Démantèlement d’un réseau de malfaiteurs : Une mère complice de ses enfants

samedi 25 janvier 2014 à 10h41min

Le commissariat de police de l’arrondissement de Nongr-maasom a mis fin aux sévices d’un réseau de braqueurs dont plusieurs des membres sont de la même famille. Les bandits ont été présentés dans la cour de la police par le commissaire Joseph Toni et ses collaborateurs, ce vendredi 24 Janvier 2013. Ils ont à leur actif une centaine de motos volées par attaque à mains armées.

Démantèlement d’un réseau de malfaiteurs : Une  mère complice de ses enfants

Le commissaire de police, Joseph Toni de l’arrondissement de Nongr Massom et ses hommes ont démantelé un autre gang de braqueurs, dont le mode opératoire se caractérisait par une violence inouïe. Ils assommèrent la plupart du temps les victimes avec des gourdins ou des marteaux avant d’emporter leurs biens. Les braqueurs ont été présentés à la presse ce vendredi 24 janvier 2014 dans les locaux de la police avec leur butin, composé d’une dizaine de motos. Une gibecière de gris-gris sensés les protéger et des armes ont été également pris sur eux. La particularité de ce gang est qu’il est essentiellement composé de membres d’une même famille dont une mère et ses 4 enfants.

19 janvier 2014

Tout commence proprement le 09 janvier 2014 par l’interpellation et l’arrestation de Ouédraogo Xavier Gueswendé allias Eric et Kaboré Mathias allias Toussaint, âgés respectivement de 21 ans et 22 ans. Ces deux individus sont frères utérins et ont été reconnus à une station d’essence de Ouagadougou par une victime qui a signalé leur présence à une patrouille de la BAC (Brigade anti criminalité). Pris en chasse et arrêtés, ils sont remis à la police. La suite révélera aux hommes du commissaire Toni qu’ils planifiaient une autre attaque à Koudougou.

S’ensuit une enquête minutieuse qui mènera à Saaba, chez dame Tiendrebeogo Albertine ( 51 ans) et mère des 2 présumés bandits. La fouille de sa concession permettra de mettre la main sur une dizaine de motos et l’arrestation de plusieurs autres personnes fortement impliquées dans l’organisation de la bande. Ce sont la mère elle-même, qui a reconnu selon la déclaration liminaire lue par le commissaire Joseph Toni, être la gardienne des objets volés tout en ayant conscience de leur provenance douteuse. Zongo Djamila, 19 ans, épouse de Doulkoum Fréderic, un autre frère des deux premiers est présentement en cavale. Cette dernière jouait le rôle « d’agent commercial » et liquidait les motos à 100 000 F CFA l’unité par l’entremise de 4 receleurs non encore identifiés.

Ensuite, Doulkoum T. René, qui se prénommerait en réalité Fernand, 16 ans, déjà condamné pour vol de motos par le tribunal de grande instance de Ouagadougou. Et enfin Traoré Aicha, 23 ans, qui servait d’agent de liaison à son époux Ouédraogo Kassoum, déjà aux cachots à la MACO et les autres récemment interpellés.

Plusieurs vols à Kaya, Dori, ….Ziniaré, Ouaga

Les criminels ont a leur compte plusieurs vols à mains armés dans les villes de Kaya , Dori, Tcheriba, Ziniaré, Ouagadougou,… et des braquages de 2 stations services de Ouagadougou, toujours selon le commissaire. Au moins 100 motos auraient été volées à travers ces différentes villes. Ils auraient d’ailleurs été reconnus par plusieurs victimes présentes à la conférence.

Mme Traoré T. paralysée du coté droit à la suite d’une attaque de la bande dans le secteur de Tampuy a exprimé sa joie que d’autres personnes ne subissent pas le même sort qu’elle. D’autres victimes qui ont pu récupérer leurs biens ont également salué cet exploit de la police.

Joseph Toni a une fois de plus invité la population a plus de vigilance et à la collaboration avec la police, accessible nuit et jour, aux numéros vert s suivants : le 16 et 17.

Arba Monique Nadembega (Stagiaire)

Lefaso.net

Messages

  • Félicitation au Commissaire et a ses agents qui ont effectue l’enquête ! Une epine de moins de malfrats pour la société ! Encore une fois avec le bien mal acquis, voila la ou ça mène ! Merci

    • je remercie le commandant de la bac(brigade anti criminel)et sont personel. je remercie aussi le comissaire de la police national et sont personel.pour tout le risque qu ils ont pries pour effectué ce boulot vraiment inpécable mais sincère félicitation

  • Bonjour A tous
    je viens part la présente, adresser mes félicitations au commissaire et à toute son équipe
    En effet, victime de ma part de 2 vols de moto successifs, je ne puis rester indifférent à cette belle prise qui impose le respect.
    Cependant quel politique faut il mettre en place pour que les victimes entre en possession de leurs biens, car il n’est d’hier de voir pas mal d’engins saisis dans des interventions et qui pourrissent dans nos commissariat et gendarmeries.
    La vraie mérite en ma compréhension au delà de freiner l’avancée du banditisme au Burkina, c’est de voir sur le visage de son concitoyen la joie qui s’en exhale quand vous lui restituer son bien.
    Vos suugestions SVP

  • Félicitations au commissaire et ses éléments.
    Cependant, je recommande la prudence, car l’implication de certaines personnes me laissent penser qu’il y a de l’exagération dans la narration des faits. Et si certains ne sont pas impliqués ou n’avaient pas réellement connaissances du comportement criminel des principaux acteurs, que direz vous du préjudice pouvant résulter de la publication des leur images. Droits de l’hommes, qu’en fait-on.

  • Bravo au commissaire et ses hommes !!!!
    un pas de la tombe tu continue de vole ??? Quel sois dernière les barreaux c’est tout ce quel mérite elle et ça bande de criminel.on verra vraiment tout ici

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés