Inauguration anticipée de l’hôpital Kamkasso : Chantal Compaoré n’était pas à la « fête du plaisir »

dimanche 9 mars 2014 à 23h23min

L’Hôpital Kamkasso ou hôpital du plaisir a connu son « inauguration anticipée » ce vendredi 07 mars 2014 à Bobo-Dioulasso. En lieu et place de l’inauguration officielle comme prévue, les promoteurs de ce centre hospitalier qui entendent restaurer gratuitement le clitoris des femmes excisées ont dû se contenter d’une inauguration anticipée. Et pour cause, un lobby mêlant hommes de pouvoir, médecins, Ordre de Malte (derrière qui l’on soupçonne l’Eglise Catholique)… œuvrerait à faire barrage à l’ouverture de Kamkasso.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Inauguration anticipée de l’hôpital Kamkasso : Chantal Compaoré n’était pas à la « fête du plaisir »

Avec l’espoir de voir Chantal Compaoré inaugurer dans les jours à venir l’Hôpital Kamkasso ou l’hôpital du plaisir, l’Association voie féminine de l’épanouissement (A.V.F.E), Clitoraid et leur partenaire ont procédé à « l’inauguration anticipée » de l’hôpital Kamkasso. Situé juste après l’ancien poste de police sur la sortie de Bobo-Dioulasso pour Banfora, l’édifice ultra équipé est fin prêt. Et le public qui a fait le déplacement a pu observer les différentes installations qui permettront aux médecins de remédier aux séquelles de l’excision. En restaurant les clitoris ôtés. Quid des difficultés du moment, le grand guide des guides du Mouvement raëlien, Matireya Raël a manifesté sa joie et s’est exprimer via Skype « C’est une journée très spéciale pour moi, c’est un grand rêve. Les africains que j’aime particulièrement m’ont fait pleurer deux fois. La première fois c’est quand j’ai appris ce que c’est que l’excision.

Car je ne savais pas ce que c’était. Il y a quelques années quand on m’a dit que des gens, des êtres humains faisaient ça à des filles tous les jours en Afrique…J’ai cru à une blague. »Toutefois, l’homme s’est offusqué face à ce que l’on qualifie d’intrigue visant à empêcher l’ouverture de l’hôpital Kamkasso. A kamkasso, Brigitte Boisselier, la présidente de Clitoraid avait aussi des sentiments ambivalents. Contente de l’ouverture prochaine de l’édifice, elle a qualifié les oppositions à Kamkasso d’attitudes dignes de l’inquisition ou encore du moyen âge. Mariam Banémanie/Traoré, la présidente de l’A.V.F.E a pour sa part remercié Raël « pour cette idée merveilleuse de construire ce centre médical » avant de souhaiter une « Bonne fête du plaisir » à toutes les personnes qui ont fait le déplacement.

Qui en veut à l’hôpital Kamkasso ?

Egarement de dossier, accord suivi d’interdiction d’exercice pour 04 médecins américains (Ils avaient déjà opéré 29 femmes à Bobo), couac avec Charlemagne Ouedraogo, agrégé en gynécologie obstétrique et responsable de l’Ordre de Malte du Burkina, pressions multiples et multiformes sur toute la ligne…des difficultés se sont enchainées pour les promoteurs de l’hôpital Kamkasso ces derniers temps. Ayant bénéficiés de l’accompagnement et de l’assistance des autorités locales (Mairie, gouvernorat) et de l’Etat depuis l’idée de la restauration gratuite des clitoris, Kamkasso fait l’objet de controverses et d’opposition diverses actuellement. De prime abord, les promoteurs accusent des gynécologues qui évoluent dans le domaine (surtout Charlemagne Ouedraogo). En plus de Charlemagne, l’Eglise Catholique, des hommes du pouvoir et de bien d’autres milieux seraient des opposants à l’ouverture de Kamkasso selon les promoteurs. Pour ouvrir et pour exercer normalement au Burkina Faso, Brigitte Boisselier, la présidente de Clitoraid n’a pas exclu le recours à la justice si toute fois les pressions continuaient.

Ousséni BANCE

Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés