Construction et équipement d’un autre CHU à Bobo : Appel aux bureaux d’étude pour la réalisation de l’étude de faisabilité

jeudi 27 février 2014 à 07h37min

La Direction des marchés publics du ministère de la Santé attend jusqu’au 5 avril 2014, les dossiers de candidature des bureaux d’étude intéressés par la réalisation de l’étude de faisabilité d’un Centre hospitalier universitaire à Bobo-Dioulasso. Il sera attendu du bureau retenu, qu’il mette à la disposition du Gouvernement dans un délai de 15 mois, un document technique permettant de prendre les décisions les mieux adaptées pour la construction et l’équipement du nouveau CHU de Bobo-Dioulasso.

Construction et équipement d’un autre CHU à Bobo : Appel aux bureaux d’étude pour la réalisation de l’étude de faisabilité

Peuvent soumettre dossier, les bureaux ayant une expérience avérée dans les études de faisabilité et d’impact environnemental, d’infrastructures sanitaires en général, et des hôpitaux en particulier. Ils doivent surtout disposer d’une équipe pluridisciplinaire compétente dans les domaines suivants : génie civil, architecture, économie de la santé, socio-anthropologie, environnement, santé publique, ingénierie biomédicale et clinique, droit, spécialistes des corps d’état secondaires, sécurité incendie...

Pour plus d’informations, consulter le fichier ci-dessous joint.

manif-ETUDE FAISABILITE_ CHU BOBO

Messages

  • SANKARA a posé la première pierre de cet hôpital à Colma en août 1987. Il devait être financé par la Chine de Pékin. Cette infrastructure vient 16 ans après. Relation avec élection 2015 ?

    • tu veux dire 26 ans après. éhhh ouiiii...si sankara était toujours au pouvoir,ce nouveau ex hôpital était déjà construit et il aurait déjà songé à construire un autre plus géant. comme quoi nous avons perdu un visionnaire,un patriote intègre qui se souciait du bien être de son peuple. il fut assassiné lâchement par des suceurs de sang qui ont passé leur temps à nous spolier et maintenant qu’ils sont à leur terminus en novembre 2015,pour nous divertir dans leur quête de "lenga",ils n’ont pas honte de nous ressortir de vieux projets datant de plus de 26 ans. à leur place,je me serai caché le visage avec mes mains et un mouchoir tchuurrrr

    • Dis Titus, c’est à quel niveau de Colma ? Merci.

    • Colma,toi aussi !!!tu ne vois pas que Tituis raconte des salades ?Il n’y’a jamais eu de pose de 1ère pierre pour un si grand CHU depuis 1986.
      Félicitation au gouvernement pour ces projets !!!!

    • En empruntant la route du Mali, après les rails et juste un peu avant l’ancien cimétière. C’est le site de cet hôpital qui a été parcelisé et attribuer aux habitants de yéguéré Koura et le marché de batail. En clair toute la partie Gauche du goudron qui partait jusqu’au Collège évangelique II etait destiné à la construction d’un grand hopital pour Bobo. Je ne sais pas pourquoi le projet n’a pas abouti mais c’aurait été une bonne chose.

    • Jamanatigui : merci beaucoup pour l’information si importante. C’est une précision qui vaut son pesant d’or. Cela me fait penser à toutes ces populations mobilisées dans l’enthousiasme pour le chemin de fer Ouaga-Tambao. On y a vu les Pionniers, ces enfants fiers d’arborer leurs foulards, des jeunes et personnes âgées se battre pour mettre la main à la pâte, jusqu’à emmener les rails à Kaya. Et que se passa-t-il après ? Tout fut vendu à capitaliste français. Comme furent vendus le sang et l’honneur de nos parents morts pour les uns, et mutilés pour les autres, forcés et obligés pour tous, de construire les rails de la Côte d’Ivoire jusqu’au Burkina. Le même capitaliste français a tout acheté. Jusqu’à notre âme.

    • Et pourtant il ne raconte pas de la salade et il a belle et bien raison. Il y’a pause de premier pierre du CHU de Bobo Dioulasso sur la route du Mali actuel yéguéré koura et non à colma. Je crois que c’est en 2001 que le sité a finalement été parcelisé et distribuer

  • Bravo pour la volonté de construire de nouvelles infrastructures de santé plus adaptées aux exigences techniques et technologique moderne au lieu de continuer de rafistoler à coup de milliards de vieux bâtiments coloniaux qui ne répondent plus au normes techniques en vigueur.
    S’agissant des documents en pièce jointe, je conseillerai de les publier en format PDF accessible a la plupart des terminaux (PC, Tablettes, Smartphone ...etc) plus agréable à lire, au lieu d’utiliser le format propriétaire Ms-Word (Ms-word permet de mettre les documents en Format PDF).

  • nous leur serons tres reconnaissant pour ces multiples projets,mai kil sache kon n leur accordera aucun lenga.deposez nos sous et allez vs en pdt kil est temps

  • Juste un constat :
    Je ne sais pas si dans ce pays il faut forcément avoir un fils au gouvernement afin de bénéficier des investissement de l’état dans sa région. Sinon comment comprendre qu’une grande ville comme FADA ne soit pas doté jusque là d’un hôpital digne de ce nom. Aujourd’hui être malade à FADA est source d’inquiétude sur tous les plan. Où aller se soigner c’est là la grande question que les gens se posent dans cette ville.

  • En tant que Spécialiste de la Gestion des Risques de Catastrophes (GRC), je voudrais demander aux autorites et aux cabinets qui vont participer a la conception et a la construction des ces nouveaux CHU de tenir compte du principe de mettre "les hopitaux a l’abris des catastrophes" pour eviter aux malades et aux populations ce qui s’est passe le 1er septembre 2009 et qui a failli se reediter le 30 septembre 2013... Les concepteurs et les decideurs doivent prendre conscience de leur responsabilite et a entreprendre les actions utiles afin de s’assurer que les hopitaux 1)ne s’effondreront pas en cas de catastrophes en tuant ou blessant les patients et le personnel ;2)pourront, en cas de catastrophes, continuer a fonctionnner et a fournir les services de base au moment ou ils sont le plus requis ; 3) sont bien prepares, avec la mise en place de plans d’urgence, et un personnel forme pour assurer l’operationnalite de tout le reseau en tout temps et en toute circonstance.
    Il faut donc, entre autres, eviter :
    - la mauvaise localisation des hopitaux,
    - le respect des normes en matiere de construcition securisee et a l’epreuve des catastrophes,
    - le manque de preparation aux urgences (d’evaluations de la vulnerabilite, elaboration de plans de preparation ou de continuite, de plans d’evacuation,formation du personnel et Organisation d’exercices de simulation, etc.).
    Il faudra egalement penser a la fonctionalite et a l’accessibilite pour les personnes handicapees et/ou agees dont les droits sont souvent occultes, meme dans les centres de sante....
    Enfin, il faudra songer a accroitre les capacites des morgues des hopitaux. Cela peut paraitre superflu en temps normal, mais revet une grande importance en temps de crise ou de catastrophes.

  • JE PENSE ET A MON HUMBLE AVIS , IL FAUT PLUTÔT RECHERCHER A LE CONSTRUIT A NIVEAU QUE DE LE CONSTRUIT COMME LES CMA DU 22 ET 15 DE BOBO. POUR UNE FOIS FAISONS UN TRAVAILLE POUR LE FUTUR . KALLAH BENI MON PAYS ET LE PROTÉGÉ

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés