Assemblée Nationale : Le Burkina approuve quatre traités internationaux sur la radioactivité et le commerce des armes.

jeudi 20 mars 2014 à 00h37min

Les députés ont ratifié quatre projets de lois internationaux ce mardi 18 Mars 2014. Trois d’entre eux sont relatifs à la radio protection et un à la réglementation du commerce d’armes. Ils permettront au Burkina de renforcer l’arsenal juridique de ses deux domaines.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Assemblée Nationale : Le Burkina approuve quatre traités internationaux sur  la radioactivité et le commerce des  armes.

Au préalable affectés à La commission des Affaires étrangères et de la défense(CAED) et à la commission du développement économique et de l’environnement (CODE), les quatre conventions ont reçu un avis favorable de ses deux instances.

Les CAED et CODE, après avoir examiné chacun des articles des conventions, en ont révélé les bénéfices majeurs pour la nation : renforcement de la coopération internationale, profit d’assistanat en cas d’urgence et la possibilité d’offrir une expertise en la matière.
C’est à l’unanimité que les 108 députés présents à la séance plénière de ce mardi 17 mars 2014 à l’assemblée Nationale ont ratifié les différents traités.

Les trois premières conventions approuvées par l’hémicycle sont relatives aux activités nucléaires. Elles permettront au Burkina qui connait aujourd’hui un développement de la technologie nucléaire notamment en santé, en Agriculture, de la recherche et des mines de renforcer son arsenal juridique en la matière. Ce traité lui permet de bénéficier des mesures de prévention, de sûreté et de sécurités nucléaires.

Il s’agit de :
- la convention sur la notification rapide d’un accident nucléaire adoptée à Vienne le 26 Septembre 1986. Celui-ci réaffirme l’attachement des États à la sûreté dans les activités nucléaires, par la prise de mesures tant au plan interne qu’international.
- la convention sur l’assistance en cas d’accident nucléaire ou de situation d’urgence radiologique, adoptée à Vienne le 26 Septembre 1986 et qui souligne la nécessité de la fourniture d’informations pertinentes en cas d’accidents
- et la convention sur la protection physique des matières nucléaires de 1979, adoptée le 08 juillet 2005, s’appuie sur la nécessité d’assurer un niveau appréciable de sûreté et de sécurité des sources de rayonnements ionisants.

Le 4ème projet de loi qui a reçu l’autorisation de ratification est celui du traité sur le commerce des armes, adopté le 02 Avril 2013 à New York. Celui-ci vient rappeler les principes de la Charte de l’ONU en la matière.

Selon le Ministre délégué à la coopération, Thomas Palé, ce dernier acte fondamental posé par les membres de l’assemblée Nationale, interviendra comme un instrument juridique essentiel, pour réglementer le commerce des armes et surtout lutter contre leur commerce illicite.

« En ratifiant ce traité, le gouvernement burkinabè manifeste sa volonté à la consolidation de la paix et la sécurité nationale », a-t-il dit. De son avis, ce nouvel instrument va aider l’ensemble des pays, surtout africains, qui sont de loin les premiers affectés par les conflits armés.

Arba Nadembega (Stagiaire)

Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 20 mars 2014 à 06:49, par Chevalier national de l’ ignorance !
    En réponse à : Assemblée Nationale : Le Burkina approuve quatre traités internationaux sur la radioactivité et le commerce des armes.

    Bla bla bla !!! Quac quac quac !!! Arrêtez de hâbler les citoyens ! Ces gens qui signent tous ces accords et engagements bidons pourraient être décorées pour le mérite de l’ ignorance et de la médiocrité ! Risques nucléaires réelles viennent seulement de l’ explosion d’ un réacteur nucléaire ou de la bombe atomique. Mais seuls les fous voudraient vraiments allumer leur bombe atomique.
    Cherchez plutôt les moyens de pouvoir construire des centrales nucléaires pour disposer et jouir des bienfaits du courant électrique oui. Uranium y’ en a plein à côté au Niger !

    Répondre à ce message

  • Le 20 mars 2014 à 12:35, par BOIN-ZEM-Winde oUEDRAOGO
    En réponse à : Assemblée Nationale : Le Burkina approuve quatre traités internationaux sur la radioactivité et le commerce des armes.

    Eh monsieur les hommes politiques et membres du gouvernement, vous nous fatiguez avec vos ratifications des traites internationaux sans décrets d application par la suite. Combien de traites internationaux avons-nous signe et combien sont en application au FASO ? Faites-nous d abord le point de ceux qui ont été ratifies et qui sont en application pratique.

    Si vous n avez rien a faire aux Conseils des Ministres et a l Assemblée Nationale alors cassez-vous et allez dans vos villages respectifs pour vous couler douces vos gros salaires et indemnités diverses.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés