Bénéwendé SANKARA à propos de l’article 37 : ‘’tel est pris qui croyait prendre’’

samedi 1er février 2014 à 01h27min

Stanislas Bénéwendé SANKARA n’a jamais été tendre avec le pouvoir burkinabè ; un pouvoir dont il critique durement les velléités de maintien à travers une volonté de déverrouillage de la clause limitative des mandats présidentiels. Le 30 janvier 2014 à l’occasion de la cérémonie de présentation des vœux de son parti à la presse, le président de l’UNIR/PS a une de fois plus chargé le Chef de l’Etat. C’était à son siège sis aux 1200 logements à Ouagadougou.

   Bénéwendé SANKARA à propos de l’article 37 : ‘’tel est pris qui croyait prendre’’

C’est une sortie médiatique qui reste dans l’ensemble, conforme à la démarche de l’UNIR/PS. A savoir l’intransigeance et une ligne de fermeté concernant l’analyse de la situation nationale. Notamment la polémique actuelle relative au maintien en l’état ou non de la clause limitative des mandats présidentiels au Burkina.

Les sankaristes qui viennent par ailleurs de renouveler leur confiance à l’ex-Chef de file de l’opposition rappellent ainsi par l’entremise de ce dernier qu’ils ont toujours été en alerte par rapport aux projets du régime de Ouagadougou.

« Blaise COMPAORE est pris à son propre piège »

A l’analyse, la situation actuelle ne semble guère être une surprise pour eux. A les écouter la « volonté patrimoniale » des tenants actuels du pouvoir ne s’est jamais démentie. Et ce jusqu’à ces derniers jours avec ce qu’ils qualifient de « séisme » et qui s’est traduit par le départ massif de d’ex-cadres du CDP pour mettre en place le MPP.

Pour le député et opposant, le piège serait tout simplement en train de se refermer sur le pouvoir en ce moment. Et toutes les initiatives menées par certaines structures dont le Front républicain au sujet duquel il affirme avoir de sérieuses réserves, ne vont pas prospérer si elles vont dans le sens de tirer la démocratie burkinabè vers le bas.

Aux journalistes venus l’écouter en ce début d’année, le patron de l’UNIR/PS a donc souhaité ses meilleurs vœux. Avec la conscience dit-il, que le contexte politique national appellera de leur part plus d’engagement et de détermination.

Juvénal SOME

Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 1er février 2014 à 03:59, par zakinpagba En réponse à : Bénéwendé SANKARA à propos de l’article 37 : ‘’tel est pris qui croyait prendre’’

    mes vœux les meilleurs.longue vie,prosperité.qu’allah ouvert toujours votre chemin pour la liberté et la justice equitable.ou en ai t-on du dossier Norbert zongo parti Arusha en tanzanie le 28 novembre passer

    Répondre à ce message

  • Le 1er février 2014 à 04:57, par Nessida En réponse à : Bénéwendé SANKARA à propos de l’article 37 : ‘’tel est pris qui croyait prendre’’

    Ce monsieur n’a pas hésité à virer l’argent des élections dans son compte.
    Il n ya plus de lecon de moral à qui que ce soit.
    En tant que CFOP il n’a rien fait de bon.
    Oui pour l’alternance mais pas avec des nuls comme ce type là.

    Répondre à ce message

    • Le 3 février 2014 à 09:08, par lyno En réponse à : Bénéwendé SANKARA à propos de l’article 37 : ‘’tel est pris qui croyait prendre’’

      Bien merci, le forum n’est pas fait pour des insultes. Mais pour que chacun selon sa compréhension des choses emettent des points de vue en vue de permettre à tous d’etre eclairé. Pour votre gouverne, vous pouvez allez au CFOP vous renseingner sur le bilan moral et financier de la gestion de Me. Vous ne trouverez aucune anomalie encore moins une tentative quelconque de detournement comme vous le prétendez. Qui pourrait accuser Me d’avoir soupé avoir le pouvoir en place ? Mais ce que je trouve paradoxale c’est que ce meme peuple se mettent à appludir comme dirait l’autre tous ceux qui à un moment donné avaient été les bourreau du peuple.
      Deuxièmement, il ne s’agit pas de critiquer pour critiquer. aujourd’hui si l’alternance doit passer par des accords politiques, nous encourageons Me à s’inscrire dans cette dynamique afin de permettre au Faso de sortir de cette impasse. Nous devons reconnaitre l’intégrité de cet homme d’avoir été courageux et sans financement autres continuer à se battre pour un bien etre des burkinabé. notre devoir est de l’encourager et de lui dire comme un autre d’etre vigilant. Me, tenez bon ! ils tentent par tous les moyens de vous discréditer, mais demeurez ferme et soyez davantage présent, ne vous laissez pas supplanter par qui que ce soit ; continuer a perdurer la memoir de notre leader à tous thomas sankara. Dieu vous benisse.

      Répondre à ce message

  • Le 1er février 2014 à 06:08, par LAGUI ADAMA En réponse à : Bénéwendé SANKARA à propos de l’article 37 : ‘’tel est pris qui croyait prendre’’

    L’article 37 sera bel et bien modifié voire supprimé par le PEUPLE pour le PEUPLE si telle sera sa volonté ! Vive le PEUPLE Vive le référendum Vive le CDP Qu’Allah bénisse et protège son Excellence Mr Blaise Compaoré et sa noble famille

    Répondre à ce message

  • Le 1er février 2014 à 07:18, par TD En réponse à : Bénéwendé SANKARA à propos de l’article 37 : ‘’tel est pris qui croyait prendre’’

    Bonne année 2014 a vous. Avant tout j rappel que j sui apolitique.Mais cela ne nous empêche de proner l’alternance democratique. les opposants( les vrais) doivent profiter de cette sittation pour se reserrer les coudes. Eviter surtout le narcissisme politique, l’ego, les interéts personnels. Reveillez vous et soyez encore plus vigilants pour que sem blaise et son regime arrètent de niquer ce vaillant peuple après plus 1/4 de siécle de pouvoir. qu’ils arrètent maintenant ! En avant pour l’alternanc

    Répondre à ce message

  • Le 1er février 2014 à 07:55, par Yako En réponse à : Bénéwendé SANKARA à propos de l’article 37 : ‘’tel est pris qui croyait prendre’’

    Ns sommes d,accord pour l,alternance Cher maître,dans un parti democratique Quand on perd les election s on remet son leadership en jeu.En effet,sous votre direction le parti a presque disparu AUx dernieres legislatives pourquoi vs ne vs retirez PAS et passer le flambeau a qlq,un d,autre ? Quitte a ce que des eventuelles primaires vs plebiscitent comme candidat pour 2015.maître votre parti ne resistera PAS a la nouvelle donne politique au faso avec l,arrivee de triumvirat RSS car, avec Mr Compaore votre position etait lisible X la societe d,ou sa sympathie mais en acceillant les demissionnaires comme liberateurs d,un blaisisme moribond rend votre combat confus et incomprehensible donc mauvaise strategie.Vs aurez a gagner en vs demarquant a la FOIS du cdp et du MPP.

    Répondre à ce message

  • Le 1er février 2014 à 08:31, par Mitb-kièta En réponse à : Bénéwendé SANKARA à propos de l’article 37 : ‘’tel est pris qui croyait prendre’’

    Cher Maître ! Pour une fois, je suis d’accord avec vous, avec votre vision. Mais en lieu et place de :« Blaise COMPAORE est pris à son propre piège », je préfèrerai plutôt "le CDP (ex-formule) est pris à son propre piège". Vous direz que "Qui dit CDP, dit Blaise Compaoré". Tout en vous suivant partiellement, je dirai que Blaise CDP, il n’était pas seul à piloter le Navire aujourd’hui troué. Je dirai même troué depuis sa création sans que les "Fondateurs" ne s’en soient aperçus. Vous aussi, vous vous êtes laissé piégé par votre "collaboration déguisée" récemment découvert après les déclarations fulgurantes et décevantes récentes. Mieux ! On constate que vous vous perdurez dans ce piège en acceptant de recevoir les "bras ouverts" aujourd’hui les pourfendeurs d’hier du peuple sur leur simples déclarations de se reconnaître "Comptables des conneries d’hier" pour demander PARDON. Oui ! Je le dis et je le répète. Les mêmes vous entuberons bientôt et vous, Me SANKARA comme à l’accoutumé, vous n’aurez que vos yeux pour pleurer et couler dans les dédales du ridicule. Même si vous me dites que vous resterez "vigilant", vous ne me convaincrez guère. Blaise COMPAORE piégé, oui, mais SANKARA et son UNIR/PS le serez et le resterez aussi. Et cela, vous comme moi, vous savez de quoi je parle. Vous ferez mieux de vous ressaisir et de vous pencher plus à rechercher les voies et solutions pour contourner les pièges que les mppistes vous préparent. En tout cas, retenez que le peuple vous tient également à l’oeil car, "Chat échaudé craint l’eau chaude". On vous y attend.

    Répondre à ce message

    • Le 3 février 2014 à 08:20, par Jahkarimo En réponse à : Bénéwendé SANKARA à propos de l’article 37 : ‘’tel est pris qui croyait prendre’’

      Pour celui qui connait le sens de la politique,ils ne jugeront pas la personnalité des politiciens eux même mais plutot le chantier politique du moment qu’ils entreprennent au regard de l’opinion national qu’est le depart de Compaoré en 2015.Si Bedié le fondateur concepteur de l’ivoirité qui a fait de Ouattara un étranger en vue de l’empecher d’être candidat à la presidentielle,pire ennemi de longues dates, devenus de meilluers amis aujourd’hui,la politique c’est à en mefier.C’est pour dire qu’en politique,il n’ya que des tournures,des changement de position en tenant compte du climat socio-politiques de la nation.Qu’on essaies de surpasser ces visions myopes de la vie politique de notre nation !

      Répondre à ce message

  • Le 3 février 2014 à 09:28, par RAWA En réponse à : Bénéwendé SANKARA à propos de l’article 37 : ‘’tel est pris qui croyait prendre’’

    Moi je trouve que ce monsieur est le plus intègre de tous les opposants. Durant tout son combat dans l’opposition, je ne pense pas que l’on puisse trouver REELLEMENT quelque contre lui ; C’est toujours des histoires pour le calomnier comme cette histoire des déflatés de SITARAIL qu’il aurait spoliés. Si toutes ces histoires étaient vraies, soyez sûrs que le pouvoir en place aurait eu grand plaisir à le jeter en prison pour se débarasser d’un opposant opiniâtre. La preuve, quand Laurent Bado et Emile Paré ont pris l’argent nuitamment, ils ont tout fait pour que dès le lendemain, cela se sache. C’est pour dire que même quand ses pourvendeurs prétendent qu’il prend l’argent chez Blaise, c’est complètement faux

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés