Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Il faut accepter les déceptions passagères, mais conserver l’espoir pour l’éternité. Martin Luther King » 

Bienvenue Bakyono, démisssionnaire du CDP Sanguié et nouvel adhérent du MPP : « Nous avons des militants de qualité déjà au charbon »

Accueil > Actualités > Politique • • mardi 4 mars 2014 à 23h48min
Bienvenue Bakyono, démisssionnaire du CDP Sanguié et nouvel adhérent du MPP : « Nous avons des militants de qualité déjà au charbon »

En plus de ses fonctions de président d’honneur de la Fédération associative pour la paix avec Blaise Compaoré (FEDAP-BC) de la province du Sanguié qu’il abandonne pour rejoindre les rangs du Mouvement du peuple pour le Progrès (MPP) ; Bienvenue Bakyono a aussi démissionné de la section provinciale du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP), lui qui était jusque-là 2e suppléant des élus parlementaires du Sanguié. Nous avons échangé avec lui sur les raisons de son départ du CDP et sur la manière dont il envisage le combat politique dans sa nouvelle formation.

Lefaso.net : Après l’annonce sur facebook de votre démission de la FEDAP/BC dont vous étiez le président d’honneur dans le Sanguié, on a appris que vous avez démissionné aussi de la section provinciale du CDP. Vous confirmez.

Bienvenue Bakyono : Oui, je ne suis plus du CDP. J’ai déposé ma lettre de démission.

Dans votre post sur facebook, vous avez parlé de votre opposition à la modification de l’article 37 de la Constitution pour justifier votre départ. En dehors de votre opposition à la modification de l’article 37, y a-t-il d’autres raisons qui vous amènent à quitter le CDP ?

Mon souci, c’est la sauvegarde de la paix sociale, le renforcement de la démocratie et de l’Etat de droit. A mon sens, le progrès continu du Burkina Faso passe par le respect de notre constitution. Par mon adhésion au MPP, je m’engage avec le peuple dans son combat quotidien pour un Burkina meilleur pour tous.

Quand on aime quelqu’un on se doit de lui dire la vérité. Mon engagement se veut une interpellation du pouvoir à respecter le consensus social obtenu par le collège des sages après la mort du journaliste Norbert ZONGO.

Etes-vous le premier du CDP Sanguié à démissionner ?

Non, avant moi il y a eu deux membres du bureau politique national du CDP qui ont démissionné et qui ont participé à l’AG constitutive du MPP.

Vous n’êtes pas le premier démissionnaire du CDP au Sanguié, mais êtes-vous prêts à jouer les premiers rôles ?

Le leadership ne s’autoproclame pas, il vient de lui même par un grand dynamisme dans la mise en œuvre d’une vision en l’occurrence celle du MPP.


Avez-vous le soutien des leaders du MPP ?

Pour un parti en construction, je pense que toutes les ressources sont bonnes à prendre et je sais que je suis le bienvenu au MPP.

Avez-vous déjà eu à échanger avec Roch, Salif et Simon ?

RSS (NDLR : Roch, Salif et Simon) ne me sont pas inconnus. Ma préoccupation majeure était la prise en compte de la jeunesse dans la structuration future du parti, car à mon sens cela impactera positivement sur la vie du parti et je sais que j’ai été entendu et compris par eux.

On sait que le Sanguié est l’une des places fortes du CDP.Quelles sont vos marges de manœuvre pour y implanter le MPP ?

Nous sommes conscients que seule l’épreuve du terrain déterminera l’implantation durable du MPP. Quelques soit le parti, il y a toujours des adeptes. Le plus important est de travailler à avoir de vrais militants convaincus qui feront par la suite le travail de mobilisation. Le terrain est fertile pour les causes que nous défendons parce ces causes épousent la conscience populaire et nous avons au Sanguié des militants de qualité déjà au charbon.

Dans les jours à venir nous vous ferons une petite démonstration de nos capacités d’action et de mobilisation.

Il faudra donc s’attendre à d’autres démissions au sein du CDP Sanguié…

Ce n’est qu’une question de temps. Nous allons assister à quelques démissions tactiques dans l’immédiat. Par la suite en fonction de la stratégie adoptée, nous allons organiser les départs surtout au niveau des élus et des membres des structures. Pour les militants de base, l’importance de la saignée sera constatée lors de la présidentielle 2015.

Entretien réalisé par Grégoire B. BAZIE

Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Bobo-Dioulasso : Des jeunes outillés sur l’analyse des politiques publiques et la stratégie de plaidoyer
Les députés frondeurs ont cessé l’utilisation du sigle "UPC"
Appel de citoyens à la candidature de Kadré Désiré Ouédraogo : « Une vieille stratégie politique démodée », selon Adama Yasser Ouédraogo du CDP
Nouveau règlement de l’Assemblée nationale : Le format du discours du Premier ministre devant le parlement sera réduit
58è anniversaire de l’indépendance : Le Burkina a revisité son histoire à Manga
Message à la nation du président du Faso : Les Burkinabè sont-ils réellement disposés à l’unité et à la cohésion nationale ?
Sondage d’opinion « Présimètre » : Roch Kaboré obtient 4,91 sur 10 pour sa 3e année de gouvernance
Demande d’extradition de François Compaoré : Les commentaires du gouvernement burkinabè sur la décision de la Cour d’appel de Paris
Crise au conseil municipal de Gourcy : « Nous serons désormais obligés de nous défendre contre nos agresseurs » (Responsable provincial des jeunes du MPP)
Loi sur le vote des Burkinabè de l’étranger : Les Burkinabè d’Espagne s’insurgent contre les missions d’explication
Politique : Le PDS/Metba se prépare pour les élections de 2020
Réseau des femmes Leaders : Projecteurs sur la participation politique de la jeunesse féminine burkinabè
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés