Le PAREN en congrès à Bobo : Moment de vérité entre militants

vendredi 24 janvier 2014 à 23h05min

Ce 25 janvier 2014, le Parti de la renaissance nationale, le PAREN, tient son congrès à Bobo Dioulasso. Au vu d’une actualité nationale brûlante mais aussi et surtout dans la perspective des futures batailles électorales qui se profilent à l’horizon, les tercéristes devront s’ affirmer davantage pour espérer bousculer l’échiquier politique.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
                                Le PAREN en congrès à Bobo : Moment de vérité entre militants

Le PAREN est en congrès à partir de ce 25 janvier 2014 dans la ville de Bobo Dioulasso.

Une rencontre qui, aux dires des responsables du parti se présente comme un moment de vérité pour les militants eux-mêmes, mais également pour l’opinion nationale.

En effet ce congrès arrive à un moment d’intenses tiraillements autour du débat sur la mise en place du très controversé Sénat et la volonté du pouvoir en place de modifier l’article 37 de la constitution.

Ces derniers jours ayant été marqués comme on le sait par ce qu’il est désormais convenu d’appeler l’affaire de la démission des ex- caciques du CDP suivie de la grande marche meeting de l’opposition au cours de la journée nationale de protestation du 18 janvier 2014.

Et comme pour ne rien arranger, le front républicain vient lui aussi de se jeter dans la bataille en promettant de se battre pour permettre la tenue d’un référendum sur la limitation des mandats présidentiels.

En un mot les militants du parti fondé par Laurent BADO et dirigé actuellement par Tahirou BARRY vont devoir se prononcer officiellement sur ces questions d’importance ; même si l’on devine par avance quelle pourrait être le contenu de cet engagement.

En effet le parti s’est résolument affiché avec le Chef de file de l’opposition et son président a fait partie de la délégation qui est allée rencontrer le Chef de l’Etat en 2013. Sur un autre plan, le parti s’est montré comme l’un des plus critiques avec la politique actuelle du gouvernement et plus encore sur la conduite des affaires publiques par le Président du Faso. Par conséquent et selon toute bonne logique il devrait maintenir le cap.

Quel candidat en 2015 pour le PAREN

Mais c’est sans aucun doute la question de la présidentielle de 2015 qui devrait constituer le tournant des échanges entre congressistes dans la ville de Sya. Une ville que les militants du PAREN considèrent comme l’exemple type de l’inefficacité des politiques publiques en matière de gouvernance.

Ainsi donc la désignation d’un candidat pour la présidentielle de 2015 est une perspective déjà bien ancrée au PAREN. Reste à savoir qui en sera le porte-drapeau. Pour les responsables du parti ce sera aux congressistes de se prononcer sur cette question. Cependant le parti ne devrait pas non plus faire l’économie du débat sur les moyens de regagner la confiance des burkinabé. Car à l’heure actuelle il ne dispose plus d’élus a l’Assemblée nationale ; alors même qu’il y a encore quelques années il était bien représenté au sein de l’hémicycle.

Pour Tahirou BARRY cela n’est pas dû à un glissement idéologique, mais est plutôt selon lui le fruit de la mal gouvernance électorale. Entendez par les fraudes et autres achats de votes qu’il n’a de cesse de dénoncer.

Juvénal SOME

Lefaso.net

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés