Conditions de travail des chercheurs : Le ministre Konaté interpellé sur certaines injustices

vendredi 31 janvier 2014 à 00h44min

Dans la lettre ci-après, un chercheur du Centre national de recherche scientifique et technologique (CNRST) attire l’attention du ministre de la Recherche scientifique et de l’Innovation sur une discrimination dans le paiement des primes de participation à la recherche « PPR ».

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Conditions de travail des chercheurs : Le ministre Konaté interpellé sur certaines injustices

A son excellence monsieur le Ministre de la Recherche Scientifique et de l’Innovation (MRSI) : pourquoi ce traitement discriminatoire sur le payement des Primes de Participation à la Recherche (PPR) ?

Excellence monsieur le ministre,

Avant tout propos, permettez-moi de vous féliciter et de vous remercier pour les grands efforts que vous déployer pour le rayonnement de notre ministère. Nul ne peut nier votre engagement croissant pour la recherche et l’innovation et vos résultats se voient sur le terrain. De nombreux problèmes qui ont miné durant des années l’émergence d’une recherche utile sont aujourd’hui résolus ou en tout cas font l’objet de réflexion en vue de trouver des solutions adaptées. Que ce soit la question des infrastructures, de la logistique et des ressources humaines, vous avez toujours été attentives à ces préoccupations. Concernant les ressources humaines, nous assistons actuellement à une arrivée massive de personnel pour appuyer la recherche et cela, nous l’espérons, dans la perspective d’une relève engagée. Votre perspicacité et sincérité à permis de trouver des solutions aux besoins pressant de personnel dans les instituts. Nous en sommes fiers et vous encourageons vivement. Cependant, le traitement de ce nouveau personnel laisse transparaitre une discrimination notamment en ce qui concerne les primes de participation à la recherche communément appelées « PPR ».

Personnellement, je ne suis pas concerné car je bénéficie de la prime de recherche. Mais c’est avec déception que j’ai appris que mes techniciens supérieurs ne sont pas concernés par la PPR. En outre, cette discrimination semble concerner particulièrement les agents du Ministère de la culture et du tourisme car des agents d’autres ministères qui sont venus bien après ceux du MCT et qui travaillent avec ces derniers dans les laboratoires bénéficient de la PPR. Faut-il une révolte de ces jeunes avant une réaction du ministère ? Une telle révolte serait justifiée car cette PPR est leur dû.

Monsieur le ministre, nombreux sont ceux qui sont exclus du bénéfice de cette prime pour des raisons que nous ignorons et ne comprenons quand on sait la PPR est accordée au personnel technique composé des techniciens supérieurs, des techniciens et des observateurs. Est considéré comme personnel technique, les fonctionnaires de catégories A et B et les agents permanents du CNRST, les fonctionnaires de C et D. je vous ferai l’économie des dispositions y relatives, mais je suis écœuré que des jeunes qui nous appuient dans nos laboratoires et qui accomplissent des taches de techniciens n’en bénéficient pas. Cala fait trois ans que la première vague de personnel est arrivée mais n’en a jamais bénéficié bien que employés comme technicien et déposant des rapports d’activités chaque année. Pourquoi cette discrimination envers nos collaborateurs ? Une deuxième vague est arrivée en 2012 et la toute dernière en 2013. Nous sommes vraiment satisfaits de l’apport de ces jeunes dans nos travaux et aujourd’hui nous ne pouvons pas nous en départir. Cela porterait un coup dur à nos programmes et projets et partant à la recherche toute entière.

Excellence monsieur le ministre, il vous revient d’assumer cette lourde tâche de traiter avec diligence les préoccupations de vos agents et de faire cesser toute injustice. Je sollicite donc votre intervention pour que nos jeunes collaborateurs puissent bénéficier de ce qui leur revient de droit depuis trois ans.

Tout en espérant une réaction diligente de votre part, je vous prie d’agréer, excellence Monsieur le Ministre, l’expression de ma profonde gratitude.

E.T,

Chercheur au CNRST

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 31 janvier 2014 à 07:14, par yacouba
    En réponse à : Conditions de travail des chercheurs : Le ministre Konaté interpellé sur certaines injustices

    Une rencontre est prévue à ce sujet pour baliser le terrain. Alors, patience.

    Répondre à ce message

  • Le 31 janvier 2014 à 07:41, par PMC
    En réponse à : Conditions de travail des chercheurs : Le ministre Konaté interpellé sur certaines injustices

    Dieu merci. voici enfin un éclairé du CNRST. merci ET. que Dieu te recompense pour cette lettre. toi au moins tu n’est pas egoiste. on attend de pieds ferme la reaction du ministre.

    Répondre à ce message

  • Le 31 janvier 2014 à 07:49, par KADER
    En réponse à : Conditions de travail des chercheurs : Le ministre Konaté interpellé sur certaines injustices

    pourquoi une telle discrimination ? hé vraiment ce pays là !!! c’est la merde partout. C’est la gestion politisée de l’administration qui est a l’origne de cette pratique. mais on va tous les dégager.

    Répondre à ce message

  • Le 31 janvier 2014 à 07:57, par PATISSANKANA
    En réponse à : Conditions de travail des chercheurs : Le ministre Konaté interpellé sur certaines injustices

    monsieur ET,merci pour cet ecrit. dans mon departement, je beneficie de l’appui indefectible de ces jeunes chercheurs et j’ai été decu en apprenant cette semaine qu’ils n’auront pas la ppr cette année encore. que le ministre trouve une solution,sinon c’est tous les chercheurs qui l’interpelleront bientot

    Répondre à ce message

  • Le 31 janvier 2014 à 09:05, par citoyen de bonne fois
    En réponse à : Conditions de travail des chercheurs : Le ministre Konaté interpellé sur certaines injustices

    Merci pour votre lettre parce que c’est trop flagrant, des gens qui font le même travail et souvent mieux que certaines personnes et on leur refuse ce qui leur revient de droit. C’est d’autant plus écoeurant quand on sait que certains chercheurs sont contre le payement de cette prime à ces agents. Que le ministre réagisse vite avant que le pire n’arrive.

    Répondre à ce message

  • Le 31 janvier 2014 à 09:08, par un chercheur informé
    En réponse à : Conditions de travail des chercheurs : Le ministre Konaté interpellé sur certaines injustices

    J’attends de voir ce que Konaté a apporté comme changement dans les conditions de travail des chercheurs. Toujours pas de voyage d’étude, et faute d’imagination il a procédé au démentellement des services techniques du DIST, FRSIT et ANVAR au profit de son cabinet. N’est-ce pas encore le même Konaté qui, à peine nommé ministre, a commendité un au audit à 48 millions dans le seul but de supprimer le CNRST ? Quel est le budget réel de recherche dans les instituts ? Quelle est la proportion de finance affectée au seul fonctionnement de son cabinet ? On peut multiplier les exemples mais... Konaté est attendu au tournant.

    Répondre à ce message

  • Le 31 janvier 2014 à 09:29, par Uncitoyen
    En réponse à : Conditions de travail des chercheurs : Le ministre Konaté interpellé sur certaines injustices

    Monsieur le chercheur pourquoi vous ne signé pas votre lettre avec votre nom et prénom ? E.T ça veut dire quoi ? Vous pensez qu’une lettre signé avec des initiales peut traverser un cabinet et arriver chez une autorité ? Par ailleurs vous devez conseiller aux techniciens victimes de l’injustice dont vous parlez de se réferer à leur syndicat et d’en faire un point de leur plate forme revendicative. De plus les agents concernés auraient pu demander à rencontrer leur ministre afin de lui poser le problème. Certes les médias sont un pouvoir mais nous devons savoir que le quatrième pouvoir doit être utilisé en dernier recours. Peut être que votre ministre même n’est pas au courant de cette injustice. Et que dit votre DRH dans tout ça ?

    Répondre à ce message

  • Le 31 janvier 2014 à 13:09, par Del Pierro
    En réponse à : Conditions de travail des chercheurs : Le ministre Konaté interpellé sur certaines injustices

    Merci pour cette lettre. C’est une réplique en miniature de la manière dont le pays dans son ensemble est géré. D’ailleurs, c’est que les syndicats dénoncent dans la grille indemnitaires. Qu’est qui pourrait justifier une telle discrimination ??? Que de telles injustices soient bannies de tous les services de la fonction publique, des EPE et EPA. Pour la justice en avant pour le changement.

    Répondre à ce message

  • Le 31 janvier 2014 à 14:35, par Tienfola
    En réponse à : Conditions de travail des chercheurs : Le ministre Konaté interpellé sur certaines injustices

    Moi je pense plutôt le contraire à vous tous. C’est n’est pas une injustice. Il faut qu’on clarifie leur situation. Ils ont été recruté niveau BAC+5 au ministère de la culture ? Après leur transfèrement au ministère de la recherche, ceci à suscité au débat et ce sont les chercheurs même qui ont refusé qu’ils soient classés Ingénieur de recherche et je partage cette position. Alors s’en est suivie une tractation entre ces ingénieur de son converti en technicien supérieur de recherche mais qui garde leur leur salaire d’ingénieur de son qui est largement au dessus du salaire des techniciens supérieur de recherche. Alors s’il ne perçoivent pas la PPR et qu’ils pensent que c’est de l’injustice... et si le ministère de la recherche leur verse cette indemnité, Alors que les techniciens de la recherche sont aussi dans leur droit de réclamer justice afin qu’ils soient tous traité sur la même base salariale en ce moment il n’y aura plus d’injustice.
    Ce problème existe parce qu’il y a des incompétents qui lance un test de recrutement, hors ne besoin réel n’existe pas. Sinon ils n’ont rien a faire au ministère de la recherche puisqu’ils ont décidé d’eux même pour postulé au poste d’ingénieur son.
    Je suis contre le fait qu’on parle d’injustice. Ils peuvent demander gentiment la PPR mais s’il vous plait au vu de ce que j’ai dit précédemment qu’on ne parle pas d’injustice

    Répondre à ce message

  • Le 31 janvier 2014 à 15:28, par TB Honnete
    En réponse à : Conditions de travail des chercheurs : Le ministre Konaté interpellé sur certaines injustices

    Bjr Je suis sur que le Ministre trouvera une solution a ce problème. Mais je respecte beaucoup ce Ministre très innovant, très travailleur et très humble. Un jeune ministère avec autant d acquis c est a féliciter et a encourager.

    Répondre à ce message

  • Le 31 janvier 2014 à 17:43, par BASSARI
    En réponse à : Conditions de travail des chercheurs : Le ministre Konaté interpellé sur certaines injustices

    Et le personnel d’appui du CNRST dans tout ça ? Les chercheurs ne font rien pour aider leurs collaborateurs à bénéficier aussi des ces PPR, depuis longtemps ils luttent pour cela mais peine perdu. J’espère que le ministère va se pencher sur la question afin que ce problème soit résolu une bonne fois pour toute. Ou bien ils ne participent pas à la recherche à vos côtés ?

    Répondre à ce message

  • Le 31 janvier 2014 à 17:46, par PAPA
    En réponse à : Conditions de travail des chercheurs : Le ministre Konaté interpellé sur certaines injustices

    un citoyen, au CNRST la DRH interprètent les textes selon son interêt, selon la sauvegarde de son poste. sinon elle connait la vérité.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés