Lutte contre l’excision : Des professionnels des médias outillés

vendredi 7 février 2014 à 23h18min

La lutte pour l’abandon des Mutilations génitales féminines /excision se veut transversale. Ainsi après avoir impliqué les élus nationaux puis locaux, le Secrétariat permanent de la Commission nationale de lutte contre la pratique de l’excision (SP/CNLPE) veut permettre aux professionnels des medias d’avoir les moyens d’agir d’avantage en renforçant leurs connaissances sur la question. D’où l’initiative de formation qui a eu lieu ce vendredi 07 février 2014 à Ouagadougou.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Lutte contre l’excision : Des professionnels des médias outillés

C’est le ministre en charge de l’Action sociale et de la Solidarité nationale, Alain Zoubga qui a présidé l’ouverture de la formation. La lutte contre l’excision, a-t-il indiqué, est bien une priorité gouvernementale en matière de santé.

Afin de permettre aux médias de prendre à bras-le-corps le combat pour l’abandon effectif des mutilations génitales féminines(MGF), le présent atelier de formation a été initié à leur endroit. Au cours de la formation qui s’est tenu vendredi 07 février 2014 à Ouagadougou, les participants ont reçu une série d’informations. Ils ont été outillés davantage sur la problématique pour un meilleur accompagnement du programme national de lutte contre les MGF.

Etat des lieux des MGF

Pour ce faire, une projection de films et d’images instructives sur les degrés le l’excision, les méthodes utilisées, les conséquences physiques et psychologiques de la pratique leur ont été proposés. Les échanges ont aussi porté sur les réparations possibles dont peuvent bénéficier les victimes dans les principaux centres de santé de Ouagadougou. L’attention a été aussi attirée sur les contraintes de la lutte au quotidien.

Les participants de l’atelier se sont ensuite imprégnés de l’état des lieux des MGF dans le monde et particulièrement au Burkina Faso grâce à une présentation de Madame Reine Sakandé, secrétaire permanente de la commission Nationale de lutte contre la pratique de l’excision (CNLPE). Il ressort de cette étude réalisée en 2006 que plusieurs continents sont touchés par le phénomène, avec l’Afrique qui est de loin le plus concerné. En effet, 29 pays sur le continent pratiquent l’excision. 90 millions de femmes africaines en sont victimes pour 140 millions de femmes au total dans le monde. Au Burkina la pratique a touché 43,5% des femmes dont l’âge varie entre 0 et 76 ans. Et 76 % pour la tranche des 15 et plus. Ces données démontrent clairement l’ampleur du phénomène avant la mise en place d’un programme de lutte nationale.

Stratégies et actions innovatrices

Pour tendre vers la réduction et l’abandon total des MGF, des stratégies et actions innovatrices continuent d’être ébauchées. Les journalistes ont donc été informés de ces stratégies.

Ils ont par ailleurs reçu des éclairages sur les nouvelles mesures répressives en vigueur, notamment sur l’historique et l’adoption de la nouvelle résolution 64 /147 des Nations-Unies. Cette résolution qui selon Madame Françoise Béréhoudoudougou de l’ONG Voix des femmes, consacre l’excision comme une violation des droits des femmes et des filles au Burkina, pourra ainsi connaitre une large diffusion.

Ainsi édifiés sur l’ampleur du phénomène, les hommes et femmes de médias ont estimé à l’issue de l’atelier avoir désormais des arguments nécessaires pour mieux informer, sensibiliser et éduquer les populations.

Cette démarche inclusive du SP /CNLPE envers les journalistes rentre dans le cadre de la politique de synergie d’actions des acteurs pour atteindre la tolérance zéro à la pratique de l’excision dans notre pays.

Arba Monique Nadembega(Stagiaire)

Lefaso.net

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés