Présidentielle 2015 : Zéphirin Diabré parle du retard du calendrier électoral avec le Premier ministre

jeudi 20 mars 2014 à 00h37min

La mise à jour du fichier électoral pour la présidentielle de 2015 devait commencer le 1er mars 2014. Mais jusqu’à présent rien n’a encore débuté. Ce retard inquiète les acteurs politiques dont le Chef de file de l’Opposition politique, Zéphirin Diabré, qui, au cours d’une audience avec le Premier Ministre, Luc Adolphe Tiao, a parlé de la question. C’était ce mercredi 19 mars 2014.

Présidentielle 2015 : Zéphirin Diabré parle du retard du calendrier électoral avec le Premier ministre

Plusieurs préoccupations dont l’essentiel porte sur le scrutin présidentiel de 2015 étaient au menu des échanges entre les deux hommes. La première était liée au retard du calendrier électoral. « L’audience était l’occasion d’évoquer avec le Premier Ministre un certain nombre de questions qui touchent à la vie nationale. Parmi les principales préoccupations qui ont été soulevées, il y a celle qui a trait au respect du calendrier électoral. En droite ligne de la visite que nous avions rendue à la CENI, nous sommes venus nous enquérir de l’état d’avancement du calendrier et nous assurer que les choses se fassent comme prévu », a indiqué Zéphirin Diabré. L’autre point discuté au cours des échanges, il s’agit du vote des Burkinabè de l’étranger. « La 2e question importante liée au calendrier a trait à la participation des Burkinabè de l’étranger au processus électoral. Il était aussi important de nous assurer que cette participation qui est très importante se fera dans les conditions qui permettront de garantir la transparence, l’équité et la liberté du scrutin », a ajouté le CFOP.

Luc Adolphe Tiao a, pour sa part, trouvé les mots pour rassurer ses visiteurs. « Sur toutes ces questions, le Premier ministre a dit qu’il a pris bonne note et il nous a donné des assurances que des dispositions idoines seront prises pour que les éventuelles préoccupations qu’il pourrait avoir à ce niveau soient écartées », dit tout confiant Zéphirin Diabré. Sur le retard accusé par la CENI, le chef de file de l’Opposition politique a indiqué avoir eu l’assurance du Premier ministre que « ce retard n’est pas de nature qui puisse gêner la tenue régulière des élections à la bonne date ». C’est donc rassurés que Zéphirin et ses collaborateurs sont repartis du palais de Koulouba.
Jacques Théodore Balima

Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés