Education au Burkina : L’approche masculinité au service de la scolarisation et du maintien des filles à l’école.

samedi 22 mars 2014 à 03h03min

L’approche « masculinité », vue dans la société burkinabè aurait un poids négatif sur la scolarisation des filles. Selon l’ONG Diakonia qui en a fait l’étude, à travers 6 localités du pays, la perception du mâle dominant et responsable de famille, influence également l’accès et le maintien de celles-ci à l’école. C’est pourquoi l’ONG et d’autres acteurs du domaine ont voulu en faire un axe stratégique d’actions en faveur de l’éducation des filles, en exécutant un projet intitulé : « Appui à la scolarisation des filles par la responsabilité des hommes ». Sa restitution vendredi 21 mars 2014 à Ouagadougou, a été le lieu pour les intervenants de faire des apports constructifs en vue de le viabiliser.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Education au Burkina : L’approche masculinité au service  de  la scolarisation et du maintien des filles à l’école.

Il s’est d’abord s’agi d’identifier des hommes considérés comme modèles pour en faire des ambassadeurs dans leurs communautés de Guirgho et Kombissiri. Le projet a ensuite renforcé leurs capacités en matière d’accès et de maintien des filles et les a impliqués dans la mise en œuvre d’initiatives favorables à ces résultats. Depuis 2012, ces bénévoles ont mené des activités de sensibilisation et de plaidoyers en direction des autorités et des leaders d’opinion de leur localité.

Un taux d’exécution de 100%

Ces deux volets qui ont constitué les axes majeurs du projet, ont respectivement coûté 37,9 et 23,9 % du budget total estimé à 10 341 759 FCFA, selon Monsieur Bationo Ange Boris, du cabinet d’étude 2 Bz Conseil Sarl, ayant accompagné les acteurs dans l’exécution du projet. La répartition des autres dépenses émises à été dévoilée

Le projet qui comptait également la prise en charge scolaire de filles victimes identifiées, de ces stéréotypes crées a permis de les soutenir par des AGR : Frais de scolarité et de cantines, de tenues scolaires, vélos, fournitures, etc.

A en croire le présentateur qui a livré le contenu de l’évaluation, toutes les activités du chronogramme ont été menées, soit un taux d’exécution de 100%.

Une approche qui peut inverser les tendances négatives

Le partage des rôles sociaux, la position traditionnelle dominante de l’homme influence sur plusieurs aspects de notre société, dont le taux de la scolarisation des filles.

Les participants au présent atelier ont saisi l’occasion pour émettre des recommandations d’ordre stratégique, en vue de permettre une meilleure viabilité du projet qui a prouvé qu’on peut bien usé de cette influence masculine, pour impacter positivement la société.

La coordination et l’implication des services techniques et des autres acteurs engagés dans l’éducation et l’amélioration des modes d’intervention en matière de sensibilisation sont des éléments proposés. Mais pour assurer dans la durée son opérationnalité, ils ont préconisé aussi que le projet qui repose sur les « ambassadeurs de bonnes pratiques » choisi sur le critère de bénévolat, puissent bénéficier d’un soutien financier, vu le contexte de pauvreté des populations Burkinabè.

La représentante adjointe résidente de l’Unicef au Burkina Faso, Sylvana NZIRORERA, a souhaité pour sa part que ce nouvel outil se définissant par son originalité thématique et son caractère novateur selon ses termes, puisse être adapté à d’autres domaines.

En perspective à cette idée, les acteurs entendent proposer l’approche, au regard de sa pertinence, pour inverser les tendances dans divers régions du pays aux domaines suivants : santé, eau et de l’assainissement, lutte contre la malnutrition, etc.

Arba Nadembega

Le faso.net

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés