Projet Centrale électrique de Komsilga : La 3ème tranche fonctionnelle en mai prochain

mercredi 19 mars 2014 à 00h12min

Luc Adolphe Tiao a visité dans l’après midi du 17 mars 2014, la centrale électrique de Komsilga, où il a bénéficié d’explications sur le fonctionnement des installations. Le projet qui comprend 3 tranches prévoit une puissance de 90MW.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Projet Centrale électrique de Komsilga :  La  3ème tranche  fonctionnelle en mai prochain

Après une présentation virtuelle effectuée par le Directeur Général Apollinaire Ky Siengui, le premier ministre Luc Adolphe Tiao, en compagnie du Ministre de l’énergie a eu droit à une visite guidée des locaux de la centrale électrique située dans la commune rurale de Komsilga, ce lundi 17 mars 2014.

Il a pu ainsi s’imprégner du fonctionnement interactif des différentes installations (groupes électrogènes, transformateurs, bacs et cuves de stockage d’hydrocarbures, etc.) des deux premières tranches du projet démarré en 2008. D’une puissance respective de 18 et de 36 MW, ces tranches qui alimentent déjà la ville de Ouagadougou seront renforcées par une troisième en chantier.

Un coût d’environ 90 milliards de Francs CFA

Cette dernière tranche consiste en un premier temps à la construction d’un poste de transformation 33/90Kv et à l’extension de la barre 90 Kv du poste de Zagtouli pour l’évacuation livrée par la centrale. Et à l’installation de 3 groupes électrogènes de 12 MW chacun, identique à la tranche II du projet. Pour une puissance 36 Mw, également, sa mise en marche prévue en mai 2014 desservira 40% de la production totale de Ouagadougou, avec une puissance de 90 Mw, soit environ 3 fois la puissance des centrales de Kompienga et Bagré réunies, selon Monsieur Ky.

Le projet d’un coût global de 89 595 977 756 F CFA vise à l’augmentation de la capacité de production d’énergie électrique du pays.

Des installations satisfaisantes selon le premier ministre

Pour la place qu’occupe l’énergie dans le processus de développement, Luc Adolphe Tiao estime que le secteur mérite plus d’actions du genre : «  Cette visite me conforte dans l’idée que notre choix est bon. Même s’il est très couteux, nous n’avons pas d’autres choix que de continuer à investir pour pouvoir répondre à la demande », a déclaré Luc Adolphe Tiao, qui s’est dit impressionné par les installations à l’issue de la visite.

Même si l’objectif attendu est d’améliorer la consommation quotidienne, les 90 Mw de puissance de la centrale électrique de Komsilga ne pourront pallier au délestage, a prévenu le Directeur. Cependant, elles permettront de rendre les coupures de courant moins intempestives, selon lui. « Ça nous donne plus de moyens pour faire face à la demande de la population, mais dire que cela vient arrêter les coupures d’électricité, c’est difficile. Parce que les coupures notent plusieurs causes. Il y’a des causes de panne par exemple. Et si vous êtes sur une ligne ou il y’a une panne, il y’aura forcement une coupure… », a t-il expliqué.

Arba Nadembega (Stagiaire)

Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés