ADF/RDA dans le Yatenga : “Nous restons sur nos positions déjà connues”

lundi 3 février 2014 à 23h20min

L’Alliance pour la démocratie et la fédération/Rassemblement démocratique africain (ADF/RDA), section du Yatenga a tenu son Assemblée générale (AG) le jeudi 30 janvier 2014, sous la présidence de Me Gilbert Noël Ouédraogo. Objectifs, passer le message et réitérer la position du parti par rapport à la situation nationale.

ADF/RDA dans le Yatenga : “Nous restons sur nos positions déjà connues”

"Je suis surpris que la classe politique et également la presse ne fassent pas d’analyse pour reconnaître qu’aujourd’hui, si l’ADF/RDA avait été d’accord pour la modification de l’article 37, on ne parlerait ni de Sénat ou autres. Avant que la crise n’intervienne au Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP), avec nos 18 voix à l’Assemblée nationale on aurait pu procéder à la modification de la Constitution", a indiqué Gilbert Noël Ouédraogo. Avant de préciser que : " S’il y a un parti qui a été assez clair sur l’article 37, c’est bien l’ADF/RDA. Une position défendue bien avant la naissance de beaucoup d’autres partis qui sont aujourd’hui porteurs de cette question.

Déjà, en 2005 dans notre programme politique nous militions pour la limitation des mandats. Bien qu’étant de la majorité présidentielle, notre parti était contre la modification de cet article en 2011 lors des assises du Conseil consultatif sur les réformes politiques".

L’ADF/RDA, le Front républicain et les démissions

Etre au Front républicain n’est pas à l’ordre du jour au parti de l’Eléphant. Sur cette question, l’ADF/RDA, selon son président a estimé qu’à l’état actuel des choses, le parti ne pouvait pas prendre part à ce regroupement. Tout en demandant aux militants de rester vigilants, Gilbert considère que la démission est une très bonne chose. Parce que dit-il, “quand quelqu’un, à un moment ne se retrouve pas dans un parti, il a le droit de partir”. Mais, ce qu’il regrette, “c’est que les gens n’aiment pas publier leur adhésion dans la presse, mais publient leur départ”. A entendre le responsable du parti, le message à l’endroit des militants n’est pas de la crainte, mais plutôt de la prévoyance. Et la tenue de cette Assemblée générale donne le top départ d’une tournée nationale à la rencontre de l’ensemble des militants des 45 provinces pour passer le message du parti et réitérer sa position sur la situation nationale avec un point important : travailler à consolider la paix dans notre pays. Interrogé sur sa probable candidature en 2015, Gilbert Noël dira que "le parti, depuis son existence a le droit de se présenter à une élection. Et chaque fois, l’ADF/RDA assume et choisit son candidat soit à l’intérieur ou à l’extérieur du parti". Pour 2015, le parti avisera. Les différents intervenants à cette Assemblée générale ont embouché la même trompette. "Ne pas se laisser divertir par ceux qui ne savent pas où aller ". Face à cette situation les militants et militantes ont répondu ensemble, “nous pas bouger”. Autrement l’ADF/RDA reste sur ses positions déjà connues.

Lassané DOGA

L’Express du Faso

Vos commentaires

  • Le 4 février 2014 à 07:52, par anta En réponse à : ADF/RDA dans le Yatenga : “Nous restons sur nos positions déjà connues”

    vos positions on les connait effectivement.C’est du sable mouvant.

    Répondre à ce message

  • Le 4 février 2014 à 08:22, par sm En réponse à : ADF/RDA dans le Yatenga : “Nous restons sur nos positions déjà connues”

    Une position aussi sage et très constructive que les pays en voie de développement doivent observer pour parfaire l’implantation de la démocratie.Si la voix des textes et lois démocratiques s’élèvent celle des armes et le physique doit se taire.

    Répondre à ce message

  • Le 4 février 2014 à 11:11, par aigle royal En réponse à : ADF/RDA dans le Yatenga : “Nous restons sur nos positions déjà connues”

    Les responsables de ce parti devraient se poser la question de savoir pourquoi c’est sur leur position que les gens n’arrivent pas à trancher. A force de louvoyer, ce parti a définitivement perdu le pari de participer activement à l’instauration d’une vrais démocratie au faso. Gilbert, tu as déçu ! Fais ton mea culpa et méfies toi du joueur de PMUB qui te sert de conseil. La politique à la sauce PMUB vous rattrape et vous êtes obligés de vous expliquer. Et pourtant Gilbert...Dommage pour toi...

    Répondre à ce message

    • Le 5 février 2014 à 16:18, par Mahamoudou SOULAMA En réponse à : ADF/RDA dans le Yatenga : “Nous restons sur nos positions déjà connues”

      "Aigle royal", le grand frère Gilbert Noël Ouedraogo, en tant que responsable politique digne de ce nom, n’a jamais déçu, et ne décevra pas. J’en veux pour preuve les points qui posent problème en ce moment entre le CDP et l’Opposition ; c’est en effet sur ces points de divergence, principalement, que le parti de l’éléphant n’est pas présent au gouvernement de Luc Adolphe TIAO. Ce, bien avant les diverses manifestations d’humeur que nous vivons. L’honnêteté intellectuelle exige alors que vous revoyiez votre jugement sur le parti ! Si vous faites allusion à l’absence du parti aux diverses manifestations d’humeur de l’Opposition, vous avez tout faux, parce que l’ADF/RDA ne pouvait nullement,en tant que relevant de la Majorité Présidentielle, s’inviter à ces manifestations. Au contraire, c’est sa présence à ces événements qui devrait vous inquiéter ! Son absence est donc logique, responsable et conséquente : assumer son indépendance vis - à - vis de son allié le CDP, tout en respectant scrupuleusement le distingo net qui se doit d’être fait, dans tout système démocratique digne de ce nom, entre Opposition et Majorité Présidentielle ! Ceci est clair, et n’a besoin d’aucune autre clarification supplémentaire. L’ADF / RDA a- telle raison, dans sa posture actuelle ? L’évolution des choses pour l’heure lui donne raison, et le temps nous édifiera encore plus à propos.

      Répondre à ce message

  • Le 4 février 2014 à 15:26, par le neutre En réponse à : ADF/RDA dans le Yatenga : “Nous restons sur nos positions déjà connues”

    Le can de l’ADF/RDA, c’est la majorité présidentielle

    Répondre à ce message

  • Le 5 février 2014 à 16:39, par Adoume En réponse à : ADF/RDA dans le Yatenga : “Nous restons sur nos positions déjà connues”

    Bravo !!! ADF-RDA, Meme les ignorants finiront par comprendre ta noble position. C’est propre, c’est claire...

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés