MPP à Bobo : « Ils sauront que la ville n’est pas une chasse-gardée du CDP », dixit Issa Dominique Konaté

dimanche 9 février 2014 à 22h52min

Des membres du bureau politique national du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) ont échangé avec leurs militants de Bobo-Dioulasso, vendredi 7 février 2014. C’est une foule immense visiblement acquise à la cause du MPP qui a accueilli la délégation venue de Ouagadougou et conduite par Issa Dominique Konaté.

MPP à Bobo : « Ils sauront que la ville n’est pas une chasse-gardée du CDP », dixit Issa Dominique Konaté

Rencontre d’échanges et d’informations, présentation du récépissé du parti, annonce du premier meeting à Bobo. C’étaient entre autres les objectifs de la rencontre qui a réuni les membres du bureau politique du MPP et les militants de base. La rencontre était prévue pour 18 h mais la foule s’était déjà mobilisée dès 17 h devant la salle Rosario Chiquette avec l’impatience de la voir débuter. Habillés aux couleurs du MPP, des jeunes s’affairaient à installer des invités à l’image des militants de l’ADF/RDA dans une salle pleine à déborder. Assis ou debout à l’extérieur, femmes, hommes parmi lesquelles des démissionnaires du CDP attendaient patiemment l’arrivée des responsables. Au cri de « héyi, héyi, héyi », Issa Dominique Konaté, Madina Sy, Alassane Traoré etc…prennent place au présidium. « Nous sommes réuni ce soir afin d’échanger autour de notre objectif commun qui est la réussite de notre mouvement. Et pour que cela soit une réalité nous devons œuvrer dans la cohésion, l’entente, la transparence, le respect mutuel  », rappelle Madina Sy membre du bureau politique national. Le coordinateur du MPP dans le Houet veut d’abord savoir s’il y a des démissionnaires dans la salle. La réponse était toute affirmative suivie d’ovations. « Le Bébé qu’est le MPP qui a vu le jour seulement le 4 janvier dépasse les enfants et les adultes des autres parti. Ce bébé est né avec des dents qui commencent déjà à mordre, à faire mal  », ironise-t-il.

Sans vouloir rappeler les raisons qui ont poussé les ex- ténors du parti majoritaire à l’abandonner, il a assené qu’ils ne veulaient pas de la modification de l’article 37, encore moins la mise en place du Sénat. Le MPP est un nouveau parti, un nouvel espoir pour les filles et fils du Burkina. Ceux de Bobo-Dioulasso, dit-il, doivent naturellement profiter des rayons de ce soleil levant. C’est ce pourquoi, le MPP entend réfléchir sur la manière s’organiser dans la région des Hauts-Bassins. Aussi, il s’agit de montrer, à en croire le coordinateur Mr Konaté, que la ville de Bobo-Dioulasso n’est pas la chasse-gardée du CDP. «  Nous avons entendu beaucoup de choses. Sauf que les militants de Bobo ne sont pas un bétail électoral à la solde du CDP », indique-t-il. En pointant du doigt la monarchisation du pouvoir, le MPP estime qu’il est temps que les bobolais et bobolaises prennent leurs responsabilités. Ils doivent, de l’avis du coordinateur, le faire en fédérant les énergies et les initiatives autour du MPP pour éviter de refaire les mêmes erreurs du passé.

Bobo-Dioulasso abritera le premier meeting du MPP

Désormais, les militants de la ville de Sya peuvent arborer les effigies du MPP avec l’acquisition du récépissé qui leur a été présenté par le coordinateur. Aussi le bureau politique national du MPP a porté le choix sur Bobo-Dioulasso pour abriter le premier meeting du parti. « Vous pouvez être fiers de votre existence. Arborer fièrement les effigies et défendez les idéaux du parti. Vous pouvez en toute légalité vous organiser dans le respect et en toute liberté  », leur a-t-il dit. Des points focaux seront mis en place dans les prochains jours dans les secteurs, arrondissements, communes, départements… Et pour les cadres du MPP, ces changements doivent se faire sans sectarisme avec des gens honnêtes qui ne traînent pas de casseroles. Ils doivent de plus laisser les galons du CDP pour éviter que le MPP ne soit un CDP bis. Il n’y a donc pas d’hommes de Simon, de Rock, de Salif, les militants du MPP se disent tous des soldats pour que le changement, l’alternance soit une réalité en 2015 au Burkina Faso. Les points focaux devraient rester ouverts à toutes les sensibilités pour mener à bien la lutte. Ils ont la charge de faire des alliés, des militants, car, soutient M. Konaté : « Nous voulons être à Kossyam en 2015  ». L’essence du MPP est la social-démocratie vraie. Issa Dominique Konaté a promu mettre à la disposition des militants tous les documents officiels du parti pour plus de compréhension et d’éclaircissement.

Noms des membres du point focal MPP à Bobo-Dioulasso

Guiré Sayouba, Tall Madina Sy, Sanou/Cissé Awa, Naba Diané, Diarra Oumar, Sidi Sanogo, Simporé Mamadou, Sanou Siaka Bayé, Héma Clémence, Koné Sékou, Sanou Joseph, Sanou Honoré, Soulama Mohamed, Sawadogo Daouda, Somé Jérôme, Traoré Ibrahim, Laurent Bayala, Té Kadé.

NB ! C’est ce noyau qui est proposé pour diriger la mise en place du MPP dans les communes, arrondissements, villages rattachés, secteurs de la ville de Bobo-Dioulasso.

Bassératou KINDO

Pour le Faso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés