Colloque international de bioéthique : Les religieux camilliens s’interrogent sur le sens de la vie

dimanche 16 mars 2014 à 21h51min

Dans le cadre des célébrations du 400ème anniversaire de la naissance au ciel de saint Camille de Lellis, fondateur de l’ordre des serviteurs des malades, un colloque international s’est ouvert le samedi 15 mars, au centre national Cardinal Paul ZOUNGRANA, à Ouagadougou. Selon le modérateur, le professeur Jacques SIMPORE, religieux camillien, « les problèmes que pose aujourd’hui la bioéthique provoquent et ne peuvent laisser muet ».

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Colloque international de bioéthique : Les religieux  camilliens s’interrogent sur le sens de la vie

Les questions de la contraception, de la sexualité, de la régulation des naissances, de l’avortement, du clonage, du statut de l’embryon humain, du VIH-sida, de l’euthanasie entre autres, ne se posent plus seulement en contexte occidental, et expliquent la raison de la tenue de ce colloque.

Présentant la lettre encyclique du pape Paul VI « Humanae Vitae » comme l’acte fondateur et interrogateur sur les enjeux des questions éthiques de notre temps, le Dr Paul OUEDRAOGO, Vice Provincial des religieux camilliens au Burkina, souhaite que cet appel à un « choix courageux de l’amour et de la responsabilité face à la vie » continue d’être une réalité chez nous, en vue de combattre l’esprit de profit qui gouverne certaines décisions internationales combien déstabilisatrices de nos valeurs traditionnelles en matière de respect de la vie.

Un message fort relayé par Mgr Justin KENTEGA évêque président de la commission épiscopale de la santé au sein de la conférence épiscopale Burkina/Niger. Dans l’allocution qu’il a prononcée avant d’ouvrir le colloque, il a souhaité que « ce colloque puisse proposer des initiatives courageuses pour notre Eglise et pour notre pays ». Il en a appelé à la concertation et à la mise en commun des réflexions et des recherches pour lesquelles s’investissent les chercheurs.

Le thème principal du colloque qui est « bioéthique et recherche scientifique : problématique et perspective » va être décliné à travers les conférences que vont animer le professeur Robert GUIGEMDE sur « les nouvelles frontières des sciences biomédicales et les défis éthiques » ; le professeur Amadé BADINI sur « le regard critique, épistémologique des sciences biomédicales et de l’éthique », du Dr Joseph SAWADOGO, religieux de Saint Vincent de Paul, sur « les nouveaux défis éthiques face à la technologie moderne de la procréation assistée ». « Les avantages, inconvénients et problématiques de la Procréation médicalement assistée » sera le sujet de la réflexion que le professeur Charlemagne OUEDRAOGO va proposer aux participants à ce colloque. Après lui, la question de l’euthanasie /dysthanasie à l’intersection de la vie et de la culture sera traitée par le professeur Léocir PESSINI et Me Tintinga Frédéric PACERE.

Abbé Joseph KINDA

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés