre à ce message

  • Le 2 avril 2014 à 18:37, par fidèle
    En réponse à : Pourquoi donner de l’argent pour la célébration de la messe ?

    pour ma part donner de l’argent a une messe reviens a se poser des questions sur la mission même de l’église catholique.
    Excuser moi de l’expression mais nos église sont devenues de véritable "bordel" ou des personne en profitent pour s’enrichire .
    Une des rares foi ou jesus c’est énervé dans la bible ;il disais que sa maison (église ) n’est pas un lieu ou l’on doit mener des activités rémunératrisse.
    Pour les lecteurs qui ne savent pas, il fut un temps ou la confession ce limitais a un don en argent. C’est une des raison dénoncé par certains "fidèle " qui est a l’origine du protestantiste.
    Pour finir, je suis catholique et fier de l’etre, mais je ne suis par la religion comme un mouton

    Répondre à ce message

  • Le 2 avril 2014 à 23:40
    En réponse à : Pourquoi donner de l’argent pour la célébration de la messe ?

    Bel article , mais ce n’est peut être pas la tribune indiquée pour ce genre de catéchèse. Il faut éviter que des questions internes jetées ainsi au "tout public" ne finissent dans la dérision. L’église ne manque pas de cadre de catéchèse pour ceux que ces questions intéressent.

    Répondre à ce message

  • Le 3 avril 2014 à 07:37, par FIDÈLE CATHOLIQUE
    En réponse à : Pourquoi donner de l’argent pour la célébration de la messe ?

    Mr l’abbé il faut que l’Église revoit sa façon de faire les choses. Actuellement nos prêtres se livre à un véritable mercantilisme. Par exemple "messe de demande d’aide et action de grâce pour......, ils vont trouver que c’est deux intentions de messes et par conséquent il faut payer 4000 au lieu de 2000. En plus pour que le message évangélique puisse passer, il faut que nos prêtres se fassent pauvres parmi les pauvres. Un prêtre qui a un véhicule de luxe dans un village reculé ou le paysans ont du mal à se nourrir ; on incite les fidèles à se SACRIFIER pour la quête alors que Mr l’abbé roule dans une caisse pas possible.... Actuellement, on connait des prêtres qui ont leurs propres parcelles et qui construisent des R+... avec des fonds suspects. DE NOS JOURS ÊTRE PRÊTRE SERAIT-IL DEVENU ÊTRE UN VRAI HOMME D’AFFAIRES ? N’EST-IL TEMPS DE PENSER A UNE RE-MORALISATION DU SACERDOCE ?

    Répondre à ce message

  • Le 3 avril 2014 à 08:34, par Sosthene
    En réponse à : Pourquoi donner de l’argent pour la célébration de la messe ?

    Dans la récapitulation sacrée des rites de l’Église catholique, la messe est ainsi définie : “Sacrifice qui perpétue le Sacrifice de la Croix ; mémorial de la mort et de la résurrection du Seigneur, lequel a dit : ‘Faites ceci en mémoire de moi’ (Luc 22:19) ; banquet sacré au cours duquel, par la communion du corps et du sang du Seigneur, le peuple de Dieu participe aux bienfaits du sacrifice pascal, renouvelle la nouvelle alliance que Dieu a conclue avec l’homme une fois pour toutes grâce au sang du Christ, annonce et goûte par avance dans la foi et l’espérance le banquet eschatologique qui sera servi dans le royaume du Père, proclamant ainsi la mort du Seigneur ‘jusqu’à ce qu’il vienne’.” (Eucharisticum Mysterium du 25 mai 1967). Pour l’Église catholique, la messe est donc la répétition de ce que Jésus Christ a fait lors de la dernière Cène.

    Jésus voulait-il que le Mémorial de sa mort soit célébré chaque jour ou chaque semaine ?
    D’après un catéchisme, “les devoirs particuliers des chrétiens catholiques” comprennent “la participation à la Messe tous les dimanches et lors des fêtes d’obligation”. (Basic Catechism, Boston, 1980, p. 21.) “En fait, les fidèles sont encouragés à participer à la Messe et à recevoir la communion d’une manière régulière, voire tous les jours.” — The Teaching of Christ — A Catholic Catechism for Adults, édition abrégée (Huntington, 1979), p. 281.
    À chaque fois qu’il est question dans les Écritures de “rompre le pain”, faut-il comprendre qu’on commémorait la mort du Christ (Actes 2:42, 46 ; 20:7 ; Ku) ? Dès avant la dernière Cène, Jésus ‘rompait le pain’ pour le distribuer à l’occasion de certains repas (Marc 6:41 ; 8:6). Le pain dont les Juifs disposaient à cette époque ne ressemblait pas à celui que beaucoup de gens connaissent de nos jours. Lorsqu’ils le mangeaient, il était fréquent qu’ils le rompent ou en arrachent un morceau.
    Jésus n’a pas indiqué de façon précise combien de fois par an le Mémorial de sa mort devait être célébré. Toutefois, il l’a institué le jour de la Pâque juive, fête que ses disciples ont donc remplacée par le Mémorial de sa mort. Or la Pâque était une fête annuelle qui avait lieu le 14 Nisan. La fête juive des Gâteaux non fermentés, la fête des Semaines (ou Pentecôte), la fête des Huttes (ou fête de la Récolte), et le Jour des Propitiations étaient également des célébrations qui revenaient une fois l’an.

    QU’ENSEIGNE LA BIBLE ?
    Jésus, le fondateur du christianisme, a déclaré : « Vous avez reçu gratuitement, donnez gratuitement » (Matthieu 10:8). Le message de la Bible est si précieux qu’il ne s’achète pas. Il doit être accessible à tous ceux qui veulent le connaître.
    Comment les premiers chrétiens couvraient-ils les dépenses liées à leur culte ?
    Chacun contribuait « comme il l’[avait] résolu dans son cœur, non pas à regret ou par contrainte, car Dieu aime celui qui donne avec joie » (2 Corinthiens 9:7). Par ailleurs, l’apôtre Paul a écrit : « C’est en travaillant nuit et jour, pour n’imposer de fardeau coûteux à personne parmi vous, que nous vous avons prêché la bonne nouvelle » (1 Thessaloniciens 2:9). Paul fabriquait des tentes pour gagner sa vie tout en accomplissant son œuvre missionnaire (Actes 18:2, 3).

    La célébration de la Messe soulage-t-elle les âmes qui sont au purgatoire ?

    Un catéchisme reconnaît : “Le mot ‘purgatoire’ n’apparaît pas dans la Bible, et la doctrine du purgatoire n’y est pas non plus explicitement enseignée. (...) Les écrits des Pères [de l’Église] parlent beaucoup de l’existence du purgatoire, mais aussi de l’aide que les défunts fidèles peuvent recevoir grâce aux prières des vivants, et plus particulièrement grâce au Sacrifice de la Messe.” — The Teaching of Christ — A Catholic Catechism for Adults, pp. 347, 348.
    Quant aux Saintes Écritures, voici ce qu’elles déclarent à propos de la condition des morts : “Les vivants savent au moins qu’ils mourront, mais les morts ne savent rien du tout.” (Eccl. 9:5, Jé). “L’âme [“la personne”, CT ; “celui”, Jé] qui pèche, c’est elle qui mourra.” (Ézéch. 18:4, Li)

    Répondre à ce message

  • Le 3 avril 2014 à 08:35, par Sidnonma
    En réponse à : Pourquoi donner de l’argent pour la célébration de la messe ?

    Merci Monsieur l’Abbé pour cet article qui permet d’éclairer nous les fidèles. Cependant quelquechose m’est resté en travers de la gorge. Pouvez vous nous indiquer pourquoi on refuse d’admettre la dépouille d’un chrétien dans l’église pour l’absoute parce qu’il n’était pas à jour du paiement du denier de culte et on accepte de célébrer une messe de requiem plus tard pour le meme défunt dans la meme église ?

    Répondre à ce message

  • Le 3 avril 2014 à 08:36, par Sosthene
    En réponse à : Pourquoi donner de l’argent pour la célébration de la messe ?

    Où sont les morts ?

    Gen. 3:19 : “À la sueur de ton visage tu mangeras du pain, jusqu’à ce que tu retournes au sol, car c’est de lui que tu as été pris. Car tu es poussière et tu retourneras à la poussière.”
    Eccl. 9:10 : “Tout ce que ta main trouve à faire, fais-le avec ta force, car il n’y a ni œuvre, ni combinaison, ni connaissance, ni sagesse dans le Schéol [“tombeau”, Sa ; “sépulcre”, Ma ; “séjour des morts”, Sg], le lieu où tu vas.”
    Quelle est la condition des morts ?
    Eccl. 9:5 : “Les vivants, en effet, se rendent compte qu’ils mourront ; mais quant aux morts, ils ne se rendent compte de rien du tout.”
    Ps. 146:4 : “Son esprit sort, il retourne à son sol ; en ce jour-là périssent ses pensées [“pensées”, Jé, Li ; “desseins”, Sy, VB ; “plans”, TOB].”
    Jean 11:11-14 : “‘Lazare, notre ami, repose, mais je vais là-bas pour le tirer du sommeil.’ (...) Jésus leur dit franchement : ‘Lazare est mort.’” (Voir aussi Psaume 13:3.)

    Une partie de l’homme survit-elle à la mort du corps ?

    Ézéch. 18:4 : “L’âme [“âme”, AC, Da, Li, Sg, Sy ; “personne”, Os ; “être”, Ch] qui pèche — elle, elle mourra.”
    És. 53:12 : “Il a répandu son âme [“âme”, Da, Ma, Sa ; “vie”, Md, VB ; “lui-même”, Dh, BFC, Jé] jusqu’à la mort.” (Voir Matthieu 26:38.)
    Voir également les articles “Âme” et “Esprit”.
    Les morts peuvent-ils faire du bien ou du mal aux vivants ?
    Eccl. 9:6 : “Leur amour et leur haine et leur jalousie ont déjà péri, et ils n’ont plus de portion, jusqu’à des temps indéfinis, dans tout ce qui doit se faire sous le soleil.”
    És. 26:14 : “Ils sont morts ; ils ne vivront pas. Sans forces dans la mort, ils ne se relèveront pas.”

    Que penser des déclarations relatives à une autre vie faites par des personnes qui ont été réanimées après avoir été déclarées mortes ?

    En temps normal, la force vitale commence à quitter peu à peu les cellules de l’organisme plusieurs minutes après l’arrêt des fonctions respiratoire et cardiaque. Mais si le corps est soumis à un froid intense, le déclenchement de ce processus peut être retardé de plusieurs heures. Voilà pourquoi certaines personnes ont pu être sauvées au moyen d’une réanimation cardiaque et respiratoire. Elles se trouvaient dans un état de “mort clinique”. Toutefois, les cellules de leur corps étaient toujours vivantes.
    Nombreux sont ceux qui ne se souviennent de rien après avoir survécu à une “mort clinique”. Certains, en revanche, affirment avoir eu l’impression de flotter dans les airs ou prétendent avoir vu des choses merveilleuses ; d’autres, enfin, ont été terrifiés par ce qu’ils ont ressenti.
    Peut-on donner une explication médicale à cela ?
    Voici ce qu’écrit un rédacteur médical : “Quand l’activité physique est à son minimum, comme lors d’une anesthésie ou bien après un traumatisme ou une maladie, on assiste à une réduction du contrôle automatique des fonctions biologiques. Les neurohormones et les catécholamines du système nerveux sont alors libérées et sécrétées d’une façon anarchique, ce qui se traduit, entre autres manifestations, par des hallucinations que le sujet, redevenu conscient, s’efforce d’expliquer en imaginant qu’il était mort, puis qu’il a été rendu à la vie.” — The Arizona Republic du 28 mai 1977, p. C-1 ; voir aussi le journal médical allemand Fortschritte der Medizin, no 41, 1979 ; Psychology Today de janvier 1981.
    Le témoignage des personnes qui ont été réanimées n’est-il pas confirmé par celui des gens qui ont revu leurs chers disparus et leur ont parlé ?
    Concernant la condition des morts, veuillez relire les passages des Écritures cités plus haut. Qu’enseigne la Parole de vérité sur ce sujet ?
    Qui veut faire croire le contraire aux hommes ? Qui a contredit l’avertissement de Jéhovah adressé à nos premiers parents selon lequel la désobéissance leur vaudrait la mort ? “Le serpent [utilisé par Satan ; voir Révélation 12:9] dit à la femme : ‘Assurément vous ne mourrez pas.’” (Gen. 3:4). Or Adam et Ève ont bel et bien fini par mourir. Par conséquent, qui a bien pu prétendre qu’une partie spirituelle de l’homme survivrait à la mort du corps ? Comme nous l’avons vu plus haut, cet enseignement est en contradiction avec ce que dit la Parole de Dieu. La loi que Jéhovah a donnée à l’antique Israël déclarait ‘impure’ et “détestable” la pratique consistant à consulter les morts (Lév. 19:31 ; Deut. 18:10-12 ; És. 8:19). Un Dieu d’amour condamnerait-il une pratique permettant simplement aux vivants d’entrer en communication avec leurs chers disparus ? Par contre, si des esprits mauvais se faisaient passer pour des morts et trompaient les humains dans le but de perpétuer une croyance erronée, Dieu ne ferait-il pas preuve d’amour en protégeant ses serviteurs contre cette supercherie ? — Éph. 6:11, 12.

    Répondre à ce message

  • Le 3 avril 2014 à 08:40, par Le moine
    En réponse à : Pourquoi donner de l’argent pour la célébration de la messe ?

    L’internet reste tout de même un moyen de communication !!!
    Ce que je déplore dans cette histoire de demande de messe,ce sont les intentions "bidons". Il y en a qui,corrompus jusqu’à la moelle, pensent que c’est lieu de corrompre Dieu.Dieu n’a jamais été corrompu et ne le serai jamais,c’est pour cela aussi qu’il est Dieu. Par ailleurs j’invite la jeunesse catholique à sortir de son ignorance et à chercher le savoir,il y’en a dans la bible. Combien sommes-nous à consacrer un temps de lecture quotidien à la Bible. Mais si c’est Facebook là on peut y passer toute la journée !! Yaako !!! Quand on dit enseignement si ce ne sont pas les vieilles,ce sont les tout petits qui se présentent. Et nous les jeunes, nous sommes où ? Si ce sont les lieux de jouissances et de réjouissance, là on est dedan !!! Le temps de la messe ne suffit certes pas pour avoir tous éléments de compréhension. Mais un chrétien qui n’est pas capable de s’asseoir 3 ou 4 heures de temps à la messe ne serait-ce que le dimanche pour écouter la parole et les enseignement,il ya problème.

    Répondre à ce message

  • Le 3 avril 2014 à 10:02, par Kota Sougri
    En réponse à : Pourquoi donner de l’argent pour la célébration de la messe ?

    Merci monsieur l’abbé pour ces éclairages. Oui les offrandes et les messes demandées sont des actes de foi. Malheureusement certains ne savent pas ce que c’est que la foi. Le Christ nous a dit que si nous avions la foi,nous commanderions aux montagnes et elles nous obéiraient.
    Je demande seulement l’ouverture d’un site qui serait un espace où les fideles pourraient trouver des réponses à leurs interrogations en ligne .Que Dieu vous bénisse.

    Répondre à ce message

    • Le 3 avril 2014 à 13:24, par Pascal le berger
      En réponse à : Pourquoi donner de l’argent pour la célébration de la messe ?

      Bonjour monsieur l’abbé Kinda, je lis avec empressement tous les articles que vous publiez sur le faso.net .Mais je vais rejoindre ceux qui arguent ou estiment que ce canal n’est pas le meilleur pour un catéchisme .Loin de prêcher un quelconque prosélytisme, exposer ainsi des questions aussi sensibles que sont celles concernant l’argent , dans ce monde perverti de ces temps risquerair comme certains l’ont soutenu de descendre un peu bas et d’exposer la religion catholique à une prostitution mondaine.Ainsi en versant cet article à tout le public ,qui d’ailleurs n’y connait que peu au catholicisme serait prendre le risque de susciter des critiques négatives voir blasphématoires motivées par l’ignorance voir la peur .Guy de Maupassant ayant dit un jour :"On a vraiment peur de ce que l’on ne comprend point".
      Il serait alors judicieux de creer un site où vous pourrez publier des choses destinées essentiellement aux catholiques avertis pour susciter d’une part enseigner et d’autre part recevoir des critiques constructives ..
      MERCI

      Répondre à ce message

  • Le 3 avril 2014 à 15:48, par Yovis
    En réponse à : Pourquoi donner de l’argent pour la célébration de la messe ?

    "Certains fidèles en effet, pensent que les offrandes ou honoraires de messe servent à acheter les voitures personnelles des prêtres. Et il existe bien des anecdotes à ce propos qui agrémentent le quotidien de beaucoup de catholiques. Erreur."
    Alors M. l’Abbé, insistez sur la transparence. Des paroisses certains dimanches enregistrent 60 messes (sans la messe du samedi soir et sans les quêtes, cela représente 120.000FCFA). Les fidèles ont le droit de savoir ce qui est fait de cette cagnotte. Nous ne sommes plus à l’époque du Moyen Age et l’Eglise doit apprendre à rendre des comptes. J’encourage l’Eglise Catholique, si elle veut lever les équivoques, à imposer des comités de gestion et des bilans semestriels dans toutes les paroisses. On y verra plus clair.

    Répondre à ce message

    • Le 4 avril 2014 à 08:47, par Dacosta
      En réponse à : Pourquoi donner de l’argent pour la célébration de la messe ?

      Bjr. selon moi l’église n’a pas de compte à rendre aux fidèles mais à dieu.
      Soyez tolérant et reconnaissez l’effort de Monsieur l’abbée Kinda en publiant cet écrit. Merci beaucoup monsieur pour l’éclaircissement des fidèles.

      Répondre à ce message

      • Le 4 avril 2014 à 20:11, par le chrétien
        En réponse à : Pourquoi donner de l’argent pour la célébration de la messe ?

        En effet, 2000f par jour ne font pas d’eux des riches à envier. Et de fait, il y en a qui tirent le diable par la queue. Il faut savoir que ceux qui paraissent être à l’aise le sont de revenues autres que les demandes de messe...mais passons. Peut-être faudra-t-il, pour être plus juste et coller le plus à la Parole de Dieu (ancien testament, puisque dans le nouveau ni Jésus ni ses apôtres n’en ont réclamé...), donner la dîme de vos salaires aux prêtres ? Ils deviendraient, pour le cas des Églises urbaines et même rurales des milliardaires si l’on s’en tient au nombre des fidèles qui fréquentent ces églises.

        Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés