Indemnité spécifique au MESS : Les personnels d’administration et de gestion exigent leur part

jeudi 20 mars 2014 à 00h36min

Dans la matinée de ce mardi 18 mars, le Syndicat national des personnels d’administration et de gestion de l’éducation et de la recherche (SYNAPAGER), a organisé un sit-in de protestation devant le Ministère des enseignements secondaire et supérieur (MESS). Le syndicat revendique l’octroi d’une indemnité spécifique à tous les personnels d’Administration et de Gestion (PAG).

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Indemnité spécifique  au MESS : Les personnels d’administration et de gestion exigent leur part

Ce matin toutes les activités étaient suspendues au dit ministère et les entrées bloquées. Pour cause les PAG voulaient faire part de leur frustration et mécontentement face à ce qu’ils jugent comme étant une injustice. En effet les personnels d’Administration et de Gestion du ministère des Enseignements secondaire et supérieur ne bénéficieraient pas d’indemnité spécifique alors que leurs collègues du ministère de l’enseignement de l’éducation nationale en bénéficieraient. Cela disent-ils, bien qu’ils aient reçu les mêmes formations et émanant au départ du même ministère.

Pour information, un agent du PAG est au départ, un enseignant qui selon les besoins de l’Etat, rentre à l’Ecole nationale d’Administration et de Magistrature (ENAM) sur concours professionnel. On y distingue le cycle A et le cycle B. Les attachés et les conseillers (relevant du cycle A) ont en charge le système éducatif sur le plan administratif (les attachés) et financier (les conseillers). Dans le cycle B, on retrouve les attachés et conseillers d’administration qui ont en charge la gestion administrative et enfin les attachés et conseillers d’intendance qui eux s’occupent de la gestion financière du système éducatif.

Le non-respect du protocole d’accord de 2011 à la base de la frustration

Cette colère du syndicat se justifierait par le fait que dans le protocole d’accord datant du 9 juin 2011 entre le gouvernement et les organisations syndicales du MENA, les deux parties ont convenu « De l’octroi de l’indemnité de logement et de l’indemnité spécifique à tous les personnels d’Administration et de Gestion ». Depuis l’octroi de cette indemnité spécifique aux personnels du MENA, le SYNAPAGER dit avoir entrepris un dialogue avec les autorités gouvernementales que sont notamment le ministre des Enseignements secondaire et supérieur, celui de la Fonction publique du Travail et de la Sécurité sociale et enfin le premier ministre. Les arguments à ce moment avancés par le SYNAPAGER auraient été jugés pertinents mais pour le syndicat, aucune volonté manifeste de résoudre le problème n’a été constatée. A sa grande surprise dit-il, à la suite des travaux du comité conjoint gouvernement/syndicats chargé des corrections sur la grille indemnitaire à Koudougou, le rapport des 3, 4, 5 mars 2014 de la délégation syndicale fait état d’une remise en cause du bénéfice de l’indemnité spécifique aux personnels d’Administration et de Gestion du MESS. Pour motif, les techniciens du gouvernement exigent un document signé par un ministre qui leur donne droit à ladite indemnité. Chose que le syndicat juge « ridicule et à la limite provocateur » car selon lui, les termes du protocole d’accord ne comportent aucune ambiguïté mais aussi, parce que le protocole d’accord engage déjà l’ensemble du gouvernement.

Les objectifs du sit-in de ce jour, c’est d’exiger du gouvernement « L’octroi immédiat et sans conditions de l’indemnité spécifique due aux personnels de l’éducation à tous les PAG non encore bénéficiaires pour compter du 9 juin 2011 ». La deuxième revendication porte sur « L’harmonisation de l’indemnité spécifique pour tous les personnels de l’éducation conformément aux taux en vigueur au MESS.

Négociations entamées

Quelques heures après le début du mouvement et sur invitation des autorités, des négociations entre les Secrétaires généraux du MENA, du MESS et des responsables syndicaux du SYNAPAGER ont été entamées. A l’issue de la rencontre, le syndicat dit avoir fait part de ses attentes et attend donc jusqu’au vendredi pour connaître la décision des autorités et statuer de la suite de leur mouvement.
« La prochaine action que nous allons mener s’il n’y a pas de suite favorable, c’est de faire un mouvement collectif et que tous les agents qui sont au MESS fassent une demande collective pour rejoindre notre ministère d’origine qui est le MENA » affirmera M. Ouedraogo Moussa, Secrétaire General de la section Kadiogo du SYNAPAGER.

Amélie GUE

Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 19 mars 2014 à 09:57, par tomy75
    En réponse à : Indemnité spécifique au MESS : Les personnels d’administration et de gestion exigent leur part

    Mon frère, il faut trouver une autre astuce parce qu’une demande peut être acceptée ou refusée.

  • Le 19 mars 2014 à 10:19, par Laure
    En réponse à : Indemnité spécifique au MESS : Les personnels d’administration et de gestion exigent leur part

    Je ne suis pas étonné de constater que le MESS n’ait pas de respect pour ses agents PAG en leurs privant d’indemnité spécifiques ; c’est le seul ministère où il n’y a pas un plant de carrière bien définit des agents. Que tu sois cycle A ou B c’est la même chose chez eux. Les cadres A(PAG) sont affectés dans des CEG et ça ne choque personne las-bas.Il suffit d’avoir un bras long c’est tout. Je pleur les agents PAG qui sont dans ce ministère.

  • Le 19 mars 2014 à 10:52, par TIENFOLA
    En réponse à : Indemnité spécifique au MESS : Les personnels d’administration et de gestion exigent leur part

    c’est la faute au gouvernement. quel profession à la fonction public n’est pas spécifique. chacun à sa spécificité. on a voulut contenter certaine corporation et c’est devenu la mode. les autres syndicats vont emboiter le pas car chacun est unique en son genre. on n’est complémentaire et on mérite à ce titre les mêmes avantages

  • Le 19 mars 2014 à 11:26, par Bob
    En réponse à : Indemnité spécifique au MESS : Les personnels d’administration et de gestion exigent leur part

    A voir les images ils déjà gros gros qu’est ce qu’ils cherhent encore.

  • Le 19 mars 2014 à 11:27, par tonton vérité
    En réponse à : Indemnité spécifique au MESS : Les personnels d’administration et de gestion exigent leur part

    Pourquoi faire la parallèle avec le MENA alors que vous ne relevez plus du même ministère ? Résolvez vos problèmes et arrêtez les comparaisons inutiles.

  • Le 19 mars 2014 à 11:41
    En réponse à : Indemnité spécifique au MESS : Les personnels d’administration et de gestion exigent leur part

    par le justicier. Le corps des p.a.g est un corps chauve souris. Voila des mecs qui ont profite tjr des enseignants pourtant ils pensent quils sont au dessus du systeme educ. Vs voulez venir au mena. Pourriez vs abandonner vo buro climatises pour les ceb de provinces. Genial.

  • Le 19 mars 2014 à 11:46
    En réponse à : Indemnité spécifique au MESS : Les personnels d’administration et de gestion exigent leur part

    bien joué les gars, c’est quel discrimination entre les enfants d’un même père.

  • Le 19 mars 2014 à 12:11, par Le Fatotchiè
    En réponse à : Indemnité spécifique au MESS : Les personnels d’administration et de gestion exigent leur part

    Vous , vous oubliez que dans notre pays si vous ne maniez pas les kalachnikov, vos revendications ne sont pas respectées. Rappelez-vous quand les militaires retraités , les policiers, et autres corps paramilitaires avaient menacé de sortir si toute leurs revendications n’ étaient pas prises au sérieux. Rapidement les retraités soldats avaient été casés, les policiers ont obtenu leur statut particulier, je vous assure que c’était à cause des armes qu’ils ont à manipuler sinon rien ne verrait le jour. Quand à vous, beaucoup de courage nous restons solidaires à vous, car tout le monde participe à la construction de ce pays. IL n’y a pas ce corps qui n’est pas indispensable pour l’édification du Burkina.

  • Le 19 mars 2014 à 12:29, par Safi
    En réponse à : Indemnité spécifique au MESS : Les personnels d’administration et de gestion exigent leur part

    Le constat à l’issue des négociations Gouvernement/syndicats sur les grilles indemnitaires est que l’injustice demeure et persiste. J’ai vu une copie. Les fonctionnaires sont toujours traités (i.e. les indemnités) en fonction des rapports de forces de chaque corps. Ces mouvements de protestations ne peuvent jamais finir tant que des fonctionnaires d’une même catégorie sont traités différemment. A l’allure où on va, chaque corps se croit plus important que les autres et revendique un plus dans le traitement alors que tout le monde travail pour le Burkina selon ses compétences acquises dans le même système éducatif et de formation professionnelle. Il faut qu’à niveau (catégorie) égal on est un salaire (grilles salariales et indemnitaires) égal sinon les frustrations vont faire gripper l’Administration.

  • Le 19 mars 2014 à 12:30, par KSC
    En réponse à : Indemnité spécifique au MESS : Les personnels d’administration et de gestion exigent leur part

    Incroyable cette situation de traitement indemnitaire disparate d’agents d’un même corps.Les PAG à mon sens sont un corps transversal commis aux tâches d’administration et de gestion financière du système éducatif burkinabé(MENA et MESS) en particulier, mais également appelés à servir dans d’autres Ministères compte tenu de la spécificité de leur formation à l’ENAM. Je note que le 2ème paragraphe de votre écrit n’est pas très compréhensible : Je pense qu’on distingue plutôt pour les PAG : le personnel administratif que sont les Attachés d’Administration (catégorie B) et les conseillers d’Administration(catégorie A) puis les financiers que sont les Attachés d’Intendance(catégorie B) et Conseiller d’Intendance(catégorie A).

    • Le 19 mars 2014 à 20:34, par jeuni
      En réponse à : Indemnité spécifique au MESS : Les personnels d’administration et de gestion exigent leur part

      merci. j’avoue que j’etais perdu dans cette description labyrinthique. encore des aberrations dans notre administration a l’image toujours des cadres professionnels A qui se forment pour certains en 24 mois (enam) et pour d’autres en 30 mois (enaref). comment comprendre ?

    • Le 20 mars 2014 à 12:29, par le vent
      En réponse à : Indemnité spécifique au MESS : Les personnels d’administration et de gestion exigent leur part

      A mon humble avis le véritable problème de l’administration burkinabé est le traitement inéquitable des agents en fonction des profils professionnels. Pour éradiquer ce problème il ya lieu d’envisager l’alternative, à diplôme ou niveau de recrutement égal salaire égal (une différence de 15 000 maxi peut être toléré du fait de certaines spécificité des corps.) Sinon comment comprendre pour le recrutement et la formation on parle de niveau, mais pour la rémunération on parle de syndicats ou de particularité.

  • Le 19 mars 2014 à 12:44, par rimwaya
    En réponse à : Indemnité spécifique au MESS : Les personnels d’administration et de gestion exigent leur part

    Eclairez ma lanterne svp ! Sont-ils toujours du MENA, du MESS, ou à cheval des 2 ministères ? Merci

    • Le 19 mars 2014 à 14:43, par KSC
      En réponse à : Indemnité spécifique au MESS : Les personnels d’administration et de gestion exigent leur part

      Rimwaya Il faut noter simplement que les PAG après leur formation à l’ENAM sont mis à la disposition du Ministère de la Fonction Publique qui les redéploie en fonction des besoins exprimés par les 2 ministères(MENA ou MESS)ou d’autres ministères.

    • Le 19 mars 2014 à 16:25, par abass design
      En réponse à : Indemnité spécifique au MESS : Les personnels d’administration et de gestion exigent leur part

      Je felicite le syndicat pour s’eriger tot contre cette forfaiture. Le gouvernement ne sait visiblement comment s’eviter des problemes.Tout porte a croire qu’il divise pour mieux asseoir l’ iniquité.Mais il se heurtera aux consequences de ses propres turpitudes..N’oubliez pas nous autres (AISU,CISU,CASU) qu’on a mis a la disposition du ministere de l’amenagement du territoire et de la decentralisation que le MENA renie aujourdhui et que le ministere daccueil ignore.Pour rappel le concours dentree a l’ENAM est tres selectif ou on a jamais eu le nombre souhaité.quand vous travaillez a mettre cette école dans ton CV il ne faudrait pas qu’on vous traite comme un indesiré.la plupart des membres du gouvernement sont passés par cette prestigieuse école .un peu de quand meme comme dirait l’autre.

    • Le 19 mars 2014 à 16:44, par Mardimatin
      En réponse à : Indemnité spécifique au MESS : Les personnels d’administration et de gestion exigent leur part

      A cheval sur le MENA, MESS et tous les ministères

    • Le 19 mars 2014 à 17:10, par KOURCO
      En réponse à : Indemnité spécifique au MESS : Les personnels d’administration et de gestion exigent leur part

      EN FAIT JE PENSE QUE CEST CE CORPS KI REPOND A LA L’APPLELATION DE CORPS SPECIFIQUE ET DOIT NORMALEMENT BENEFICIER DE STATUT PARTICULIER. EN EFFET VOILA UN CORPS KI NEST RECONNU NI PAR LE MESS ET LE MENA NI PAR LE MEF. CEST CA ON APPELLE STATUT PARTICULIER,TERME GALVAUDE A SOUHAIT DE NOS JOURS. MAINTENANT QUE LE PREMIER MINISTRE DIT KIL N’YA PLUS DE STATUTS PARTICULIER CEST A NE RIEN COMPRENDRE. RENDEZ JUSTICE A CES GARS.MERCI

    • Le 19 mars 2014 à 18:00, par aff
      En réponse à : Indemnité spécifique au MESS : Les personnels d’administration et de gestion exigent leur part

      Les PAG relèvent du MENA mais comme ils ont reçu une formation en administration et en gestion de l’Education, ils se retrouvent dans tous les Ministères chargés de l’éducation, des enseignements et de la recherche. Ce qui est incompréhensible, c’est le fait d’octroyer l’indemnité aux PAG du MENA seulement comme si en changeant de ministère on change d’emploi. C’est simplement ridicule sinon, soit ils en ont droit ou ils n’en ont pas, auquel cas il faudra justifier cette ségrégation. En plus, ils arguent (les PAG)qu’il y a eu un protocole d’accord qui a été royalement bafoué dans le traitement des indemnités. Quel culot des techniciens !!! Dans tous les cas, que les PAG sachent que c’est l’occasion ou jamais. Au Ministère des finances par exemple, tous les avantages (sic) vous rejoignent quelques soient votre Ministère et votre localité d’affectation.

      • Le 20 mars 2014 à 09:04, par SANOGO
        En réponse à : Indemnité spécifique au MESS : Les personnels d’administration et de gestion exigent leur part

        En fait l’Etat méprise à tord un corps qui peut bloquer l’administration s’il se décide à durcir le ton. pour les statuts particuliers, le PM disait qu’il y en a trop comme s’il existait une loi qui limitait "le mandat" de création des statuts. cette négligence et cet outrage, s’ils ne sont pas apaisés ou résolus vont bientôt causer d’irréversibles dommages au fonctionnement de l’administration. les PAG MERITENT BIEN UN STATUT PARTICULIER QUI METTRAIT FIN A BEAUCOUP D’INJUSTICES.
        le SYNAPAGER est un Syndicat "doux" mais il peut changer de vitesse , brusquement s’il n’est ni écouté ni consideré. IL NE FAUT JUGER UN SYNDICAT SUR LA BASE DU NOMBRE DE GRÉVISTES MAIS PLUTOT SUR LA LEGITIMITE ET LA LEGALITE DES REVENDICATIONS. Ce n’est pas tard pour le Gouvernement de bien agir pour éviter tout dysfonctionnement dont il sera tenu responsable

  • Le 19 mars 2014 à 14:43, par KSC
    En réponse à : Indemnité spécifique au MESS : Les personnels d’administration et de gestion exigent leur part

    Rimwaya Il faut noter simplement que les PAG après leur formation à l’ENAM sont mis à la disposition du Ministère de la Fonction Publique qui les redéploie en fonction des besoins exprimés par les 2 ministères(MENA ou MESS)ou d’autres ministères.

  • Le 19 mars 2014 à 16:25, par abass design
    En réponse à : Indemnité spécifique au MESS : Les personnels d’administration et de gestion exigent leur part

    Je felicite le syndicat pour s’eriger tot contre cette forfaiture. Le gouvernement ne sait visiblement comment s’eviter des problemes.Tout porte a croire qu’il divise pour mieux asseoir l’ iniquité.Mais il se heurtera aux consequences de ses propres turpitudes..N’oubliez pas nous autres (AISU,CISU,CASU) qu’on a mis a la disposition du ministere de l’amenagement du territoire et de la decentralisation que le MENA renie aujourdhui et que le ministere daccueil ignore.Pour rappel le concours dentree a l’ENAM est tres selectif ou on a jamais eu le nombre souhaité.quand vous travaillez a mettre cette école dans ton CV il ne faudrait pas qu’on vous traite comme un indesiré.la plupart des membres du gouvernement sont passés par cette prestigieuse école .un peu de quand meme comme dirait l’autre.

  • Le 19 mars 2014 à 16:26
    En réponse à : Indemnité spécifique au MESS : Les personnels d’administration et de gestion exigent leur part

    Mon ami,vous savez,il faut revendiquer ce dont on a droit et cesser de lorgner à gauche et à droite.L’agent de santé ,quand toi tu es dans les bras de morphée est souvent au service pour pallier à toute urgence.Pire,il peut contracter des maladies et contaminer sa famille avec,des risques que toi tu cours pas.Aussi souffre qu’il ait des indemnités que toi tu n’as pas.c’est ça aussi l’équité.

  • Le 19 mars 2014 à 16:33, par Bali
    En réponse à : Indemnité spécifique au MESS : Les personnels d’administration et de gestion exigent leur part

    les PAG ont longtemps été brimé. mais à mon avis la faute les incombe ; tout simplement parce que c’est un corps stratégique. ceux de la catégorie A accèdent facilement à des postent de responsabilité.alors ,comme "le noir est égoiste et jaloux",les promus constituent des barrières pour les désoeuvrés ;les PAG savent de quoi je parle. il faut tout simplement que les uns et les autres se départissent des intérets égoistes pour que les choses marchent.

  • Le 19 mars 2014 à 16:44, par Mardimatin
    En réponse à : Indemnité spécifique au MESS : Les personnels d’administration et de gestion exigent leur part

    A cheval sur le MENA, MESS et tous les ministères

  • Le 19 mars 2014 à 17:10, par KOURCO
    En réponse à : Indemnité spécifique au MESS : Les personnels d’administration et de gestion exigent leur part

    EN FAIT JE PENSE QUE CEST CE CORPS KI REPOND A LA L’APPLELATION DE CORPS SPECIFIQUE ET DOIT NORMALEMENT BENEFICIER DE STATUT PARTICULIER. EN EFFET VOILA UN CORPS KI NEST RECONNU NI PAR LE MESS ET LE MENA NI PAR LE MEF. CEST CA ON APPELLE STATUT PARTICULIER,TERME GALVAUDE A SOUHAIT DE NOS JOURS. MAINTENANT QUE LE PREMIER MINISTRE DIT KIL N’YA PLUS DE STATUTS PARTICULIER CEST A NE RIEN COMPRENDRE. RENDEZ JUSTICE A CES GARS.MERCI

  • Le 19 mars 2014 à 18:00, par aff
    En réponse à : Indemnité spécifique au MESS : Les personnels d’administration et de gestion exigent leur part

    Les PAG relèvent du MENA mais comme ils ont reçu une formation en administration et en gestion de l’Education, ils se retrouvent dans tous les Ministères chargés de l’éducation, des enseignements et de la recherche. Ce qui est incompréhensible, c’est le fait d’octroyer l’indemnité aux PAG du MENA seulement comme si en changeant de ministère on change d’emploi. C’est simplement ridicule sinon, soit ils en ont droit ou ils n’en ont pas, auquel cas il faudra justifier cette ségrégation. En plus, ils arguent (les PAG)qu’il y a eu un protocole d’accord qui a été royalement bafoué dans le traitement des indemnités. Quel culot des techniciens !!! Dans tous les cas, que les PAG sachent que c’est l’occasion ou jamais. Au Ministère des finances par exemple, tous les avantages (sic) vous rejoignent quelques soient votre Ministère et votre localité d’affectation.

    • Le 20 mars 2014 à 09:04, par SANOGO
      En réponse à : Indemnité spécifique au MESS : Les personnels d’administration et de gestion exigent leur part

      En fait l’Etat méprise à tord un corps qui peut bloquer l’administration s’il se décide à durcir le ton. pour les statuts particuliers, le PM disait qu’il y en a trop comme s’il existait une loi qui limitait "le mandat" de création des statuts. cette négligence et cet outrage, s’ils ne sont pas apaisés ou résolus vont bientôt causer d’irréversibles dommages au fonctionnement de l’administration. les PAG MERITENT BIEN UN STATUT PARTICULIER QUI METTRAIT FIN A BEAUCOUP D’INJUSTICES.
      le SYNAPAGER est un Syndicat "doux" mais il peut changer de vitesse , brusquement s’il n’est ni écouté ni consideré. IL NE FAUT JUGER UN SYNDICAT SUR LA BASE DU NOMBRE DE GRÉVISTES MAIS PLUTOT SUR LA LEGITIMITE ET LA LEGALITE DES REVENDICATIONS. Ce n’est pas tard pour le Gouvernement de bien agir pour éviter tout dysfonctionnement dont il sera tenu responsable

  • Le 19 mars 2014 à 19:09, par yampoucri
    En réponse à : Indemnité spécifique au MESS : Les personnels d’administration et de gestion exigent leur part

    en avant lutter fort ,après c’est le tour des indemnités des régisseurs et des caissiers que l’on va voire

    • Le 20 mars 2014 à 08:07, par informaticien
      En réponse à : Indemnité spécifique au MESS : Les personnels d’administration et de gestion exigent leur part

      Les informaticiens de la fonction publique en sortent également perdant. Ils se tuent derrière leurs écrans pendant que les autres se sucrent. C’est dommage !!
      E.conseil, RESINA, SIGASPE, CID, CIE tout ça pour être toujours à la queue …

    • Le 20 mars 2014 à 08:42, par tanguy
      En réponse à : Indemnité spécifique au MESS : Les personnels d’administration et de gestion exigent leur part

      je crois que c’est du mépris de la part du gouvernement et surtout des responsables du ministère des enseignements secondaire et supérieur ;du ministre lui meme en passant par son SG et les DR/MESS.sinon ils savent quel travail ces PAG abattent chaque jour dans leur poste. ces PAG du MESS doivent meme etre les premiers à en béneficier et voila que c’est eux qu’on oublie.il faut vraiment du respect et de la considération pour ces PAG du MESS car sans eux l’administration scolaire ne fonctionne pas.pour preuve faite un tour dans un Lycée et vous en serez édifiez.Les autres personnels de l’education du MESS doivent soutenir ces PAG car leur cause est noble.IMAGINEZ QUE PENDANT LES EXAMENS SCOLAIRES CES PAG BLOQUENT TOUS LES SOUS DES EXAMENS AFIN D’EXIGER LA SATISFACTION DE LEUR REVENDICATION ? Y AURA T-IL EXAMEN OU PAS ?

    • Le 20 mars 2014 à 09:27, par leproff
      En réponse à : Indemnité spécifique au MESS : Les personnels d’administration et de gestion exigent leur part

      décidément que l’état traite une bonne fois pour toute cette question de salaire(indemnité et base et autres) et de façon globale. On en a marre de voir tel corps se lever puis c’est au tour de l’autre et ensuite un autre etc. Et c’est sûr que ceux qui ont été les premiers à être satisfaits reviendront encore revendiquer après quelque années.
      Il fzut traiter le problème de façon global et ne pas laisser les gens aller dans la rue avant de réagir.

  • Le 19 mars 2014 à 20:34, par jeuni
    En réponse à : Indemnité spécifique au MESS : Les personnels d’administration et de gestion exigent leur part

    merci. j’avoue que j’etais perdu dans cette description labyrinthique. encore des aberrations dans notre administration a l’image toujours des cadres professionnels A qui se forment pour certains en 24 mois (enam) et pour d’autres en 30 mois (enaref). comment comprendre ?

  • Le 20 mars 2014 à 08:07, par informaticien
    En réponse à : Indemnité spécifique au MESS : Les personnels d’administration et de gestion exigent leur part

    Les informaticiens de la fonction publique en sortent également perdant. Ils se tuent derrière leurs écrans pendant que les autres se sucrent. C’est dommage !!
    E.conseil, RESINA, SIGASPE, CID, CIE tout ça pour être toujours à la queue …

  • Le 20 mars 2014 à 08:42, par tanguy
    En réponse à : Indemnité spécifique au MESS : Les personnels d’administration et de gestion exigent leur part

    je crois que c’est du mépris de la part du gouvernement et surtout des responsables du ministère des enseignements secondaire et supérieur ;du ministre lui meme en passant par son SG et les DR/MESS.sinon ils savent quel travail ces PAG abattent chaque jour dans leur poste. ces PAG du MESS doivent meme etre les premiers à en béneficier et voila que c’est eux qu’on oublie.il faut vraiment du respect et de la considération pour ces PAG du MESS car sans eux l’administration scolaire ne fonctionne pas.pour preuve faite un tour dans un Lycée et vous en serez édifiez.Les autres personnels de l’education du MESS doivent soutenir ces PAG car leur cause est noble.IMAGINEZ QUE PENDANT LES EXAMENS SCOLAIRES CES PAG BLOQUENT TOUS LES SOUS DES EXAMENS AFIN D’EXIGER LA SATISFACTION DE LEUR REVENDICATION ? Y AURA T-IL EXAMEN OU PAS ?

  • Le 20 mars 2014 à 09:04, par SANOGO
    En réponse à : Indemnité spécifique au MESS : Les personnels d’administration et de gestion exigent leur part

    En fait l’Etat méprise à tord un corps qui peut bloquer l’administration s’il se décide à durcir le ton. pour les statuts particuliers, le PM disait qu’il y en a trop comme s’il existait une loi qui limitait "le mandat" de création des statuts. cette négligence et cet outrage, s’ils ne sont pas apaisés ou résolus vont bientôt causer d’irréversibles dommages au fonctionnement de l’administration. les PAG MERITENT BIEN UN STATUT PARTICULIER QUI METTRAIT FIN A BEAUCOUP D’INJUSTICES.
    le SYNAPAGER est un Syndicat "doux" mais il peut changer de vitesse , brusquement s’il n’est ni écouté ni consideré. IL NE FAUT JUGER UN SYNDICAT SUR LA BASE DU NOMBRE DE GRÉVISTES MAIS PLUTOT SUR LA LEGITIMITE ET LA LEGALITE DES REVENDICATIONS. Ce n’est pas tard pour le Gouvernement de bien agir pour éviter tout dysfonctionnement dont il sera tenu responsable

  • Le 20 mars 2014 à 09:27, par leproff
    En réponse à : Indemnité spécifique au MESS : Les personnels d’administration et de gestion exigent leur part

    décidément que l’état traite une bonne fois pour toute cette question de salaire(indemnité et base et autres) et de façon globale. On en a marre de voir tel corps se lever puis c’est au tour de l’autre et ensuite un autre etc. Et c’est sûr que ceux qui ont été les premiers à être satisfaits reviendront encore revendiquer après quelque années.
    Il fzut traiter le problème de façon global et ne pas laisser les gens aller dans la rue avant de réagir.

  • Le 20 mars 2014 à 09:40
    En réponse à : Indemnité spécifique au MESS : Les personnels d’administration et de gestion exigent leur part

    suis parfaitement d’accord avec vous.

  • Le 20 mars 2014 à 12:29, par le vent
    En réponse à : Indemnité spécifique au MESS : Les personnels d’administration et de gestion exigent leur part

    A mon humble avis le véritable problème de l’administration burkinabé est le traitement inéquitable des agents en fonction des profils professionnels. Pour éradiquer ce problème il ya lieu d’envisager l’alternative, à diplôme ou niveau de recrutement égal salaire égal (une différence de 15 000 maxi peut être toléré du fait de certaines spécificité des corps.) Sinon comment comprendre pour le recrutement et la formation on parle de niveau, mais pour la rémunération on parle de syndicats ou de particularité.

  • Le 20 mars 2014 à 15:26, par la verité
    En réponse à : Indemnité spécifique au MESS : Les personnels d’administration et de gestion exigent leur part

    vraiment ils ont fait du tort aux caisiers et aux regisseurs car le taux est très faible parapaort a leur responsabilités moi je les soutien

  • Le 20 mars 2014 à 15:47
    En réponse à : Indemnité spécifique au MESS : Les personnels d’administration et de gestion exigent leur part

    Souffrez qu’ils ils soient gros car là n’est pas le problème. Ont-ils oui ou non doit à ce qu’ils revendiquent ?
    Si oui je pense qu’il faut les soutenir

  • Le 20 mars 2014 à 17:04, par Max
    En réponse à : Indemnité spécifique au MESS : Les personnels d’administration et de gestion exigent leur part

    Attention aux enseignants qui se permettent de parler au hasard comme s’ils n’étaient pas aussi concernés ! C’est vous qui vous battez en tout moment pour que le concours ne vous soit pas fermé ou pour être nommé sans concours dans le même corps ; et quand on les privent de certains avantages, vous êtes contents ! Ce n’est pas grave car si vous n’êtes pas un jour dans ce corps, un de vos proches (femme, enfant ou frère) s’y trouvera et vous vous sentirez concernés ! Ne soyons pas égoïstes et estimons qu’un jour nous pourrions aussi avoir besoin de ceux-là que nous avons contribué à ostraciser.

  • Le 20 mars 2014 à 21:45, par houdjantchomhleh
    En réponse à : Indemnité spécifique au MESS : Les personnels d’administration et de gestion exigent leur part

    A quand l’État va mettre fin à ce désordre ? certains financiers formés à l’ENAM et d’autres à l’ENAREF. A ma connaissance l’enaref a été créée pour la formation des financier. Qu’on reverse tous ceux qui sont financier au ministère des finances.

  • Le 20 mars 2014 à 22:10, par OUSTAAZ
    En réponse à : Indemnité spécifique au MESS : Les personnels d’administration et de gestion exigent leur part

    Laure,qu’appelles-tu plan de carrière ?les profs de la A dont tu fais cas,sont des prof des lycé et collèg.donc,les afecter dan les CEG est normal.oci,les intendant ont une indémnité que les prof n’ont pas.tout est lié à leur poste.réfléchissez...

  • Le 20 mars 2014 à 23:59, par Le Burkina L’intégrité
    En réponse à : Indemnité spécifique au MESS : Les personnels d’administration et de gestion exigent leur part

    La lutte est une cause noble lorsqu’il s’agit de revendiquer un droit.Pourquoi dans ce pays, on a l’art de ne pas avoir de la considération pour les autres ? Pourquoi dans ce pays,il faut toujours de méthodes fortes pour faire entendre raison à l’État. L’année scolaire semble être apaisée en ce moment.Pourquoi l’État veut - il surchauffer le climat à la veille des examens scolaires ? Es-ce pour encore faire échouer nos enfants comme nous l’avons constaté l’année dernière ?A ce que je sache, les PAG sont dans la même situation que tous les autres agents du Mess bénéficiant de l’indemnité spécifique. Donner aux PAG cette indemnité ne serait que justice rendue.Il faut éviter que des agents d’un même pays se sentent considéré dans un ministère et non un autre car nous constituons tous les maillons d’une même chaine.Monsieur le ministre,cette situation qui sévit dans votre institution constitue à mon humble avis une honte depuis l’année dernière ce personnel vous a toujours posé ses préoccupations et vous n’avez trouvé aucune suite face à l’injustice qu’ils subisse.Saviez vous qu’il sont au début et à la fin de toutes les activités menées dans votre institution ? Voulez vous un blocage dans le fonctionnement du ministère ? D’un œil extérieur, je crois que vous vous amusez avec le feu et celui ci finira par vous bruler et très mal A bon entendeur, Salut

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés