Arrondissement 5 : les Conseillers claquent la porte

jeudi 27 mars 2014 à 01h25min

Les conseillers de l’Union pour le progrès et le changement (UPC), parti de l’opposition, ont claqué, le mardi 25 mars dernier, la porte lors du conseil de l’arrondissement 5 pour « protester contre la manière dont l’arrondissement est géré ». Ils l’ont fait savoir ce mercredi 26 mars 2014 au cours d’une conférence de presse animée au siège du parti.

Arrondissement 5 : les Conseillers claquent la porte

Les Conseillers de l’UPC de l’arrondissement 5 sont mécontents de leur maire. Ils lui reprochent essentiellement deux griefs : la marginalisation dont ils sont victimes et les agissements « arrogants » d’Assibo Ouédraogo, celui-là même qui, élu sous la bannière de l’UPC, avait donné sa voix au conseiller du CDP pour devenir maire de l’arrondissement.

Au maire, Issouf Sakandé, les conseillers de l’UPC reprochent de ne pas prendre en compte dans la gestion de la mairie. « Malheureusement, nous avons constaté que le maire nous marginalisait : Des visites de travail étaient faites dans les secteurs sans nous associer, le renouvellement des comités de gestion est fait à notre insu. En plus, le transfert des dossiers de lotissement aux autres arrondissements, nous n’en sommes pas informés. Sans doute parce qu’il y a quelque chose à cacher ! », a expliqué Georgette Nianogo, conseillère, représentante des conseillers UPC de l’arrondissement 5.

Ils lui reprochent en plus de ne pas s’impliquer pour ramener le calme en appelant Assibo Ouédraogo à cesser ses attaques contre l’UPC. En effet, le conseiller Assibo Ouédraogo, élu sous les couleurs du parti du Lion, avait donné sa voix au CDP. Sur un total de 19 conseillers, l’UPC avait obtenu 10 sièges. En donnant sa voix au CDP, Assibo avait fait basculer la majorité au profit du parti au pouvoir. Depuis lors, il n’a de cesse, selon les conférenciers, attaquer les responsables, les conseillers de l’UPC. Face à ces agissements, les élus locaux du parti de Zéphirin Diabré ont demandé au maire de « raisonner » Assibo Ouédraogo afin qu’il cesse ses « médisances » à leur encontre. Mais contre attente, l’édile leur a rétorqué que c’était « une histoire d’individus » et que, en sa connaissance, Assibo n’était pas de son parti.

Il faut trouver une solution au cas Assibo Ouédraogo

A l’issue des élections municipales partielles, l’UPC a banni de ses rangs 4 personnes dont Assibo Ouédraogo. Présentement, il n’est plus de l’UPC et n’appartient pas officiellement au CDP. « Il est actuellement sans parti », s’offusque Georgette Nianogo. Mais il bénéficie de la couverture d’un vide juridique. En dépit de cela, les élus UPC exigent qu’une solution soit trouvée. A cet effet, ils en appellent aux responsables du Ministère de l’administration et de la sécurité et demandent que s’arrête la sécurité dont bénéficie Assibo Ouédraogo. « Imaginez-vous que ce « Judas » bénéficie depuis deux ans d’une sécurité exceptionnelle aux frais du contribuable burkinabè ! Et ce, sur la base d’accusations fausses, de médisances et de calomnie dans les médias. Par exemple, combien de personnes à Ouagadougou, à Fada et partout au Burkina vivent en insécurité, pour que l’on consacre sans raison valable des millions à la sécurité d’un individu ? », a ajouté Georgette Nianogo.

Déterminés à obtenir ce qu’ils souhaitent, les Conseillers de l’UPC prévoient des actions pour le futur. « Si la présence d’Assibo au conseil (qui n’est pas clairement justifiée) continue d’empêcher les conseillers UPC de travailler avec sérénité, nous mèneront très prochainement des actions fortes et républicaines », ont conclu les conférenciers.

Jacques Théodore Balima

Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 27 mars 2014 à 01:58, par Tapsoba®(de H) En réponse à : Arrondissement 5 : les Conseillers claquent la porte

    Je crains que l UPC fasse une fausse palabre à mr Ouédraogo .Car s il vous est loisible de jouer balle à terre avec ce dernier afin de trouver un compromis,ne serait-ce que l amener à cesser ses provocations,impossible cependant de lui interdir l accès aux cessions du conseil pour la simple raison qu il est et reste conseiller.Et pas même son exclusion qui changera quelque chose comme vous l avez vous memes reconnu,le vide juridique en cas d exclusion profite à l élu.Dans la mésure où,ce qui n est pas interdit par la loi n est pas illégale.IL n est certes pas du cdp ni de l upc mais il y siège désormais en tant qu "een man partij"(parti individuel ou singleton) ,comme dirait les neerlandais.La situation aurait pu être différente s il démissionnait ;là il perdrait automatiquement son mandat mais aussi intelligent qu il est,en connaissance de cause,il ne franchira jamais le rubicon.

    Répondre à ce message

  • Le 27 mars 2014 à 04:27, par mani En réponse à : Arrondissement 5 : les Conseillers claquent la porte

    Soignez votre style rédactionnel, c’est pas agréable et le texte est truffé de fautes .

    Répondre à ce message

  • Le 27 mars 2014 à 06:13, par Sidpawalemda En réponse à : Arrondissement 5 : les Conseillers claquent la porte

    Pendant que les bandits des grands chemins écument nos campagnes, il est bon que les burkinabè sachent que depuis l’élection municipale, une équipe de 3 policiers au moins garde la cour familiale du traitre de l’UPC, j’ai nommé Assibo à Wayalghin, juste derrière le Benbao (côté Ouest). Ces policiers sont payés par nous tous pour veiller sur un traite, pendant que l’insécurité est partout, et que les coupeurs de route sèment le désastre partout, à la Gnagna, Fada, Dédougou.... Voilà ce à quoi on assiste. Ceux qui veulent en attester pourront passer vérifier. Il faut y mettre un terme !

    Répondre à ce message

  • Le 27 mars 2014 à 06:18, par L’Intègre En réponse à : Arrondissement 5 : les Conseillers claquent la porte

    Il est très aroguant ce Juda et a l’ecouter sur canal 3 je me suis demandé cmt l’UPC a pu choisir un type coe ca comme candidat ???? Il faut bien comprendre la politique avant de faire la politique. Domage qu’il ne pourra pas me lire car il ne sais mm pas lire ni ecrire. Desolé pr notre democratie. Vivement que le ministère trouve une solution rapide.

    Répondre à ce message

  • Le 27 mars 2014 à 06:21, par L’Intègre En réponse à : Arrondissement 5 : les Conseillers claquent la porte

    Il est très aroguant ce Juda et a l’ecouter sur canal 3 je me suis demandé cmt l’UPC a pu choisir un type coe ca comme candidat ???? Il faut bien comprendre la politique avant de faire la politique. Domage qu’il ne pourra pas me lire car il ne sais mm pas lire ni ecrire. Desolé pr notre democratie. Vivement que le ministère trouve une solution rapide.

    Répondre à ce message

  • Le 27 mars 2014 à 06:30, par BAbelt En réponse à : Arrondissement 5 : les Conseillers claquent la porte

    Cet Assibo Koanda est un miniscule individu malsain, traite dans toute son âme aimant le gain facile et la fourberie !Ce minable politicien n’est rien d’autre qu’une vipère prise en charge par le contribuable burkinabé c’est injuste !Vraiment injuste !

    Répondre à ce message

  • Le 27 mars 2014 à 10:35, par Tapsoba®(de H) En réponse à : Arrondissement 5 : les Conseillers claquent la porte

    Je crains que l UPC fasse une fausse palabre à mr Ouédraogo .Car s il vous est loisible de jouer balle à terre avec ce dernier afin de trouver un compromis,ne serait-ce que l amener à cesser ses provocations,impossible cependant de lui interdir l accès aux cessions du conseil, pour la simple raison qu il est et reste conseiller.Et pas même son exclusion du parti qui changera quelque chose comme vous l avez vous mêmes reconnu,le vide juridique en cas d exclusion profite à l élu.Dans la mésure où,ce qui n est pas interdit par la loi n est pas illégale.IL n est certes pas du cdp ni de l upc mais il y siège désormais en tant qu "een man partij"(parti à une personne ou singleton) ,comme dirait les neerlandais.La situation aurait pu être différente s il démissionnait ;là il perdrait automatiquement son mandat mais aussi intelligent qu il est,en connaissance de cause,il ne franchira jamais le rubicon.

    Répondre à ce message

  • Le 27 mars 2014 à 10:45, par le juriste En réponse à : Arrondissement 5 : les Conseillers claquent la porte

    S’il n’est ni du CDP, ni de l’UPC, ni d’ailleurs, sa présence au conseil n’est pas justifiée. A notre connaissance, il n’existe pas de candidature indépendante aux élections municipales ». dite a cette dame que sa présence est justifiée ;il est conseiller de l UPC jusqu a la fin de son mandat ,sans quoi ,la remise en cause de ce titre qu a monsieur ouedraogo ,met également en cause toute la liste des conseillers l UPC ,alors au cas de derangement du bon fonctionnement du conseil par leur faute des sanctions peuvent être prise contre l UPC

    Répondre à ce message

  • Le 27 mars 2014 à 10:52, par minimzanga En réponse à : Arrondissement 5 : les Conseillers claquent la porte

    vous n’avez pas besoin de dire au monde avant faire ce que vous voulez faire. Comme si vous ne suivez pas ce qui ce passe dans les autres arrondissement. si depuis le début vous aviez fait comme le cdp à l’arr- 4, maintenant que le problème serait résolu. Si vous devez diriger, vous êtes responsable de vos actions. pas de place pour la tendresse en politique madame. Alors agissez on vous suit.

    Répondre à ce message

  • Le 27 mars 2014 à 11:21, par un virus très virulent En réponse à : Arrondissement 5 : les Conseillers claquent la porte

    Mais il n’y a pas de solutions a trouvé car tout est claire, la tête est affolé de ce fait il est tout a fait normale que la queue part en vrille. Si la tête est occupé a aboyé pendant que la caravane passe alors il est normale que le chaos s’installe au niveau de ses poils. Ce premier coup de beuz soit disant que les femmes de l’UPC étaient entrain de mener une campagne de sensibilisation sur les cancer de l’utérus n’a pas accaparé l’attention donc le radicalisme du maître ne peut que s’installer et se manifeste clairement a travers ces démissions au sien du parti. On dit bien qu’un bidon troué finira par perdre tout son contenu si on enregistre pas un apport constant en contenu.Dans le même sens l’UPC est entrain de se dégorger de ses membres et finira par disparaître d’ici peu.

    Répondre à ce message

  • Le 27 mars 2014 à 11:24, par fofana drissa En réponse à : Arrondissement 5 : les Conseillers claquent la porte

    ah burkina des parti incapable comme ça sont dans la course a l obtention des clefs ,sinon comment des difficultés avec leur propre conseiller il demande le soutien du maire du CDP,dite les qu ils partent régler ça avec zeph c est qu on lève le ton monsieur le chef de file de l opposition

    Répondre à ce message

  • Le 27 mars 2014 à 11:28, par KONAN En réponse à : Arrondissement 5 : les Conseillers claquent la porte

    vive le CDP dans l’arrondissement 5 car si les conseillers de L’UPC ne veulent pas travailler ils n’ont qu’a quitté la mairie pour laisser la place à d’autres conseillers

    Répondre à ce message

  • Le 27 mars 2014 à 11:43, par faisons un effort de réflexion En réponse à : Arrondissement 5 : les Conseillers claquent la porte

    « Imaginez-vous que ce « Judas » bénéficie depuis deux ans d’une sécurité exceptionnelle aux frais du contribuable Burkinabè ,ah les gens sont pas sérieux !!analysons ensemble cette assertion et tirons en une conclusion objective ,monsieur, bénéficie depuis deux ans d’une sécurité exceptionnelle,et alors pourquoi c est aujourd’hui on doit arrêtez cela,qui était il pendant ces deux ans ? un militant de l UPC,c est clair !ou était ce sens qui reconnait aujourd hui que cette sécurité est aux frais du contribuable Burkinabè ?alors quand il faisait votre affaire il méritait cela ! aujourd hui ,vu le petit souci il faut donc arrêtez ça ,au soir de ce qui précède,on dira de l UPC parti ingrat,il se presente alors comme un danger pour la sueur du Burkinabè ,ils servent leur gars ,soyez pas egoistes a ce point il aura sa sécurité

    Répondre à ce message

  • Le 27 mars 2014 à 11:52, par yeux écarlates En réponse à : Arrondissement 5 : les Conseillers claquent la porte

    Vue qu’actuellement au Burkina Faso tout le monde n’a que le mot MPP a la bouche il est out a fait normale que Zeph, au prix de devenir un leader radicale fasse parler de son parti. Même si la stratégie utiliser n’est pas la meilleur en tout qu’à l’UPC peut revenir a la course vers la présidentiel. La seul question un étudiant conscient actuel en ma personne est comment la population va réagir si elle s’aperçoit que tout ces expulsions ne sont qu’un leurre et que Zeph est un corrompu comme tout ceux qui ont été avant l’UPC ?

    Répondre à ce message

  • Le 27 mars 2014 à 11:52, par xoxo En réponse à : Arrondissement 5 : les Conseillers claquent la porte

    lol ! de la democratie au faso

    Répondre à ce message

  • Le 27 mars 2014 à 11:53, par bissongo En réponse à : Arrondissement 5 : les Conseillers claquent la porte

    bon Jour ET DITES MOI LES CONSEILLERS DE L’UPC COMMENT UN INDIVIDU COMME VOUS LE DITES PUT VOUS EMPÊCHER DE TRAVAILLER ILS VOUS FAUT VITE CE METTRE AU TRAVAIL ET MINIMISER CE D’INDIVIDU POUR PROUVER AUX AUTRES QUE SENS LUI VOUS ÉTÉS DE LUPC ET QUE VOUS TRAVAILLER POUR LE BIEN ÊTRE DE LA POPULATION ON DIRAIT QUE CLAQUER LA PORTE FAIT PARTIE DE VOS COUTUMES ÉPARGNER LE PEUPLE DE VOS RÈGLEMENTS DE COMPTE VOUS AVEZ VUE A ARRONDISSEMENT 4 MEME UN CONSEILLER VOUS N4AVEZ PAS EU A LA REPRISE DEPUIS LA CRÉATION DU MPP VOTRE CHEF EN DÉBOUSSOLE C’EST NORMALE QUE VOUS CRAIGNEZ LA DÉCENTE A L’ENFER

    Répondre à ce message

  • Le 27 mars 2014 à 15:08, par Justice En réponse à : Arrondissement 5 : les Conseillers claquent la porte

    Les traîtres....tout le monde sais comment ils finissent !
    Courage aux conseillers de l’UPC.

    Répondre à ce message

  • Le 27 mars 2014 à 18:17, par faisons un effort de réflexion En réponse à : Arrondissement 5 : les Conseillers claquent la porte

    la vraie cause de tout cela c est la mauvaise foi de ce parti en l occurrence L UPC ouedraogo a fait son choix sans chercher a connaitre ses motivation on le chasse du parti alors il fera tout pour se faire entendre c est sûr !! n a t il pas la volonté ? devrait il pas voir qui peut gerer bien la mairie avant de faire le choix ,est ce une question d affinité cette histoire de vote ? non je crois pas alors courage monsieur ouedraogo

    Répondre à ce message

  • Le 27 mars 2014 à 19:00, par Verite En réponse à : Arrondissement 5 : les Conseillers claquent la porte

    Zephirin a dit que les conseillers UPC travailleraient dans l’interet des populations donc arretez de jouer les mauvais perdant et aller faire votre travail.

    Répondre à ce message

  • Le 27 mars 2014 à 19:20, par sawadogo moctar En réponse à : Arrondissement 5 : les Conseillers claquent la porte

    A qui la faute dans ce cas jusqu’à preuve de contraire c’est ce conseille qui a juger nécessaire de donner sa voix au parti du pouvoir en place,ce problème relève des autorités de l’UPC et non du Maire.

    Répondre à ce message

  • Le 27 mars 2014 à 19:24, par baramogo En réponse à : Arrondissement 5 : les Conseillers claquent la porte

    Que monsieur Zepherin DIABRE prennent ces responsabilité et enfin la situation ne régénère pas,comme le maire l’a dit il ne lui revient pas lui faire le moral ce conseille car d’après tout il s’agi d’un conflit familial et les conflits familiaux c’est la famille qui s’en charge.

    Répondre à ce message

  • Le 27 mars 2014 à 19:41, par ASINGBO En réponse à : Arrondissement 5 : les Conseillers claquent la porte

    9 conseillers contre 10, il devait y avoir de quoi faire trembler la mairie non ?
    On en a vu plus avec moins de conseillers dans certaines mairies.

    Répondre à ce message

  • Le 27 mars 2014 à 20:23, par Boureima ouédraogo En réponse à : Arrondissement 5 : les Conseillers claquent la porte

    pour ce qui est de assibo ouedraogo , les conseillés upc sont en colère après lui pour la simple raison qu’il a été élu sous la bannière de l’upc et a préféré donné ses voix au candidat cdp afin qu’il soit maire .c’est une décision propre à lui et il a ses raison qui nous ignorons tous .ne faisant plus parti de l’upc et élu , il a le plein droit de siéger au conseil.il n’y a pas lieu de s’irriter après ce dernier ! vous n’avez qu’à faire votre bouleau et ça s’arrête là .

    Répondre à ce message

  • Le 27 mars 2014 à 20:25, par Kaboré Ludovic Ismael de Tanghin En réponse à : Arrondissement 5 : les Conseillers claquent la porte

    si vous vous sentez marginalisé par le maire , c’est sans doute à cause de votre comportement .vous lui donné sûrement du fil à retordre au sein du conseil .vous êtes irrité de ce que l’un de vous l’à accordé ses voix afin qu’il soit maire .lui il est là pour sa commune et il doit travaillé s’il veut gardé la confiance de ceux qui lui on permis d’être ou il est , donc gardez vous de lui mettre des bâtons dans les roux .

    Répondre à ce message

  • Le 27 mars 2014 à 20:28, par Kaboré Ludovic Ismael de Tanghin En réponse à : Arrondissement 5 : les Conseillers claquent la porte

    Georgette manifeste là une rencune et une jalousie à l’égard de assibo en ce sens que quand il était à l’upc et qu’il faisait leur affaire , elle ne parlait pas de cette couverture dont bénéficie assibo depuis les deux dernières année .pourquoi est ce maintenant que fait sortir cette histoire de couverture ? IL va falloir que ces gens de l’upc reviennent à la raison et facilitent les choses afin que tous la main dans la main puissent œuvré pour le bien être de leur commune .

    Répondre à ce message

  • Le 27 mars 2014 à 21:02, par la lumière du SOIR En réponse à : Arrondissement 5 : les Conseillers claquent la porte

    je ne comprend pas une chose ;en comment la présence de assibo pourraient empêcher vos conseillers de l’upc de travailler pour le développement de la commune ?CA ne colle pas leurs histoire.

    Répondre à ce message

  • Le 27 mars 2014 à 22:20, par Kaboré Ludovic Ismael de Tanghin En réponse à : Arrondissement 5 : les Conseillers claquent la porte

    Ce problème est très simple à comprendre car si vous accusez assibo d’avoir permis à assimi d’être maire , c’est que vous en voulez à ces deux personnes .aussi il faut reconnaître que dans cette ambiance de jalousie que vous avez créez ,le maire se trouve dans l’obligation de ne pas prêté attention car il est là pour la commune et non pour une minorité d’individus .

    Répondre à ce message

  • Le 28 mars 2014 à 16:14 En réponse à : Arrondissement 5 : les Conseillers claquent la porte

    Un simple individu comme Assibo ne doit pas continuer de bénéficier. d’une sécurité. Rapprochee au frais du contribuable alors que des provinces entières sont en insécurité. Qu’il utilise l’argent avec lequel on l’a achete pour créer sa propre sécurité. Halte. Le contribuable c’est pour tous. Nous on l’a deja oublie.

    Répondre à ce message

  • Le 31 mars 2014 à 15:17, par KONAN En réponse à : Arrondissement 5 : les Conseillers claquent la porte

    Si l’UPC ne veut pas travaillé il faut que ce parti comprend qu’il n’est rien sur cette scène politique burkinabé.CROYEZ vous qu’on va encore recommencer cette élection comme dans l’arrondissement 4 vous vous trompez car il est temps pour vous d’accepter de collaborer avec le CDP pour un meilleur fonctionnement de cette mairie.

    Répondre à ce message

    • Le 23 mai 2014 à 11:06, par atasoba En réponse à : Arrondissement 5 : les Conseillers claquent la porte

      je demande à tous les conseillers de l’UPC de collaborer avec le Maire de l’arrondissement n°5 et d’accepter que c’est la politique. Aujourd’hui c’est le CDP mais si demain c’est vous qu’allez vous faire ? Reconnaissez une chose que c’est Dieu qui donne le pouvoir a qui il veut et quand il veut. le plus jeunes deviendra un jour le plus jeunes président de la république. que vous me croyez ou pas.Dieu bénisse le Maire, Dieu bénisse l’arrondissement n°5, Dieu bénisse le Burkina faso et toute sa population.

      Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés