Présidentielle 2015 : Les jeunes militants MPP du Nayala s’engagent aussi à verser la caution de Rock

mardi 1er avril 2014 à 04h54min

Une délégation du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) avec à sa tête Bindi Ouoba, était à Toma dans la province du Nayala, le 29 mars 2014 dans le cadre d’une assemblée générale. Objectif, présenter de plus près, le parti dans sa philosophie, sa démarche et son ambition.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Présidentielle 2015 : Les jeunes militants MPP du Nayala s’engagent aussi à verser la caution de Rock

Une mobilisation, il y en a eue ; certains parce que déjà emballés par le parti et d’autres par badauderie. Des militants du mouvement Balai citoyen étaient aussi de la partie. Une mobilisation bien au-delà des attentes des organisateurs – Jean Yado Toé et Dieudonné Bonané - de la rencontre à l’allure de meeting de campagne électorale.

Comme c’est le cas en pareilles circonstances, différentes couches socio-professionnelles ont livré des messages. L’occasion a, en effet, été celle pour les jeunes, les femmes, les personnes âgées, d’exprimer leur adhésion au nouveau-né des partis. En plus d’afficher leur volonté de soutien au MPP qui se dresse contre la modification de l’article 37 de la Constitution, la mise en place du Sénat, l’organisation d’un référendum, les jeunes ont promis de se donner les moyens de verser la caution de Rock Marc Christian Kaboré à la présidentielle de 2015.

A leur endroit, ainsi qu’à celui des femmes, Bindi Ouoba a lancé « vous avez un pouvoir à prendre ; prenez-le ! ». Pour se faire, poursuit-il, «  vous devez être influents au sein du MPP  ». De sorte, semble-t-il dire, à être aptes pour assurer la relève à la suite de l’actuelle équipe dirigeante du parti.

S’adressant à cette même foule en langue locale san, Dieudonné Bonané, le représentant provincial du MPP au Nayala, celui-là même qui n’était jusque-là vu dans l’espace public que pour magnifier le CDP et solliciter des voix, a lancé avec une tonalité particulièrement forte, « CDP, à bas ! » avant de préciser, « le CDP est devenue une affaire de famille ; si on n’est pas de cette famille, on ne peut rien devenir ».

Aux jeunes en particulier, il a demandé de rester sereins et déterminés ; car, précise-t-il, « nous ne voulons pas que Blaise Compaoré reste au pouvoir après 2015 ou qu’il passe le pouvoir à son petit frère François Compaoré ». Le MPP refuse que « notre pays devienne la propriété d’une famille, la famille Compaoré », a renchéri M. Ouoba qui a présenté le nouveau-né de l’univers partisan burkinabè, comme étant « un parti de rupture, un parti de refus du recul démocratique, un parti d’ouverture, un parti d’écoute, un parti de construction » qui tend la main à tout le monde.

Mais le MPP, prévient M. Ouoba, « ne va pas s’engager dans la voie du mensonge parce qu’il veut des militants ». Le MPP, c’est aussi, à en croire Bindi Ouoba, un parti fier de ses opinions et du combat qu’il mène. Déjà, confie-t-il, « dans ce pays, plus rien ne se fait sans l’accord du MPP ». Et pour faire en sorte que le parti puisse véritablement compter avec les toutes populations du Nayala, Dieudonné Bonané promet de « continuer le travail d’implantation et de mobilisation ».

Fulbert Paré

Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés