Hadj 2014 : C’est parti pour les inscriptions en ligne

mardi 11 février 2014 à 01h21min

Une première ! Le comité national de suivi du pèlerinage à la Mecque a fait le bilan de l’organisation du Hadj 2013. A cet effet, le comité de suivi, les représentants des 12 agences agréées, des observateurs étaient réunis, en atelier, à Manga du 07 au 08 février 2014. L’occasion a également servi de cadre pour le lancement des inscriptions de l’édition 2014 du hadj. Avec une innovation majeure : les inscriptions en ligne.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Hadj 2014 : C’est parti pour les inscriptions en ligne

48 heures durant, les participants ont passé au peigne fin toutes les étapes organisationnelles du pèlerinage. Du recrutement du pèlerin jusqu’à son retour des lieux saints en passant par l’établissement de ses documents de voyage, son accueil à l’aéroport, son transport par avion et par voie terrestre, son hébergement, sa restauration, son encadrement en terre sainte pour l’accomplissement des rites… ; aucun aspect crucial de l’organisation n’a été omis. « Vos analyses profondes et sans complaisance de l’organisation du pèlerinage 2013 vous ont permis de capitaliser les atouts et d’envisager des corrections aux insuffisances relevées çà et là  », s’est réjoui le gouverneur de la région du Centre-sud, Lamine Traoré, représentant le ministre de l’administration territoriale et de la sécurité, à la cérémonie de clôture.

L’organisation du Hadj 2013 a été une réussite. « Nous avons reçu les félicitations du gouvernement pour la réussite du hadj 2013. A entendre les échos venant de l’opinion publique, on constate que tout le monde est satisfait de cette organisation  », s’est réjoui le président du comité, Mahamadi Ouédraogo. Et, les participants à l’atelier ont souhaité que cette réussite se poursuive pour le hadj à venir.

S’y prendre tôt

Et, pour y arriver, le comité de suivi s’y prend tôt. En lançant les inscriptions depuis Manga. Ainsi donc, les candidats peuvent se rendre dans les différentes agences pour procéder à leur inscription. Car, « cette année, nous voulons aller très vite pour ne pas être pris de court par le temps », confie le président du comité de suivi du Hadj. L’innovation majeure, ce sont les inscriptions en ligne.

Cette innovation a été souhaitée, dit-on, par les autorités saoudiennes « qui nous invitent à travailler avec les nouvelles technologies de l’information ». Mais aussi parce que cette plateforme permet plus de transparence dans le suivi.

Cette plateforme web va permettre aux différentes agences de centraliser les données des inscriptions des pèlerins. Elle permet d’avoir des données disponibles en temps réel aussi bien pour le comité de suivi que le transporteur officiel. Mieux, elle permet aux différents pèlerins d’être rassurés par rapport à l’effectivité de leur inscription.

La plateforme serait «  hébergée sur un serveur hautement sécurisé ». Dans les paramètres de connexion, chaque agence de voyage dispose de login, de mots de passe pour se connecter à la plateforme afin de faire les différentes opérations qui leur sont attribuées. « Mais, il n’y a pas que les agences, les membres du comité de suivi peuvent également se connecter pour voir en temps réel les inscrits. Il y a aussi un administrateur central qui permet de coordonner l’ensemble de toutes ces données. Dès que l’inscription du candidat au pèlerinage est définitive, elle est accessible à tous sur le site du comité (www.comitehadj.gov.bf), dans la rubrique « liste des pèlerins au hadj 2014  », soutient le concepteur Rodrigue Djiguemdé, consultant IT.

D’autres fonctionnalités ont été ajoutées tel que le mail et le sms afin de confirmer au pèlerin l’enregistrement de son inscription. Au regard du problème de connectivité à Internet au Burkina, « la plateforme a été conçue de telle sorte qu’elle soit vraiment légère, qu’il y ait le moins d’ambiguïtés possibles. Donc dès que tu cliques, l’affichage est aisé  », confie Rodrigue Djiguemdé.

Poursuivre sur la voie de la réussite

«  A présent, la voie de la réussite dans l’organisation du Hadj dans notre pays semble donc bien tracée avec toutes les balises nécessaires, dorénavant, il vous appartient de suivre ce chemin au grand bonheur des hôtes d’Allah que sont les pèlerins  », a souhaité le gouverneur du Centre-Sud. Puis, il lance, au nom du ministre : « Comme de par le passé, vous pouvez compter sur la disponibilité du gouvernement pour vous accompagner dans votre délicate mission  ».

Les participants ont fait des recommandations pour une meilleure organisation dans les années à venir. Elles ont porté essentiellement sur l’adaptation des textes en vigueur et la prise en compte de la convention que notre pays a signée avec l’Arabie Saoudite qui, semble-t-il, n’avait pas été respectée intégralement.

Moussa Diallo

Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 11 février 2014 à 07:54, par Adams
    En réponse à : Hadj 2014 : C’est parti pour les inscriptions en ligne

    Bonjour chers membres du Comité National de suivi du Pèlerinage, j’ai entendu dire (je n’ai pas encore reçu l’appel d’Allah le Miséricordieux pour effectuer ce rite, mais Inch Allah je le ferai), que notre pays fait partie ceux qui sont très mal notés après chaque pèlerinage par les autorités saoudiennes. Ce mauvais classement est relatif au mauvais entretien des locaux, au désordre que laissent nos pèlerins après leur passage.
    Je souhaite que les futurs pèlerins reçoivent une formation pour l’entretien des locaux, l’utilisation des installations et le bon comportement, avant le départ.
    Il est grand temps pour que vous y songiez pour l’honneur et la considération de notre pays.

    Répondre à ce message

  • Le 10 septembre 2014 à 14:15, par ouedraogo fadila
    En réponse à : Arrete de prendre la religion en otage SOS

    Asalamou aleykoum Les Responsables , fidèles Musulmans et organisateurs du Hadj.
    Je me posé la question si vrai les organisateurs du Hadj et leurs collaborateurs carient vraiment dieu de ce qui se passer ,avec nos parents innossantes qui souhaite vraiment a complies leur rites religieuse !ce retrouve ANARC par des FRÈRES en islam,comment peu ton comprendre sa ?
    Car la religion est devenu une source de richesse pour eux la qui se dise des fidèles ; mais ont trouve avec eux le contraire de ce qu’ils disent.
    ce qui est très douloureuse on trouve des guides et des Imams qui son devant ces organisateurs et qui ne peut pas dire la vérité,car ils son tous concerne de cette OTAGE de la religion et si le CA ...
    et en plus on trouve dans le marche de la ville de OUAGADOUGOU des nouveaux Boutique pour ne pas dire des AGENCES de voyage pour le Hadj uniquement.alors a qui la faute ?
    donc je lance mon SOS à tout les vrais musulmans de libéré la religion musulman cette OTAGE , et je profite rappelle la MATD de revoir les agréments de ces champions sauvage qui pousse par tout dans la ville de OUAGADOUGOU.
    j’espère que ma recommandation ne tomber pas dans une mauvaise main...
    d’avance merci.
    Wa salamou aleykoum
    Soeur Ouédraogo Fadila

    Répondre à ce message

  • Le 16 février 2016 à 21:57, par KADACHE NAIMA
    En réponse à : Hadj 2014 : C’est parti pour les inscriptions en ligne

    Salem-3alykoum,

    Je voudrais m’inscrire pour El-hedj si dieu le veux j’ai 60 ans et j’habite Oran et je suis j’amais allez a la Mecq pour HEDJ je souhaite partir.Merci

    Mme, KADACHE NAIMA.

    Répondre à ce message

  • Le 16 février 2016 à 22:01, par KADACHE NAIMA
    En réponse à : Hadj 2014 : C’est parti pour les inscriptions en ligne

    Salem-3alykoum,

    Je voudrais m’inscrire pour un pélérinage a el-Hadj si dieu le veut bien-sur
    je suis j’amais partie a el-Hadj et je le souhaite de tout mon coeur moi et mon Mari Abes Benchaa.

    Merci

    Mme, KADACHE NAIMA

    Répondre à ce message

  • Le 16 février 2016 à 22:07, par ABES BENCHAA
    En réponse à : Hadj 2014 : C’est parti pour les inscriptions en ligne

    Salem, moi ABES BENCHAA désir partir à elhadj je ne suis jamais mit les pieds et c’est mon souhait d’aller faire faridéte el-Hedj si dieu le veut et Merci.

    Mr, ABES BENCHAA.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés