Retrait de la ligne d’interconnexion le Samedi 22/02/2014 de 6H à 17H

communiqué de presse • samedi 22 février 2014 à 00h37min

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Retrait de la ligne d’interconnexion le Samedi 22/02/2014 de 6H à 17H

La SONABEL porte à la connaissance de son aimable clientèle qu’à la demande du secteur Electrique Ivoirien qui entreprend des travaux de maintenance sur les portions de ligne Kossou-Bouaké-Ferké, l‘interconnexion Bobo-Ouaga sera indisponible le samedi 22/02/2014 de 6H à 17H. Ce retrait temporaire de la ligne haute tension privera momentanément le Réseau National Interconnecté (RNI) d’une de ses principales sources d’alimentation en énergie. Par conséquent, la fourniture d’électricité pourrait connaître quelques perturbations dans la période.

La Sonabel sollicite par avance l’indulgence et la compréhension des clients quant aux éventuels désagréments qui pourraient en résulter.

Le Département Communication, Archives et Documentation

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 22 février 2014 à 01:03, par July
    En réponse à : Retrait de la ligne d’interconnexion le Samedi 22/02/2014 de 6H à 17H

    Qui dort sur la natte d’autrui, dors à terre

    Répondre à ce message

    • Le 22 février 2014 à 05:58, par lamisère
      En réponse à : Retrait de la ligne d’interconnexion le Samedi 22/02/2014 de 6H à 17H

      on vous comprend pour ça mais arrêter de nous voler car on a remarqué que chaque fois qu’il y a ce genre de coupures les factures au lieu de diminuer augmentent et une minute de retard voici la pénalité que vous vous partager en narguant le peuple

      Répondre à ce message

      • Le 22 février 2014 à 12:23, par Le sage
        En réponse à : Retrait de la ligne d’interconnexion le Samedi 22/02/2014 de 6H à 17H

        Je suis parfaitement d’accord, la SONABEL ou du moins, les responsables de la SONABEL pensent qu’ils peuvent continuer à narguer et à escroquer le peuple inpunément, chaque chose a sa fin, ils paieront tous un jour. Taxes de recouvrement élevés qui oscillent entre 2000 et 5000 FCFA, taxe de développement de l’énergie qui ne sert personne d’autres que les initiateurs et autres taxes de soutien au développement des activités audio visuelles de l’Etat. Personne ne sait combien de francs sont escroqués chaque années pour ces salles besognes ? Soyez sérieux, le peuple vous observe bande d’escrocs

        Répondre à ce message

        • Le 23 février 2014 à 10:33, par Bakaridjan
          En réponse à : Retrait de la ligne d’interconnexion le Samedi 22/02/2014 de 6H à 17H

          La taxe de recouvrement est elevée mais elle n’est pas contagieuse comme le paludisme qu’on peut contracter contre son gré et malgré toutes les précautions prises. Ce qui est intéressant pour cette taxe c’est qu’on peut l’eviter et que la SONABEL ne peut nullement vous l’imposer sans tomber sous le coup de la loi. N’attendons pas que la SONABEL se soumette à nos caprices mais qu’elle prennent en compte nos critiques objectives. Qu’elle me permet par exemple de regler ma facture à partir de n’importe quelle partie du territoire comme c’est le cas avec l’ONEA. Mes factures d’eau je les règles au gré de mes mouvements : tantôt à Dori, parfois à Gaoua et souvent à Bobo....c’est comme ça que j’arrive à contourner la taxe de recouvrement.

          Répondre à ce message

        • Le 23 février 2014 à 10:52, par Bakaridjan
          En réponse à : Retrait de la ligne d’interconnexion le Samedi 22/02/2014 de 6H à 17H

          La taxe de recouvrement est elevée mais elle n’est pas contagieuse comme le paludisme qu’on peut contracter contre son gré et malgré toutes les précautions prises. Ce qui est intéressant pour cette taxe c’est qu’on peut l’eviter et que la SONABEL ne peut nullement vous l’imposer sans tomber sous le coup de la loi. N’attendons pas que la SONABEL se soumette à nos caprices mais qu’elle prennent en compte nos critiques objectives. Qu’elle me permet par exemple de regler ma facture à partir de n’importe quelle partie du territoire comme c’est le cas avec l’ONEA. Mes factures d’eau je les règles au gré de mes mouvements : tantôt à Dori, parfois à Gaoua et souvent à Bobo....c’est comme ça que j’arrive à contourner la taxe de recouvrement.

          Répondre à ce message

    • Le 22 février 2014 à 06:14, par AMRAW
      En réponse à : Retrait de la ligne d’interconnexion le Samedi 22/02/2014 de 6H à 17H

      Vous etes trop extremistes, peut-on vivre sans les autres, tu vis meme au depens de quelqu’un actuellement, calmez vos esprit faites d’acertbites !

      Répondre à ce message

    • Le 22 février 2014 à 09:07, par Élève de maternelle.
      En réponse à : Retrait de la ligne d’interconnexion le Samedi 22/02/2014 de 6H à 17H

      L’électricité est une marchandise qui se vend et s’achète entre pays comme n’importe quel bien de consommation . Aucun pays au monde n’est autosuffisant à 100% pour ses besoins. Ce que l’on ne peut pas produire ou produire avec efficience du fait de la nature ou d’insuffisance technique ou technologique, on l’achète chez ceux qui peuvent le faire à moindre coût . Chaque pays à besoin d’acheter quelque chose chez les autres et de vendre quelque chose au autres. C’est la loi. Les USA achètent du courant Canadien, les Sud Africain achètent du courant Mozamcain, l’Allemagne, la GB, l’Italie , la belgique, la suisse achètent tous du courant Français....etc. Alors ne vous offusquez pas si le Burkina achete du courant Ivoirien et bientôt Ghanéen en ce moment.

      Répondre à ce message

    • Le 23 février 2014 à 12:51, par Burkinbi
      En réponse à : Retrait de la ligne d’interconnexion le Samedi 22/02/2014 de 6H à 17H

      "Il y en a qui demandent <>.
      - les graines de Mais, de riz, de cola, l’électricité importés c’est ça l’impérialisme" T.SANKARA.

      Répondre à ce message

  • Le 22 février 2014 à 09:35, par Kossyam à Kidal
    En réponse à : Retrait de la ligne d’interconnexion le Samedi 22/02/2014 de 6H à 17H

    Messieurs de la SONABEL bravo pour votre volonté d’informer la clientèle mais attention au contenu de votre message qui manque de professionnalisme. La maintenance ivoirien à un impact sur toute la ligne de transport de la frontière ivoirienne jusqu’à Ouaga en passant par Bobo et non la portion Bobo Ouaga uniquement. Donc pour utiliser votre langage c’est la ligne frontière Cote d’ivoire Ouaga qui serait indisponible ( ce terme n’étant même pas approprié parce que la ligne du côté Burkinabé n’a pas de panne donc est fonctionnelle mais ne transporte pas de courant faute d’approvisionnement). Si c’est pour dire que les ivoiriens n’ont pas coupé mais on réduit la fourniture du courant et que la quantité suffit juste à alimenter Bobo et ne peut pas arriver à Bobo il faut le dire autrement. En résumé votre message est à revoir.

    Répondre à ce message

    • Le 22 février 2014 à 21:47
      En réponse à : Retrait de la ligne d’interconnexion le Samedi 22/02/2014 de 6H à 17H

      Non.Nous avons le Choix.Seulement nos autorités ne savent pas faire un bon choix.Sinon un pays comme le BF a le soleil a plus de 100%.Mais que font nos autorité ?Ils préfèrent payer des machine qui a long terme coûtent plus cher que l’énergie solaire et on reste dépendant du pétrole.Comme ils peuvent surfacturer.
      Apres plus de 50 années d’indépendance on ne fait rien pour être indépendant.On Préfèrent importer parce que c’est facile.
      Ils n’ont qu’a prendre l’argent du SÉNAT et du référendum donner de l’énergie moins chère et de qualité a la population burkinabé.

      Répondre à ce message

  • Le 22 février 2014 à 11:19, par WG
    En réponse à : Retrait de la ligne d’interconnexion le Samedi 22/02/2014 de 6H à 17H

    ON EST OBLIGE DE SUBIR TOUS CELA PARCE QU’ON NA PAS LE CHOIS

    Répondre à ce message

  • Le 22 février 2014 à 14:48, par ousmane
    En réponse à : Retrait de la ligne d’interconnexion le Samedi 22/02/2014 de 6H à 17H

    SI SEULEMENT LA SONABEL ET LES AUTORITÉS DU PAYS POUVAIENT NOUS DIRE LA VÉRITÉ SUR LA DESTINATION VÉRITABLE DES MILLIARDS QUI SONT DÉBLOQUES CHAQUE ANNÉE POUR RÉSOUDRE LE PROBLÈME D ÉLECTRICITÉ. QUE LE TOUT PUISSANT SAUVE LE BURKINA FASO

    Répondre à ce message

  • Le 23 février 2014 à 14:03
    En réponse à : Retrait de la ligne d’interconnexion le Samedi 22/02/2014 de 6H à 17H

    Quel amateurisme dans un domaine aussi important que l’énergie.

    Répondre à ce message

  • Le 25 février 2014 à 09:43, par KMB
    En réponse à : Retrait de la ligne d’interconnexion le Samedi 22/02/2014 de 6H à 17H

    Il faut que le Burkina s’oriente résolument vers les centrales solaires. Au lieu de ça on préfère dépenser des sommes faramineuses qui maintiennent un cout d’électricité élevé dans notre pays, plombant l’économie. Même le courant des ménage est très cher. A t’on réellement une volonté de développer notre pays ou celle que des individus aux postes de décision se développe (c’est ça la plait du Burkina). Mes intérêts d’abord, ceux du pays par la suite. interconnecxion occasionne bcp de dépenses que la population ne peut pas maitriser, donc occasion de se remplir les poches. Gros groupes électrogènes c’est énormément de carburant, difficile à contrôler, encore possibilités de fraudes officielles. Ayez un peu pitié de votre pays car après vous vos enfants et arrières petits enfants y vivront.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés