Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La forêt pour grandir a besoin d’arbres. Frédéric Titinga Pacéré» 

Présidentielle 2015 : l’ADF/RDA présentera un candidat

Accueil > Actualités > Politique • • lundi 17 mars 2014 à 01h58min
Présidentielle 2015 : l’ADF/RDA présentera un candidat

Le 15e congrès ordinaire de l’Alliance pour la démocratie et la fédération/ Rassemblement démocratique africain (ADF/RDA) s’est achevé ce dimanche 16 mars 2014 par la décision du parti de présenter un candidat à l’élection présidentielle de 2015. Les militants ont aussi réélu Me Gilbert Noel Ouédraogo à la tête de leur formation politique.

Le parti de l’éléphant ne soutiendra pas en 2015 le candidat du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP). Ainsi en ont décidé les militants de l’ADF/RDA qui étaient réunis en congrès du 14 au 16 mars 2014 à Ouagadougou. En effet, cette formation politique qui avait soutenu la candidature du président Blaise Compaoré aux présidentielles de 2005 et 2010 a décidé de présenter son candidat à la consultation électorale de 2015. La raison avancée est que l’objectif premier d’un parti politique est de conquérir le pouvoir d’Etat.

Attachés aux valeurs démocratiques, de paix et de stabilité, les militants de l’ADF/RDA ont également réaffirmé leur opposition à la révision de l’Article 37 de la Constitution qui limite à deux quinquennats le nombre de mandats présidentiels et jugent « inopportune » l’organisation de tout référendum visant à sauter cette clause limitative du nombre des mandats présidentiels. Sur ces points, ils ont reçu l soutien des partis RDA des pays d’Afrique qui ont pris part aux travaux.

Me Gilbert Noel Ouédraogo pour la continuité

Au cours des assises, les militants ont également renouvelé l’organe dirigeant du Parti. Me Gilbert Noel Ouédraogo se succède à lui-même à la présidence. On note par contre la titularisation de Me Bouba Yaguibou au poste de secrétaire général dont il assurait l’intérim. Ce bureau, fort de près d’une trentaine de membres, aura pour mission de préparer le congrès extraordinaire qui va désigner le candidat du parti et aussi de préparer l’élection présidentielle de 2015. A cet effet, Me Gilbert Noel Ouédraogo a rappelé à ses collaborateurs qu’ils ont reçu une « responsabilité » et « non un pouvoir ». Il les a également appelés à travailler au développement du parti sur toute l’étendue du territoire. « Car d’autres victoires encore plus éclatantes nous attendent », a-t-il ajouté. Il s’est par ailleurs engagé à respecter les principes directeurs ainsi que la vision du parti.

Des invités de marque

Tenu sous le thème : « L’ADF/RDA face aux défis de la transition politique et du renforcement de la démocratie au Burkina Faso », le congrès a enregistré la présence de délégations venues des 45 provinces du Burkina, de la Côte d’Ivoire, de la Guinée, du Maroc, du Niger, du Sénégal, de la République démocratique du Congo (RDC), de la France, de l’Espagne et de l’Italie. Les délégués africains constituent le Réseau libéral africain présidé par Olivier Kamitatou. Toutes ces personnalités ont pris part activement au Congrès au cours duquel dans la cuvette de la Maison du Peuple, militants, amis et sympathisants du parti de l’éléphant ont souligné la nécessité de sauvegarder la paix dans le respect de la Constitution.

Jacques Théodore Balima

Lefaso.net

Portfolio

Messages

  • SI C’EST AINSI ON NE DOIT PLUS PARLER DE REFERENDUM PARCEQUE LE CDP SE RETROUVE SEUL MAINTENANT.FAISONS L’ECONOMIE DU REFERENDUM.FASONET LAISSE PASSER MON MESSAGE.

    • chaque parti politique est libre de soutenir ou non un autre parti aux élections .ce qui est frappant au RDA ,ils soutiennent la résolution des différends par le dialogue contrairement à certains partis politiques qui croient que la force pourrait résoudre les problèmes .

  • Pourquoi ne pas soutenir encore le candidat du cdp, en 2005 ou en 2010 le parti ne voulait pas conquerir le pouvoir alors ,,,

  • Donc en 2005 , la conquête du pouvoir d’Etat ne figurait pas dans les statuts de l’ADF/RDA ? GNO, cesse de te ficher du monde !

  • Bon vent pour la suite !

  • l’ADF attend quoi pour faire sa déclaration d’appartenance à l’opposition

    • L’ADF fait parti de la mouvance n’en déplaise au jaloux qui veulent se prendre la tête. Cette opposition qui n’est qu’un simple figurant qui cherche vainement des nouvelles recrut pour que le MPP ne leur vole pas la vedette. Si vous prétendez avoir un but en commun pourquoi ne pas accepter qu’un autre parti de l’opposition vient réaliser se but. Pourquoi a tout pris vouloir se faire des éloges. Pourquoi ne pas afficher clairement que vous ne voulez qu’un autre puisse venir dîner a la même table que vous en compagnie de Blaise

  • l’ADF attend quoi pour faire sa déclaration d’appartenance à l’opposition ?

  • comédie pure et simple.

  • Merci à ces vaillants militants qui ont su choisir le camp du peuple. Merci pour votre position que vous avez toujours défendu pour l’intérêt du Burkina Faso tout entier et que nous attendions depuis longtemps. A présent, tous ensemble pour barrer la voie à la dynastie COMPAORE. Nan laara, an saara !

    • Gilbert quitte dans ça. Caméléon et opportuinisme ont conduit Hermann dans la mendicité et le griotisme(nestorinade) tu vas finir comme ça car toi même tu sais qu’aux prochaines élections tu n’auras plus 5 députés.
      Comment un parti sérieux peux à 21 mois d’une présidentielle dire encore qu’il faut un congrès extraordinaire car vous ne voulez pas qu’à la dernière minute les milliards que vous escomptez avant de changer de veste encore pour Blaise ne vous échappent
      Mais sachez que Blaise ne sera pas candidat.... ; ; ; ;peut être Djamilla. ; ;au compte de Salia

  • Me Gilbert Ouédraogo pensent maintenant avoir les couilles de se representer aux elections presidentielles. En tout cas en face de toi tu aura affaire au CDP. Tu ferra mieux de joindre encore une fois de plus ta force à celle du CDP afin de vaincre les pourchassés du pouvoir comme le MPP.

  • Les deux dernières elections présidentiel 2005 et 2010, le candidat de l’ADF fut Blaise Compaoré. Ce qui a fait beaucoup de mal au pays. Gilbert est toujours prêts à vendre son âme pour des postes. Il soutiendra le candidat qu’il jugera le mieux placé pour avoir des postes. Rien que la politique du vendre.

  • L’ADF RDA est dans le NI - NI, ni avec vraiment la majorite en refusant la modification constitutionnelle, ni non plus avec l’opposition en presentant en solo un candidat. On verra en 2015 dans les urnes si la politique du "cameleon-nisme" paiera !!

    • C’est vraiment dommage la vision étriquée que certains ont de l’action politique. Parce que dans la vie d’une manière générale et surtout en politique, les choses ne sont jamais "blanches" ou "noires", exclusivement. Il y a un peu de ces deux couleurs en chaque chose, ce qui impose de toujours relativiser ! Aujourd’hui, l’on veut que, comme il y a divergences de vue au sein de la majorité présidentielle entre le CDP et le parti de l’éléphant, lesquelles divergences n’ont cependant rien à voir avec l’objet de l’alliance entre ces deux partis, que malgré tout, pour satisfaire à la mode actuelle qui est au revirement brusque de position, comme on a bien pu le constater avec les nouveaux dissidents du CDP ayant fondé le MPP, l’on veut donc, disais - je, que l’ADF/RDA surfe sur cette vague, pour récuser son alliance avec le CDP, et aller grossir le camp de l’Opposition ! Non, messieurs les objecteurs, agir ainsi de la part de l’ADF/RDA est à rejeter totalement, parce que, ce serait totalement contre-nature, effrayant, inconséquent et irresponsable ! Parce que dans une telle hypothèse de revirement brusque de la position de l’ADF / RDA, sans cause réelle et sérieuse touchant à ce qui liait le parti au CDP, il y aurait de sérieuses raisons pour l’Opposition, de douter et du sérieux, et de la bonne foi du parti de l’éléphant, dans sa nouvelle position. A juste titre alors, on pourrait le traiter d’opportuniste, de caméléon, équilibriste, et que sais - je encore ! Félicitons-nous que malgré la pression réelle et l’incompréhension que subit ce parti en ce moment, il demeure dans sa position ! Cela prouve au moins, qu’il a de fortes convictions auxquelles il croit fermement ! Et ça, indéniablement, est bon pour notre démocratie en quête de vrais repères pour son réel encrage dans notre pays. Évitons donc, autant que faire se peut, de nous lancer dans la systématisation. Prenons toujours du recul, pour analyser froidement les choses, en regardant chaque chose sous le prisme qu’il faut. Merci.

    • même en rêve notre opposition n aura pas un seul candidat ,voyez la vérité en face ,s il était que ces opposants avait le souci du bien être du peuple on pourrait les croire mais vu l envie de tous ceux qui se disent influents d être au pouvoir ah ce serait compliqué ,ça c est le point qui va faire chuter tous les opposants et le cdp saute de joie encore ,ah bonne nouvelle non ? vive le cdp

  • que c’est bon d’être président à vie. Gilbert est il le seul intellectuel de l’ADF ou le plus populaire. il faut laisser la place à quelqu’un d’autre.

  • BJR AIDEZ MOI OU EST RENTRER LAGUI ADAMA LE SUPPORTER No1 DU BLAISO ET DE SA NOBLE FAMILLE. JE NE VOIS PLUS SES PUBLICATIONS

  • L’ADF-RDA ne changera jamais. C’est maintenant que le CDP est en déroute et que le MPP et l’UPC vous supplantent que vous découvrez que l’objectif premier d’un parti politique c’est de conquérir le pouvoir d’Etat. Maintenant que vous savez que le CDP est dans l’incapacité de satisfaire ses mange-mil, vous retrouvez subitement les objectifs d’un parti politique. Moi ce qui m’a fait toujours mal c’est d’avoir décidé de soutenir le candidat du CDP en 2005. Même si vous ne saviez pas en son temps que l’objectif premier d’un parti était de conquérir le pouvoir, pourquoi n’avez vous pas soutenu un candidat de l’opposition ou tout simplement rester neutre ? Vous n’avez pas pu résister aux postes ministériels et aux représentations dans les chancelleries. Honte à vous ! Tchrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr !

    • Mon cher frère il faut évoluer un tout petit peu. Soutenir le candidat Blaise ou le candidat de l’opposition n’est qu’une stratégie politique donc tout leader politique est libre de soutenir qui il veut. Quel candidat n’est pas candidat ou fils de pays. Maintenant que GNO a décidé de se présenter ensemble soutenez le pour un changement paisible au BF.

  • ADF-RDA pour la continuité dans le soutien de Blaise et de son régime corrompu, dans le développement de la pauvreté pour encore plus de Burkinabè, de l’insécurité dans tout le Burkina, bref dans le soutien du machiavélisme et de la malgouvernance dans ce pays où les citoyens aspiraient à être des hommes intègres.

  • Il n’est jamais tard de se ressaisir. Ceux qui vous font confiance attendent de vous cette responsabilité de conquérir le pouvoir et non vous accrocher à un autre parti car vos militants ont laissé ce parti pour choisir votre parti. Respecter alors vos militants.

  • Enfin les dirigeants de l’ADF/RDA viennent de se rendre compte que l’objectif de tout parti politique est la conquête et l’exercice du pouvoir et non de survivre dans l’ombre d’un autre parti politique (surement à cause de certains postes politiques).
    Mieux vaut tard que jamais. Bon courage mais ne retombez pas dans vos vieilles habitudes, il y a des gens qui croient en vous !!!

    • Comparaison n’est pas raison, dit-on, mais je vais me risquer dans cette comparaison, en demandant à tous nos chers objecteurs de l’ADF / RDA, de me dire en toute objectivité, si les circonstances ayant imposé en 2005 que le parti de l’éléphant soutienne le candidat du CDP, ne sont pas à des années lumières de ce qui se passe aujourd’hui ? En 2005, rappelez vous, Messieurs les actuels fondateurs du MPP, avaient réussi le tour de force de briser l’Opposition dans notre pays ! L’une des conséquences fâcheuses de cela a été sans ce qu’aujourd’hui on reproche avec tant de véhémence à l’ADF/RDA : son soutien actif à l’élection du Candidat d’alors du CDP, Blaise COMPAORE ! Aujourd’hui le parti de l’éléphant a des divergences de vue avec son allié le CDP, tout enpartageant avec l’Opposition certains points, et voilà que l’on veut lui imposer de récuser son alliance, pour aller gonfler les rangs de cette Opposition ! Non, messieurs, ce n’est pas logique, responsable et conséquent, ce que vous réclamez ! Parce que dans la vie, les engagements que l’on prend ne doivent pas varier uniquement au gré des circonstances que nous seuls jugeons suffisantes pour les dénoncer, malgré le respect de ceux-ci par nos alliés, puissent-ils être circonstanciels !

    • Mon type, vous faites vraiment trop malin quoi ! Vous croyez que l’opposition a sérieusement besoin de vous pour que Blaise quitte le pouvoir en 2015 ? Vous êtes ridicule autant que votre mentor Gilbert. Qu’il continue de lover BC jusqu’à son terminus en novembre 2015 (comme il n’a pas encore atteint l’âge de la majorité en politique si vous le voulez), et qu’il croule avec lui parce qu’il restera toujours mineur. Vous avez trop fait du mal au peuple burkinabè en prolongeant ses souffrances par votre incongruité de position de soutien de Blaise en 2005 et 2010 (jamais connue dans le monde entier), qu’il n’est pas du tout prêt à vous pardonner aussi facilement comme l’a bénéficié le MPP pour avoir fait son mea-culpa.

    • On dirait qu’il y a des gens qui croient être le peuple à eux seuls, mais le peuple c’est tout le monde. C’est le peuple qui a voulu que Blaise soit ce qu’il est aujourd’hui. Le changement que nous voulons là aussi viendra du peuple. Personne n’a le monopole du peuple.Le trio qui croit faire le beau temps en créant le MPP mais c’est grave ils ont gouverné le pays avec BC pendant 26 ans maintenant qu’ils ont compris que le peuple commence à avoir les yeux ouverts ils décident de quitter dans l’intention d’avoir une seconde chance pour gouverner çà ne marche pas.

  • Vraiment, j’aimerai qu’un étudiant en science politique nous explique comment l’ADF-RDA continue d’avoir des militants... Cela me dépasse ! Que disent-ils exactement à leurs éléments ??? "Nous ADF-RDA, nous sommes de la mouvance présidentielle avec des idées et les idéaux de l’Opposition ?" Affaire à suivre

  • En politique l’attentisme équivaut àla nature ambiguë de votre action. L’heure n’est pas au candidature, les gens veulent ratisser large pour barrer la route àla présidence àvie,quelque sa carrure.Il s’agit làdu bon sens que tout peuple doit adopter. Et alors viendra le moment pour chaque parti politique y compris la société civile de choisir son candidat.La charrue avant les bÅ“ufs nous mènera tout droit aux désordres et au sauve qui peut.

  • La politique c’est comme la Guerre il faut une vision stratégique du combat et des visions tactiques en fonction du contexte de l’heure. Parmi les partis politiques du Faso il faut reconnaitre que l’ADF/RDA est celui qui a bien compris cette leçon. Si le parti a évité de présenter un candidat au 2 dernières élections présidentiels il était toujours au rendez vous des législatives et des municipales. Et on l’oublie souvent, au sortir des élections de 2012 sur le critère de nombre total d’élus ( député et conseillers municipaux ) l’ADF est le 2ème parti après le CDP ( l’UPC(19) a 1 député de plus que l’ADF(18) mais au niveau des conseillers l’ADF(1746) a 131 conseillers de plus que l’UPC(1615). Dans la gestion de la chose publique, excepté le CDP l’expérience ce parti au gouvernement et dans les communes n’est égalé par aucun parti qui siège à l’Assemblé. La réalpolitique de pragmatisme et de lucidité que pratique ce Parti fait la différence sur le terrain. C’est à force de gagner les petites batailles qu’on prépare la bataille finale de la guerre. Après tant d’expérience, l’ADF juge opportun de présenter son propre candidat à la présidentiel de 2015 quoi de plus logique dans la stratégie de ce parti qui déroute beaucoup d’internautes qui confondent tactique et stratégie.

    • Maria, le pragmatisme en politique est de mise, certes. Vous aviez brillamment expliqué à la suite d’ un autre article pourquoi les réalités nationales et internationales contraindront Blaise COMPAORE à (continuer de)négocier une sortie sans ambages plutôt que d’essayer le passage en force. Seulement voilà : On ne saurait réduire la politique à la Realpolitik. Qu’est ce que la politique ? L’ensemble des stratégies efficaces de conquêtes , de conservation du pouvoir au ? Ici l’’efficacité’ rime avec Realpolitik, réalisme rigoureux, réalisme mesquin. La politique est- elle La responsabilité que l’on prend et assume envers un peuple, d’œuvrer par tous les moyens, en toute intégrité, en toutes circonstances à la défense de ses intérêts et la réalisation de son mieux être ? Ces deux définitions admises, il serait tout de même judicieux de faire un arbitrage entre les deux quand dans la pratique elles se contredisent. Dans cet exercice, l’ADF s’est lamentablement raté en 2005 et 2010. Je me méfie du mot "Realpolilik" que vous employez et de ce qu’il suggère. Il n’est ni moralement neutre, ni définitivement contraignante. La Realpolitik ça signifie en gros de prendre en considération la réalité de terrain avant d’agir, cette réalité commandant de fait certaines décisions politiques. (1)Guiro n’a pas encore été jugé ? Real Politik. (2)Le loi obligeant le port du casque n’a pas mise en vigueur ? Realpolitik. (3)Blaise Compaoré va renoncer à la lutte pour le pouvoir avec ce rapport de force de plus en plus défavorable ? Real politi.(4)Gilbert veut être président du Faso, il soutient d’abord le CDP pour s’entraîner à l’exercice du pouvoir ? Realpolitik.

      La Realpolitik n’est pas une auto-référence parce qu’en la proposant comme réponse à chaque interrogation ci-dessus, elle ne l’épuise pas. Elle est banalement une injustice contribuant à protéger tout un systeme de gouvernance(1), une décision mal réfléchie et impopulaire(2) l’ instinct de survie (3), de l’opportunisme (4). Invoquer la Realplotik pour expliquer /justifier après coup une décision, c’est aussi céder à une forme de fatalisme : les décisions sont certes influencées par la réalité du terrain MAIS AUSSI par les objectifs qu’on se fixe. Et ces objectifs ont parfois beaucoup de ’Real’ mais rien de Politique (Notez le "P en majuscule").

  • Me Gilbert Noel Ouédraogo a rappelé à ses collaborateurs qu’ils ont reçu une « responsabilité » et « non un pouvoir ». Où étais tu depuis ? Laisse aussi les autres occuper le pouvoir sans assumer de responsabilité comme en 2005 et 2010.

  • enfin le reveil tardif d l’helephant. j le voyais venir. soutenir qui etant donné q blaise ne plus pas rebeloter. malheureusement bcp d vos militants ont deja rejoint le mpp et l’upc. j’en connais et pas des moindres.

    • Merci à ma Soeur de Ziniare. Vous etes au moins l’une des rares voix à reconnaitre que 2015 verra l’alternance. Mais de ZIniare nous serons à Zorgo ! Toujours le plateau Central !
      Bon vent au MPP et les autres meme l’ADF ; " Pour eteindre le feu, on n’a pas besoin d’eau potable"

    • Maintenant que l’ADF-RDA se présentera au présidentiel, tous ses militants reviendrons c’est ça aussi la politique

  • "La raison avancée est que l’objectif premier d’un parti politique est de conquérir le pouvoir d’Etat".Super !Après toutes ces années on se rend compte qu en fait on avait créé le parti pour conquerir le pouvoir d’état. Il etatit grand temps...

  • Ce parti n’oublié pas à trahir le peuple Burkinabé en 2005 et 2010, donc ne croyons pas à tout ce qu’il raconte.

  • Il faut l’ADF/RDA sache vraiment ce qu’il veut et où il veut aller. on n’arrive plus à le comprendre

    • voila un parti qui soutiendra blaise en cas de ballodage.il se crois plus malin que tt le monde.mr le deputé maire.

    • le sage, es-tu de l’ADF/RDA pour t’interroger sur ce que veut l’ADF/RDA ?
      Evitez de parler de ce que vous ignorez totalement.
      Personnellement, j’ai assisté à ce congrès historique et plein de joie.
      La marche triomphale de l’éléphant vers le pouvoir d’Etat est irréversible et nous l’accompagnerons en dépit des critiques ignobles de certains internautes malveillants qui n’ont de mot que la haine de l’autre.

  • meme sans l’ ADF /RDA Le CDP reste toujours une force au sein de la politique burkinabé.VIVE LE CDP

    • Alors Madame Blaise Compaoré. Que y ’a t-il ? Le nansongo a diminué ? ou est-il supprimé ? Ne trompe pas une fois de plus les enfants du Burkina. Tu ferais mieux d’aller entendre avec ton mari. Pitiéééééééééééééééééééé. Ne nous roule plus car on a faim.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Hausse du prix du carburant : Le pouvoir du MPP fait payer aux Burkinabè ses propres erreurs de gestion, selon l’opposition
Politique : « Celui qui a remporté la guerre est celui qui détermine les conditions de la paix » (Boubacar Sannou du CDP)
Assemblée nationale : Alassane Bala Sakandé désigné président de l’Union parlementaire africaine
Assemblée nationale : Le Balai citoyen présente son nouveau projet à Bala Sakandé
Politique : L’UPC a « enfin » obtenu son récépissé, « mais la question de fond demeure »
15e édition des Journées de la commune burkinabè (JCB) : Rendez-vous à Kaya du 15 au 17 novembre 2018
Rentrée politique : Le CDP dénonce une gestion « des plus obscures » des gouvernants actuels
Crise à la CENI : Harouna Dicko analyse les « scènes du film »
CDP section USA : Les militants mobilisés pour la reconquête du pouvoir
Commune de Tchériba (Mouhoun) : Des militants du MPP menacent de quitter le parti
Assemblée nationale : Une première conférence sur les grandes questions de la nation
Député Nicolas Koumbaterssour Dah : « Ma retraite politique ne tardera pas »
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés