Bobo : Macabre découverte au secteur 11

jeudi 13 février 2014 à 22h35min

Abdoul Rachid et sa femme ne s’en reviennent toujours pas, après la macabre découverte d’un corps sans tête devant leur porte. Un acte qui aurait été commis, selon la famille, par le neveu du défunt. La police et le service d’hygiène étaient sur les lieux du drame hier, mercredi 12 février 2014 pour le constat.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Bobo : Macabre découverte au secteur 11

C’est un corps sans tête que la police et le service d’hygiène ont effectivement découvert au secteur 11 (ex-Colma). Gisant encore dans son sang, Moctar Kindo, nom de la victime, était vendeur de friperie, âgé de 26 ans. Selon la famille, il est rentré mardi soir (ndlr : 11 février) du marché. Avec son neveu Salif Kindo, sans profession. Ils ont pris le dîner ensemble. Le neveu, toujours selon la famille, était venu d’un site d’orpaillage où il était allé le samedi 8 février. Après de petites causeries entre jeunes, Moctar est rentré pour se coucher. Comment Salif, âgé de 22 ans, a-t-il pu l’égorger ? Seule l’enquête de police pourra déterminer les circonstances du drame. En effet, ayant constaté que le défunt n’était pas dans sa chambre, sa belle-sœur (la femme du grand frère du défunt) s’est rendue dans un centre de santé pour espérer le voir. « En ne le voyant pas dans sa maison, j’ai pensé qu’il avait peut-être eu un mal au cours de la nuit et qu’il s’est rendu à l’hôpital », dit-elle. En chemin, elle apprend par d’autres femmes du quartier la découverte d’un corps sans tête. « Il est vrai que c’est un corps sans tête, mais je ne pouvais pas me tromper. C’était bien celui de Moctar », raconte la belle-sœur, les larmes aux yeux.

« Je n’ai jamais vu ça de ma vie »

Abdoul Rachid est terrifié. De même que sa femme et leur enfant de 4 ans. Lui qui a été le premier à découvrir le corps s’est tout de suite rendu au commissariat central de police pour donner l’information. « Au petit matin, lorsque j’ai voulu prendre mes ablutions pour la prière, j’ai vu quelque chose d’étrange devant la porte. C’était un corps dont la tête a été coupée. C’était terrifiant », raconte Rachid qui avoue n’avoir jamais vu cela dans sa vie. Pendant le constat, un vieux d’environ 90 ans se présente sur les lieux, en larmes. « C’est mon fils. Pourquoi ? Pourquoi ? », sanglotait-il. Il soutient avec conviction que ce meurtre est l’œuvre de son petit-fils Salif, qui est revenu du site d’orpaillage pour seulement ôter la vie de Moctar. Puisque, dit-il : « Très tôt le matin, il est venu me demander si je n’ai pas de machette. Je lui ai répondu par la négative avant de lui proposer d’aller prendre le couteau de sa grand-mère. Il est ressorti et peu de temps après il est revenu à la maison. Il a ensuite pris un sac qui contenait un objet. Il s’est éclipsé sans crier garde », explique le père du défunt, en langue mooré. En effet, dans la chambre de ce dernier (le nommé Salif), ils auront découvert des traces de sang et le couteau couvert également de sang.

Le soutien du maire Ibrahim Sanou et de ses collaborateurs

Le maire de l’arrondissement n°2 où a eu lieu le crime, Ibrahim Sanou et ses collaborateurs sont eux-aussi venus constater les faits. Avec l’adjoint du commissaire central de police et le directeur du service d’hygiène, ils se sont rendus au domicile, non loin du lieu où le corps a été découvert. En voyant ces autorités arriver, la mère n’a pu contenir ses larmes. En sanglots, elle se posait la question de savoir comment peut-on égorger son propre oncle, par avidité du gain facile. L’adjointe au maire, Mariam Kagoné, n’a eu que des mots de compassion pour soutenir la dame. Outre ce soutien moral, les autorités de l’arrondissement ont apporté une contribution financière pour l’inhumation. Elles ont recommandé à la famille de rester vigilante et de contacter les autorités policières en appelant le 17 si de besoin.

Salif semble être un malade mental. A entendre son grand-père, c’est un enfant fainéant qui n’a jamais voulu rien faire. « Il est allé prendre la moto de son frère sur le site d’orpaillage pour la vendre sans l’informer », dit-il. De plus la famille est certaine qu’il erre toujours dans la ville avec la tête de son oncle.

Bassératou KINDO

L’Express du Faso

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 13 février 2014 à 02:30, par vérité no1
    En réponse à : Bobo-Dioulasso : un corps décapité retrouvé au secteur n°11

    Décidément il ya trop de meurtres qui se passent à Bobo, les autorités doivent augmenter le nombre des forces de l’ordre.

    Répondre à ce message

  • Le 13 février 2014 à 10:03
    En réponse à : Bobo : Macabre découverte au secteur 11

    Ce meurtrier a sans doute coupé cette tête dans le but dans la revendre à fins sataniques ou bien il veut l’utiliser dans le but d’obtenir des pouvoirs mystiques. Rappelez vous aussi de l’histoire du jeune homme qui a coupé la tête de son amante dans un village pour la revendre à 300 000fcfa (si je ne me trompe pas).
    Entre nous est ce qu’un criminel pareil mérite la prison ? Vivement que nos forces de l’ordre arrête ce petit avant qu’il ne commette d’autres crimes.
    Seul l’application de la peine de mort peut réduire les crimes de ce genres.

    "Uncitoyen"

    Répondre à ce message

  • Le 13 février 2014 à 10:15, par Le fou
    En réponse à : Bobo : Macabre découverte au secteur 11

    Il y a trop de malades mentaux qui font des dégâts dans nos villes. Il faut une réaction rapide des autorités. S’il s’avérait que le meurtrier n’est pas un malade mental il faut l’exécuter par pendaison publique (et que ça saute !).

    Répondre à ce message

  • Le 13 février 2014 à 10:15
    En réponse à : Bobo : Macabre découverte au secteur 11

    C’est le manque d’éducation religieuse qui entraine ce genre d’acte. De nos jours on banalise l’éducation et le suivi des enfants au profit du matériel. IL faut être rigoureux sur l’éducation des enfants puis avoir un oeil sur ses fréquentations. Il ne faut pas laisser les enfants aller n’importe où et surtout avec n’importe qui. Malheureusement on verra des actes de ce genre se multiplier.

    Répondre à ce message

    • Le 14 février 2014 à 17:35, par SNIPER Le BOG
      En réponse à : Bobo : Macabre découverte au secteur 11

      Mon ami, c’est plus que tout ça. Quand tu parle de "manque d’éducation religieuse", tu fait allusion à quelle religion ? Le Christianisme ? L’Islam ? L’Animisme ? Le bouddhisme ? ... Tout est gâté. Il n’y a plus de vérité dans toutes ces religions. Personne n’écoute personne ; personne n’a le temps pour personne. Chacun joue au connaisseur de ses droits. Même plus de sanction à l’école. Tout le monde à peur de tout le monde. Comment voulez-vous que ça aille. Quand on se réveille le matin, on ne pense qu’à l’argent, l’argent, rien que l’argent. La nuit on ne pense qu’au sexe et qu’à l’alcool, sexe-alcool, sexe-alcool. Voyez les maquis et les chambres de passe. C’est toujours plein. Quel est le temps qu’on accorde à nos enfants. Combien d’heure nous restons avec nos enfants. Bref. C’est pas à Bobo seulement, c’est pas au Burkina seulement, c’est pas en Afrique seulement. C’est le monde qui est foutu. Trop de textes, trop de lois. Trop de paroles ; mais personne ne respecte ce qu’on dit ensemble. Les gens ne sont pas prêt à respecter leur propre parole.

      Répondre à ce message

  • Le 13 février 2014 à 10:30, par TIENFOLA
    En réponse à : Bobo : Macabre découverte au secteur 11

    gouverner c’est prévoir. j’ai mainte fois dit que l’orpaillage est un fléau pour notre pays. Dieu seul sait combien de crime sont commis au nom d’une croyance lié à la recherche de l’or. et le pire est a venir car nous n’aurons pas l’or tout le temps, çà va finir un jour. que deviendront tous ces orpailleurs habitués à l’argent. le grand banditisme à encore du chemin dans notre pays.

    Répondre à ce message

  • Le 13 février 2014 à 10:38, par Un Bobolais
    En réponse à : Bobo : Macabre découverte au secteur 11

    Dieu sauve le BF ! Paix à l’âme du défunt !
    Le présumé auteur a été interpelé par les forces de l’ordre grâce à la collaboration de la population.

    Répondre à ce message

  • Le 13 février 2014 à 11:08, par Le bon citoyen
    En réponse à : Bobo : Macabre découverte au secteur 11

    Bonjour,

    Cet acte pose le problème de la prise ne charge de nos malades mentaux par les familles. Il y a des familles qui connaissent l’état d’un membre de la famille et le cache par honte. Et c’est quand des drames comme cela survient qu’on regrette notre silence.
    D’abord le vieux a reconnu immédiatement que c’est l’œuvre de Salif donc il savait que le type n’était pas normal.
    Ensuite la manière du crime prouve que c’est un déréglé. Comment tuer quelqu’un avec lequel on dort, et aller dans sa famille pour demander un couteau pour poursuivre sa basse besoin et ensuite jeté le corps à côté de la famille ? Tous ces éléments prouvent que le type ne joui pas de tous ces facultés car rien n’est fait pour masqué le crime.

    Répondre à ce message

    • Le 13 février 2014 à 15:25, par samogo
      En réponse à : Bobo : Macabre découverte au secteur 11

      paix à son âme. je pense ce petit mossi s’est droguer avant de commettre l’acte. Ne pensez même pas à un malade mental.Ces des gens qui cherche coûte que coûte a devenir millionnaire dans pays là

      Répondre à ce message

    • Le 13 février 2014 à 19:46, par DOUCE
      En réponse à : Bobo : Macabre découverte au secteur 11

      Il jouit bien de toutes ses facultés.Il s’est ce qu’il fait : L’argent ,le gain facile en éliminant son oncle.Il a dû consulter un marabout qui lui a demandé cet acte ignoble.Il est bien normal.En Afrique on a l’habitude de traiter de fou quelqu’un qui pose un acte anormal mais celui ci jouit de toute ses facultés.C’est vraiment dommage.

      Répondre à ce message

  • Le 13 février 2014 à 11:10
    En réponse à : Bobo : Macabre découverte au secteur 11

    Vous constaterz qu’àchaque fois qu’il ya ce genre de drame(cad un etre decapité)cela ne peut provenir que par des homme qui frequente le site minier ou les orpailleur eux meme ;une certaine mentalité les mniment sur la maniere de decouvrire l’or facilement.
    Vraiment il faut vite prendre des responsabilité par raport aux orpailleur et site de vie.

    Répondre à ce message

  • Le 13 février 2014 à 12:14, par leguiss
    En réponse à : Bobo : Macabre découverte au secteur 11

    voila comment est devenu notre pays quand dans une nation la jeunesse est abandonnée par les dirigeants on ne peut qu’arriver à ça.

    Répondre à ce message

  • Le 13 février 2014 à 13:55, par OUEDRAOGO Youssouf, instituteur à Titao
    En réponse à : Bobo : Macabre découverte au secteur 11

    Bjr le meurtrier de BOBO doit être puni chévèrement. Comment un être humain peut-il commettre un tel crime tout juste pour des plaisirs mondains ? La pluspart des jeunes veulent être extrèmement riche en un clin-d’oeil croyant que l’argent fait forcement le bonheur.Toutes mes condoléances à la famille éprouvée

    Répondre à ce message

  • Le 13 février 2014 à 14:13, par SOME
    En réponse à : Bobo : Macabre découverte au secteur 11

    ce probleme ne fait que reflecher le probleme general du burkina dans l’etape actuelle. Chacun veut devenir riche, milliardaire le plus vite possible et en se fatigant le moins possible. Ceux qui sont sont au pouvoir ou acces a de l’argent vont voler, detourner, etc mais le pauvre qui ne reflechit pas et espere trouver fortune dans le trafic de l’or va se laisser tromper par des idees idiotes de magie pour attirer l’or et la richesse. Car on croit que une tete humaine enterrée dans une mine attire l’or ! Quelle idiotie !?!! A tel point que le frere se mettra a tuer son frere sans meme penser a ce qui suivra apres : ce salif n’a meme pas reflechi qu’il ira aussitot en prison sans meme avoir pu vendre la tete de son pauvre oncle. il est tellement fasciné par le fait de gagner de l’or et la richesse qu’il a perdu toute morale. Malheureusement son comportement n’est que l’illustration de la decadence morale qui a gaté la mentalité des gens au burkina : maintenant on ne respecte que et on ne recherche que le dieu argent : le pognon !!! Si l’exploitation des mines etait reglementée et confiée a des sociétés minieres qui emploient des gens, alors on n’aurait pas ce genre de comportement idiot.
    SOME

    Répondre à ce message

  • Le 13 février 2014 à 16:07, par Pokolé
    En réponse à : Bobo : Macabre découverte au secteur 11

    Puisse Dieu consoler la famille éplorée.
    Qu’il repose en paix !

    Répondre à ce message

    • Le 13 février 2014 à 17:38, par Le Vigil
      En réponse à : Bobo : Macabre découverte au secteur 11

      Qu’il soit un malade mental ou pas, ce type est à pendre ! ça fera un criminel en moins. Des individus de ce genre ne sont plus utiles à notre société.

      Répondre à ce message

    • Le 13 février 2014 à 20:21, par LA PAIX
      En réponse à : Bobo : Macabre découverte au secteur 11

      qui repose en paix il faut que l état instaure la peine de mort et condamne les trafiquants de drogue a des peine lourdes la drogue est devenir un phénomène dangereux qui tue les jeunes et nos autorités sont en partir responsable attaquez vous a cela au lieu de faire la guerre pour l argent

      Répondre à ce message

  • Le 13 février 2014 à 17:16, par Ben
    En réponse à : Bobo : Macabre découverte au secteur 11

    Je ne suis pas sûr de bien comprendre le texte.
    Pour la femme :
    « En ne le voyant pas dans sa maison, j’ai pensé qu’il avait peut-être eu un mal au cours de la nuit et qu’il s’est rendu à l’hôpital », dit-elle. En chemin, elle apprend par d’autres femmes du quartier la découverte d’un corps sans tête.
    Pour le mari :
    « Au petit matin, lorsque j’ai voulu prendre mes ablutions pour la prière, j’ai vu quelque chose d’étrange devant la porte. C’était un corps dont la tête a été coupée. C’était terrifiant », raconte Rachid qui avoue n’avoir jamais vu cela dans sa vie.
    J’ai peut être suivi beaucoup de séries d’enquêtes criminelles pour vouloir jouer au détective...
    Paix à son âme !

    Répondre à ce message

    • Le 15 février 2014 à 12:42, par Jamanatigui
      En réponse à : Bobo : Macabre découverte au secteur 11

      Tu as lu le texte de travers. La dame qui est allé au centre de santé habite la même cour que la victime et serait sa belle soeur tandis que celui faisait ses ablutions non. C’est à dire que le corps a été deplacé devant la porte de ce dernier. Si le corps etait devant la porte de la dame, elle ne l’aurait quand meme pas emjamber et aller au centre de santé.

      Répondre à ce message

  • Le 13 février 2014 à 17:18, par KINDSEY
    En réponse à : Bobo : Macabre découverte au secteur 11

    Paix à l’âme de mon frère !!!
    Je crois que le Burkina gagnerait à ce que tous les sites d’or clandestin soient fermés et que les jeunes apprennent à chercher l’argent par le travail honnête et par l’apprentissage des métiers de toutes sorte.Ainsi les lycées et les Ecoles ne seront pas vidés au profit des sites d’orpaillage.
    Faites un tour à Houndé et vous comprendrez que l’or pose véritablement un problème dans notre société. La faim va finir avec le Burkina si on y prend garde. Il n y a même plus de main d’oeuvre pour travailler la terre. Comment pourrait -on émerger dans ces conditions ?

    Répondre à ce message

  • Le 13 février 2014 à 18:52, par Jamanatigui
    En réponse à : Bobo : Macabre découverte au secteur 11

    Si nous continuons à courrir derrière l’argent en sacrifiant nos enfants par l’absence d’une éducation digne de ce nom, ils finiront par nous empoissonner au cas nous en avons ou nous decapiter pour s’enrichir. C’est une triste reéalité de notre société actuelle. Chacun court derrière l’argent : le père souvent préoccupé par la recherhce du nassongho est rejoint dans la rue par madame pour satisfaires ses besoins en bijoux et pagne.

    Si j’avais une question à dire c’est de recentrer le rôle de chacun dans le couple. On ne se marie pas pour faire bénéfice dans le court terme mais dans le long TERME. Oui si Dieu nous a gratifié des enfants on devrait s’investir à faire d’eux des hommes de demain. Autrement c’est l’echec. A quoi ça sert de mettre au monde des dechets pareilles et se taper la poitrine qu’on a enfaté ?

    Coment dans une cours commune, une et une seule personne peut il s’adonner à ces genres de crime et trimballer le corps seul dans la rue sans attirer l’attention sur lui ?

    Répondre à ce message

  • Le 14 février 2014 à 00:20, par leguiss
    En réponse à : Bobo : Macabre découverte au secteur 11

    le pays va mal. quand la jeunesse est abandonnée par ses dirigeants, on ne peut qu’assister à de tels actes.je ne reconnait plus mon pays

    Répondre à ce message

    • Le 14 février 2014 à 11:42, par Le samo
      En réponse à : Bobo : Macabre découverte au secteur 11

      Bobo est ceci, Bobo est cela !!!C’est quoi !! les noms que vous entendez dans ces cas ignobles qui se passent à Bobo ne sont pas des SANOU,des TRAORE ou des OUATTARA !!! Si on doit éduquer bien ; c’est bien là bas qu’il faut commencer (suivez mon regard)...

      Répondre à ce message

      • Le 14 février 2014 à 14:16, par serge. Ouedraogo à dori
        En réponse à : Bobo : Macabre découverte au secteur 11

        chèrs frères l,heure n,est pa a ce que vous disiez ns sommes tous concernés alors peut importe l,ethnie, ou la religion. Sèmons la paix, l,amour et donnons plus d,encouragement aux educateurs de cette societé naissante.

        Répondre à ce message

      • Le 14 février 2014 à 18:18, par Alexio
        En réponse à : Bobo : Macabre découverte au secteur 11

        La premiere de cette criminalite etait produit par un vieux Commercant, un Ouattara qui vivait a Ouezzin-ville dans les annees 70.Ce cas s agissait d une femme peule enceinte qui fut tuer par son fusil de chasse et puis decapiter. Mais heureuseusement, les traces de sang de la victime suivi ont emmener a la cabane de l assassin. Cette histoire a lepoque avait traumatiser la population de longue date. La supertition aidant dans nos traditions avec l ignorance sont les maux de nos societes africaines et plus particulierement le Burkina faso. Meme les intellectuels se laissent trompes par les soi-disant WAkMANN pour l amelioration de leur vie. Les ofres rituelles humaines sont etaient pratiquees chez les Bobos.Je sais si cette pratique est abolie a nos jours.

        Répondre à ce message

  • Le 14 février 2014 à 05:57, par kayaka
    En réponse à : Bobo : Macabre découverte au secteur 11

    RACHID:lorsque j’ai voulu prendre mes ablutions pour la priere,j’ai vu quelque chose d’etrange devant la(porte).c’etait un corps dont la tete a ete coupee.
    SA FEMME:en ne le voyant pas dans la maison j’ai pense qu’il avait peut etre eu un mal au cours de la nuit et qu ’il s’est rendu a l’hopital.En chemin elle apprend par d’autre femme du quartier la decouverte d’un corps sans tete,mais(je ne pouvais pas me tromper).c’etait bien celui de Moctar.Comment le corps qui se trouvait devant la porte s’est il deplace ?

    Répondre à ce message

  • Le 14 février 2014 à 09:35, par kaka
    En réponse à : Bobo : Macabre découverte au secteur 11

    cette histoire n’est pas claire. il y a quelque chose qui cloche quelque part, il y a plusieurs acteurs dans ce meurtre....

    Répondre à ce message

  • Le 14 février 2014 à 16:53
    En réponse à : Bobo : Macabre découverte au secteur 11

    Pourquoi ne pas publier la photo du nommé Salif pour aider les enquêteurs ?

    Répondre à ce message

  • Le 14 février 2014 à 22:30, par Mousedikou
    En réponse à : Bobo : Macabre découverte au secteur 11

    Franchement ?la solution qu’on prient beaucoup.

    Répondre à ce message

  • Le 15 février 2014 à 12:59, par Jamanatigui
    En réponse à : Bobo : Macabre découverte au secteur 11

    Pour bien mener une bonne enquête dans ces genres de situations, il faut qu’elle soit conduite par des profesionnelles en la matière : Médecins legiste, police scientifique...Mais le constat ici est que au niveau du service d’hygiène de la commune de Bobo c’est un attaché de santé en santé et securité au travail qui est chaque fois commis à la tâche. Pourquoi ? Est ce à dire qu’il n’y pas un médecin legiste à Bobo pôur faire le constat et qu’en conséquence il faut commettre un attaché de santé pour le faire ? Dans ce cas, au vu du nombre de plus en plus elevé des crimes et de leurs complexités il serait intéressant qu’on songe à trouver un médecin legiste pour Bobo. Il y va de notre securité collective quand on sait qu’une enquête baclée peut conduire à des erreurs judiciaires graves.

    Répondre à ce message

  • Le 18 février 2014 à 20:19, par ino
    En réponse à : Bobo : Macabre découverte au secteur 11

    il va falloir une securite renforcee partout sur le territoire nationale.

    Répondre à ce message

  • Le 26 février 2014 à 08:11, par L’HOMME DE LA PAIX
    En réponse à : Bobo : Macabre découverte au secteur 11

    J’ai toujours dit que notre pays doit revoir la politique sécuritaire.Impliquer tout le monde dans cette lutte.Ce qui me fait encore peur ce sont ces coupeurs de routes qui sont de nos jours plus armés que nos forces de l’ordre.Ne serait-il pas nécessaire d’y impliquer notre armée qui est mieux dotée en armement que les autres forces ?

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés