Le Secrétariat exécutif du CDP chez le Baloum Naba : Un rendez-vous d’éloges

jeudi 27 février 2014 à 23h59min

Le Secrétariat exécutif national du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) avec à sa tête Assimi Kouanda, était le jeudi 27 février 2014 face à un parterre de chefs coutumiers mossi dans la cour du Baloum Naba, intendant et porte-parole du Mogho Naba. A l’occasion, les deux parties se sont réciproquement loué les qualités et les efforts pour un Burkina de paix.

Le Secrétariat exécutif du CDP chez le Baloum Naba : Un rendez-vous  d’éloges

Cette rencontre qualifiée par ses initiateurs d’audience, fait suite à la sollicitation de la direction politique nationale du parti au pouvoir. C’est du moins, qu’a révélé Assimi Kouanda pour, dit-il, « leur (les chefs coutumiers, ndlr) exprimer toute notre gratitude pour les soutiens qu’ils ont toujours apportés au président du Faso et au CDP ». Et l’autre raison tient au fait que « les grandes réunions des chefs coutumiers du Kadiogo se tiennent chez le Baloum Naba », a ajouté Assimi Kouanda qui, à l’entame de son discours, a salué la « bienveillante autorisation de sa Majesté le Mogho-Naaba Baongho » pour l’effectivité de la rencontre du jour.

Une rencontre qui aura offert au Secrétaire exécutif national du parti au pouvoir de lancer à l’endroit de plus de 500 chefs coutumiers, « Le CDP a toujours salué votre sens élevé de l’écoute, de la mesure, du discernement, ainsi que votre engagement en faveur de l’intérêt général. Vous avez toujours agi selon la parole donnée et conformément aux valeurs sacrées que vous incarnez dignement et avec légitimité ». Et d’ajouter, « Le CDP apprécie la hauteur de vue et la pertinence de vos analyses ».

De leur côté, et par la voix du Balkuy Naba, les chefs coutumiers ont été des plus élogieux à l’endroit du président du Faso. En effet, le porte-parole des chefs coutumiers a précisé que « depuis l’avènement de la quatrième République sous l’impulsion du président Blaise Compaoré, notre pays a toujours été qualifié de pays de paix et de stabilité sociale, lui conférant ainsi une place de renommée dans la sous-région et dans le monde. Les efforts de développement social, économique et politique ont été largement reconnus en dépit de la modicité de nos ressources naturelles ». Et de poursuivre, « SEM le président du Faso, Blaise Compaoré, a toujours œuvré pour la consolidation de la paix sociale dans notre pays ».

A en croire le Balkuy Naba, le président du Faso a, grâce à sa « hauteur de vue, toujours impliqué et consulté les chefs coutumiers sur tous les sujets touchant à la vie de la nation ». L’occasion du jour était donc belle pour les chefs coutumiers non seulement de traduire leur « gratitude au chef de l’Etat pour sa bienveillance sympathique, sa patience, son sens très élevé de l’écoute qui ont été les vecteurs de consolidation de la paix, de la démocratie », mais aussi de lui « rassurer » leur « ferme soutien », « leur disponibilité dans toutes ses initiatives et actions en faveur du mieux-être de toutes les composantes de la société burkinabè ».

Relativement à l’actualité politique - brièvement décrite par Assimi Kouanda - teintée de courses à plus de ralliements, les chefs coutumiers disent appeler « l’ensemble des protagonistes à la concertation, au dialogue, à la sagesse, afin de ne pas mettre en péril les acquis engrangés depuis des années ». Car, disent-ils, « L’intérêt supérieur de la nation doit être le seul guide des actions de tous les protagonistes ».

Ils ont saisi l’occasion pour clamer haut et fort, « Honneur aux chefs coutumiers », après avoir précisé savoir « faire la part de choses avec sagesse et tempérance ». Et leur option dans le contexte politique actuel, c’est d’être « solidaires de ceux qui se battent nuit et jour pour la paix, la stabilité et le développement socio-économique de notre chère patrie ».

Des propos qui viennent renforcer la sérénité du parti au pouvoir quant à l’onction des gardiens de la tradition. Au-delà, ce qui importe pour les tenants du pouvoir, c’est la relation qu’ils entretiennent avec les chefs coutumiers, « une relation forte, établie avec le président du Faso ». C’est du moins, ce qu’a confié Assimi Kouanda.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que la rencontre de ce jour donne de croire que le CDP garde intacte sa capacité de mobilisation des chefs coutumiers, en dépit de la défection du Larlé Naba des rangs du parti majoritaire avec, comme on l’a vu à plusieurs occasions, une troupe non négligeable de cette même famille de gardiens de la tradition moaga.

Fulbert Paré

Lefaso.net

Messages

  • Sous cette 4e republique, pouvoir et chefferie coutumière n’ont ils pas le plus souvent travaillé main dans la main ? Cette audience est simplement le signe que la quiétude a foutu le camp du cote du CDP et de son mentor. Un auuuuuuutre signe des temps.

    • Ce ne pas la peine de vous faire des illusions, quand le MPP organisera son congrès à ouaga, vous verrez que les chefs coutumiers ont délaissé le cdp.

    • Ce ne pas la peine de vous faire des illusions, quand le MPP organisera son congrès à ouaga, vous verrez que les chefs coutumiers ont délaissé le cdp.

    • L’enfer approche. Les catholiques comme les politiciens sont divisés, les protestants aussi, ainsi que les musulmans et maintenant les coutumiers

    • C.est ça un non evenememt.Demander aUdience aupres d.un chef pour vous expliquer. d.ailleurs en ne disant pas que c.est votre accrochage au pouvoir qui met la paix en branle.Ou est l avancée. De ttes les nous vois avons à l oeil.il n y a pas des gens pour le burkina et d autre pr le faso. A la fin du mandat parter et calmemenf.on saura que vous etes bons mais.... NGaoooo.

    • Qui t’a dit que les catholiques sont divisés ? L’église catholique a déjà donné sa position sur le Sénat et l’article 37. Elle est contre tout tripatouillage de la constitution pour un pouvoir à vie.

    • Le CDP commence a faire la courbette auprès des coutumiers:les temps du désespoir

    • Je crois que l’arrondissement 4 ne leur a pas servi de leçon.les NABA , prenez et bouffez.De toutes les manières c’est aussi votre argent qu’ ils ont volé,et prouvez les qu’ on achète plus un NABA avec du riz et des pattes.

    • L’église est bel et bien, sinon comment comprendre la présence de Mgr Ouedraogo dans la médiation interne qui prône le maintien du senat ?

    • Tous ces chefs coutumiers représentent une partie non négligeable de la population.ce qui traduit l’entière confiance de la population au CDP. je vous avait dis que ces démissionnaires n’ont pas eu d’influence sur ce parti.Au contraire ils ont été le vice du CPD.et maintenant sans eux le CDP sera ce qu’on a tant souhaité.

    • Mr Zerbo, tu te trompes royalement car Mgr Oueddraogo n’est pas present au nom de l’eglise catholique, mais en tant que ancien membre du college des sages. Souviens toi de ce qu’a dit le Pasteur Samuel Yameogo quand il demissionnait de cette "auto-mediation" ; si tu as oublie, je te rappelle ce qu’il a dit avant de demissionner:Voila ce qu’il disait : Mgr Ouedraogo et l’iman Sanou ne sont pas presents au nom de leur confession religieuse, alors que lui a ete invite au nom du FEME.
      Donc pour te dire que la presence de Mgr ouedraogo n’engage pas l’eglise catholique.

    • Si le désespoir frappe à ta porte, tu cours de gauche à droite. Le CDP tire vers sa fin. Après les Ram et Hermann, c’est les chefs traditionnels qui sont convoités. Que les mathématiciens nous montrent à l’aide d’ équations différentielles le jour où le CDP va disparaître si les demissions se poursuivent, là je vais commencer à préparer l’arrosage de la disparition.

    • Tu oublies que chez les chefs coutumiers il y’a une hiérarchie à respecter sans contestation, c’est pas la politique. Et si le Balum Naaba impose au Larlé de ne plus voir de chefs coutumier au MPP le Larlé ne ferra qu’obéir.

    • "SEM le président du Faso, Blaise Compaoré, a toujours œuvré pour la consolidation de la paix sociale dans notre pays ». La même rengaine, une litanie flasque !! Dites-moi quel président n’oeuvre pas pour la paix dans son pays ? Il est élu pour cela !! Les présidents qui ne le font pas sont à mettre aux poteaux !!
      Donc, dire que Blaise doit continuer parce qu’il est homme de paix est ridicule !! Qui des présidents Burkinabé et voltaïque a été un homme de guerre ? A ma connaissance c’est même sous Blaise qu’il y a eu d’énormes crimes de sang !!
      Ecoutez, qu’il soit homme de paix et de quoi d’autre, qu’il se soumette à la constitution ! Deux mandats, et Exit !! Place à un autre Burkinabé !! Et que la tradition se perpétue ! Tout le reste n’est que du Blabla !

    • Bonjour Monsieur, tu peux commencer à fêter la fin du cdp, car c’est la dernière fois qu’on utilise ce nom pour faire des campagnes. Sans doute il y’aura encore beaucoup de démissions chaque jour que Dieu fait. Toute chose à une fin et c’est la fin du cdp. que peuvent faire les chefs coutumiers face à une jeunesse réveillée ? Merci et à bientôt.

    • LeBoss donc tu veux dire que tous les catholiques sont contre la révision de l’article 37 ? Arrêtez de vous méprendre . En tout chose il’ya des pour et des contre.Alors il en est de même chez les catholiques et chez tout le monde.

    • Cher anonyme, moi je parle des autorités de l’église catholique du Burkina (a savoir les évêques) ; ces autorités se sont prononcées conte le sénat et la révision de l’article 37 ; bien sur qu’il y a des burkinabé de confession catholique qui sont pour le pouvoir a vie de Blaise et de son machin de Sénat.

    • Mon frère, et c’est ça la démocratie sous la quatrième république !!!! Pauvre Faso !!!!!

    • Au CDP, nous sommes sereins. Je vous rappelle que les NAABA ne peuvent pas oublier BC. Rappelez-vous de ce qu’il a fait pour eux apres le comportement inhumain de TS. Chaque année, vous annoncez la chute du CDP mais il a tjr remporte des victoires eclatantes. Dans un village du Koulpelogo, un responsable du MPP a invité les militants de notre parti a rejoindre le nouveau parti. Ce trompeur a laissé entendre que c’est le nouveau parti de BC. L’imam du village lui a repondu qu’il prefere cultiver directement le champ de BC qu’est le CDP au lieu de cultiver un champ que BC n’a pas defriché. Je vous signale que nos militants sont bien eduqués et formés. Attendons le referendum pour voir.

    • le cdp sait que les chefs coutumiers sont les garants de paix dans leur communauté respectifs .il faut bien prôné la paix sinon qui allons nous gouverné ?il ne faut pas se laissé influencé par ces semeurs de trouble mais cultivons plutôt la paix pour faire avancer le pays .le CDP n’est pas là pour détruire mais pour construire !

    • tien :il faut dire que le cdp est serin .s’il fait tous ces démarches , c’est dans le souci de prélever la paix sociale .il ne faut pas être aigri jusqu’à ce point .vous êtes tombé ci bas que vous n’arrivez pas à vous retrouvez .

    • Mais toi tu ne connais pas l’importance des chefs coutumiers chez le Mogho Naaba ! Par ordre d’importance, il y a : le Mouss Tansoba, le Ouidi Naaba, le Larlé Naaba, le Goungha Naaba, le Kamsaogho Naaba, le Baloum Naaba,... donc le Larlé est largement plus important que le Baloum !

    • Mon frère , détrompe toi, le Baloum Naba ne demandera jamais au Larlé Naba de ne plus inviter les chefs car nous sommes pas dans les affaires coutumières ou traditionnelles mais en politique.Chacun défend son intérèt. Et sache que ce qui lie ces chefs coutumiers dépassent les stigmatisations des politiciens.

    • TENKO, il ne faut pas travestir l’histoire, TS a fait quoi aux chefs traditionnels ? On a lutté contre les forces rétrogrades et l’obscurantisme sous la révolution et non les chefs traditionnels garant de nos traditions.

      Ce n’est pas en rendant serviles les chefs traditionnels qu’on leur rend service. Je connais des chefs traditionnels qui ont beaucoup apprécié l’œuvre de Thomas SANKARA. TENKO ne travestissiez pas l’histoire.

  • Mes chers naaba, n’oubliez également de préciser que depuis que Blaise est au pouvoir, il a tellement aider à resoudre les conflits ailleurs et nous assurer une paix interieure que le Burkina n’a pas évolué au niveau de son indice de développement. c’est une prouesse de Blaise

  • Je n’envie vraiment pas le « pauvre » Assimi Kouanda en ce moment à la solde de la famille Compaoré. Le citoyen lambda doit avoir une vie plus paisible et plus conviviale que le S.E. du CDP du moins pour ce qui reste du méga parti en ce moment. Mr Assimi Kouanda mieux vaut tard que jamais. Tu peux aussi jeter l’éponge. La famille Compaoré n’a pas d’amis. Elle ne reconnait que ses propres intérêts et n’hésite pas à brandir le bâton si ces intérêts se trouvent menacés. Salif Dialllo qui se croyait intouchable en sait quelque chose.
    Dieu seul sait la peine que vous vous êtes donné pour cette « fameuse » rencontre pour contrer la position du Larlé Naba et ses compères. Ces derniers n’ont pas eu besoin d’une mise en scène ou d’une quelque promesse. Sachez Mrs Assimi Kouanda, Alain Yoda et compagnie que le Peuple a tout compris. Il n’y aura aucune prescription judicaire pour la famille Compaoré et sa bande pour les crimes qu’ils ont commis. Gesticulez comme vous pouvez et vous voulez mais vous n’échapperez pas aux poursuites judiciaires relatives à vos nombreux crimes de tout genre.
    Pensez à ceux qui est arrivé au maréchal Mobutu de l’ex Zaïre à ses derniers moments. C’est ce qui vous arrive en ce moment.
    ÇA N’ARRIVE PAS QU’AUX AUTRES.

  • Vraiment ça va pas au cdp.

    • Pourquoi il est si compliquer pour le cdp de savoir que blaise n’a pas le droit de se presenter en 2015 ? Un tres simple exemple pour vous tous qui encouragent et flattent le president qu’il peut rester au pouvoir au tant qu’il le souhaite. Ok, blaise est comme un fonctionnaire de la fonction publique, donc si tout fonctionnaire de l’etat la loi lui donne le pouvoir de travailler a un temps donne de sa carriere qui pour ce dernier a une vie privee au sein de la societe civile, cela laisse voir qu’il a eu a accomplir des projets et il en a d’autre a accomplir dans le future. Partant de la, cette meme loi lui oblige de partir a la retraite meme si ce dernier se voit toujours capable d’excerser sa fonction au profit de la nation et continuer a realiser ses grand projets. Comme nulle n’est au dessus de la loi, mon cher president blaise doit respecter la loi de la republique et partir a la retraite comme nos parents qui ont contribuer a l’emergence du faso dans le cas contraire qu’il revise loi du travail en ce sens que quiconque retraite de la fonction publique et qui souhaite rejoindre leurs anciens poste qu’il soit libre de le faire. Si on se comprend dans ce sens, tout le peuple sera daccord pour la candidature de blaise en 2015.

    • Comme vous le dites.Et le CDP ne devrait pas prendre ses éloges des chefs coutumiers comme une onction à foncer tête basse.Car pour qui sait lire entre les lignes,s ils ont été admiratifs des actions de BC durant son règne,pour le futur,ils exhorte le parti au pouvoir à s entendre avec ses opposants,pas question de faire cavalier seul ;rien de nouveau donc par rapport à leur position au sortir de leur tête à tête avec BC l année dernière.

    • Ce que vous n’avez pas compris c’est que le CDP est un parti politique comme les autres et Blaise n’est pas le seul présidentiable dans le parti. Au moment que vous aller comprendre que Blaise ne va pas se représenter il sera trop tard pour vous et vos partir d’avoir des programmes de société. Tout ce que vous savez dire c’est non au Senat non à la modification de l’article 37. Vous pensez que la vie des burkinabé se limitent à ça ?

  • Après le divorce consommé d’avec un ministre du roi, faut il se remarier avec un autre ministre du roi ? Et si ce ministre divorce par la suite ?

  • HEUREUSEMENT QUE LE RIDICULE NE TUE PAS. POURQUOI NE VOUS ETES VOUS PAS RENDU DIRECTEMENT CHEZ LE MOGHO NABA ????????????????????? PARCE QUE VOUS N’ETES PLUS EN ODEUR DE SAINTETE AVEC LUI. DE TOUTE LES FACONS VOUS ALLEZ DEGAGER EN 2015.

  • Assimi Koanda a vraiment change hein !!! En 2001 on etait ensemble au Maroc dans la galere laa, il nous rassemblait a sa residence les jours des fetes musulmanes et on se faisait des benedictions reciproquement. Je me rappel il nous demandait de lui souhaiter qu il avance dans sa carriere. Si je savais que c est a cette carriere il pensait, je n allais meme pas lui souhaiter des voeux !!! Le mec s est lance a la cotedivoirenisation du Burkina !!!! Diviser le Burkina et mettre les uns contre les autres. Pauvre de lui. Ya pas un seul ancien etudiant du Maroc qui dit du bien de lui encore !!! Son Excellence Assimi Koanda fo faire attention !!! Fo faire attention !!! Quand ca va deborder, la population assoife de changement va venir te chercher chez toi !!! Blaise serait loin, il va t abandonner. Tu es historien non, ne laisse pas l histoire se repeter.

  • Le cdp n’est plus que l’ombre de lui même. Assami et tous ces chefs réunis feront mieux de jeter l’éponge pendant qu’il est temps ! Le MPP vous accueillera et absoudra vos manquements.

    • où tu met l’UPC de Tapsoba mon frère laisse tomber ces sornettes les vieux lézards ne feront pas long feu sans l’ombre de leur mettre. Il y a le vouloir et le pouvoir retiens bien ceci

  • Cette rencontre, disons le, sens plutôt la tentative de se rassurer et montrer au peuple qu’ils ont toujours le soutien des gardiens de la tradition. Astucieux de leur part. Encore plus astucieux, Assimie Kouanda :a salué la « bienveillante autorisation de sa Majesté le Mogho-Naaba Baongho » pour l’effectivité de la rencontre du jour. Comme quoi, ils ont l’accorde du Mogho-Naba qui marche avec eux donc que tout le monde suive. Ont vous voit venir, cette propagande n’aura de prise que sur les paresseux d’esprit.

  • Pauvre CDP . La honte , le ridicule. Le peuple a besoin d’être respecter et les chefs coutumiers ne vont jamais désavouer ce peuple là. Le respect de la constitution en l’état . Rien que cela . Nous ne demandons pas plus.

    • je suis un observateur des réactions des internautes à propos de la situation nationale. En toute franchise , je trouvepeu équitable certaines situations : quand il s’agit du Larlé qui a quitté le CDP c’est un chef coutumier patriote et heros , quand le chef de Tengrela rejoint le MPP on crie que c’est bien
      quand le CDP rencontre des chefs coutumiers c’est mauvais , ........... quand même , eux aussi ils ont le droit de faire comme les autres !
      sans rancune

    • Quelqu un a dit qu il faut mieux avoir à faire au bon dieu qu à ses saints. Le baloum sait bien ce que le lie aux autres ministres. Les chefs ont faim mais sauront faire le choix le moment venu comme à l’arrondissement 4. Pauvre CDP.

    • Bilbalgo a été avant ziniare considéré comme le fief de blaise. Normal que le chef qui a faim fasse des appels du pied. Une enveloppe ne fera pas de mal. On en entendra parler bientôt.

    • La peur a changé de camp. Un sourire forcé pour le CDP et une crispation pour le chef .

    • Le temps fixé va inexorablement vers son terme pour le CDP ,FEDABC ,et le régime entier.Trêve de faire semblant que vous êtes confiants dans la situation.Les coutumiers disent qu’ils sont solidaires de ceux œuvrent pour la paix , le développement .Entre nous qui sont ils ceux qui travaillent pour le trouble et l’instabilité ? Voyez le sourire jaune de certains caciques du CDP sur la photo ,ça traduit tout l’esprit de rancœur et de haine qui les anime .

    • dite moi ce que vous appelez intérêt général,c’est la lutte pour monopoliser le pouvoir au profit d’un individu que vous appelez intérêt général ? pitié, la honte !!!!!!!!

  • Je suis mossi mais je suis contre cette idée recue qui veut que ce soit les chefs mossi qui decident du devenir du pays.alors cdp et mpp arretez de semer la graine de la division au burkina.je vous vois venir. Apres c est pour dire "tout sauf un non mossi". Mais nous les intelectuels nous voterons un non mossi si nous l’estimons le plus apte a diriger ce pays. Le MPP a deja été aux affaires avec blaise et ils n’ont rien fait de bon.maintenant ils retournent leur veste parce qu’ils ont perdu la direction des affaires.que les chefs coutumiers restent en dehors de tout ca s’ils ne veulent pas perdre le respect que la population a pour eux.

  • Fulbert, ne te laisse pas tromper.Les chefs traditionnels sont venus sur injonction du Baloum Naaba qui est leur chef hiérarchique.Comme tu es Samo, tu ne comprends pas. Aucun cheffion ne peut boycotter une convocation du Baloum sans conséquences.C’est comme dans l’armée.Si par exemple, le Larlé Naaba était le subordonné du Baloum, tu allais le voir à la rencontre.Il aura la même mobilisation si par hasard, le ministre de la défense convoquaient tous mes militaires pour chanter les louanges du CDP et de Blaise.Tous les bidasses seront présents, ce qui ne signifie pas que tous les bidasses sont CDPistes.

  • Je voudrais ici dire un grand merci à Monsieur Assimi Kouanda. En effet lors de son discours, Assimi Kouanda a rappelé les valeurs que doit incarner un responsable coutumier : « la fidélité, la loyauté et, surtout, le respect de la parole donnée ». Eh oui Monsieur Kouanda, un digne chef coutumier incarne ces valeurs vis à vis de son peuple et non à l’endroit d’un individu. Grandement merci de vous en rendre compte. Nous comprenons votre position, dans vos discours, par moment, vous laissez entrevoir votre penchant pour le MPP, mais avez peur du retour du bâton de votre parti ; courage à vous. Faite comme les Ukrainiens désavouez l’individu pour être en phase avec le peuple !

    • Merci à fasonet pour le compte rendu, mais je dis aux chefs coutumiers de se départir de la politique sinon ça finira par les discréditer (c’est déjà fait pour certains). Je dirai surtout au chef de Balkui de faire attention parce que tout le monde sait quel rôle il joue actuellement avec la famille Compaoré dans la distribution des billets de banques pour corrompre les autres. Faisons attention, soyons effectivement sages parce que les carottes sont cuites, sachons donc nous ranger surtout du coté du peuple et non du président "c’est ce que les autres ont dit pour quitter le cdp"

  • Félicitation aux chefs coutumiers qui pensent qu’il faut être aux côtés de tous et rechercher la paix et le développement. Ils ne s’agit pour eux de se lancer dans la politique politicienne comme le larle qui a perdu tout sens de la mesure après ses 20 ans à narguer les autres chefs au motif que la politique lui donné les feuilles et lui a ouvert les portes de la gloire.
    J’ai été outré de voir comment on a voulu instrumentalisme les chefs contre le régime.
    Le pangsoba sait que partout ou se trouve un moaga il doit y être. Ce témoignage est éloquent avec le poé qui est inscrit à l’UPC.
    Félicitation majesté pour votre sens de la mesure. Disciplinez vos ministre en terme de communication qui ne devrait en aucun cas être porteur de haine et de devision de vos Sujets. Vous ne devez laisser en aucun cas vos ministres vous entraîner dans la guerre du tube digestif.
    Souvenez-vous du jour de votre intronisation, juché sur un cheval sans selle et habillé d’une tenue simple.
    Vous avez promis équité et justice. Ne laissez pas votre cour être un repaire d’ingratitude.

  • En regardant ce parterre de boubous je ne peux m’empêcher de penser aux pratiques qui a un certain moment avaient cours au mali lorsque corruption et cupidité ont fait le malheur de ce pays. Car derrière ces grands boubous je souhaiterai voir un esprit fort conforme aux serments faits aux ancêtres et qui sanctifient la justice , la protection des plus faibles et la culture du bon "vivre ensemble". Si c’est pour charcuter les espaces et les vendre aux plus offrants au détriment de la population autochtone je ne donne pas cher à la vie de certains lorsqu’en 2015 et en toute sagesse Blaise aura favorisé l’alternance pour que le Burkina retrouve son burkindi.

  • Ce n’est pas surprenant que les gardiens de la tradition ne soient pas au rendez-vous puisque chez les Mossés, il est toujours important d’accepter l’invitation et d’aller écouter l’autre. Ce qui a été fait par les Naaba, dc il sied de dire qu’ils ont bien écouté et attendons suite du feuilleton quand le M Larlé Naaba et le MPP commenceront leur conscientisation, que ferrons t-ils ?

    • Ah la c’est grave les courtisans ont eu le dessus sur le roi le balou naaba vient de faire son premier pas dans la politique le quartier vient de perdre la personne en qui il avait confiance .tout le monde a un prix alors ?quel a ete votre prix ?

  • Vivement que le CDP continue dans cette lancée et cette manière de diviser cette institution des chefs coutumiers contribuera à leur disparition.

  • Comment peut-on étaler au grand jour son manque de logique ? Vous avez insulté la chefferie dans son ensemble parce que les tenant par la bourse et le financement de leurs fêtes annuelles vous êtes les véritables chefs coutumiers.
    Mais ce qui est drôle et stupide dans vos propos pour berner et "baiser" la chefferie, vous dites qu’ils sont sages et ont un sens de la parole donnée.
    Curieux, curieux, curieux. Avez-vous bien dit "parole donnée" ? Appliquez-le tout simplement en tant homme politique, militaire, musulman .......

  • J’ai l’impression que certains internautes fondent leurs commentaires sur les analyses du journaliste et non sur ce que les chefs coutumiers ont réellement dit. Ceux-ci auraient en effet précisé savoir « faire la part de choses avec sagesse et tempérance » et être « solidaires de ceux qui se battent nuit et jour pour la paix, la stabilité et le développement socio-économique de notre chère patrie ».Est-ce que ce sont les pyromanes de la FDAPBC ou les vas-t-en guerre du CDP qui se battent nuit et jour pour la paix, la stabilité et le développement socio-économique de notre cher patrie ? Comme dit Anta,les chefs sont venus parce que convoqués et le Baloum a reçu parce que un homme poli. De toutes les façons, il faut savoir que ni le Baloum, ni le Larlé ne font les choses à leur guise, sans en avoir pris lanque avec "Panghin".

  • mes chers garants de la traditions.je suis decouragé par votre posture.vraiment je suis desolé.ne vous fait pas aveugler par des billet de banque dont nul n’ignore ces origines.mieux vaut tard que jamais.resaisissez vos dignites en la personne de ce vous representés pour ces vaillants groupes etheniques.

  • pourquoi les mobiliser dans la cour du baloum naba, le stade du 4 aout est là .les chefs coutumiers ne sont pas vos enfants, attention a vous. Ils ont lutter contre le colon.

  • Mais ou est le Koro Yamyélé dans tous ça ??? Il est le seul qui puisse nous éclairer sur le montant de l’enveloppe que le sieur assimi et cie ont passer sous la table.

    • par ECLAIRE
      Blaise bouffe ton naam, le MPP c’est des "Nagomsés" ils n’ont qu’à rejoindre Gambaga au Ghana et laissé le vrai chef gouverner. Vive le cdp et vive assimi kounada et vive blaise. On est tous avec toi.

    • - YERAL, je suis là. Seulement il y a un des webmasters de fasonet qui ne m’aime pas et tous mes posts sont régulièrement censurés sauf quelques-uns. On dirait que la BÉA du CSC les a ménacé à cause de moi, je n’en sais rien. Au fasonet, ils veulent entendre le chant mélodieux des rossignols et non le croassement lububre des corbeaux.

      Sur cette affaire où tu m’interpèlles, moi je remarque qu’il n’y a que des bonnets rouges qui y pointent vers le ciel, tous concentrés entrain d’écouter Dieu-Le-Père. Donc je tire ma conclusion que je garde dans mon ventre et que tu imagines certainement. Si je le dis ici, le webmaster qui ne m’aime pas va encore me censurer si par hasard c’est lui qui est aux commandes aujourd’hui. Foofo Yeral.

      NB : Moi je ne dis pas ’’Tanti BÉA’’ parce que nous sommes de la même classe d’âge. Nous avons milité ensemble dans le passé et on a fait ensemble les assises du bilan des 4 ans de Révolution au Burkina

      Par Kôrô Yamyélé

  • Le CDP SE LIVRE A LA CORRUPTION A VISAGE DÉCOUVERT POUR SOIGNER SON IMAGE.MAIS HÉLAS ! HÉLAS ! SON DÉCLIN SE PROFILE A L’HORIZON.........

  • Quelle Honte ! Rassemblez tous les chefs coutumiers d’Afrique, en 2015 Blaise doit partir et il partira comme SAMSK LE JAH l’a chanté !

  • quand assimi était directeur de cabinet du président c’étaient les chefs coutumiers qui demandaient et obtenaient pas des audiences aujourd’hui ce sont eux qui sollicitent des audiences auprès des chefs coutumiers. Pour dire que tout change, tout évolue.

  • Qu’est ce que cette coallition de "bonnêts rouges" et non de Chefs (j’ai un ami samo qui n’est pas Chef mais porte un bonnet rouge) dit des veiléïtés affichées de modifier l’art 37 de notre constitution et de mettre en place un SENAT au BF ? C’est à cette question qu’ils doivent répondre pour qu’on sache s’ils sont en phase avec leurs "sujets" s’ils en ont encore. Et puisqu’ils parlent de respect de la parole donnée, pourquoi ne diraient-ils pas au président de respecter la constitution comme il s’y est engagé pour préserver la paix au Faso ? C’est compliqué ça ?

  • Pauvre Assami Kouanda, il a des cernes au niveau des yeux qui témoignent des nuits blanches consacrées à la recherche de stratégies pour reprendre la main. L’image de son mentor moukila ne passe pas dans la l’opinion publique. Plus il s’affiche publiquement, plus il rebute parce-qu’il symbolise, la violence, l’impunité et la corruption à l’état homme au Burkina Faso. L’échec du CDP dans l’arrondissement 4 en est la parfaite illustration. Assami, dit la vérité à tes employeurs et ensembles saisissez la médiation de JBO pour négocier une sortie honorable de Blaise après 2015. Rien ne l’interdit de se représenter en 2020 pour un nouveau mandat.

  • tous mes respect majesté le Baloum Naba si vous aimez Blaise Compaoré comme moi dit lui de ne pas toucher à l’article 37 si non tous les biens dont vous parlez de lui n’aura plus de sens.pardon dit lui.......................................

  • tous mes respect majesté le Baloum Naba si vous aimez Blaise Compaoré comme moi dit lui de ne pas toucher à l’article 37 si non tous les biens dont vous parlez de lui n’aura plus de sens.pardon dit lui.......................................

  • depuis plus de 30 ans le CDP a exploité les chefs coutumiers (comme les grands électeurs confère le rapport de crisis group) à leurs besognes pour se maintenir au pouvoir.Maintient au pouvoir qui n’a fait que appauvrir et déshonnorer le peuple burkinabé dans la sous région et à l’international.le CDP vous exploite et sait que sans les chefs coutumiers, il perd tout son électorat (pour dire qu’il n’a pas d’électorat) puisque c’est les coutumiers qui mobilisent pour eux.Aujourd’hui que le Larlé Naba a quitté le navire c’est la panique totale dans un contexte d’émergence du MPP (People Mouvement for le Progres) qui mobilise à tout arrêt.A ces chefs coutumiers présents à cette rencontre faites très attention au mot d’ordre à donner à vos populations respectives sur les questions de sénat et l’article 37 que personne ne veut ; seul le CDP pour un pouvoir à vie de leur mentor.Ne vendez pas le pays, le peuple comme l’a fait la presse malienne avec les 120 millions du Blaiso car l’histoire du burkina vous en tiendra rigueur.sachez que personne n’est irremplaçable sauf le Burkina Faso ! Que les ancêtres vous guident sur le droit chemin au bénéfice du peuple Burkinabé !

  • Quel sens peut on donner à cette sympathie des partis politiques à l’égard de la chefferie traditionnelle ? Ca laisse croire que nos vaillants gardien de la tradition sont devenus des marionnettes de vrais ballons de ping pong. spectacle tres desolant.

  • Moi je suis inquiet pour mon pays. Jusqu’à une date récente je croyais que j’etais dans une république mais la je suis totalement déçu de me rendre compte que j’ai toujours vécu dans un royaume Mossi. La manière de faire la politique dans ce pays va nous conduire a une radicalisation des positions basée sur des frustrations ethnique. C’est quoi ce cinéma qu’on nous sert avec les chefs mossis depuis un moment. Dans ces conditions nous devons revoir les limites territoriales du pays et exclure de ce pays royaume tout les non mossis. Je suis choqué par cette démarche non républicaine qui est une haute trahison d’État. On est sur la voix de la balkanisation du pays si on arrête pas avec cette démarche ridicule d’avoir l’onction des soit disants chefs mossi pour toute décision politique. Je ne suis pas mossi et je souhaite que cela soit dénoncé pour éviter de semer les termes de ka division. Le Burkina n’est pas un royaume mais une Republique

  • Pour votre gouverne, chaque "petit chef" a empoché ce jour là, la somme de 25 000 F CFA (38,11€)pour sa présence à cette rencontre. Les grands "bonnets" je n’en connais pas du montant empoché par chacun d’eux. Faisons le calcul. S’il y a eu sur les 500 chefs, seulement 450 "petits chefs", nous nous retrouverons avec la bagetelle de 11 250 000 F CFA (17 150,51€) de distribués. sans oublier ce qu’ont reçu les gros bonnets. Un petit chef me confiait ce matin" dans notre rangée, la consigne était de prendre les enveloppes car c’est bel et bien notre argent, c’est-à-dire largent du peuple. Nous avons compris que le CDP a tout perdu et les dirigeants veulent à présent tout dilapider avant de s’en aller".
    Alors, la fessée reçu à lArrondissement 4 serait-elle à l’origine de cette démonstration de mobilisation des bonnets rouge ? si tel était le cas, rappellons nous que dans ce même Arrondissement durant cette campagne électorale, une partie pour ne pas tous ces bonnets rouge avaient dit lors d’un meeting "qu’il ne fallait pas que la population leur mette la honte en ne votant pas CDP". Pourtant c’est ce qui c’est passé. Alors, chers chefs, garant, garant de nos traditions, vous avez "mangé" la honte dans l’Arrondissement 4. Que dites-vous après avoir bu jusq’à la lie cette honte ? Etes -vous toujours confiant de porter ce bonnet rouge devant vos sujets ? Seriez-vous capables de rendre un jugement encore dans la déventure de vos "palais" en présence de vos sujets ? J’ai honte tout simplement pour vous. J’ai honte de voir mon chef ramper de la sorte, lui que j’ai porté sur mes épaules le jour de son intronisation pour faire trois fois le tour du fétiche. J’ai tout simplement honte. Revenez rapidement à la raison. Laissez tomber votre boulemie de l’argent. Vos sujets ne se reconnaissent plus en vous. Vous êtes comme du sel sans saveur. Enlevez vos bonnets, attrapez vos têtes puis poussez de grands cris de damnation. Vous êtes perdu pour de bon. Et vos fils, ces princes héritiers s’ils emboitent vos, sont aussi sur la pente de la damnation. Salutations

  • Les chefs coutumiers ont sous leur administration des sujets de sensibilités politiques diverses.N’essayez pas de les utiliser comme relais mobilisateurs. Respectez leur mission.

  • De toute façon ces chefs coutumiers ne sont pas la caution de toute la nation burkinabé. Divisons toute les forces morales du pays pour assouvir a leur fin, telle est la devise du CDP. Je me demande s’il n’est pas temps que cette chefferie se regarde dans la glace ? et se faire réellement une vraie introspection, et se dire est ce vos vrais valeurs, en déambulant derrière les politiques selon leur gré.... J’ai HONTE.........Agissez en votre nom personnel et non celui de vos sujets, personne ne vous a mandatés a faire cela.

  • Chers amis, à la télé j’ai suivi le reportage avec beaucoup d’attention non pas parce que c’est un événement pour moi mais pour mieux décrypter l’expression des visages car on peut toujours mentir dans la parole mais le regard et l’expression du corps ne mentent jamais. Voici ce que j’ai pu observer :
    1) le SEN du CDP ne semblait pas convaincu de ce qu’il disait car non seulement l’homme balbutiait mais il avait le visage pale et le regard avide ;
    2) le porte parole des chefs coutumiers a lu un discours (mal lu) car ne provenant pas d’eux. Un vrai chef ne lie pas de discours, il parle avec clarté, précision et concision à son auditoire ;
    2) Nombreux sont les chefs coutumiers qui étaient distraits et semblaient indifférents à la mise en scène ;
    4) Au présidium, François Compaoré, Fatoumata Diendéré, Alain Yoda... forçaient le sourire comme s’ils se disaient secrètement "attention ça va passer à la télé !".
    Ce sont là quelques signes qui montrent que c’est la débandade et l’incertitude. Tous ces gens là doivent rester dans leur logique de toujours : diviser pour régner. Mais ce qu’ils ont oublié, c’est que leur environnement a changé et eux ne se sont pas adaptés à ce changement. Du même coup ils sont surpris par ce qui leur arrive. Eh bien ! Messieurs et Mesdames ce qui vous arrive n’est rien d’autre que l’USURE DU POUVOIR et les signes ont commencé. Il y a eu de nombreux exemples dans l’Histoire de l’humanité et vous n’y pouvez rien. C’est la loi de la nature et du Tout-Puissant. Vous n’êtes donc pas les premiers et vous ne serrez pas les derniers.
    Mais, on a toujours une chance dans la vie, si petite soit-elle. Et pour la saisir, il faut être croyant, lucide et sage.

    • un frère ! je partage totalement la lucidité de ton point de vue ! En fait, Fatou Diallo avait honte quand Assami lisait le discours et le sourire de yoda pour ainsi dire ne venait plus du rire. C’était larmoyant.Quant au Balkuy naba, il fuyait la caméras. Dans le fond, mon bien aimé frère assimi a manqué totalement de sérénité à la différence des partisans du front populaire ivoirien dans le temps.Eux, même sentant leur règne fini, affichaient une certaine sérénité à la face du monde.Comme c’est mon frère, je le conseille doré -avant de ne plus prendre la parole et de la laisser au chargé de communication du parti.depuis hier, diallo se moque de moi. Plus sérieusement,ils sont nombreux ceux qui reconnaissent les valeurs, les qualités et les actions de Blaise Compoaoré.C’est pour cela, qu’on doit l’aider à sortir la tête haute. Attention à ceux qui ont porté le bonnet et ne sont pas chefs, fétiches s’amusent pas...

  • Pour corrompre cette cohorte de chefs et chefignons, ils se servent dans notre TRÉSORS PUBLIQUE.
    NOS MAIGRES SOUS NE DOIVENT PLUS SERVIR A NOURRIR CES PARESSEUX DE MOSSI.
    Il faut arrêter çà Blaise, c’est un crime contre l’humanité !

  • A quand les rencontres avec les chefs coutumiers des autres communautés ? je veux parler des bobos,peuls,bissa,gourmatché,samos,gourounsi,senoufo,dagara,lobi,goin,
    dafing j’en passe

  • Le burkina faso est devenu autre chose aller rendre visite chez quelqu’un aussi devint un mal.sérieusement dit je comprend plus mes frères burkinabés meme s’il est du CDP c’est son plein droit d’aller voire le NAABA car c’est une personnalité burkinabé.ne confondez pas la politique et les règlements de compte

    • Quoi de plus normal de recevoir ceux qui souhaitent vous voir ! Même les administrations ou des personnes individuelles souhaitant voir le Mogho Naaba sont reçues au Palais. Donc, l’acceptation de vous entendre labas n’est pas du tout une victoire en soi. C’est juste une grandeur d’esprit pour se mettre au dessus de la mêlée. Mais en politicien, vous voyez partout des signes de victoire sur vos adversaires....erreur si vous donner plus de sens à cette rencontre que ce que l’hôte lui a donné !
      Je ne suis d’aucun des camps (MPP ou CDP) mais je pense que les chefs essaient au mieux de garder une position d’équilibre ! Ils l’ont dit d’ailleurs en renvoyant les deux camps à travailler pour la paix. Cela veut dire que celui qui va pas respecter cette tracée perdra leur soutien..... Donc, Assimi, c’est pas arrivée !

    • comme tu dis il n’y a aucun mal à aller rendre visite. Là où y a problème, ils y sont allés non dans l’exercice normal de leur vie privée mais en tant que politiciens pour parler politique. souffrez donc que les gens réagisse.
      quand toi tu vas rendre visite à ton oncle, tu médiatises ?

  • CES CHEFS SONT VRAIEMA DES VRAI SAGES, NUL N VIENDRA SEMÉ LA ZIZANIE DANS NOTRE BO PAYS . ce pays nous devons tout faire pour préserver la paix

    • je suis decu de savoir que cette audience aux allures de meeting politique (discours, propagande, confusion entre chef coutumier et militant du cdp) se soit tenue au palais de Baloum Naaba.

      Dans la tradition moaga (sous reserve de confirmation de la part de nos internautes), on dit de Baloum Naba le premier ministre du Mogho. Voici comment les choses se sont déroulés :

      lorsque le secretariat excutif(Assimi, Francois et cie) du cdp arrive au palais du baloum naaba, une forte délégation du bureau politique du cdp ainsi que des chefs coutumiers sont déja en place.

      le dispositif : un présiduim pour le sécretariat exécutif du cdp et en face l’assistance dans laquelle on pouvait distinguer facilement le baloum naaba et sa suite. Mais tous les chefs du kadiogo ne sont pas présents à cette rencontre. Le larlé Naaba, le poa naaba, le gounghin naaba.

      déja à ce niveau, j’ai compris qu’il ne s’agissait pas d’une audience mais d’une rencontre publique avec allocutions et traduction en langue mooré.

      D’abord, c’est le balkuy naaba qui souhaitent la bienvenue au SEN du CDp et ensuite, Assimi Kouanda lit un discours long (en francais) dans lequel,il fait une halte sur les démissions dans un style accusateur faisant du RSS des traites. il finit par demander l’accompagnement des chefs coutumiers en faveur du président Compaoré. Enfin, c’est le balkuy naaba qui prend la parole au nom des chefs coutumiers pour lire un dicours (en francais) écrit dans un style militant désagréagle. Désagréable parce qu’il était impossible de faire la différence militant cdp et chef coutumiers dans le discours.

      Je me demandais si les chefs coutumiers se reconnaissait dans ce discours en leur nom. Un d’entre eux me confie à la fin qu’il était mal alaise car cette audience telle que deroulée devrait plutot se tenir au siège du cdp avec les chefs coutumiers militants du cdp et non dans le palais du Baloum naaba.

      Bref ! les allocutions terminées et traduites en mooré par Ambroise Tapsoba ; fini donc ce meeting, pardonnez, à cette audience. un cocktail a été servi au S.E.N

      Vous comprenez ma déception car en ses temps troubles, la chefferie coutumière qui devrait être notre dernier rempart, parce qu’au dessus de la melée, se laisse emporter voire manipuler jusqu’à l’interieur du second palais (chez le baloum).

    • Le CDP est comme son maître. Des vicieux de la pire espèces. Quand on écoute Assimi Kouanda il fait une critique voilée du Larlé Naba insinue que le Mogho Naba est avec le CDP. On a compris. Entre une désobéissance du Larlé aux ordres du Mogho Naba et un soutien de ce dernier au CDP que croire ????. Pour ma part, les chefs traditionnels ont abandonné le CDP depuis leur visite à Blaise lors de l’affaire du SENAT. Si le Mogho a autorité la visite c’est par courtoisie en espérant que le CDP reviendra à la raison en abandonnant le funeste projet de la modification de l’article 37. Le chef dit-on, est une poubelle. Il accepte tous les rebus de la société. Qui se souvient des mots du Mogho quand il présentait ses vœux pour l’année 2014 pour ses sujets et le Burkina ? Le CDP l’a oublié mais il gagnerait à s’en souvenir. En guise de conclusion disons que cette visite médiatique ne sert ni le CDP ni la chefferie coutumière. Elle offre aux yeux de nous autres citoyens lambda, l’image d’une chefferie tourmentée à l’image de la société elle-même. Si le CDP se souciait du bien être des Burkinabè, il se serait passé de choses pareilles. Mais que voulez-vous, c’est la division du peuple qui permet à Blaise de vivre. Mais le citoyen Lambda se dira que si les chefs sont divisés, alors chacun choisi désormais comme il veut. Le Mogho ne peut donner des ordres contraires. Le Larlé reste sa voix, c’est pourquoi le CDP a jeté sur dévolu qui tout allait pour le mieux entre la chefferie coutumière et le beau Blaise.

    • On dirait que toi tu viens d’une randonné avec la tourmente. Ton analyse est tellement parti pris que la simple vue du cdp avec les chefs traditionnels et c’est la panique . Tu croyais quoi ? Que ton larlé était le Moro ou quoi ? J’ai peur de la pesée unique, siège de la haine.
      MPP continue ton travail mais sache que le CDP ne peut mourir parce que tu né.
      Grouille comme tu peux et soit garçon va au référendum. Celui qui dit Blaise n’est rien n’a pas peur de Dieu (de Zampou).

    • Pourquoi tant de Haine envers le CDP ? Je repond : vous avez peur,ou vous etes jaloux .car pour vous après le depart des assoiffës du pouvoir le CDP devait disparaitre. C est mal connaitre la puissance de frappe de ce mega parti.

  • M. le journaliste, sachez que ce n’est pas le CDP qui a mobilisé les chefs coutumiers.Le CDP a demandé à les rencontrer et le Baloum Naaba les a convoqués pour qu’ils viennent écouter ce que la délégation du CDP dira.Apprenez que notre sagesse nous conseille de répondre à l’appel avant de refuser ce qu’on te dira de faire. Ne jeter pas de la poudre aux yeux des populations même si c’est votre rôle de masturber l’esprit des CDpists.

  • « Le CDP apprécie la hauteur de vue et la pertinence de vos analyses ». C’EST ARCHI FAUX. Les chefs Supremes de tout le BF ont dit a Blaise de ne pas mettre le sénat en place. Est ce que le propriétaire du CDP (BC) a apprécié ? Au contraire, il les a humilié en les faisant recevoir a la présidence par LAT. Le Blaiso ne voulait pas entendre ça. Le CDP n’a meme plus d’iniative. Parce que Roch et le larlé on rencontré des chefs coutuniers, vous aussi vous vous lever pour copier. Mais les gens ont compris. On va bouffer, mais on est pas avec vous.

    • Que les temps ont changé,avant un chef mourrait pour une question d’honneur, parce qu’on faisait la force à ses sujets, rendait justice et plaçait toujours l’intérêt général au dessus du particulier. Aujourd’hui beaucoup ont transformé leur bonnet en sébile

  • Nous abusons trop souvent de l’ignorance et de l’indigence
    des chefs coutumiers.Parce qu’ils sont impliqués dans un système social
    qu’ils ne maîtrisent pas, un système dans lequel ils ignorent leurs droits et devoirs, nous leur faisons faire n’importe quoi.
    Parce qu’ils sont démunis et prêt à suivre ceux qui tendent la main, nous leur faisons faire ce que nous voulons.
    Cette situation est d’autant écœurante qu’elle est favorisée ou entretenue par des chefs traditionnels instruits.

  • C’est du moins, ce qu’a révélé Assimi Kouanda pour, dit-il, « leur (les chefs coutumiers, ndlr) exprimer toute notre gratitude pour les soutiens qu’ils ont toujours apportés au président du Faso et au CDP » ....« Le CDP a toujours salué votre sens élevé de l’écoute, de la mesure, du discernement, ainsi que votre engagement en faveur de l’intérêt général. Vous avez toujours agi selon la parole donnée et conformément aux valeurs sacrées que vous incarnez dignement et avec légitimité »
    Chers amis forummistes voilà qui est très claire, ainsi donc la chefferie coutumière à toujours soutenu Blaise et le CDP avec tout le mal que ce regime à fait aux fils et filles de ce Pays ?
    Ces deux déclarations ci dessus citées de Assimi Kouanda laissent croire vraisemblablement qu’il y a un pacte entre ces bonnets rouges et ce régime moribond en place qui fait des pieds et des mains pour exister après 2015 et ils sont venus le leur rappeler à travers l’expression " Vous avez toujours agi selon la parole donnée".
    Apparemment, les chefs coutumiers aussi ne semblent pas trop à l’aise dans la situation car ils se sont compromis vis à vis du régime et voyant maintenant que la vérité est clairement du coté du peuple ils veulent se dédire mais comment faire.
    Ils veulent toujours jouer les équilibristes au moment ou la balance à déjà fortement penché du coté de l’opposition.
    Sinon qu’est ce qui les empêche de dire clairement la vérité à ces gens là à savoir que c’est leur entêtement à vouloir s’éterniser au pouvoir qui va mettre en péril la paix,la stabilité et la cohésion sociale qu’ils sont venus trouver et qu’ils ont le devoir de préserver et non pas qu’ils ont créé comme ils veulent le faire croire aux esprits endormis.
    Si ces chefs ne font pas attention, ce régime les perdra en les opposant au peuple après sa chute, le processus de l’alternance enclenchée étant irréversible.

    • Mon pot ya na marre. Bonne lecture de la situation. Le CDP ve donner l’impression de toujours etre au TOP. Mème dans leur moment de gloire ,il ne mobilisait autant de chefs coutumiers.Quand le MPP mobilise ce n’est pas avec de gros moyens. Vive le MPP

  • il est tout à fait normal que le cdp rencontre qui il veut, puis qu’il n’est interdit par aucune loi qu’un parti politique ne puisse avoir des coutumiers dans ses rangs !et à ma connaissance le cdp n’est pas le seul à en avoir ! dans certains pays il est interdit aux coutumiers de se mélanger aux politiciens mais pas au burkina que je sache !

  • Tout est question d’interprétations ! Des chefs coutumiers font allégeance à Blaise COMPAORE et dans la Une d’un journal de la place on peut lire : "on ne peut pas continuer à changer les règles du jeu à mi chemin". Des propos attribués au porte-parole des chefs en présence. Sans prendre en compte le contexte de la discussion, est-ce qu’on fait allégeance avec un tel rappel à l’ordre ?
    Peut-être ils se sont dits loyaux mais à mon sens il y a un pas entre allégeance et loyauté, que cette déclaration montre que les chefs coutumiers n’ont pas franchi.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés