Conseil africain et malgache pour l’enseignement supérieur : des spécialistes se penchent sur l’Assurance-Qualité

jeudi 6 mars 2014 à 22h55min

Le Conseil africain et malgache pour l’enseignement supérieur organise les 5 et 6 mars 2014 à Ouagadougou un atelier sur la mise en place d’un mécanisme régional d’accréditation des institutions. La cérémonie d’ouverture des travaux a eu lieu ce mercredi 5 mars 2014 en présence de représentants des 19 pays membres du CAMES.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Conseil africain et malgache pour l’enseignement supérieur : des spécialistes se penchent sur l’Assurance-Qualité

Le CAMES a entamé depuis quelques années une démarche pour l’amélioration de ses services et son rayonnement au plan international. Cette vision soutenue par les responsables actuels de l’institution et d’autres partenaires se décline sous 7 axes contenus dans le Plan stratégique de développement du CAMES. Parmi ces axes figure celui de l’Assurance-Qualité. Réunis à Ouagadougou sous l’égide de la Banque mondiale, des experts de la question et des représentants des pays membres vont se pencher sur les fondamentaux de la démarche Assurance-Qualité et la feuille de route qui va permettre au CAMES d’assurer une accréditation institutionnelle des établissements membres. Au total une cinquantaine de personnes prennent part à l’atelier.

L’accréditation, puisque c’est elle qui est au centre des débats, est une reconnaissance de la qualité du service qui est rendu en matière de diplômes et de fonctionnement. Elle donne à son détenteur un prestige sur le continent africain. « Cette accréditation confer à son détenteur la reconnaissance internationale et la possibilité de se mouvoir. Elle est désormais ce facteur important qui va réguler les échanges entre les différents partenaires », a indiqué le Pr Bertrand Mbatchi, secrétaire général du CAMES.

La Banque mondiale soutient les projets du CAMES. Déjà en 2007, elle avait financé l’initiative GIQAC qui avait pour but de faire l’état des lieux de l’Assurance-Qualité dans les pays du CAMES. En 2012, la 29e session du Conseil des ministres du CAMES a adopté à Ouagadougou un programme dédié à l’Assurance-Qualité. Le présent est encore soutenu par la Banque mondiale. Un soutien très apprécié par le Pr Mbatchi. « L’initiative est fondée sur prise de conscience mutuelle de la nécessité de renforcer la qualité de la formation, de l’enseignement et de la recherche, en vue d’accroître une mobilité de l’élite, une meilleure intégration et de créer des opportunités d’une démultiplication des performances et du savoir », a-t-il précisé.

Jacques Théodore Balima

Lefaso.net

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés