Les militants de l’UNIR/PS en conclave : Ça mijote à l’intérieur de ‘’l’œuf’’

dimanche 2 mars 2014 à 23h12min

Les responsables des comités de base de la province du Kadiogo du parti de l’œuf, l’UNIR/PS (Union pour la renaissance/ Parti sankariste), ont eu une Assemblée générale le samedi 1er mars 2014 à Ouagadougou. Occasion, selon le président du parti, Me Bénéwendé Stanislas Sankara, pour les militants de se « dire les quatre vérités » dans l’optique de permettre au premier navire sakanriste de cheminer vers le « changement dans la bonne direction » avec des hommes et des femmes convaincus et engagés.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Les militants de l’UNIR/PS en conclave : Ça mijote à l’intérieur de ‘’l’œuf’’

Cette assemblée générale s’inscrit, à en croire Me Sankara, en droite ligne des recommandations du « congrès historique » que le parti a tenu les 20 et 21 décembre 2013 à Ouagadougou sur le thème « Pour une alternative sankariste, créons une dynamique nouvelle  ». Une dynamique qui ne peut être possible que si, foi du président du parti, «  les militants à la base s’expriment, disent ce qu’ils pensent, donnent leur point de vue sur le parti  ». Dans ce sens, au-delà de l’interpellation à l’endroit des militants du devoir qu’ils ont de se réunir suivant une certaine périodicité, il faut « libérer la parole ». Par ailleurs, on est à l’orée de 2015, où « le débat politique et idéologique mérite », selon Me Sankara, « d’être plus que jamais lancé ». Et c’est à ces préoccupations que répond la présente Assemblée générale (AG), a confié Me Bénéwendé Sankara.

Une assemblée qui se tient, à un moment où le climat politique de notre pays est atteint, précise Me Sankara, « par le virus de l’opportunisme ». Et l’UNIR/PS n’en est pas épargnée. En effet, il y a quelques jours, des militants de haut rang dont Yamba Malick Sawadogo, Massadiamon Sirima, Boureima Legma, Jonas Sawadogo, Awa Dabré/Ouattara, ont annoncé leur démission du parti de l’œuf. Ils auraient rallié le MPP, formation politique des démissionnaires du parti au pouvoir ; une jeune formation qui apparemment, a le vent en poupe actuellement.

Les démissions n’ont rien à voir avec la marche du parti

A l’endroit de ces nouveaux démissionnaires, le Secrétaire administratif de la fédération provinciale du Kadiogo de l’UNIR/PS, Mahamadi Sawadogo, a tenu à rappeler « l’engagement qu’ils ont pris sur la tombe de Thomas Sankara, de toujours travailler pour l’avancée du sankarisme ». A la direction du parti, l’on se dit surpris ; et les militants à la base veulent comprendre. A ces derniers, Me Sankara - pour qui ces démissions ont un motif qui n’a rien à voir avec la marche du parti - a lancé, «  Aujourd’hui, vous comprendrez pourquoi il y a eu des défections à l’UNIR/PS ».

Après quoi, il leur sera demandé, confie Mahamadi Sawadogo, « de rester sereins, de garder la ligne, parce que le parti n’a pas changé ». Mieux, tous les responsables de comités locaux présents auront à s’exprimer librement ; ce qui permettra, selon Me Sankara, de créer un climat favorable à la réalisation de l’alternative tant poursuivie par le parti dit « progressiste », « révolutionnaire », « d’obédience sankariste ». En effet, précise-t-il, « Désormais, il faut libérer la parole pour que les militants à la base s’expriment, disent ce qu’ils pensent, donnent leur point de vue sur le parti, renforcent le parti. C’est à ce prix que nous pouvons créer une alternative sankariste ». Une alternative qui constitue, peut-on dire, le leitmotiv n°1 de l’UNIR/PS. En tout cas, Me Sankara s’est voulu formel : « Nous avons décidé de ne jamais, au grand jamais, trahir un homme, le président Thomas Sankara  ».

L’AG, une occasion pour se dire les quatre vérités

Encore faut-il avoir des compagnons convaincus et déterminés à aller jusqu’au bout. Et au nombre des stratégies que le parti compte mettre en œuvre pour assainir ses rangs, et s’assurer qu’il a les militants qualifiés, figurent les AG qui ont lieu, à en croire Me Sankara, ce jour 1er mars 2014 dans toutes les autres provinces du pays. Au Kadiogo, l’occasion est celle d’échanges entre militants « sans tabou, en toute camaraderie, face to face » ; histoire, précise le président du parti, de se « dire les quatre vérités ». Autant dire que ça mijote dans l’œuf dans la perspective de servir du ‘’bon’’ au peuple.

En tout cas, dit espérer Me Sankara, ces échanges devront accoucher de « résolutions crédibles » à même de renforcer la cohésion et l’unité d’action au sein du parti dans sa marche pour la réalisation de ses ambitions. S’associant ses camardes militants de l’UNIR/PS, Me Sankara dira qu’il est temps de « faire en sorte que d’ici les mois, les jours à venir, nous soyons partout le fer de lance des actions concrètes du changement alternatif ».

Déjà, prévient l’homme à la barbiche, non seulement « L’UNIR/PS n’est pas un parti d’argent, l’UNIR/PS n’est pas un parti de moyens, l’UNIR/PS est un parti de conviction, d’hommes et de femmes engagés qui acceptent le sacrifice suprême pour le bien du peuple », mais aussi « Le train de notre marche, c’est une marche longue, difficile, qui requiert plus de sacrifice ; mais au bout du sacrifice, il y a la victoire ». Et sa conviction à lui quant à l’avenir du parti, il l’a partagée avec ses camarades en des termes suffisamment clairs. En effet, dit-il, après avoir précisé que c’est du fond du cœur, « Aujourd’hui, vous pouvez enterrer Me Sankara, l’UNIR/PS continuera avec vous ; je le dit sincèrement parce que ce parti vient de loin et il ira loin ».

Fulbert Paré

Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés