« Coaching for Hope » : lutter contre le SIDA par le sport

mardi 4 mars 2014 à 16h49min

L’ONG SkillShare International a organisé du 23 février au 1er mars 2014, une formation au profit d’entraineurs de clubs pour enfants. L’objectif est de contribuer à lutter contre le SIDA par la sensibilisation des jeunes sur les méthodes de protection.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
« Coaching for Hope » : lutter contre le SIDA par le sport

Il est possible de lutter contre le SIDA par le sport. En tout cas, les responsables de l’ONG SkillShare International y croient dur comme fer. Pour mettre en œuvre cette conviction, ils ont choisi d’outiller des responsables de clubs pour enfants. Au total 47 personnes venues de Ouagadougou ont bénéficié de cette formation dispensée par Martin Ling de l’Association des managers de ligue en Angleterre et Alison Cartey, américaine et coach féminin. Tout cela sous le regard de Jane Carter, directrice international de Coaching for Hope.

La mise en œuvre du projet

La durée du projet est de deux ans. Il va concerner des écoles primaires désignées par le Ministère de l’éducation et de l’alphabétisation (MENA) à Ouagadougou et à Bobo-Dioulasso. « Il s’agira d’apprendre aux entraineurs à démontrer dans les stratégies de jeux comment on contracte le SIDA et comment il évolue dans l’organisme humain », a expliqué Simon Ziba, responsable du projet au Burkina. Des manuels sont confectionnés à cet effet. « Ils peuvent par exemple faire une équipe de dix joueurs chargés de défendre et une autre de 4 ou de 5 éléments chargés de marquer des buts. Si ces derniers parviennent à marquer, ils prennent un élément de l’autre jusqu’à ce que cette équipe n’ait plus de joueur. Ce système montre comment le SIDA détruit au fil du temps l’organisme humain », a ajouté M. Ziba.

Pendant deux ans, ces systèmes seront utilisés dans les écoles pilotes du MENA pour sensibiliser les jeunes sur la lutte contre le SIDA. Dans les manuels confectionnés pour la circonstance, au moins 8 modules, allant de la prévention au cas de maladie en passant par le dépistage, sont développés.

Outre cet objectif, le projet ambitionne également de développer le leadership sur les jeunes, d’améliorer leur pratique du football, de promouvoir le football féminin à l’école primaire.

Un projet utilitaire

Les participants sont au niveau 1 du métier d’entraineurs. Des débutants qui ont eu l’occasion de renforcer leurs capacités. « Nous avons appris beaucoup sur le terrain. Je retiens qu’un entraineur doit d’abord être ponctuel, joyeux, aimant son travail. Et comme nous travaillons avec des enfants, nous ne devons pas leur crier dessus et leur donner l’occasion de s’exprimer. C’est vraiment un projet dont la mise en œuvre va contribuer à améliorer du SIDA chez les jeunes », a indiqué Yacine Traoré, l’une des deux dames qui ont pris part à la formation.

Pour ces stagiaires, certains étaient à leur première formation sur le terrain. C’est le cas de Hamed Joseph Ouédraogo, l’un des participants. « J’ai moi-même appris des choses que je ne connaissais pas. Il s’agit notamment des liés aux rapports sexuels entre les femmes. Je pourrai partager ce savoir avec d’autres personnes de mon entourage », a-t-il ajouté.

Le projet est donc mis en route et ses retombées bénéficieront aux élèves et au football burkinabè.

Jacques Théodore Balima

Lefaso.net

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés