Fièvre Ebola : Aucun cas au Burkina, mais prudence, dit le Ministère de la santé

Communiqué de presse • mardi 1er avril 2014 à 23h44min

Depuis quelques semaines, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a signalé l’existence d’une épidémie de fièvre Ebola en Guinée Conakry avec des menaces de propagation dans la sous-région Ouest africaine.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Fièvre Ebola : Aucun cas au Burkina, mais prudence, dit le Ministère de la santé

La fièvre Ebola est une maladie grave, contagieuse, due à un virus. Elle s’accompagne ou non de symptômes hémorragiques. La fièvre Ebola se transmet par contact direct avec les malades, les corps ou les liquides physiologiques infectés. Les contacts étroits avec un patient gravement malade, à l’occasion des soins à domicile ou à l’hôpital, et certaines pratiques funéraires sont aussi sources habituelles d’infection. L’infection peut également se propager par contact avec les vêtements ou les draps de lit souillés d’un malade.

Au Burkina Faso, aucun cas de cette maladie n’a été notifié jusqu’à ce jour. Cependant, l’information, la sensibilisation des populations et la surveillance épidémiologiques au niveau des structures de soins doivent être renforcées.

La maladie commence généralement par une forte fièvre, une diarrhée qui peut être sanglante (appelée “diarrhée rouge” en Afrique francophone) et des vomissements. Les céphalées, les hoquets, les nausées et les douleurs abdominales sont courantes. D’autres symptômes peuvent survenir : conjonctives injectées, dysphagie, symptômes hémorragiques.

La maladie ne peut être confirmée que par un examen de laboratoire car les signes sus cités sont communs à plusieurs maladies. Le taux létalité se situe entre 50 et 90%.

Il n’existe pas de vaccin ni de prophylaxie sur le plan individuel. Le traitement est donc symptomatique.

Les mesures de prévention, tant au niveau individuel que collectif, constituent donc des moyens efficaces de lutte contre cette affection.
Devant tout cas suspect, il faut se référer au centre de santé le plus proche, éviter les contacts intimes avec les malades suspects sans moyens de protection, éviter de manipuler les corps des patients décédés pour lesquels la fièvre Ebola est suspectée.

La Direction de la communication et de la presse ministérielle / Ministère de la santé

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 1er avril 2014 à 12:48, par minima
    En réponse à : Fièvre Ebola : Aucun cas au Burkina, mais prudence, dit le Ministère de la santé

    Bonjour,
    Que Dieu étende Sa main toute puissante sur tous ceux qui souffrent de ce mal et qu’il disparaisse à jamais de notre continent.Pourquoi nous présente t on une roussette ? Est elle cause de la fièvre ébola ? Merci de nous éclairer l’image présentée.

  • Le 1er avril 2014 à 14:35, par VERITAS
    En réponse à : Fièvre Ebola : Aucun cas au Burkina, mais prudence, dit le Ministère de la santé

    Que fait le gouvernement face à cette épidémie, rien, sinon des communiqués laconiques. C’est des mesures concrètes qu’il faut prendre. Rappelez-vous que nous avons un nombre de compatriotes orpailleurs en Guinée qui sont susceptibles de porter le virus. A bon entendeur salut !

    • Le 1er avril 2014 à 15:28, par minima
      En réponse à : Fièvre Ebola : Aucun cas au Burkina, mais prudence, dit le Ministère de la santé

      Très vrai. Le 15 Mars nous étions quelque part pour la fête du 8 Mars en différé et les jeunes de la localité roulaient sur des motos Sanhili achetées avec l’argent de l’or gagné en République de Guinée ! Il faut que quelque chose se fasse rapidement avant qu’il ne soit trop tard. Merci

  • Le 1er avril 2014 à 15:28, par minima
    En réponse à : Fièvre Ebola : Aucun cas au Burkina, mais prudence, dit le Ministère de la santé

    Très vrai. Le 15 Mars nous étions quelque part pour la fête du 8 Mars en différé et les jeunes de la localité roulaient sur des motos Sanhili achetées avec l’argent de l’or gagné en République de Guinée ! Il faut que quelque chose se fasse rapidement avant qu’il ne soit trop tard. Merci

  • Le 1er avril 2014 à 15:41, par question
    En réponse à : Fièvre Ebola : Aucun cas au Burkina, mais prudence, dit le Ministère de la santé

    les roussettes sont elles aussi sources de contamination de cette maladie ? merci de nous éclairer car nous partageons chaque jour quelques fruits avec ces animaux surtout en cette période de mangue.

    • Le 1er avril 2014 à 18:04, par perle rare
      En réponse à : Fièvre Ebola : Aucun cas au Burkina, mais prudence, dit le Ministère de la santé

      Tu as raison mon en cette période où ces bestioles partagent nos fruits et nos cours, c’est inquiétant !SVP chargés de la santé éclairés nous et rassurez pendant qu’il temps. Pour que puissions certaines précautions.

    • Le 1er avril 2014 à 18:05, par perle rare
      En réponse à : Fièvre Ebola : Aucun cas au Burkina, mais prudence, dit le Ministère de la santé

      Tu as raison mon frére en cette période où ces bestioles partagent nos fruits et nos cours avec nous , c’est inquiétant !

      SVP chargés de la santé au BF éclairés nous et rassurez nous pendant qu’il temps. Afin que nous puissions prendre certaines précautions aussi minimes que ce soient.

      MERCI DE RÉAGIR A NOS PRÉOCCUPATIONS.

  • Le 1er avril 2014 à 18:04, par perle rare
    En réponse à : Fièvre Ebola : Aucun cas au Burkina, mais prudence, dit le Ministère de la santé

    Tu as raison mon en cette période où ces bestioles partagent nos fruits et nos cours, c’est inquiétant !SVP chargés de la santé éclairés nous et rassurez pendant qu’il temps. Pour que puissions certaines précautions.

  • Le 1er avril 2014 à 18:05, par perle rare
    En réponse à : Fièvre Ebola : Aucun cas au Burkina, mais prudence, dit le Ministère de la santé

    Tu as raison mon frére en cette période où ces bestioles partagent nos fruits et nos cours avec nous , c’est inquiétant !

    SVP chargés de la santé au BF éclairés nous et rassurez nous pendant qu’il temps. Afin que nous puissions prendre certaines précautions aussi minimes que ce soient.

    MERCI DE RÉAGIR A NOS PRÉOCCUPATIONS.

  • Le 2 avril 2014 à 08:50, par la santé avant tout
    En réponse à : Fièvre Ebola : Aucun cas au Burkina, mais prudence, dit le Ministère de la santé

    la roussette est un rongeur vecteur du virus comme les autres rongeurs tels le rat, les agoutis pour ne citer que ces deux la.

  • Le 2 avril 2014 à 08:51, par Ghost
    En réponse à : Fièvre Ebola : Aucun cas au Burkina, mais prudence, dit le Ministère de la santé

    Moi ce que je voudrais dire,c’est de bien controler les carnets de vaccination des passagers aux frontieres du pays car certains agents se laissent corompre pour passer sans carnet dc......

    • Le 2 avril 2014 à 15:50, par Diopsénégal
      En réponse à : Fièvre Ebola : Aucun cas au Burkina, mais prudence, dit le Ministère de la santé

      Mon frère, il n’y a pas de vaccin contre ce virus. Il n’y a aucun remède. Les médecins ne font qu’accompagner les patients en les aidant à mourir dignement. Autre chose, dans la sous région seul la Côte d’Ivoire et le Sénégal disposent de laboratoire de niveau 3 capables d’analyser et de confirmer si tel malade souffre de la fièvre Ebola ou pas.

      Pour l’heure les seuls moyens de prévention restent le soleil, l’eau de Javel et la mise en quarantaine des cas suspects. Pour ce qui est de la fermeture des frontières, elle régule le déplacement des hommes mais les animaux et volatiles passent d’un pays à l’autre. Par exemple des excréments de chauve souris sur une mangue peuvent infecter toute une ville. Que Dieu nous garde. Chers frères si nécessaire, fermez vos frontières, face à ce fléau il n’y a pas de diplomatie qui tienne la route.

    • Le 2 avril 2014 à 19:20, par VERITAS
      En réponse à : Fièvre Ebola : Aucun cas au Burkina, mais prudence, dit le Ministère de la santé

      C’est vrai,ce que vous dites.Il faut dire aussi que des chercheurs d’or de nationalité guinéenne vont et viennent dans la région du Sud Ouest.Est ce qu’ils ont leur papier de vaccination à jour ?A vérifier sinon nous risquons d’être surpris un jour.

    • Le 9 avril 2014 à 18:42, par Pas de vaccin contre Ebola
      En réponse à : Fièvre Ebola : Aucun cas au Burkina, mais prudence, dit le Ministère de la santé

      Cher Ghost, il est dit qu’il n(existe pas à ce jour ni vaccin, ni médicament contre Ebola. Le traitement n’est que symptomatique par des agents de santé qui doivent s"habiller comme des astronautes. Les malades sont mis en isolement pour leur prise en charge.
      la léthalité est de 50 à 90%
      Que Dieu protège le Burkina et ses voisins

  • Le 2 avril 2014 à 10:21, par Amiral idani
    En réponse à : Fièvre Ebola : Aucun cas au Burkina, mais prudence, dit le Ministère de la santé

    Que dieu nous épargne de ce virus amen

  • Le 2 avril 2014 à 11:08, par l’autre
    En réponse à : Fièvre Ebola : Aucun cas au Burkina, mais prudence, dit le Ministère de la santé

    C’est pour mettre en garde mon ami Lamine le MOSSI qui aime la soupe de roussette

  • Le 2 avril 2014 à 15:50, par Diopsénégal
    En réponse à : Fièvre Ebola : Aucun cas au Burkina, mais prudence, dit le Ministère de la santé

    Mon frère, il n’y a pas de vaccin contre ce virus. Il n’y a aucun remède. Les médecins ne font qu’accompagner les patients en les aidant à mourir dignement. Autre chose, dans la sous région seul la Côte d’Ivoire et le Sénégal disposent de laboratoire de niveau 3 capables d’analyser et de confirmer si tel malade souffre de la fièvre Ebola ou pas.

    Pour l’heure les seuls moyens de prévention restent le soleil, l’eau de Javel et la mise en quarantaine des cas suspects. Pour ce qui est de la fermeture des frontières, elle régule le déplacement des hommes mais les animaux et volatiles passent d’un pays à l’autre. Par exemple des excréments de chauve souris sur une mangue peuvent infecter toute une ville. Que Dieu nous garde. Chers frères si nécessaire, fermez vos frontières, face à ce fléau il n’y a pas de diplomatie qui tienne la route.

  • Le 2 avril 2014 à 19:20, par VERITAS
    En réponse à : Fièvre Ebola : Aucun cas au Burkina, mais prudence, dit le Ministère de la santé

    C’est vrai,ce que vous dites.Il faut dire aussi que des chercheurs d’or de nationalité guinéenne vont et viennent dans la région du Sud Ouest.Est ce qu’ils ont leur papier de vaccination à jour ?A vérifier sinon nous risquons d’être surpris un jour.

  • Le 9 avril 2014 à 18:36, par Chauve sous reservoir Ebola
    En réponse à : Fièvre Ebola : Aucun cas au Burkina, mais prudence, dit le Ministère de la santé

    Minima,
    les chauves souris sont des réservoirs potentiels du virus Ebola.Le mal est génralement transmis par les singes que nous chassons et mangeons. Ensuite il y a la transmssion d’homme à homme.

  • Le 9 avril 2014 à 18:42, par Pas de vaccin contre Ebola
    En réponse à : Fièvre Ebola : Aucun cas au Burkina, mais prudence, dit le Ministère de la santé

    Cher Ghost, il est dit qu’il n(existe pas à ce jour ni vaccin, ni médicament contre Ebola. Le traitement n’est que symptomatique par des agents de santé qui doivent s"habiller comme des astronautes. Les malades sont mis en isolement pour leur prise en charge.
    la léthalité est de 50 à 90%
    Que Dieu protège le Burkina et ses voisins

  • Le 30 août 2014 à 01:33, par ki
    En réponse à : Fièvre Ebola : Aucun cas au Burkina, mais prudence, dit le Ministère de la santé

    je suis animateur sur la radio Horizon FM c’est bien l’emission confidence et j’ai bien peur de cette maladie je pris Dieu que ça ne rentre pas au Burkina Faso alors je sensibilise ma population sur la propreté des restaurants de laver les mains de laver leurs maisons propres d’avoir les habits propres, mais je ne peux pas demander aux gens de ne plus se saluer ou d’eviter de faire des accolades, vraiment comment je peux sensibilser mon peuple

  • Le 30 août 2014 à 01:40, par ki
    En réponse à : Fièvre Ebola : Aucun cas au Burkina, mais prudence, dit le Ministère de la santé

    prions Dieu que cette maladie ne rentre pas au Burkna

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés