Nouvelle grille indemnitaire : Les organisations syndicales de la fonction publique posent des préalables à son acceptation

mercredi 5 février 2014 à 03h46min

A l’occasion du meeting qui a regroupé une foule d’agents de la fonction publique à la Bourse du travail de Ouagadougou ce mardi 4 février 2014, le porte-parole des syndicats de la fonction publique, Mamadou Barro, s’est appesanti sur la nouvelle grille indemnitaire actuellement en cuisine chez le gouvernement. Grille acceptable ; mais il faut, selon lui, que le gouvernement prenne en compte trois préalables.

Nouvelle grille indemnitaire : Les organisations syndicales de la fonction publique posent des préalables à son acceptation

Le gouvernement a entrepris courant 2013, la relecture de grille indemnitaire des agents de la fonction publique. Mais le processus de cette relecture qui n’a pas encore connu son aboutissement, a été porté à la connaissance des organisations syndicales de la fonction publique.

Et aujourd’hui, tous les agents de la fonction publique ont pris connaissance, à la faveur du meeting du jour, du contenu de la nouvelle grille indemnitaire ; du moins, selon la lecture qu’en ont faite les responsables syndicaux de la fonction publique.

Globalement, c’est une grille acceptable, surtout en ce qu’elle apporte, à tout le moins, une nouveauté tenant à l’indemnité de technicité. Ladite grille consacre, à en croire Mamadou Barro, l’indemnité de responsabilité, l’indemnité de logement, l’indemnité de technicité. Pour lui, si la généralisation de l’indemnité de logement est une bonne, il y a que ceux qui utilisent leur logement comme bureau aussi, ne sont pas particulièrement pris en compte. Qu’à cela ne tienne, la grille en l’état actuel, constitue un instrument important.

Toutefois, les 33 syndicats signataires de la déclaration du mot d’ordre de grève de ce 4 février 2014, par la voix de Mamadou Barro, posent trois préalables à son acceptation. Les syndicats veulent en effet, disposer de «  la possibilité d’amender le référentiel et la typologie  » actuellement entre les mains de techniciens commis par le gouvernement. La grille indemnitaire doit aussi, selon eux, préserver « des acquis historiques qui ont été obtenus de hautes luttes ». L’autre préalable, précise M. Barro, c’est « que le gouvernement nous dise dans quel cadre il compte faire les améliorations futures ».

Ces préalables permettent, de l’avis de Mamadou Barro, au-delà de l’amélioration de l’aspect quantitatif des indemnités, d’esquiver «  des problèmes organisationnels qui peuvent porter atteinte à la liberté syndicale ».

Et la suite du combat pour, à tout le moins, l’acceptation de ces préalables, l’Unité d’action syndicale (UAS) des organisations syndicales de la fonction publique en décidera les jours à venir. C’est, du moins, ce qu’a confié M. Barro.

Fulbert Paré

Lefaso.net

Messages

  • Je tiens simplement à rappeler que chaque jour qui passe est un de ganger pour le gouvernement et un de perdu pour le travail. Maintenons donc la pressions car nous ne vivons pas les mêmes réalités.
    S’il y’a de l’argent à partager entre des senateurs c’est qu’il peut aussi en avoir pour les travailleurs.

    Ce que je ne comprend pas de cette équipe c’est son incapacité à nous satisfaire et vouloir en même rebelotter encore pour 5 ans. De deux choses l’une : soit on repond à l’aspiration populaire avec une reponse adéquate ou bien debarasse le plancher.

  • Honettement, je ne vois pas la raison de cette greve si ce n’est vouloir faire comme le monde en ce moment. c’est comme si marcher, faire les manisfestations etaient devenue "la nouvelle mode".
    "Grille acceptable ; mais il faut, selon lui, que le gouvernement prenne en compte trois préalables" et vous avez besoin en tant qu’enseignants de gever pour dire sa a votre governement ? Si elle est acceptable c’est quoi la raison de la greve ? Si ya des choses a rajouter, discuter de sa au lieu de grever. Ces enseignants auraient tout simplement pu faire parvenir leur recommendations plutot que de grever.

    • Je m’inscris en faux lorsque Monsieur BARRO affirme que la nouvelle grille est acceptable. Si elle l’est pour certains emplois, elle ne l’est pas pour d’autres comme ceux du cadre diplomatique qui ne gagne absolument rien. Alors Monsieur BARRO, choisissez bien vos mots la prochaine fois.

    • S’il n’y a que les agents diplomatiques qui n’ont rien dans cette nouvelle grille, c’est que c’est "acceptable". Acceptable veut dire passable et non très bien.

    • Qu ’est -c q vou en savez dune march ? Seule la lutt libere.

    • C’est bien de lutter pour optenir des indemnites, mais c’est aussi important de lutter pour que les agents aient effectivement ces indemnites sans souffrance. Il ya de milliers de fonctionnaires qui sont sont a 10 ; 12 ; 16 mois de travail tjr sans leurs indemnite. Pitie, pitie M BARO.

  • Je suis surpris de l’appréciation de M. BARRO sur la nouvelle grille indemnitaire servie par le gouvernement. Pour ma part, on n’engage jamais une lutte aussi féroce ( 48 heures de grève) pour des questions de préalables,c’est à dire de pure forme. Si le fond est acquis et qu’il y a des avancées notables, s’il vous plaît M. BARRO économisons des grèves à motifs assez stériles et maigres. N’y a-til pas d’autres moyens de pressions pour la satisfaction de ces préalables ? Ou bien dans ce contexte national de protestations ouvertes, nos vaillants syndicats ont-ils senti la nécessité-eux aussi- de bander leurs muscles ? En tous cas après le meeting, je me posais de serieuses questions sur l’utilité et l’opportunité de cette cessation de travail. A qui cela profite réellement ?

    • je me réjouis de la passion qu’a suscité cette grève pour les travailleurs.Cependant des inquiétudes persistent à mon niveau, s’il est vrai que seule la lutte paye, il aussi vrai qu’il faut lutter objectivement et je trouve ridicule l’intervention de monsieur BARRO qui parle de préalables avant l’acceptation. J’ai cru comprendre avant le début de cette grève que les syndicats rejetaient catégoriquement la proposition du gouvernement et qu’il faille pour celui-ci de revoir sa proposition et de l’améliorer dans le strict sens de satisfaire la plate forme revendicative de nos vaillants syndicats. A les lire, je suis surpris du contenu qui sous-tend cette grève et qu’à l’avenir je pense qu’il serait intéressant d’être un peu plus clair avant d’embarquer les agents dans des considérations à allure fallacieuse

  • je donne un carton rouge au personnel de la RTB nationale qui pense que la grève c’est pour les autres.Quand le fruit tombera qu’ils refusent de prendre. Bravo à radio Bobo pour avoir suivi le mot d’ordre de l’UAS. La lutte continue.

  • Il faut reconnaître que la grève n’avait pas raison d’être. au regard des bonnes propositions faites par le gouvernement. si on mange tout ce qu’on gagne on va investir quoi ? je soutiendrai les syndicats pour l’application diligente de la grille proposée pas pour augmenter.On doit aussi investir les générations futures et ce n’est pas les fonctionnaires seulement qui sont des bukinabé.Chaque boulot a une spécificité si chacun met cela en avant on va pas s’en sortir. merci de comprendre

  • les indemnités c’est bien mais si on luttait pour une AUGMENTATION DE NOS SALAIRES CELA EST ENCORE MEILLEUR si on est en retraite ou à l’école les indemnités s’en vont mes nos SALAIRES restent donc il faut revoir notre lutte même les indemnités elles divisent largement les travailleurs .

  • Ça se voit que vous n’avez pas lu cette grille indemnitaire proposé par le gouvernement, il existe une version numérique procurez la vous, avant d’attaquer M. BARRO. Ainsi donc certain travailleur sont allé en grève sans connaitre tous les motifs ? Quel malheur, mon peuple se meurt faute de connaissance. Je comprends maintenant pourquoi, les responsables syndicaux parlent de formation pour les membres afin d’avoir des militants conscients. Soyez sérieux nous ne sommes pas aller en grève pour des préalables comme vous dites,mais pour du solide renseignez vous !!!

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés