Politique nationale : Et voilà le Front Républicain !

vendredi 24 janvier 2014 à 10h00min

La reconfiguration de la scène politique est en marche au Burkina Faso. En attendant l’officialisation le samedi prochain du parti des démissionnaires du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) ; c’est un regroupement de formations politiques, « Le Front Républicain » (FR), qui vient d’être porté sur les fonts baptismaux. L’annonce a été faite, à la presse, ce jeudi 23 janvier 2014 à Ouagadougou.

Politique nationale : Et voilà le Front Républicain !

Etaient au présidium de l’officialisation du Front Républicain : Assimi Kouanda, secrétariat exécutif national du CDP ; Hermann Yaméogo, président de l’UNDD (l’Union nationale pour la démocratie et le Développement) ; Toussaint Abel Coulibaly, président de l’UPR (Union pour la République) ; Ram Ouédraogo, président du RDE-BF (Rassemblement des écologistes du Burkina Faso) ; Alain Zoubga, président de l’Autre Burkina/PSR (l’Autre Burkina/ Parti socialiste pour la refondation) ; et Amadou Diemdioda Dicko, président du CFD/B (Convention des forces démocratiques du Burkina).

La cérémonie commence par une déclaration liminaire lue par Michel Ouédraogo, délégué général du FESPACO (Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou) et membre du secrétariat exécutif national du CDP.

Dans la déclaration liminaire, l’on peut noter ce passage : « Le contexte politique national actuel caractérisé par les débats et les opinions divergentes sur la mise en œuvre des réformes politiques, notamment sur la forme ou la mise en place du Sénat, ou encore la question récurrente de l’article 37, obligent les partis politiques à des réflexions et à des actions pour préserver la cohésion sociale et la stabilité. Aussi, pour éviter à notre pays de compromettre sa stabilité et son avenir, des partis politiques, soucieux de la promotion des valeurs républicaines, ont convenu de mettre en place une Plateforme de concertation et d’actions collégiales sur les questions essentielles de la nation. L’offre de modernisation démocratique dans notre pays doit prendre appui sur le renforcement du dialogue politique et le compromis dynamique et constructif dans la gestion du pouvoir d’Etat. Les Nations en construction sont celles qui ont toujours su capitaliser toutes les forces et les idées politiques, dans un esprit citoyen de défense de l’intérêt général. Cette nécessaire cohésion, fondamentale à une émergence économique et à un mieux-être de la population, ne peut se construire que dans un esprit d’ouverture ; d’où une approche inclusive dans la gestion du pouvoir d’Etat ».

13 objectifs visés par le FR

L’article 4 du règlement intérieur du Front Républicain qui « se veut une force de propositions, un outil de partenariat politique et de collaboration avec toute autre formation, structure ou institution », explicite les objectifs visés par le nouveau regroupement politique.

Le Front Républicain, précise ledit article, se donne pour objectifs de : « 
1-défendre et de promouvoir les valeurs républicaines, la constitution et la paix ;
2-participer à la mise en œuvre des réformes politiques consensuelles issues des assises nationales du CCRP ;
3-contribuer à l’approfondissement de la démocratie au Burkina Faso ;
4-mettre en place et animer des concertations sur des questions essentielles de la nation ;
5-veiller à la justice et à l’équité sociale dans les politiques publiques et dans les modes d’administration des structures de l’Etat ;
6-cultiver le dialogue républicain comme mode de résolution de nos contradictions et des divergences internes dans notre pays ;
7-asseoir la bonne gouvernance au niveau national et local, notamment la gestion axée sur les résultats au sein de nos institutions publiques ;
8-promouvoir la liberté et la citoyenneté ;
9-œuvrer au strict respect du principe de la laïcité ;
10-proposer des mesures audacieuses de lutte contre la corruption ;
11-encourager un dialogue social permanent sur les grands sujets de la nation ;
12-Prendre en compte le genre, notamment les anciens, les jeunes, les femmes, les publics spécifiques dans les cadres et espaces démocratiques pour leur épanouissement ;
13-engager une réflexion globale et profonde sur la question de l’emploi et des jeunes ».

Journalistes surpris par l’événement

Les hommes de média ont été quelque peu surpris par l’événement. En effet, la plupart des journalistes avaient fait le déplacement, de l’hôtel Splendid où a été rendu ainsi officielle la création du Front Républicain, pour assister à une conférence de presse du CDP comme cela leur avait été annoncé. D’autres sources évoquaient une cérémonie de présentation de vœux du parti majoritaire. Beaucoup étaient donc là pour assister à une activité du CDP et non pour l’officialisation du Front Républicain.

Et c’est seulement une fois sur place aux environs de 10 h qu’ils ont appris le vrai objet de la rencontre. A savoir que les responsables du parti au pouvoir et ceux d’autres formations étaient en conclave en vue de la mise sur pied d’un front dit républicain. Qu’il fallait faire un peu preuve de patience et qu’ils allaient d’un moment à l’autre rendre publique leur décision. Quoi qu’il en soit, il y avait là de l’événement, de l’information. Et attendre jusqu’à la naissance du nouveau regroupement politique n’était plus qu’un devoir pour les journalistes, un scoop à ne pas rater sous aucun prétexte.

« Leaders historiques de l’opposition burkinabè »

Les échanges avec les journalistes qui ont suivi la déclaration liminaire allaient être des plus animés. Les questions fusaient de toutes parts : Le front a-t-il été créé pour faire face au futur parti des démissionnaires du CDP ? , Le front a-t-il a été créé pour favoriser la modification de la Constitution et permettre à Blaise Compaoré de se représenter en 2015 ? ; les refondateurs membres du Front Républicain se considèrent-ils toujours comme des opposants et comment définissent-ils un parti d’opposition ?. Bref, la pression était telle que certains membres du présidium à l’image de Ram Ouédraogo, Alain Zoubga, étaient obligés de réagir, égratignant à leur tour les journalistes. Alain Zoubga a parlé de la nécessité pour les hommes de média d’être plus professionnels, tandis que Ram Ouédraogo menaçait d’assigner en justice tout journaliste qui les traiterait d’’opposants moutons’’. A les écouter, ceux que les journalistes considèrent comme opposants ne sont pas plus opposants que eux, eux qui se considèrent, comme dira Ram Ouédraogo, « des leaders historiques de l’opposition burkinabè », des « hommes d’Etat ». « Nous n’avons pas de leçons d’opposition à recevoir de personne », a-t-il martelé. « Notre objectif aujourd’hui, ce n’est pas de défendre des intérêts personnels, mais d’œuvrer à la préservation de la cohésion sociale, de la paix, la stabilité et de la démocratie pour le grand bonheur du peuple », ont invariablement insisté, Assimi Kouanda, Hermann Yaméogo, Ram Ouédraogo, Toussaint Abel Coulibaly, Alain Zoubga, Amadou Diemdioda Dicko. Et que leur mouvement n’est créé ni contre un quelconque parti, ni pour la modification de l’article 37 de la Constitution. Sur cette question de révision de l’article 37 de la Constitution, les ténors du Front Républicains semblent tous pour le principe du recours au référendum pour consulter le peuple. « C’est au nom du peuple que nous gouvernons, et c’est toujours au nom du même peuple que d’autres s’opposent », a indiqué en substance Assimi Kouanda.

40 partis signataires ?

Au cours des échanges avec la presse, il a beaucoup été question de la liste des partis signataires de l’acte constitutif du Front Républicain qui comprendrait une quarantaine de formations politiques. La liste avait été promise aux journalistes à la fin des échanges. Mais, jusqu’à l’heure où nous tracions ces lignes, le document n’était pas encore disponible. Las d’attendre sans rien voir venir, les journalistes ont dû regagner leurs rédactions.

Mais, en attendant d’avoir la liste des 40 partis signataires, l’on peut déjà retenir ces quelques noms de formations politiques comme membres du Front Républicain :
- Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP)
- Convention des forces démocratiques du Burkina (CFD/B)
- Union pour la République (UPR)
- Union nationale pour la démocratie et le Développement (UNDD)
- l’Autre Burkina/Parti socialiste pour la refondation (l’Autre Burkina/PSR)
- Rassemblement des écologistes du Burkina Faso (RDE-BF)
- Parti indépendant du Burkina (PIB)
- Les verts du Burkina
- Mouvement pour la Tolérance et le Progrès (MTP).

Organisation et fonctionnement du Front Républicain

Le Front Républicain dans son organisation comprend deux organes : une Assemblée générale et une Coordination nationale. L’Assemblée générale est l’instance d’orientation et de délibération du Front Républicain. Elle réunit l’ensemble des partis et formations politiques membres, sur la base de 2 représentants par parti ou formation politique. Les représentants des partis sont les premiers responsables des partis ou formations politiques membres.

La Coordination nationale du Front Républicain est composée de quatorze (14) membres désignés pour un mandat de un (01) an. La coordination est composée sur une base paritaire de partis et formations politiques de la majorité et de l’opposition. Il est désigné en son sein deux (02) co-rapporteurs sur la même base de représentativité.

L’article 16 du règlement intérieur relatif au fonctionnement du FR stipule :
« Le Front Républicain peut accepter de nouveaux membres en son sein, à condition que ceux-ci soient parrainés par au moins deux (02) partis ou formations politiques fondateurs. La demande d’adhésion est instruite par la Coordination et acceptée par l’Assemblée générale  ». Article 17 : « La prise de décision au sein du Front Républicain se fait par consensus ; à défaut, à la majorité absolue à une deuxième réunion sur le même ordre du jour si le consensus n’est toujours pas obtenu ».

« Les ressources du Front Républicain proviennent des cotisations d’adhésion fixées à 25 000 F CFA », indique l’article 18.

Grégoire B. BAZIE

Lefaso.net

Vos commentaires

  • Le 23 janvier 2014 à 20:08 En réponse à : Politique nationale : Et voilà le Front Républicain !

    "Prendre en compte le genre, notamment les anciens, les jeunes, les femmes, les publics spécifiques dans les cadres et espaces démocratiques pour leur épanouissement ; "

    En quoi ce ramassis d’ elements du corps social est- il le genre ? Vous comprenez francais ? Cultivez- vous un peu. Les questions genre ne sauraient etre etendus a toute minorite sociale. J’ ai honte pour le manque de lumiere de ceux qui nous dirigent et qui veulent s’ eterniser comme un chien dans la mangeoire qui empeche les moutons de jouir de ce a quoi ils ont droit. L’ ARDC nouvelle formule est en marche. La guerre civile aussi.

    Répondre à ce message

  • Le 23 janvier 2014 à 20:17, par vérité no 1 En réponse à : Politique nationale : Et voilà le Front Républicain !

    Ah ah ah, la peur a changé de camp ! Formez un bloc républicain, la défaite s’annonce lourde.

    Répondre à ce message

    • Le 24 janvier 2014 à 09:04, par Verdad En réponse à : Politique nationale : Et voilà le Front Républicain !

      Comprenez qu’il ne s’agit pas de peur. Tout le monde sait que le Président Blaise n’a peur de personne mais se soucie de l’avenir de ce pays. Il a tout mis en œuvre pour construire le pays et actuellement il fait tout pour conserver ces acquis.

      Répondre à ce message

      • Le 24 janvier 2014 à 14:22, par Le peuple est debout En réponse à : Politique nationale : Et voilà le Front Républicain !

        @Verdad,
        La tu as totalement tord. Va sur le site de Jeune Afrique et tu verras un article sur Blaise Compaore qui a affirme dans les coulisses que les demissionnaires sont des traitres. Il a meme essaye de trouver un compromise avec un des demissionnaires a la derniere minute, mais c’etait deja trop tard. Alors, n’a-t-il pas peur ?

        Répondre à ce message

    • Le 24 janvier 2014 à 09:06, par Verdad En réponse à : Politique nationale : Et voilà le Front Républicain !

      Comprenez qu’il ne s’agit pas de peur. Tout le monde sait que le Président Blaise n’a peur de personne mais se soucie de l’avenir de ce pays. Il a tout mis en œuvre pour construire le pays et actuellement il fait tout pour conserver ces acquis.

      Répondre à ce message

      • Le 24 janvier 2014 à 15:22, par Génération Consciente En réponse à : Politique nationale : Et voilà le Front Républicain !

        ... pour conserver ces acquis. Est il immortel ? Réveilles toi et pense à ce que demain sera sans lui dès maintenant pour ne pas être surpris.
        Sinon que alternance ne veux pas dire changement de parti au pouvoir. Au sein du même parti il peut y avoir d’autres élites pour diriger le pays, c’est cela même la démocratie.

        Répondre à ce message

  • Le 23 janvier 2014 à 20:17, par didier En réponse à : Politique nationale : Et voilà le Front Républicain !

    Ce Herman est vraiment venu au monde le jour de la honte..
    Je me souviens en 1990 etant eleve lorsque nous luttions pour la conference Nationale souveraine il nous avait trahi a la derniere minute.
    Nous etions pret a mourir pour lui..
    Tu as tt rate en 1990 ton avenir ton honneur et ta dignite
    SHAME ON YOU !!!!!!!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 23 janvier 2014 à 20:17, par vérité no 1 En réponse à : Politique nationale : Et voilà le Front Républicain !

    Ah ah ah, la peur a changé de camp ! Formez un bloc républicain, la défaite s’annonce lourde.

    Répondre à ce message

  • Le 23 janvier 2014 à 20:25, par L’homme de Dieu En réponse à : Politique nationale : Et voilà le Front Républicain !

    Meme pour informer les journalistes de la creation du front republicain,il faut mentir pour les y attires. C’est dire aujoudhui que la base de la gouvernance du CDP c’est le mensonge. Et il n’ya que les opposants moutons qui peuvent encore leur faire confiance. En tout cas pour nous la page CDP est tournee et pour de bon.

    Répondre à ce message

  • Le 23 janvier 2014 à 20:25 En réponse à : Politique nationale : Et voilà le Front Républicain !

    Vraiment ca fait pitié ! Que de l’improvisation !

    Répondre à ce message

  • Le 23 janvier 2014 à 20:28 En réponse à : Politique nationale : Et voilà le Front Républicain !

    Une histoire sans queue ni tête

    Répondre à ce message

    • Le 24 janvier 2014 à 04:15, par BT En réponse à : Politique nationale : Et voilà le Front Républicain !

      la situation du Burkina est très critique, et le faite de promouvoir le dialogue, est une position très sage. sans dialogue, l’histoire nous prouve qu’il est difficile de parler de paix !!!!! tout ceux qui crie le départ de Blaise et qui ont accepter facilement les Rock a la marche ignore que c’est le même système. Donc privilégions le dialogue autour d’une même table où chacun sait qui est qui !!!!!!!!!

      Répondre à ce message

  • Le 23 janvier 2014 à 20:28 En réponse à : Politique nationale : Et voilà le Front Républicain !

    Rien qu’à voir la composition de ce front, c’est déjà peine perdue. Votre dénominateur commun, est que vous n’inspirez pas confiance au peuple et c’est ce qui a permis votre alliance. Les militants d’entre vous, se résument à leur propre personne. l’ADF/ RDA est resté où ?

    Répondre à ce message

  • Le 23 janvier 2014 à 20:30 En réponse à : Politique nationale : Et voilà le Front Républicain !

    Rien qu’à voir la composition de ce front, c’est déjà peine perdue. Votre dénominateur commun, est que vous n’inspirez pas confiance au peuple et c’est ce qui a permis votre alliance. Les militants de beaucoup d’entre vous, se résument à leur propre personne. l’ADF/ RDA est resté où ?

    Répondre à ce message

  • Le 23 janvier 2014 à 20:30 En réponse à : Politique nationale : Et voilà le Front Républicain !

    Rien qu’à voir la composition de ce front, c’est déjà peine perdue. Votre dénominateur commun, est que vous n’inspirez pas confiance au peuple et c’est ce qui a permis votre alliance. Les militants de beaucoup d’entre vous, se résument à leur propre personne. l’ADF/ RDA est resté où ?

    Répondre à ce message

  • Le 23 janvier 2014 à 20:33, par le rouge En réponse à : Politique nationale : Et voilà le Front Républicain !

    belle initiative.Surtout apprenez la politique aux opportunistes de diabré,simon et roch.

    Répondre à ce message

  • Le 23 janvier 2014 à 20:33, par LION En réponse à : Politique nationale : Et voilà le Front Républicain !

    Bonne nouvelle !!!
    Félicitation !!! et vive le front républicain !!!

    Répondre à ce message

  • Le 23 janvier 2014 à 20:41, par Mbatinga En réponse à : Politique nationale : Et voilà le Front Républicain !

    Dc CDP+Mouvance= FR (front republicain)
    ADF+Opposition= FR (front de refus)

    c`est le grand moment des calculs politiques, le peuple lui a deja choisi son camp.

    Répondre à ce message

  • Le 23 janvier 2014 à 20:53 En réponse à : Politique nationale : Et voilà le Front Républicain !

    En voilà des gens qui ne sont pas conséquents avec eux-mêmes car au point 2 des objectifs,il est dit :"participer à la mise en œuvre des réformes politiques consensuelles issues des assises nationales du CCRP" et patatras,plus loin ces zouaves parlent de référendum sur l’article 37.Revez debout mais il n’y aura pas de référendum sur cette question.Blaise dégage et il dégagera en 2015 que vous le voulez ou non.Aussi il n’y aura pas de sénat,point barre.Si vous vous croyez futés,nous le bas peuple,sommes butés,têtus et avec un malin plaisir,nous vous ferons la fête en vous décoiffant,en vous débêtissant.Ngouawwwww ne jouez pas avec le feu.

    Répondre à ce message

  • Le 23 janvier 2014 à 20:55, par Thomas En réponse à : Politique nationale : Et voilà le Front Républicain !

    Un front républicain pour défendre la monarchie ! C’est complètement incongrue. Un mouvement mort né initié par un pachiderme en agonie et appuyé par des opposants en pertes de vitesse.

    Répondre à ce message

  • Le 23 janvier 2014 à 20:59, par Salissant compacte En réponse à : Politique nationale : Et voilà le Front Républicain !

    C’est domage car je remarque que le cdp est toujours seul . Le reste ne représente que chaque et sa famille c’était femme ,enfant ,seulement .donc tout le reste ne piège pas plus que le poids d’une mousse .

    Répondre à ce message

  • Le 23 janvier 2014 à 21:07, par Jamanatigui En réponse à : Politique nationale : Et voilà le Front Républicain !

    Dans ce lot d’opposant "opportunistes" il manque un nom : Soumane TOURE. Les jours à venir nous situeront d’avantage.

    Quid de Ram (L’opposant mouton en chef) et Hermann ? Pouvait il être autrement ? De quoi leur donner une virginité politique à ces politiciens en chômage dépuis fort longtemps.

    Je l’ai dis et le repète, nous sommes en démocratie, donc chacun y va de ses convictions. L’essentiel c’est qu’ils soient convaincu du bien fondé des actions qu’ils veulent entreprendre.

    La scène politique Burkina se résume desormais à la CFOP, Front Republicain et l’ADF/RDA le non alligné.

    Répondre à ce message

  • Le 23 janvier 2014 à 21:07, par Gobnangou En réponse à : Politique nationale : Et voilà le Front Républicain !

    Franchement est ce les Hermann et Ram qui peuvent sauver le CDP ?
    Si la honte tuait dans ce pays nous n aurons pas assisté à ces genres de connerie

    Répondre à ce message

  • Le 23 janvier 2014 à 21:08 En réponse à : Politique nationale : Et voilà le Front Républicain !

    Bcp parlerons dc je ne vais pas m’etalé cependant il manque bcp d !article concernant la justice

    Répondre à ce message

  • Le 23 janvier 2014 à 21:09, par Tche En réponse à : Politique nationale : Et voilà le Front Républicain !

    Tonton kouanda c’est très intelligent de votre part sachez que vous auriez des jeunes derrière vous et à moi seul je peu en avoir 200 soyez rassurer

    Répondre à ce message

  • Le 23 janvier 2014 à 21:10, par l’autre sank En réponse à : Politique nationale : Et voilà le Front Républicain !

    j’admire positivement des politiciens qui savent mettre de coté leur divergences pour parler de la chose commune. Bon vent et courage

    Répondre à ce message

  • Le 23 janvier 2014 à 21:10, par l’autre sank En réponse à : Politique nationale : Et voilà le Front Républicain !

    j’admire positivement des politiciens qui savent mettre de coté leur divergences pour parler de la chose commune. Bon vent et courage

    Répondre à ce message

  • Le 23 janvier 2014 à 21:13, par sank En réponse à : Politique nationale : Et voilà le Front Républicain !

    le burkina a besoin d’une alternance pacifique et votre action tend vers cela. Vous avez notre soutien

    Répondre à ce message

  • Le 23 janvier 2014 à 21:15, par citoyen En réponse à : Politique nationale : Et voilà le Front Républicain !

    La future opposition est elle en train de se dessiner ? En tout cas l’histoire nous apprend que tout projet politique qui associe Hermann Yameogo est voué à l’échec. Wait and see.

    Répondre à ce message

  • Le 23 janvier 2014 à 21:19, par sank En réponse à : Politique nationale : Et voilà le Front Républicain !

    parti signataires beaucoup du courage. dans votre acte noble vous verrez que des gens essayerons de saboter mais je suis certain que que l’histoire vous donnera raison

    Répondre à ce message

  • Le 23 janvier 2014 à 21:21, par sidnoma En réponse à : Politique nationale : Et voilà le Front Républicain !

    la paix est un impératif pour le développement. continuer ainsi car le peuple tot ou tard vous sera reconnaissant

    Répondre à ce message

  • Le 23 janvier 2014 à 21:24, par sidpayété En réponse à : Politique nationale : Et voilà le Front Républicain !

    Quelle comedie au Faso ! Tout le monde va se démasquer. Ne nous empressons pas. Le spectacle que les politiciens veulent nous offrir ne fait que commencer. Vive la vérité et Dieu nous sauve de toutes ses manigances !

    Répondre à ce message

  • Le 23 janvier 2014 à 21:27 En réponse à : Politique nationale : Et voilà le Front Républicain !

    C’est dommage. Quelle génération d’intellectuels. Diviser pour régner. Drôle de tournure inutile. Comme le dit un adage "quand tu vit avec viens on va griller, tu ne boira jamais de soupe".
    Nous avons à faire à cette génération d’intellectuels. Que fait Alain ZOUBGA et celui de l’undd ? Logiquement il doivent démissionner. Mr les journalistes, pardon remettez leurs arguments quand ils rentraient pour la 1ere fois à kosyam. Donc l’adf-rda ne fait pas partie ? C’est sûr ? On attend de voir dans peu de temps. Comme c’est un parti qui aime.......................................

    Répondre à ce message

  • Le 23 janvier 2014 à 21:31, par lopes En réponse à : Politique nationale : Et voilà le Front Républicain !

    Des hyenes,des loups,des renards, des vautours et des charognards reunis pour sauver un cadavre ! Gardez le peu de force qui vous reste afin de supporter les desavoeux de vos propres enfants qui,assurement, ont honte de leurs geniteurs souilles d’opprobre.

    Répondre à ce message

  • Le 23 janvier 2014 à 21:33, par anta En réponse à : Politique nationale : Et voilà le Front Républicain !

    D’une certaine manière c’est mieux ainsi.A présent, on sait qui est qui, qui fait quoi et pourquoi.

    Répondre à ce message

  • Le 23 janvier 2014 à 21:35, par TTT En réponse à : Politique nationale : Et voilà le Front Républicain !

    Voila la vrai raison d avoir change le statut de l opposition. Juste pour satisfaire le FR. Aba...toi aussi zoubga ?!! Ram ne vaut que son ombre, toi aussi...Hermann qui est l eternel traite....avant pour le combat liberateur....A present, leurs intentions sont claires et ils ne reculeront devant rien. L opposition, la vrai doit se donner les moyens de gagner le combat final quelque soit le prix a payer.

    Répondre à ce message

  • Le 23 janvier 2014 à 21:40, par TIPARE En réponse à : Politique nationale : Et voilà le Front Républicain !

    On a assez vu ces machins comme le FR dont vous parlez. Ns ne voulons plus de la tromperie car ns le vrai peuple,ns sommes lucides maintenant. Aucun membre de ce Front républicain, de tout ceux que ns avons vus, n’est crédible. Ce st des opportunistes qui ne pensent qu’à leur ventre et non au vrai peuple. Sachez que votre FR est mort né ds la mesure ou le vrai peuple ne veut pas de référendum. Le vrai peuple a déjà donné sa position et si vous êtes vraiment pr ce peuple, de grâce respectez sa position. A bon entendeur SALUT ;

    Répondre à ce message

  • Le 23 janvier 2014 à 21:44, par venus En réponse à : Politique nationale : Et voilà le Front Républicain !

    Enfin une voie vers le consensus, le dialogue... pour freiner les extrêmes. on se souvient du Mali et de la Centrafrique des pays frères où le manque de dialogue à conduit aux larmes. il était tant que les hommes politique de notre pays se retrouvent sur la même table pour dialoguer. Vive le Front Républicain !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 23 janvier 2014 à 21:45, par wawa En réponse à : Politique nationale : Et voilà le Front Républicain !

    Bravo à la coalition des Forces Démocratiques

    je suis trop content du Faso actuellement

    Cependant retenez ceci :

    Allez- à l’élection présidentielle, avec chaque parti son candidat
    Pas de candidature unique c’est un piège du Front Républicain

    puis au second tour, soutenez le mieux placé dans un vaste rassemblement tout en mettant la pression sur Blaise

    Enfin soyez très très très très très très vigilents lors du scrutin car il va y avoir des fraudes et des bourrgades d’urnes et de l’intilidation et de la violence, signe d’un fion de règne !

    Vigilence

    en attendant travaillez ! au boulot dans vos états majors respectifs au boulot et stratégies de conquêtes du pouvoir.
    stratégies stratégies stratégies !...

    On vous soutiens depuis la Côte d’Ivoire

    Dieu vous gadre

    Répondre à ce message

  • Le 23 janvier 2014 à 21:47, par sissi En réponse à : Politique nationale : Et voilà le Front Républicain !

    il fallait s’y attendre !!! un piège pour décapiter l’opposition. C’est la règle n° 1 , le b a ba de la politique en Afrique en général et au Burkina en brillance. Et c’est fait. Une course en avant pour donner du fil à retordre aux démissionnaires et à l’opposition déjà là et l’empêcher de grossir avec les autres partis déjà happés. Sale temps pour le Burkina Faso. L’important est que que chacun soit responsable devant la démocratie.

    Répondre à ce message

  • Le 23 janvier 2014 à 21:52 En réponse à : Politique nationale : Et voilà le Front Républicain !

    "On ne se rend compte de l’importance d’une chose que lorsqu’on la perd" : LA PAIX.
    Plutot que de bruler le pays pour 2 ou trois politiciens et hypothequer a jamais la paix, le front republicain pourrait etre salutaire et plus structuré avec le Burkina au dessus des interets partisans.

    Répondre à ce message

  • Le 23 janvier 2014 à 21:54, par venus En réponse à : Politique nationale : Et voilà le Front Républicain !

    Enfin une voie vers le consensus, le dialogue... pour freiner les extrêmes. on se souvient du Mali et de la Centrafrique des pays frères où le manque de dialogue à conduit aux larmes. il était tant que les hommes politique de notre pays se retrouvent sur la même table pour dialoguer. Vive le Front Républicain !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 23 janvier 2014 à 21:58, par wendgoudo En réponse à : Politique nationale : Et voilà le Front Républicain !

    Dite moi qui de Hermann yameogo de toussaint Abel ou de DOLO Ouédraogo à eu 1% a une élection contre Blaise Comprenez la comédie politique ça existe !! De la de ces quatre là ça y ressemble, TOCARDS et toujours tocards a l’arrivée

    Répondre à ce message

  • Le 23 janvier 2014 à 22:01, par Le Sage En réponse à : Politique nationale : Et voilà le Front Républicain !

    Avez-vous vraiment quelque chose de républicain en ne respectant pas l’article 37 de la Constitution ? La politique ce n’est ni le parjure, ni la comédie ou le non respect de la parole donnée.
    Aucun consensus n’ayant été trouvé sur l’article 37, le Président du Faso avait promis que tous les points non-consensuels resteront en état. Qu’avez-vous fait de cette promesse ? Restez vigilant car la non-révision de l’article 37 n’est pas négociable.

    Répondre à ce message

    • Le 24 janvier 2014 à 08:24, par le guidé En réponse à : Politique nationale : Et voilà le Front Républicain !

      Merci pour ce rappel, je me demande pourquoi ses députés, ministres et intellectuels qui sont nos papa nous réclament la sincérité la loyauté et bien d autres vertus ? tu sais le jour que papa Tertus ( homme de sois disant de foi) est venu nous mentir à l université moi j ai opté de ne plus croire a tous ces papa. Pire est c est que ce Assimi Koanda ( religieux sans foi, patriote sans raison, intellectuel sans conscience) veut nous embourber : emballer les
      musulmans dans la pervertie politique. Malheureusement nos mamans à qui j ai toujours quelques confiances sont attirées part l’odeur trompeuse de cette immoralité. Puisse Dieu nous guider.

      Répondre à ce message

  • Le 23 janvier 2014 à 22:09, par sidnoma En réponse à : Politique nationale : Et voilà le Front Républicain !

    Ce qui me plait dans leur manière de faire , c’est qu’ils savent toujours de façon dépassionner mener le débat politique

    Répondre à ce message

  • Le 23 janvier 2014 à 22:09, par Wait And see En réponse à : Politique nationale : Et voilà le Front Républicain !

    Vous penser qu’en faisant des alliances vous résolvez le problème du peuple ? De tous ces dirigeants de partis, qui inspire confiance ? Personne.

    Répondre à ce message

  • Le 23 janvier 2014 à 22:11, par KDOUL En réponse à : Politique nationale : Et voilà le Front Républicain !

    Toi Herman,depuis là tu ne travail,on ne te connaît plus au barreau,tu mange comment ?On comprend maintenant !Tantôt opposant,tantôt de la mouvance ! ton frère mème t’a laissé dans l’opposition entre temp pour aller créer son propre parti pour rouler avec le Cdp,y’a quoi ?certes tout comme l’autre fils du yatenga,Blaise vous a restitué vos biens(mal acquis) à vos pères qui avaient été confisquées sous la révolution,mais quand même un peu de dignité !

    Répondre à ce message

  • Le 23 janvier 2014 à 22:11 En réponse à : Politique nationale : Et voilà le Front Républicain !

    He Herman la honte est un mot que tu connais pas. Un vrai cube maggi

    Répondre à ce message

  • Le 23 janvier 2014 à 22:12, par Heros En réponse à : Politique nationale : Et voilà le Front Républicain !

    Improvisation totale !
    Signe précurseur d’une décadence inéluctable.

    Répondre à ce message

  • Le 23 janvier 2014 à 22:12, par sidnoma En réponse à : Politique nationale : Et voilà le Front Républicain !

    c’est vraiment un acte de maturité politique que vous venez de poser. vous êtes les acteurs de la paix. bon courage et vive le F R

    Répondre à ce message

  • Le 23 janvier 2014 à 22:13, par Vrais fils du pays En réponse à : Politique nationale : Et voilà le Front Républicain !

    AH Oui eh Blaise . Qu’est ce que le peuple t’ a fait pour mériter cette maltraitance de ta part ? A chaque crise sa trouvaille. Tenez bien : Crise Norbert ZONGO= Collèges des sages dont les recommandations du rapport parmi ceux ci la limitation du nombres de mandats présidentiel est au oubliette. Affaire Justin ZONGO = CCRP dont la révision de ce même article 37 figure parmi les points non consensuels et aujourd’hui face à la ténacité du peuples qui réclame juste une alternance pacifique prévu par la constitution on nous balance un Front Républicain composés d’individus sans fois ni dignités juste pour diluer l’élan d’action du peuples à travers des discutions inutiles. Alors cette fois ci nous disons au CDP , trop c’est trop. Si vous n’avez pas un autre candidat en dehors de Blaise au CDP , alors sachez que l’avenir du Pays des Hommes Intègres se dessinera sans vous après 2015 et le peuple prendra toutes ses responsabilités quand le moment viendra face aux apatrides.

    Répondre à ce message

  • Le 23 janvier 2014 à 22:14, par sidnoma En réponse à : Politique nationale : Et voilà le Front Républicain !

    Des résistances il ya aura mais sous peu vous serez compris car personne n’a intérêt que sa chauffe

    Répondre à ce message

  • Le 23 janvier 2014 à 22:14, par Nebnoma Toussaint MICHEL En réponse à : Politique nationale : Et voilà le Front Républicain !

    s’ils veulent ils peuvent créer une foudre républicaine.nous on est là et on dira toujours non.sana bob disait que même si le peuple ne dit rien il ne dort pas

    Répondre à ce message

  • Le 23 janvier 2014 à 22:14, par Belco En réponse à : Politique nationale : Et voilà le Front Républicain !

    Si ridicule pouvait tuer. Herman Yaméogo, Ram , Toussain ca fait pitié. J’ai honte à leur place. Comment des grandes personnes, de surcroit père de famille peuvent ils se comporter ainsi ? Comment ils regardent leur femme, leurs enfants ?

    Répondre à ce message

  • Le 23 janvier 2014 à 22:15, par L’Autre Africain En réponse à : Politique nationale : Et voilà le Front Républicain !

    Les derniers soubresauts d’un parti qui se noie dans les eaux troubles du pouvoir à vie. Il s’accroche à tout, même au crocodile, au risque qu’il l’enfonce.

    Répondre à ce message

  • Le 23 janvier 2014 à 22:16, par Yankadi En réponse à : Politique nationale : Et voilà le Front Républicain !

    L’histoire est un éternel recommencement.On les voyaient venir ces leaders du Front Républicain. Chaque fois que Blaise Compaore a roulé le peuple burkinabé dans la farine la plupart d’entre eux etaient de la manœuvre : contre la conférence nationale souveraine, opposition cfd/ardc, assassinat de Norbert Zongo. Toujours le même et unique but à savoir sauver coûte qu coûte le pouvoir de Blaise en difficulté.Pour le cdp ca va de soit.Pour Hermann Yameogo c’est compréhensible ; il a confessé dans une émission télé à cœur ouvert, que son père lui a dit de ne jamais lacher Blaise, de plus grâce à ce dernier il a pu récupérer les biens paternels confisqués.Pour les Ram, Maxime et autres dont les partis ont un manque crucial de députés ou même de conseillers municipaux ne pouvant pas rêver d’être un jour président, ils se disent quil vaut mieu être queue de Blaise et ramasser les miettes .Tous auront un seul cri de ralliement à savoir allons au référendum pour modifier l’article 37, c’est à dire utilisons la constitution pour combattre la constitution.Mais le peuple a mûri et les connaît bien.Ils ne sont plus crédibles, Blaise le saura à ses dépens

    Répondre à ce message

  • Le 23 janvier 2014 à 22:16, par salut du peuple En réponse à : Politique nationale : Et voilà le Front Républicain !

    le peuple Burkinabè est suffisamment mur pour détecter les loups déguisés en agneau.
    ce n’est ni plus ni moins qu’un regroupement de politiciens carrant à cours d’idée.
    que Dieu protège notre pays

    Répondre à ce message

  • Le 23 janvier 2014 à 22:17 En réponse à : Politique nationale : Et voilà le Front Républicain !

    Bis repetita. Comme pour ou contre la conférence nationale souveraine en 1991. Et on ne prend pas les mêmes, mais on recommence. Et là, c’est le patron du FESPACO qui fait son cinéma.

    Répondre à ce message

  • Le 23 janvier 2014 à 22:19, par AntiFR En réponse à : Politique nationale : Et voilà le Front Républicain !

    Encore un pantin de regroupement pour décourager le peuple dans sa marche héroique. Du n’importe quoi. Si la honte tuait...!

    Répondre à ce message

  • Le 23 janvier 2014 à 22:19, par sidnoma En réponse à : Politique nationale : Et voilà le Front Républicain !

    le débat et les stratégies de développement se mène comme vous venez de nous le montrer et non dans la rue. courage

    Répondre à ce message

  • Le 23 janvier 2014 à 22:20, par sidnoma En réponse à : Politique nationale : Et voilà le Front Républicain !

    C’EST UN SOUFFLE NOUVEAU POUR LA JEUNESSE

    Répondre à ce message

  • Le 23 janvier 2014 à 22:21, par Vrais fils du pays En réponse à : Politique nationale : Et voilà le Front Républicain !

    J’allais oublié , à Ram OUEDRAOGO qui pense qu’il n’a pas de leçon à recevoir de quelqu’un en matière d’opposition la justice vous appartient certes aujourd’hui mais sachez que le peuple que vous exploiter saura prendre est entrain de prendre son destin en main. Ne croyez pas pouvoir museler la presse à travers ces mises en garde.

    Répondre à ce message

  • Le 23 janvier 2014 à 22:23, par sidnoma En réponse à : Politique nationale : Et voilà le Front Républicain !

    a l’image l’onu si le front républicain n’existait pas j’allais l’imaginer et créer ! bravo bravo

    Répondre à ce message

  • Le 23 janvier 2014 à 22:27, par sidnoma En réponse à : Politique nationale : Et voilà le Front Républicain !

    dans une république ou la cohésion sociale semble etre ménacée des républicains l’ont toujours sauver.tenez bon car le pays a besoin de vous

    Répondre à ce message

  • Le 23 janvier 2014 à 22:31, par sidnoma En réponse à : Politique nationale : Et voilà le Front Républicain !

    l’exemple de la ci, de la lybie, du mali de la rca st si amère que vous devriez vraiment empêcher certains opportunistes qui souhaite la même chose a notre très chère patrie

    Répondre à ce message

  • Le 23 janvier 2014 à 22:35, par RSS En réponse à : Politique nationale : Et voilà le Front Républicain !

    Ram, opposant mouton pian ! Et puis après ?

    Répondre à ce message

  • Le 23 janvier 2014 à 22:36, par ouandaogowatt@yahoo.fr En réponse à : Politique nationale : Et voilà le Front Républicain !

    Sauf le CDP, ce front republicain ne comprend que des partis minoritaires peu connus des burkinabes. Wait and see

    Répondre à ce message

  • Le 23 janvier 2014 à 22:38, par EmS En réponse à : Politique nationale : Et voilà le Front Républicain !

    Sauver le CDP. Et il faut appeler encore Hermann Yameogo. Cet homme qui n’a jamais su pourquoi il est venu en politique. sa presence dans ce front prouve que ce rassemblement est mort nė. Ce qui est sur, touche pas a ma constitution.

    Répondre à ce message

  • Le 23 janvier 2014 à 22:41, par jack En réponse à : Politique nationale : Et voilà le Front Républicain !

    vraiment, notre pays fait pitie...je me suis surpris en train de rire tout seul dans mon bureau a la lecture de ce compte rendu don’t l’evenement est maniestement improvise...vraiment si la HONTE pouvait tuer certains rapaces en politique.

    Répondre à ce message

  • Le 23 janvier 2014 à 22:45, par L’africain En réponse à : Politique nationale : Et voilà le Front Républicain !

    De quoi parle t-on au juste ? Défendre et promouvoir les valeurs républicaines ? Quelles valeurs voulez-vous défendre ? Le peuple demande à quelqu’un qui a fini son mandat de descendre et laisser la place à une autre personne pour apporter son expertise pour le bien de la nation. Qu’est-ce qui est compliqué dans cela ? Si vous vous sentez incapables de gérer le pays après Blaise, arrêter de nous faire croire qu’il ya 16 millions d’incapables au Burkina s’il vous plait.
    Certains sur votre présidium ont toujours ramer à contre courant de l’histoire, voilà pourquoi leur parti ne peut avoir un seul député à l’assemblée, d’autres sont apparu de nulle et n’ont aucune crédibilité auprès de la population. Pardon, épargnez notre pays du ridicule et notre Président de l’humiliation qui a frappé des chefs d’État qui au lieu d’écouter le peuple ont écouté les gens qui ne cherchaient qu’à plaire en flattant les presidents. Rappelez-vous Maître Wade au Sénégal, Khadafi en Libye, ATT au mali, Gbagbo en CI etc.
    Pardonnez n’ouvrez pas un front dans mon pays nous ne sommes pas en guerre. Refermez vite votre front et ecoutez plutôt le cri de cœur de la population.
    Pourquoi ne pas encourager le Président à respecter la Constitution et faire une transition pacifique, ce qui lui permettrait d’être là pour guider ceux qui lui succederont par ses conseils avisés.
    Est-ce qu’il ya un plaisir plus grand pour un père de famille de.voir de.son vivant que ses enfants réussiront à s’aimer et faire prospérer le patrimoine qu’il à bâtit à la sueur de son front ?
    Alors laisser le PF jouir de son droit au repos après un travail bien fait sur le plan national et international. Si vous vous.estimez incapables de géré le pays, ce n’est pas grave, il existe de braves Burkinabè capablent de prendre de relais.
    Je vous en supplie Cher Presi, n’écouté pas les grands flatteurs et souvenez-vous du poème"le corbeau et le renard". Écoutez plutôt le peuple.
    Merci mon président pour tout, bonne retraite !
    L’Africain

    Répondre à ce message

  • Le 23 janvier 2014 à 22:50, par bila balbone En réponse à : Politique nationale : Et voilà le Front Républicain !

    Du n importe quoi,Y a t il plus jeunes que Rock,Salif ou Simon dans ce groupuscule ?.Quand la pirogue du cdp chavire,on s accroche aux crocodiles ou aux serpents dans l espoir d etre sauves. On vera qui de l opposition reelle ou du front republicain des papis vaincra.Pauvre CDP !!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 23 janvier 2014 à 22:52, par Colonel En réponse à : Politique nationale : Et voilà le Front Républicain !

    Drôle de regroupement ! Des politiciens en perte de vitesse. Kiakiakiakiakiakiakiakiakiakia !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 23 janvier 2014 à 23:01, par OUSTAAZ En réponse à : Politique nationale : Et voilà le Front Républicain !

    Ils sont ridicules ces gens-là.RAM,ZOUBGA et autres,celui qui défend le juste n’a pas bésoin de s’énerver devant des petits journalistes:il thèse et répond tout simplement.Le peuple vous voit.avez-vous consulté le peuple pour tuer SANKARA ?N.ZONGO ?

    Répondre à ce message

  • Le 23 janvier 2014 à 23:02, par Jamanatigui En réponse à : Politique nationale : Et voilà le Front Républicain !

    Si Herman et Ram connaissaient la honte, ils allaient prendre leur retraite politique au lieu de vouloir profiter de cette conjocnture nationale pour se faire une viriginité politique. Ce fond de commerce ne vous apportera pas bonheur et je vous l’assure.

    Combien de fois avez vous été utilisé par ce pouvoir pour assouvrir ses desseins ? Certes vous êtes en chômage depuis quelque temps mais le minimum de dignité doit vous conduire à la sauvegarde des interêts au lieu de rentrer dans l’histoire par la petite porte.

    Herman qui t’as derobé ton parti ADF au profit de RDA ? N’aie pas une courte mémoire. Ce sont ces genres d’accrobatie politique qui ont crée ta perte politique.

    Répondre à ce message

  • Le 23 janvier 2014 à 23:26, par Nekobi le neuveu En réponse à : Politique nationale : Et voilà le Front Républicain !

    Abah, mon frere Herman ! Toi tu es balancoire ou bien tu es quoi ? Tu n’as jamais eu de principes ? Tu n’as pas de couleur preferee ? He, grand frer, si tu etait un prophete, personne n’allait entre au paradis par toi

    Répondre à ce message

  • Le 23 janvier 2014 à 23:26, par aldiouma En réponse à : Politique nationale : Et voilà le Front Républicain !

    Voilà encore de la merde politique.Que veulent ces hommes politiques qui ont commencé à perdre le nord ? Il a lieu ne pas s’en prendre aux journalistes si questions vous sont posées ? Les qualificatifs que les journalistes vous ont reporté , il y a du pire que le même peuple vous traite.Ce regroupement précipité en grand chose que les jours à venir nous dévoileront.

    Répondre à ce message

  • Le 23 janvier 2014 à 23:47, par AWOTO En réponse à : Politique nationale : Et voilà le Front Républicain !

    VIVE LA RÉPUBLIQUE !!!

    Répondre à ce message

  • Le 23 janvier 2014 à 23:50, par woro En réponse à : Politique nationale : Et voilà le Front Républicain !

    Trop de précipitations. De grace un peut de sang froid,on sent que tout se fait dans la panique a tel point que meme les simples questions journalistes irritent certains qui veulent intenter des procès . Quel grand dommage à vouloir s’entêter.

    Répondre à ce message

  • Le 23 janvier 2014 à 23:50, par logofogo En réponse à : Politique nationale : Et voilà le Front Républicain !

    En desespoir de cause ! vous pouvez encore courir, le resultat rest et restera inchanger !

    Répondre à ce message

  • Le 23 janvier 2014 à 23:51, par Leonard Kiemtore. Le petit New Yorkais En réponse à : Politique nationale : Et voilà le Front Républicain !

    Toutes mes felicitations au Front Republicain .Vous avez notre soutien indefectible. C’est bien Clair et c’est tres bien dit : " c ’est au nom du Peuple que nous gouvernons et c’est au nom du Peuple que les autres s’opposent"
    En Clair , la decision finale revient indeniablement au Peuple. C’est bien a Lui de trancher. Le Peuple doit être et sera obligatoirement consulte. Que ceux d’en face commencent leur campagne aupres du Peuple pour leur Non. S’ils sont vraiment "puissant" ils doivent remporter. Ils n’ont aucune raison d ’avoir peur d’une quelconque fraude ou d’achat de voix car les anciens fraudeurs et acheteurs de voix sont desormais avec eux. Non Seulement ils connsissent la technique mais ils ont aussi les "feuilles" ces adeptes et concepteurs de "tuck-guili".

    Vive la Le Front Republicain

    Vive le Burkina Faso

    Leonard Kiemtore, New York , USA

    Répondre à ce message

  • Le 23 janvier 2014 à 23:55, par joscanner En réponse à : Politique nationale : Et voilà le Front Républicain !

    hermann e t RAm deux assoiffés du sang du peuple

    Pire que des charlots

    Hermann le looser, apres le soutien a Gbagbo, le voila , et ceci pour de l’argent . Il fait pitié

    Répondre à ce message

    • Le 24 janvier 2014 à 01:23, par soborssor En réponse à : Politique nationale : Et voilà le Front Républicain !

      de toute façon ceux là qui se faisaient passer pour des opposants alors que en realité ils ne l’etaient pas commencent à se devoiler. c’est maintenant on sait que les gens comme ram herman et autres bernaient le peuple sinon bouffent avec leur confreres du cdp. seulement en ces temps de crise on ne peut plus les permettre de se cacher pour bouffer ils ont aider à faire chavirer le navire alors le CDP dira : " vous ne quitterez pas le navire on meurt ensemble ramenez vos fesses ici ! "

      Répondre à ce message

  • Le 24 janvier 2014 à 00:28, par wendy En réponse à : Politique nationale : Et voilà le Front Républicain !

    CE N’EST QU’UNE QUESTION DE TEMPS AVANT QUE L’AUTRE ETERNEL TRAITRE Me GILBERT N OUEDRAOGO NE REJOIGNE CE FAUX DE FR

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier 2014 à 00:32, par rimwaya En réponse à : Politique nationale : Et voilà le Front Républicain !

    Oh la la ! D’où viennent encore ces "bouffons" ? Si le ridicule tuait... Des marionnettes a la solde du CDP ces "politicards" aux desseins lugubres. Comme le dit la Sainte Bible, "Dieu reconnaîtra les siens". Le peuple saura différencier les vrais opposants des " opposants m..." De tous ces "comédiens" là même, qui a une légitimité même ? Zoubga ? Que nenni. Hermann ? "au secours" ! Toussaint ? "Ouille" ! Râm ? C’est le " kwassa-kwassa" non ? Que des tubes digestifs" en mal de "gombos". Eh Dieu pardonne leur parce qu’ils ne savent pas dans quel guêpier ils se fourrent...

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier 2014 à 00:33, par wendy En réponse à : Politique nationale : Et voilà le Front Républicain !

    Burkina Faso : avec ou sans Compaoré, le temps des incertitudes

    Rapport Afrique N°205

    22 juil. 2013

    SYNTHESE

    Pour la première fois depuis 1987, la question de la succession du président burkinabè est ouvertement posée. La Constitution interdit en effet à Blaise Compaoré, au pouvoir depuis plus d’un quart de siècle, de briguer un nouveau mandat en 2015. Sa marge de manœuvre est très étroite. S’il respecte la loi fondamentale, sa succession risque d’être difficile tant il a dominé la vie politique et fermé les possibilités d’alternance. S’il modifie la Constitution et se porte candidat à un cinquième mandat consécutif, il prend le risque de déclencher un soulèvement populaire comme celui qui a fait vaciller son régime au premier semestre de l’année 2011. Les partenaires internationaux doivent l’inciter à respecter la loi fondamentale et permettre une transition démocratique en douceur.

    Préserver la stabilité du Burkina Faso est d’autant plus important que la région ouest-africaine, où le pays occupe une position géographique centrale, vit une période difficile. Le Mali voisin traverse un conflit politico-militaire qui a déjà eu des conséquences graves sur le Niger, autre pays frontalier du Faso. Le Burkina a pour le moment été épargné par cette onde de choc parce que sa situation intérieure reste stable et son appareil de sécurité suffisamment solide, mais une détérioration de son climat politique à l’horizon 2015 le rendrait beaucoup plus vulnérable. Une élection présidentielle doit aussi être organisée cette même année en Côte d’Ivoire, un pays avec lequel le Burkina Faso est intimement lié. Une crise politique à Ouagadougou aurait des répercussions négatives sur une Côte d’Ivoire toujours fragile.

    Cette position géographique centrale se double d’une influence diplomatique majeure. En deux décennies, Blaise Compaoré a fait de son pays un point de passage obligé pour le règlement de la quasi-totalité des crises de la région. Avec une grande habileté, Compaoré et ses hommes ont su se rendre indispensables comme médiateurs ou comme « vigies » permettant à plusieurs puissances occidentales la surveillance sécuritaire de l’espace sahélo-saharien. Une crise au Burkina Faso signifierait d’abord la perte d’un allié important et d’une base stratégique pour la France et les Etats-Unis ainsi qu’une possibilité réduite de déléguer à un pays africain le règlement des conflits régionaux. Pour l’Afrique de l’Ouest, la désorganisation de l’appareil diplomatique burkinabè impliquerait la perte d’un point de référence, d’une sorte d’autorité de régulation qui reste utile malgré de nombreuses limites.

    Le risque qu’une crise politique et sociale survienne au Burkina Faso est réel. Depuis 1987, Blaise Compaoré a construit un régime semi-autoritaire, dans lequel ouverture démocratique et répression cohabitent, qui lui a permis de gagner le pari de la stabilité perdu par tous ses prédécesseurs. Ce système perfectionné comporte néanmoins plusieurs failles et ne survivra probablement pas à l’épreuve du temps. Il s’articule autour d’un seul homme qui a exercé une emprise totale sur le jeu politique pendant plus de deux décennies, laissant peu d’espace pour une transition souple. Les possibilités pour son remplacement démocratique sont en effet peu nombreuses. L’opposition est divisée, sans ressources humaines et financières suffisantes ou trop jeune pour prendre à court terme la relève et aucun des cadres du parti présidentiel ne s’impose comme potentiel successeur incontesté. L’un des premiers risques pour le pays est donc de se retrouver, en cas de départ mal encadré de Blaise Compaoré, face à une situation similaire à celle de la Côte d’Ivoire des années 1990, aspirée par le vide laissé par la mort de Félix Houphouët-Boigny après 33 ans de pouvoir.

    L’explosion sociale est l’autre menace qui pèse sur le Burkina Faso. La société a évolué plus vite que le système politique ne s’adaptait. Le Burkina s’est urbanisé et ouvert au monde avec pour conséquence une demande croissante de changement de la part d’une population majoritairement jeune. Les fruits du développement demeurent très mal partagés dans ce pays à forte croissance mais classé parmi les plus pauvres de la planète. Des changements ont été maintes fois promis sans jamais être réalisés, ce qui a entrainé un divorce entre l’Etat et ses administrés ainsi qu’une perte d’autorité à tous les niveaux. Cette rupture de confiance s’est exprimée lors du premier semestre 2011 par de violentes émeutes qui ont touché plusieurs villes du pays et impliqué de nombreux segments de la société, y compris la base de l’armée.

    « La grande muette » est apparue pour la première fois divisée entre élites et hommes de rang, et en partie hostile à un président qui s’était pourtant employé à contrôler et à organiser une institution dont il est issu. Cette crise sociale n’a été éteinte qu’en apparence et en 2012 les micro-conflits locaux à caractères foncier, coutumier ou portant sur les droits des travailleurs se sont multipliés dans un pays qui a une longue tradition de luttes sociales et de tentations révolutionnaires depuis l’expérience de 1983 inspirée par le marxisme.

    Enfin, le long règne de Blaise Compaoré, si perfectionné fût-il, a connu l’usure inévitable du temps. Plusieurs piliers de son régime ont quitté la scène, à l’image du maire de Ouagadougou, Simon Compaoré, qui a régulé pendant dix-sept ans la capitale, du milliardaire Oumarou Kanazoé, qui a joué un rôle de modérateur au sein de la communauté musulmane, ou du colonel libyen Mouammar Kadhafi qui fournissait une aide financière importante au « pays des hommes intègres ».

    Le président Compaoré a choisi de répondre à tous ces défis en effectuant quelques réformes superficielles qui ne répondent guère aux attentes de la population. Il a aussi opté pour le silence sur sa volonté de quitter le pouvoir en 2015. Il a recentré la direction du pays et de son parti, le Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP), autour d’un groupe restreint de fidèles et de membres de sa famille, au premier rang desquels son frère cadet, François Compaoré. Ce silence et la montée en puissance de son frère, élu pour la première fois député le 2 décembre 2012, continuent d’entretenir un lourd climat d’incertitude.

    Le chef de l’Etat burkinabè dispose d’un peu moins de trois ans pour préparer son départ et éviter ainsi une bataille de succession ou une nouvelle fronde populaire. Il lui appartient de faciliter cette transition. C’est d’abord en respectant la Constitution et en ne succombant pas à une tentation dynastique qu’il pourra confirmer la principale réussite de sa longue présidence : la stabilité. Un choix contraire ouvrirait la porte à une période de troubles. De son côté, l’opposition burkinabè et la société civile doivent devenir des forces de proposition et travailler dès maintenant à créer les conditions d’un progrès démocratique compatible avec la paix et de la stabilité. Les partenaires extérieurs, notamment les puissances occidentales, doivent maintenant s’intéresser autant à l’évolution politique interne du Burkina Faso et à la consolidation démocratique qu’au rôle que son président joue dans des médiations politiques et la surveillance sécuritaire des foyers de tensions en Afrique de l’Ouest.

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier 2014 à 00:42, par toto En réponse à : Politique nationale : Et voilà le Front Républicain !

    je suis sur qu’ils vont organiser une contre-marche !!! lol !

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier 2014 à 00:57, par tchakoto En réponse à : Politique nationale : Et voilà le Front Républicain !

    c’est a vomir !! je constate que c’est une ligne depart composee de nos champions nationaux de course de porteurs de cebile... et sans surprise la pole position est a l’actif de Herman.... beuurrk !!! j’espere qu’ils le paieront cher un jour !

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier 2014 à 01:23, par fongnon lecibal En réponse à : Politique nationale : Et voilà le Front Républicain !

    je viens de leur trouver un nom qui sied mieu"le front des déchets"desormais vous les appelerez ainsi,car ces tous ce qu’il y a comme d’inutile au faso qui se sont coalisés.comme le dirait l’autre,un front de mediocres coalisés !

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier 2014 à 01:27, par BAM’S En réponse à : Politique nationale : Et voilà le Front Républicain !

    VRAIMENT JAI PITIE DE CES messieurs DU F.R. JAI AUSSI PITIE POUR VOS ENFANTS CAR VOUS LEUR FAITES HONTE. SI VOUS NAVEZ PAS PITIE POUR VOUS MEME, AYEZ LA GENTILLESSE ENVERS EUX, RESPECTER LES. IL YA DES TOMBES QUIL VA FALLOIR SCELLER PLUS TARD

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier 2014 à 03:00, par dikefort En réponse à : Politique nationale : Et voilà le Front Républicain !

    Le molosse ne change jamais sa maniere de s’ asseoir ! Ah herman et ram ! Qu’es ce qui n’a pas marche chez vous ? Vous avez des factures impayees ou koi ? Et puis vous etes obliges de faire un pacte avec le diable (cdp) qui n’est d’ailleur plus un bon diable ! Car il (le cdp) se debat pour sortir du pays avec leur chef la tete haute !
    La peur a change de camp now il va meme plus reclame 2015 ca va devenir maintenant et vite
    Blaise degage !!!!!!!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier 2014 à 03:02 En réponse à : Politique nationale : Et voilà le Front Républicain !

    Je sais que Blaise VA QUITTER LE POUVOIR MAIS y a des gens :les opposants moutons ; ne pourront pas rester au BURKINA

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier 2014 à 03:11, par sid-ya-sooma En réponse à : Politique nationale : Et voilà le Front Républicain !

    N’importe quoi !!!! Pensez-vous que vous pouvez berner le peuple encore ?
    Eh ! bien sachez qu’il n’est plus dupe. Heyiiiiiiii, ne pensez-vous pas que vous vous êtes assez prostitués politiquement comme ça ? Mettez-vous du bon coté de l’histoire pendant qu’il est temps...tuum pind togsi yan !!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier 2014 à 03:20, par biiiga En réponse à : Politique nationale : Et voilà le Front Républicain !

    Laisser les.ils ont fait leur reunion chez maxime kabore un soir a 21h.des partis ne sont pas venu, comme le parti de soumane toure et autre.Adf devait partie de ce rassemblement mais cet partis s, est retrater a la derniere minute.
    objectif , dissoudre ce gouvernement de luc Tiao et portee ce front a l, interieur d, un autre gouvernement. Suiver mon regard.
    Ils veulent des postes ministeriels, car ils cherchent a manger.
    blaise sera decu des ses hommes car eux meme sortent donner leur strategies ....
    monsieur les journaliste , ces gars ne peuvent pas vous donner la listes des 40 signataires.c, est un echec.on les voit venir ya rien en face.
    webmaster laisse passer mes infos.

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier 2014 à 03:37, par Talkaye En réponse à : Politique nationale : Et voilà le Front Républicain !

    Herman Yameogo a eu a trahir sa propre mere,
    La traitrise de ce Monsieur Herman Yameogo n’a pas commence aujourd’hui. Une mere nous a raconte a l’enfance que ce Monsieur a ete garcon d’honneur au mariage de son pere avec « l’Ivoirienne ». Tandis que son petit frère avait boude la ceremonie et etait reste a la maison aupres de sa génitrice, le pauvre traite attrapait le voile de la rivale de sa mere et se pavanait a l’hotel civil.
    Certains diront qu’il n’etait qu’un enfant, mais on reconnait le beogo biga dans ses faits presents.

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier 2014 à 03:40 En réponse à : Politique nationale : Et voilà le Front Républicain !

    Je remarque que le CDP et ses satellites ont maintenant des gens très actifs sur la toile et qui postent des trucs bidons pour laisser croire qu’il y a encore du monde derrière eux. Ne prêtons pas attention à ces que tous ces vampires écrivent. La marche triomphale du peuple déclenchée est maintenant inarrêtable par quelque regroupement de malhonnêtes et de gens sans crédit que ce soit. On avance car tous ces gens sont des peintures politiques tombées dans les oubliettes depuis belle lurette. Non à la révision de l’article 37 et non à la mise en place du sénat. Tout le reste n’est que bluff et paroles sans contenu. On circule et à nous la victoire.

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier 2014 à 03:41, par SOLEIL DE MINUIT En réponse à : Politique nationale : Et voilà le Front Républicain !

    Nous sommes definitivement situés sur l,identité des deux camps opposés pour l,ultime combat. Chacun doit se choisir un camp. Soit on est avec le peuple soit on est contre le peuple.

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier 2014 à 03:54, par start En réponse à : Politique nationale : Et voilà le Front Républicain !

    Félicitation a vous !! Pourquoi défendre les principes démocratiques et refuser que le peuple se prononce en tant que souverain. le recourt au peuple et au dialogue permettra d’éviter l’impasse et l’exploitation des burkinabé.
    si Rock et sa suite sont allés immédiatement vers le peuple, c’est parce qu’il sont conscient de la force du peuple. les mêmes qui se retirent aujourd’hui ont chacun contribué a faire du Burkina ce qu’il est de nos jours. Pendant plus de 20ans où étaient-il ?

    Répondre à ce message

    • Le 24 janvier 2014 à 09:42, par Raogo En réponse à : Politique nationale : Et voilà le Front Républicain !

      Mon Ami, ne t’en fais pas, tu vas changer d’avis très bientôt avec le second round des démissions (certains du Présidium de la conf de presse font partie). Un peu de patience, et reste serein, le scénario pour le coup fatal prend en compte la paix et la cohésion sociale. Vive le Burkina Faso

      Répondre à ce message

  • Le 24 janvier 2014 à 03:55, par Powerfull En réponse à : Politique nationale : Et voilà le Front Républicain !

    Vous me faites pitié bande de mandiants.Vous êtes la honte du Burkina.Metter vous en tête qu’on vous n’êtes pas considéré. Quel stabilité vous rechercher ? Vous lutter pour votre intestin . c’est peine perdu, personne ne vous porte à coeur ni vous admire. Ressaisissez vous pendant qu’il est temps sinon Burkina sera coincé pour vous.La guerre vient d’éclater. Tenez vous bien
    Quel référendum ? Ici au Faso ? Vous êtes des ignorants, on parle de ne pas dilapider le bien publique et vous continuer dans cette lancée ?
    Wait and see

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier 2014 à 04:02, par start En réponse à : Politique nationale : Et voilà le Front Républicain !

    Dites-moi vous tous qui critiqué le Front Républicain, que pensez-vous comme solution ? le guerre ? sachiez que dans l’histoire, le dialogue a toujours remporté. De toutes les façon même s’il ya mécontentement, ils faut que les parties s’asseyent a la même table pour trouver un consensus.

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier 2014 à 04:17, par BT En réponse à : Politique nationale : Et voilà le Front Républicain !

    vive la république !
    Vive le front républicain !
    Vive le pacte transversale !
    Vive la démocratie consensuelle !
    vive la démocratie internationalisé !

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier 2014 à 04:22, par sagesse En réponse à : Politique nationale : Et voilà le Front Républicain !

    Félicitation !!! vous êtes sur la bonne voie, il faut que le front engage le dialogue avec l’opposition radicale. il faut également aller rapidement sur le terrain pour se faire comprendre et limiter les confusions !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
    tous ceux qui tirent sur la corde en ce moment oublie qu’en forçant elle peut se casser et ce sont nos familles qui en seront victimes !!!! il ont des billets d’avion en cas de crache, alors il faut dialoguer

    Répondre à ce message

    • Le 24 janvier 2014 à 10:58, par personna En réponse à : Politique nationale : Et voilà le Front Républicain !

      Qui tire sur la corde mon frère ? c’est compaoré blaise qui refuse de se soumettre à la constitution ou ceux qui lui demandent de la respecter parce qu’elle s’applique à tous les burkinabés ? c’est lui qui veut violer notre loi fondamentale. alors ta guerre là on la fera. ceux qui peuvent fuir n’ont qu’à partir c’est leur problème. nous nous sommes là. Blaise ou il quitte ou on le fait quitter.

      Répondre à ce message

  • Le 24 janvier 2014 à 04:38, par venus En réponse à : Politique nationale : Et voilà le Front Républicain !

    """Les Nations en construction sont celles qui ont toujours su capitaliser toutes les forces et les idées politiques, dans un esprit citoyen de défense de l’intérêt général."""

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier 2014 à 04:42, par MasterInfo En réponse à : Politique nationale : Et voilà le Front Républicain !

    « asseoir la bonne gouvernance au niveau national et local » C’est maintenant que vous êtes conscients qu’il n’y a pas de bonne gouvernance au Burkina. Qui entretient la corruption depuis 27 ans dans notre pays ? En quoi vous êtes républicains ? La victoire du peuple est pour 2015.

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier 2014 à 04:49, par MasterInfo En réponse à : Politique nationale : Et voilà le Front Républicain !

    Ainsi le Front Réactionnaire (FR) est né.

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier 2014 à 05:13 En réponse à : Politique nationale : Et voilà le Front Républicain !

    Houlahlah ! Ram et Hermann, pour sauver Blaise ? C’est à mourir de rire. C’est quoi concrètement leur poids politique ? NUL. Ce front sera mort né car un traitre trahira toujours et ces deux là, quand le vent tournera seront les premiers à lâcher Blaise. C’est pourquoi je me réjouis de voir que Blaise pose ses fondations sur du sable mouvant et assurément, il va s’enfoncer.

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier 2014 à 05:22, par Le Burkinabe de Cincinnati(usa) En réponse à : Politique nationale : Et voilà le Front Républicain !

    Un Front Republicain ! Qu’est-ce que c’est ? Nous allons tout voir au Burkina. Jai honte pour ces partis signataires qui ne pensent qu’a leur panse. Tous ces partis signataires qui n’ont meme pas siege de parti, qui ne peuvent meme pas sortir hors de ouaga pour battre campagne,des partis qui n’attendent que la subvention (argent du contribuable) pour fonctionner. Si vous voulez chavirer avec les bourreaux du cdp, alors je ne ferai que vous souhaiter bon vent.

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier 2014 à 05:32, par Kuckass En réponse à : Politique nationale : Et voilà le Front Républicain !

    A quoi fallait-il s’attendre ? que le CDP croise les mains et battent des pieds ?
    Mais hélas ! cette trouvaille n’est pas de taille, ni de qualité, ni de crédibilité au regard des partis membres opportunistes avec à sa tête Yaméogo Herman et Ram Oued.
    Et bien, ils n’ont qu’à accepter de se compromettre eux, leur famille et leur pays.
    C’est politiquement compréhensible, mais moralement ignoble et pitoyable. Alors que ; Herman et Ram , vous pouvez encore résister à vous consacrer RÉSIDUs de l’histoire politique du Burkina.

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier 2014 à 05:54 En réponse à : Politique nationale : Et voilà le Front Républicain !

    Cette initiative du naufragé CDP en quête de survie est compréhensible c’était l’occasion de se départir de la duperie car :

    1.Trop d’objectifs formulés sans conviction et clarté (même sur des questions stratégiques comme l’égalité de genre ? pourquoi ce amalgame, lisez au moins vos propres documents de politique de référence (SCADD)

    2. Quelle valeur ajoutée attendre des acteurs politiques enrôlés dans le FR qui ont déjà trompé et perdu moult fois la face jusqu’à leur dignité - intégrité et patriotisme. Le bois a beau demeurer dans le marigot il ne deviendra caïman pas.

    3. Les Burkinabé ne se laisseront plus duper car l’objectif du FR "1-défendre et de promouvoir les valeurs républicaines, la constitution et la paix" ne permet plus de parler de référendum pour modifier l’article 37....

    4. Laïcité (9-œuvrer au strict respect du principe de la laïcité) les dés ne sont -ils pas pipés sur cette question d’influence volontaire ou involontaire, directe ou indirecte des religieux et chefs coutumiers sur la vie politique. Il faut s’assurer que vous êtes prêts à cela et que ce n’est pas un objectif dirigé contre les autres !!!

    5. L’objectif "10-proposer des mesures audacieuses de lutte contre la corruption" Audace signifie que les mesures doivent concerner et être effectivement appliquées sans exception/discrimination à corrupteur et corrompu ? Que Dieu vous accorde cette année 2014 le courage d’aller aux confins de la corruption pour restituer aux burkinabés tous les biens et trésors volés, détournés, gaspillés, frauduleusement, indument ; inconsciemment, impunément.

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier 2014 à 05:56, par L’alternance En réponse à : Politique nationale : Et voilà le Front Républicain !

    Un autre bazard vient d’être crée pour divertir le peuple. Dénominateur commun : Fossiles et Reliques de partis,excepte le CDP qui du reste est agonisant, les partis faîtières de ce FR sont des partis saisonniers qui ne se manifestent que lors de leurs anniversaires ou lorsqu’a des moments pareils la conjoncture politique les offres l’opportunité de exprimer par voie de média. Blaise n’est pas tire d’affaire. C’est bon mais c’est pas arrivé

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier 2014 à 06:02, par M.Houille En réponse à : Politique nationale : Et voilà le Front Républicain !

    Vous verrez que le remaniement annoncé aura lieu ! Avec la création du "front", on va créer un gouvernement "d’union nationale" dans le quel on va fourguer les ténors du "front" !Au Burkina ? comme l’a dit un homme politique du pays , le combat politique est un combat pour les postes ! c’est un moyen d’appâter les opposants politiques.Rappelez- vous que la CNPP,en son temps, avait été minée car certains de ses membres étaient allés au gouvernement à titre "personnel"

    Répondre à ce message

    • Le 24 janvier 2014 à 12:13 En réponse à : Politique nationale : Et voilà le Front Républicain !

      Très bien car ils seront balayés en 2015 et gare à eux s’ils détournent de l’argent du peuple car on va leur demander des comptes. La première chose, on auditera leurs gouvernances au sein de leur ministère. Et, ce seront les premiers à être ciblé en tant que fossoyeur de la démocratie.

      Répondre à ce message

  • Le 24 janvier 2014 à 06:02, par zakinpagba En réponse à : Politique nationale : Et voilà le Front Républicain !

    MAIS FRERE.UO EN EST-ON DU DOSSIER NORBERT ZONGO PARTI A ARUSHA EN TANZANIE AVEC MAITRE SANKARA ET FARAMA.ON A PLUS EU DE SUITE.OU BIEN LES CDPISTES ON PU ETEINDRE SA ENCORE....

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier 2014 à 06:18, par L’alternance En réponse à : Politique nationale : Et voilà le Front Républicain !

    Un autre bazard vient d’être crée pour divertir le peuple. Dénominateur commun : Fossiles et Reliques de partis,excepte le CDP qui du reste est agonisant, les partis faîtières de ce FR sont des partis saisonniers qui ne se manifestent que lors de leurs anniversaires ou lorsqu’a des moments pareils la conjoncture politique les offres l’opportunité de exprimer par voie de média. Blaise n’est pas tire d’affaire. C’est bon mais c’est pas arrivé

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier 2014 à 06:53 En réponse à : Politique nationale : Et voilà le Front Républicain !

    Je suis desolé pour cette coalition denommee front republicain. Que ce groupe cesse d manquer du respect au peuple qui les ont permis d piller les derniers publics et etre rebu du pouvoir. Quand on aime son peuple, on doit a l’epanouissema d ce peuple. C’est dommage pour un universitaire avere qi devrait se soucier d la releve par ses etudiants se plait d s’eterniser au pouvoir. Vous pensez a votre ventre et non au peuple qui a faim. Pardon epargnez nous des troubles a votre age. Pire vs vs dites croyants.

    Répondre à ce message

    • Le 24 janvier 2014 à 07:52, par eger En réponse à : Politique nationale : Et voilà le Front Républicain !

      au vue de ces soit disant leaders aucun n’est crédible aux yeux du peuple.

      Répondre à ce message

    • Le 24 janvier 2014 à 08:02 En réponse à : Politique nationale : Et voilà le Front Républicain !

      Blaise, sais-tu que c’est fini ? Oh ! que ça fait pitié

      Répondre à ce message

    • Le 24 janvier 2014 à 10:09, par le corbeau En réponse à : Politique nationale : Et voilà le Front Républicain !

      Je suis tres ravi de savoir que les opposants vereux de notre pays savent trouver les mots qui les qualifie.moi je dirai que c’est un tas de vomissure qui constitue ce groupe.Ayez pitie de notre CHERE pays.s’il vrai que notre démocratie est copie sur le modele occidental dc nos dirigeants sont vraiment aveugles ou obnubilés par le pouvoir dans lequel de ses pays un president voudrait-il s’eterniser au pouvoir ou modifier un quelconque constitution dans cette intention.dans les les principes fondamentaux de la democratie figure en bonne place L’ALTERNANCE.Cher dirigeants africains ayez un peu de scrupule et respectez ce principe car ceder la place en democratie ne rime pas avec perte de dignité.

      Répondre à ce message

  • Le 24 janvier 2014 à 07:01, par TH En réponse à : Politique nationale : Et voilà le Front Républicain !

    Hermann se noie et donc s’accroche à tout, même aux serpents les plus venimeux. Il est tantôt tigre, tantôt chat.

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier 2014 à 07:07, par YOMONTO En réponse à : Politique nationale : Et voilà le Front Républicain !

    La création de ce FR est un Non Événement. Il n’apporte et n’apportera rien de nouveau, il ne vous sauvera pas. C’est seulement maintenant que vous prenez conscience des vrais problèmes du pays et de la jeunesse (corruption, manque d’emplois, ...). c’est vraiment tard pour vous.

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier 2014 à 07:18, par vs En réponse à : Politique nationale : Et voilà le Front Républicain !

    organiser une marche on va voir ! Assimi tu as quitter cabiner c’est ça là on te donne

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier 2014 à 07:27, par guètta En réponse à : Politique nationale : Et voilà le Front Républicain !

    des plaisantins rien que des plaisantins la peur a changer de camp

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier 2014 à 07:27 En réponse à : Politique nationale : Et voilà le Front Républicain !

    Bon, ils ne savent plus quoi faire, donc, il faut créer n’importe quoi même s’il faut ramasser dans les rues les chiens errants, les mendiants, les fous, les prostitués. Drôle de front républicain formés d’has been nostalgique d’un passé révolu et qui ne comprennent pas que la fin de la récréation est pour 2015.

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier 2014 à 07:47, par LE JUSTE En réponse à : Politique nationale : Et voilà le Front Républicain !

    Je peu comprendre Ram mais pour le reste Blaise doit enlever l’argent et beaucoup d’argent . Il vont organiser une marche bientôt ou l’argent sera distribué ,les cars seront affrétés pour ramasser les villageois et surtout les femmes afin de montrer qu’ils sont plus nombreux que les opposants..
    Pauvre Burkina, Blaise est comme d’habitude en train d’allumer le feu a travers des marionnettes pour après venir lui même éteindre. Je vois venir Blaise victime de son sens élevé de la justice venir départager les protagonistes comme s’il n’avait pas de parti pris. Faite attention et ne cédez pas a cette supercherie.LE JUSTE

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier 2014 à 08:00, par INDIGNEZ-VOUS !!! En réponse à : Politique nationale : Et voilà le Front Républicain !

    DIANTRE !!! UN FRONT REPUBLICAIN DU COTE DU PARTI AU POUVOIR ? MAINTENANT BLAISE COMPAORE PASSE A L’OPPOSITION. LE PEUPLE C’EST LA MAJORITE.

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier 2014 à 08:07, par Kuckass En réponse à : Politique nationale : Et voilà le Front Républicain !

    A quoi fallait-il s’attendre ? que le CDP croise les mains et battent des pieds ?
    Mais hélas ! cette trouvaille n’est pas de taille, ni de qualité, ni de crédibilité au regard des partis membres opportunistes avec à sa tête Yaméogo Herman et Ram Oued.
    Et bien, ils n’ont qu’à accepter de se compromettre eux, leur famille et leur pays.
    C’est politiquement compréhensible, mais moralement ignoble et pitoyable. Alors que ; Herman et Ram , vous pouvez encore résister à vous consacrer RÉSIDUs de l’histoire politique du Burkina.

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier 2014 à 08:09, par Kanzim En réponse à : Politique nationale : Et voilà le Front Républicain !

    Vive la décantation et la clarification politiques : le CDP se nourrit d’épaves politiques comme Ram et Nayabtigoungou Congo, d’opportunistes et de "bébé" hollandais qui ne peuvent téter au biberon du pouvoir que par louvoiements concussion interposés. Ces bidules nouveaux ne font pas grandir le CDP en qualité, sauf en appendices parasites supplémentaires. Le pire, c’est que leur commune appartenance diminue qualitativement Hermann Yaméogo, le seul de tous qui soit capable de soutenir un débat, même si du point de vue crédibilité politique il ne dépasse pas les moineaux politiques au sein du nouveau compagnonnage : qu’ion jette seulement un coup d’œil sur leurs résultats aux dernières élections législatives et locales.

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier 2014 à 08:10, par Baca En réponse à : Politique nationale : Et voilà le Front Républicain !

    Si le ridicule tuait, certains dans ce front aurait les os blancs, oui très très blancs

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier 2014 à 08:14, par Waanga-paa-yalam-yéé ! En réponse à : Politique nationale : Et voilà le Front Républicain !

    Le Peuple est et sera content à cause de la future défaite groupée de ce fameux front anti-République. Le peuple voulait les défaire un à un mais Dieu faisant les choses dans l’ordre, ils seront déchus un coup. Le Peuple attend leur premier et dernier gouvernement qui sera formé dans les jours, semaines voir mois à venir.

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier 2014 à 08:24 En réponse à : Politique nationale : Et voilà le Front Républicain !

    "-asseoir la bonne gouvernance au niveau national et local, notamment la gestion axée sur les résultats au sein de nos institutions publiques ; "
    Chiche, allez y. Mettez en prison les grands voleurs aux cols blancs de la république comme Guiro. Au moins, vous allez assainir le CDP car c’est là où on trouve le plus grand nombre. Merci d’avance au Front républicain pour cette oeuvre utile

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier 2014 à 08:25, par Yandé En réponse à : Politique nationale : Et voilà le Front Républicain !

    je ne comprend pas ce qui se passe au CDP. Mais une chose est sure, c’est que toute institution humaine est appelée à tomber un jour. C’est le tour du CDP. En plus, faut-il nécessairement la modification de l’article 37 pour que règne la paix et la stabilité au Burkina ? Le Burkina sans le Sénat est-il en guerre ? Enfin je me demande comment les enfants de ces politiciens les regardent.

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier 2014 à 08:40 En réponse à : Politique nationale : Et voilà le Front Républicain !

    Rien qu’a voir ce qui se sont ralliés, ca fait vomir. En ce qui me concerne je n’ai jamais eu confiance en aucun d’eux. N’importe quoi. bad vent.

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier 2014 à 08:43, par le président En réponse à : Politique nationale : Et voilà le Front Républicain !

    qd le parti au pouvoir veut marcher, c’est que le pouvoir se trouve dans la rue. On va prendre notre Naam tout de suite.

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier 2014 à 08:47, par le président En réponse à : Politique nationale : Et voilà le Front Républicain !

    qd le parti au pouvoir veut marcher, c’est que le pouvoir se trouve dans la rue. On va prendre notre Naam tout de suite.

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier 2014 à 08:53, par Steven En réponse à : Politique nationale : Et voilà le Front Républicain !

    C’est quoi ce machin encore ? De grâce nous voulons la paix et ne pensez pas que ça n’arrive qu’aux autres. Si vous aimez vraiment ce pays, vous devez avoir la crainte de DIEU et cessez de provoquer le peuple. 40 partis signataires ; c’est 40 individus ou 40 partis ? Pour ma part, les partis qui ne comptent que leurs créateurs n’ont pas raison d’être cités. SVP arrêtez de nous distraire. Je prie vraiment que le Seigneur visite tous ces agitateurs de leur donne de se repentir pour recevoir la paix du cœur et la sagesse nécessaire d’être raisonnable dans leurs agissements. Regardez un peu ce qui se passe ailleurs ; quand ça démarre c’est non stop et le président du Faso le sais très bien ; mais pourquoi voir la réalité en face et refuser de l’affronter ? M. le Président, vous savez bien qui vous soutient réellement ; donc pas besoin de faire signer des allégeances ; parce que tous ceux qui prétendent aujourd’hui vous soutenir sont prêts à vous poignarder dans le dos sans hésiter. Depuis les 26 ans que vous êtes au pouvoir vous n’avez pas remarqué que ces gens sont toujours d’accord avec vous ? Et vous savez aussi que la vérité humaine c’est faire semblant. M. le président, tournez vous vers le DIEU que vous adorez et demandez lui de vous donner la conduite à tenir parce que ses voies ne sont pas nos voies. DIEU bénisse le Burkina Faso avec ou sans vous si telle sa volonté ; Amen !

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier 2014 à 08:55, par Heyiiiiiiii En réponse à : Politique nationale : Et voilà le Front Républicain !

    Et voilà. Ils fuient le caca pour se jetter dans l’anus.

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier 2014 à 08:55, par Steven En réponse à : Politique nationale : Et voilà le Front Républicain !

    C’est quoi ce machin encore ? De grâce nous voulons la paix et ne pensez pas que ça n’arrive qu’aux autres. Si vous aimez vraiment ce pays, vous devez avoir la crainte de DIEU et cessez de provoquer le peuple. 40 partis signataires ; c’est 40 individus ou 40 partis ? Pour ma part, les partis qui ne comptent que leurs créateurs n’ont pas raison d’être cités. SVP arrêtez de nous distraire. Je prie vraiment que le Seigneur visite tous ces agitateurs de leur donne de se repentir pour recevoir la paix du cœur et la sagesse nécessaire d’être raisonnable dans leurs agissements. Regardez un peu ce qui se passe ailleurs ; quand ça démarre c’est non stop et le président du Faso le sais très bien ; mais pourquoi voir la réalité en face et refuser de l’affronter ? M. le Président, vous savez bien qui vous soutient réellement ; donc pas besoin de faire signer des allégeances ; parce que tous ceux qui prétendent aujourd’hui vous soutenir sont prêts à vous poignarder dans le dos sans hésiter. Depuis les 26 ans que vous êtes au pouvoir vous n’avez pas remarqué que ces gens sont toujours d’accord avec vous ? Et vous savez aussi que la vérité humaine c’est faire semblant. M. le président, tournez vous vers le DIEU que vous adorez et demandez lui de vous donner la conduite à tenir parce que ses voies ne sont pas nos voies. DIEU bénisse le Burkina Faso avec ou sans vous si telle sa volonté ; Amen !

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier 2014 à 09:13, par C2C En réponse à : Politique nationale : Et voilà le Front Républicain !

    voici les faux politiciens de notre pays, ces parasites de la république qui ne font que graviter autour de Blaise COMPAORE pour piller le peuple. Des irresponsables, ennemis et traitres du peuple et de la nation. L’histoire vous demandera des comptes. Vous ferez mieux d’apprendre à marcher car en 2015 vous serez dans la vraie opposition. N’importe quoi !! VIVE LA VRAI OPPOSITION : celle qui fait des siennes les préoccupations du peuple !Vive l’opposition qui est contre la modification de l’article 37 et contre le sénat.Que les ancêtres vous protège des inntrigues de la famille Compaoré et ses lèches-culs !!Vive le peuple, vive la nation !!A bas les apatrides,à bas les ennemis du peuple, à bas les irresponsables politiques, à bas les escrocs du peuple, à bas les rodeurs de la nation !!Que le courroux des vaillants ancêtres de la patrie s’abatte sur eux !!!!Amen !!!

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier 2014 à 09:19, par Heyiiiiiiii En réponse à : Politique nationale : Et voilà le Front Républicain !

    Et voilà. Ils fuient le caca pour se jetter dans l’anus.

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier 2014 à 09:51, par bilaiz En réponse à : Politique nationale : Et voilà le Front Républicain !

    Les amis, filmez bien cette comédie qui se déroule au Faso. Nous allons exporter des CD après 2015. Dites moi combien de députés et de conseillers ont ces nouveaux alliés de CDP ? FR = Fantoches Réunis.

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier 2014 à 09:59, par sougri En réponse à : Politique nationale : Et voilà le Front Républicain !

    Le front républicain ne sera opérationnel au sens vrai du terme que s’il travaille dans l’intérêt du Peuple.
    Les choses sont simples, la présidence à vie, on n’en veut pas !!! Le président COMPAORE est en fin de mandat, les refondateurs, les « transversalistes » et autres républicains doivent lui dire de ne pas modifié la constitution pour se représenter. Il n’y a pas de vraie crise à l’horizon, il y a un homme qui veut tripatouiller les textes sacres d’une nation pour tout simplement protéger ses intérêts et ceux de son clan. J’ai comme l’impression que des supporteurs du clan COMPAORE refusent la volonté populaire dans sa marche vers la liberté et la démocratie vraie. Il y a la légitimité et la légalité. Cependant, il me semble raisonnable de savoir qu’à un moment de la vie, l’une prime sur l’autre pour le bonheur de tous. Ceux qui veulent aider le peuple Burkinabè n’ont qu’à dire au président COMPAORE d’abandonner son projet de mise en place du sénat et la modification de l’article 37.l’année 2013 a connu trois modifications de la constitution, ça fait trop et cela semble manquer de professionnalisme !!! Arrivé au pouvoir en 1983 avec le président Thomas SANKARA, Blaise COMPAORE totalise aujourd’hui 31 ans à la tête de mon pays. Nous ne sommes pas dans un régime monarchique où les sujets doivent se soumettre à la seule volonté du roi. Si tel est le cas, remettons le pouvoir au Moogho Naaba !

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier 2014 à 10:04, par Au-delà des intérêts partisans En réponse à : Politique nationale : Et voilà le Front Républicain !

    Radicalisation de l’opposition, manifestations contre le parti au pouvoir, remous au sein de l’armée, défections du parti au pouvoir qui veut s’éterniser en modifiant la constitution, défections en cascade du parti au pouvoir, injures et réactions de vengeance, etc. Ce sont les signes annonciateurs d’une crise politique majeure qui pourrait devenir violente si on la gère mal. Il est temps que tout le monde prenne conscience de ce risque qui serait catastrophique pour le pays. Et que l’on prenne des mesures urgemment au plan national, régional et international pour l’éviter.
    On ne sera jamais d’accord sur tout et la démocratie suppose le pluralisme, la diversité et même la divergence des opinions. Le débat doit rester strictement sur le plan de la confrontation des idées et des propositions pour mieux gouverner le pays et ne jamais tourner en une confrontation entre personnes ou en une série d’attaques contre certaines personnes.
    Mieux vaut prevenir que guérir. On gagnera tous à prevenir une explosion violente au Burkina que d’essayer, après l’explosion de faire les sapeurs pompiers et de colmater les brèches. En outre ; prévenir un conflit est toujours moins coûteux que d’essayer de le résoudre après un éclatement violent.
    La moindre des choses que l’on peut souhaiter et recommander aux acteurs politiques du pays est qu’ils se retrouvent pour dialoguer, négocier sans passion et rechercher ensemble des solutions qui prennent en compte les intérêts de chaque camp. Chaque camp, le pouvoir comme l’opposition, a des intérêts légitimes qu’il faut reconnaître et prendre en compte ; au-delà du souci de conquérir ou de conserver le pouvoir, les deux camps incarnent deux façons différentes de comprendre l’intérêt national. Les positions figées, radicales ne mènent habituellement qu’à la confrontation violente et à l’impasse.
    S’il y a des gens qui partagent ma façon de penser, je propose qu’ils répondent et qu’on s’organise pour inciter les acteurs politiques à négocier — si besoin est avec l’aide de médiateurs extérieurs qui seront acceptables pour les deux camps — des solutions qui prennent en compte les intérêts, les préoccupations de chaque camp et qui éviteront au pays un bain de sang inutile.
    Je vous attends

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier 2014 à 10:23, par Burkin-bila En réponse à : Politique nationale : Et voilà le Front Républicain !

    Non !!!!! Burkinabè. Attendez de voir, le Blaiso est trop malin. Il laisse faire mais je sais qu’il ne va plus se présenter. Il va feinter mal tous ces gars là d’ici peu, et il sera le bravo du film. Il y en a qui vont mourrir de crise cardiaque. Wait and see.

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier 2014 à 10:30, par Atrap Le Moize. En réponse à : Politique nationale : Et voilà le Front Républicain !

    Vous n’avez rien compris ; le CDP qui est maintenant dirigé par des Loosers n’a plus rien d’autre à espérer du peuple surtout après avoir été humiliés par des démissions en cascade et la marée humaine du 18 Janvier sortie pour désavouer la politiques des dirigeants de ce pays. Il faut vraiment que le CDP soit tombé aussi bas pour oser présenter un pseudo-pacte avec des partis minables dont on ignore presque l’existence. C’est pitoyable !
    A mon avis, ce Front républicain a été crée pour couper l’herbe sous les pieds des Rock, Salif et Simon car le CDP a du se douter que leur nouveau parti allait avoir une dénomination contenant le terme REPUBLICAIN.
    On sent vraiment la panique à bord au CDP. C’est la panique qui a conduit à la précipitation que nous voyons actuellement.

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier 2014 à 10:39, par justice En réponse à : Politique nationale : Et voilà le Front Républicain !

    bjr, moi je pense que toute cette situation importe peu et qu’il faut surtout voir l’amélioration des conditions de vie de la population. Augmenter le salaire des fonctionnaires, réduire la cherté de la vie, corriger l’inégalité entre contractuel et fonctionnaires car ça tarde trop et on s’inquiète sur la sincérité du gouvernement. ventre creux point d’oreilles. que ça soit le front républicain ou l’opposition la vision commune reste la paix et la quiétude de la population. cultivons ensemble cette paix

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier 2014 à 10:41, par Mitibkeita En réponse à : Politique nationale : Et voilà le Front Républicain !

    Hourra, hourra, donc la constitution sera respectée ; donc l’article 37 restera en l’état !!! Vive le Peuple !!!

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier 2014 à 10:59, par Tienfola.traore En réponse à : Politique nationale : Et voilà le Front Républicain !

    Un front républicain ! Mon œil !. En vérité en vérité je vous le dit : ce front est constitué juste pour organiser les conditions pour que Blaise COMPAORE puisse se présenter aux élections en 2015. Mais ces républicains de genre nouveau doivent comprendre que les choses en changé. On n’est plus au temps de la CFD et de l’ARDC. Le peuple est déjà débout... Alors malheur à toute personne qui se mettre sur sa route...

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier 2014 à 10:59, par Truman En réponse à : Politique nationale : Et voilà le Front Républicain !

    Objectif 14 : donner un pouvoir à vie à Blaise Compaoré

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier 2014 à 11:13 En réponse à : Politique nationale : Et voilà le Front Républicain !

    A quoi bon ? Je ne vois vraiment pas l’utilité de ce front. Et qu’ils arrêtent de dire qu’ils gouvernent au nom du peuple. S’ils voulaient vraiment la paix dans ce pays, ils conseilleraient a blaise de déclarer illico qu’il ne briguera plus la présidence où il a déjà passé 27 longues années.

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier 2014 à 11:27, par paix au faso En réponse à : Politique nationale : Et voilà le Front Républicain !

    Entant que Burkinabé je pense que ce regroupement FR vise des bonnes objectifs au nom du peuple du burkina , ce n’est pas de défendre des intérêts personnels, mais d’œuvrer à la préservation de la cohésion sociale, de la paix, la stabilité et de la démocratie pour le grand bonheur du peuple »,et pour le principe du recours au référendum pour consulter le peuple. « C’est au nom du peuple que nous gouvernons, et c’est toujours au nom du même peuple que d’autres s’opposent ». la seul le peuple qui peut choisir son leader

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier 2014 à 11:30 En réponse à : Politique nationale : Et voilà le Front Républicain !

    Merci bien à BC. Ils les obliges à se dévoiler au peuple pour qu’on prépare leur procès. Je vous parle qu’est ce que vous avez fait pour nous, sinon de nous diviser. le plus malheureux c’est maxime kaboré. Il est rentré en reculon dans l’histoire. Jeune que tu es que tu es. pourquoi BC ne te propose pas comme candidat à sa place ? Vous ratissez chaque jour notre haine qui va nous obliger à nous occuper de vous si vous bruler ce beau pays.

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier 2014 à 11:34, par LoiseauDeMinerve En réponse à : Politique nationale : Et voilà le Front Républicain !

    Bravo ! Voilà ce pourquoi dernièrement la loi sur les partis politiques a été relue : préparer le FR.
    On s’aperçoit que Koudougou est une nouvelle épouse parmi des personnes en rade et en dèche et prêtes à bondir sur n’importe quelle charogne. Mais, comme tte nvlle épouse, elle n’a pas conscience que le temps vient très vite où la fraicheur d’ailleurs est lui sera plus préférée.

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier 2014 à 11:44, par LoiseauDeMinerve En réponse à : Politique nationale : Et voilà le Front Républicain !

    Très très bonne stratégie. S’allier dans un premier temps les amours de partillons sans réelle portance afin de dire à l’ADF qui dispose d’une assise, regarde ! si tu ne viens pas nous rejoindre, des moins que rien prendront ta place au réfectoire nationale. Wait and see alors ! l’éléphante lèvera-t-elle sa cuisse après ces clins d’œil d’invite ? That’s the main question !

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier 2014 à 11:44, par gengnien En réponse à : Politique nationale : Et voilà le Front Républicain !

    Les politiciens burkinabé ont une capacité d’adaptation inquiétante et porteuses d’inquiétude pour notre pays. A quoi sert d’aller à un référendum qui va plus divisé le pays que de l’unir. Voyez vous les partis de l’opposition entrain d’appeler à voter non lrs de se referendum ? J’en suis pas sur. quel est cet empressement à vouloir coute que coute aller à un referendum seul ? Et bien allez y et préparez vous à gerer les consequences de cette situation messieurs du front republicain.

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier 2014 à 11:45, par KingBaabu En réponse à : Politique nationale : Et voilà le Front Républicain !

    ARDC bis moins Soumane TOURE (qui, je l’espère, a bien compris cette fois).

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier 2014 à 11:50, par AS En réponse à : Politique nationale : Et voilà le Front Républicain !

    c’est pour s’enrichir sur le dos du peuple, et blaiso ne dira rien, puisse qu’il va croire que ces partis sont sincères avec lui.
    on va prier dieu que ça soit du fiasco.

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier 2014 à 11:51, par Quittez En réponse à : Politique nationale : Et voilà le Front Républicain !

    Vous ferez mieux de vous reposer tranquillement dans vos maisons. Tout ce que vous entreprenez de faire est déjà fait ou entrain d’être fait et même mieux que vous. Quittez là-bas !!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier 2014 à 11:56, par A BON ENTENDEUR En réponse à : Politique nationale : Et voilà le Front Républicain !

    Je demande au président Blaise compaore se ne pas se laisser berné par ce ramassis d’opportunistes mais de descendre pour écouter et négocier avec ses amis d’hier. Ce sera une grandeur pour lui-meme et pour notre pays/

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier 2014 à 12:03, par REFLECHISSONS En réponse à : Politique nationale : Et voilà le Front Républicain !

    Les journalistes burkinabè méritent mieux que ce traitement que les fondateurs du FR leur a réservé. De quoi ces fondateurs avaient t’ils peur ? Des questions intelligentes préparées à l’avance auxquelles ils n’auraient pas de réponse ?. Heureusement que nos journalistes savent improviser. Ce n’est pas la peine de les intimider dans leur travail à défaut de vous abstenir de répondre à certaines questions.
    Depuis des semaines, ces braves journalistes sont informés de la création d’un nouveau parti, et se préparent conséquemment à mieux éclairer le peuple, surtout ceux qui ne pourront pas être à la maison du peuple le samedi 25 janvier à 16 heures pour suivre en live cet grand évènement. Vous, vous avez opté de continuer dans le flou à un moment ou tous les Burkinabès sont plus que jamais intéressés à la vie politique nationale.
    La question que l’on se pose est de savoir si cette précipitation des fondateurs du FR, (qui ont transformé leur présentation de vœux du CDT en création de parti) ne vise pas à couper l’herbe sous les pieds des démissionnaires du CDP à 2 jours de l’officialisation de leur parti en usurpant de son projet de NOM et de certaines idées muri depuis des mois . Même si c’est le cas, nous osons croire au savoir faire politique de Rock, Salif, Simon, Le Larlé, Clément, et les autres braves qui ont eu le courage historique de rejoindre le peuple. Ce que les fondateurs du FR doivent savoir, c’est que ce n’est pas la DENOMINATION CDP qui est rejeté par le peuple, mais plutôt la gouvernance et ses ambitions. Tout ce qu’on peut dire, c’est que cette Nième manœuvre à travers le FR ne faiblira en rien le peuple dans sa conviction contre la révision de l’Art 37 et le rejet de la création du SENAT. C’est pas arrivé. Nous vous attendions dans mieux que ca, mais dommage. Nous irons donc à la création du parti du 25 JANVIER A LA MAISON DU PEUPLE.
    Ca fait plaisir quand même de lire certains objectifs du FR (CDP version 2), reconnaissant ce que CDP version 1 n’a jamais pu faire : Ce sont

    5-veiller à la justice et à l’équité sociale dans les politiques publiques et dans les modes d’administration des structures de l’Etat ;

    7-asseoir la bonne gouvernance au niveau national et local, notamment la gestion axée sur les résultats au sein de nos institutions publiques ;

    10-proposer des mesures audacieuses de lutte contre la corruption ;

    Wait and see.

    God bless Burkina Faso

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier 2014 à 12:06 En réponse à : Politique nationale : Et voilà le Front Républicain !

    Nous restons sereins face à ces excités en perte de vitesse.Votre rêve risque de se transformer en cauchemar.Le temps de la pensée unique est révolu.Il faut se rendre à l’évidence que ce front républicain est un folklore , vous même n’êtes pas sereins. Ce sont les dernière agonies d’un système vampire. Rien ne sera plus comme avant.Retenez bien cette leçon.Au lieu de vous agiter, il serait plus sage de faire vos bagages et rejoindre vos familles déjà à bingue.

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier 2014 à 12:07, par Caméléon En réponse à : Politique nationale : Et voilà le Front Républicain !

    Je commence a avoir pitié de El Hadj Assimi Kouanda. Je pense qu’il est temps pour toi d’enlever ce bonnet blanc. Sinon, un vrai El Hadj ne peut s’assoir avec des fourbes comme Hermann et Ram pour parler de politique.
    Fais toi représenter par François ou Kafando.
    Ceux qui se ressemblent , s’assemblent.

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier 2014 à 12:24, par le silencequiparle En réponse à : Politique nationale : Et voilà le Front Républicain !

    Décidément !!!Encore les traîtres de l’histoire !!!Mais cette fois-ci c’est l’histoire qui vous trahira rassurez-vous !!!

    Répondre à ce message

    • Le 24 janvier 2014 à 12:54, par LION En réponse à : Politique nationale : Et voilà le Front Républicain !

      vos ne pensez pas que vous en faites trop. le vrai combat réside dans le changement de mentalité du peuple. sinon pourquoi depuis que vous criez, le régime compaoré est toujours au pouvoir.... plus de 70% des marcheurs du 18 janvier voterons oui au référendum pour que Blaise reste. alors n’accusez pas ce groupe car vous êtes vous même responsable.

      Répondre à ce message

  • Le 24 janvier 2014 à 12:29, par dani6969 En réponse à : Politique nationale : Et voilà le Front Républicain !

    Respectez le peuple un peu. Vous ne pouvez pas prendre des prostitués politiques pour former un parti et espérer du solide avec ça.

    Répondre à ce message

    • Le 24 janvier 2014 à 12:47, par LION En réponse à : Politique nationale : Et voilà le Front Républicain !

      marcher avec Rock, Simon, et autres, n’est ce pas une forme de prostitution ? vous ne saviez pas ce que voulez au juste. le peuple même doit se faire respecter en étant objectif... aujourd’hui ils sont dans ce camp, demain dans le camp adverse. il ya combien d’année que l’ont critique le régime compaoré et à chaque élection il remporte. si on ne s’entend pas sur quelque chose, laisser la voie des urnes parler. si vous êtes si sur de ce peuple et de vous même, proposer des textes et laisser le peuples décider par référendum....

      Répondre à ce message

  • Le 24 janvier 2014 à 12:44, par Momo En réponse à : Politique nationale : Et voilà le Front Républicain !

    J’espère bien que le coordonnateur aura le rang du Ministre de la reforme ou est ce même Ministre. Pitié, affolé comme des poules perturbées par un chat dans un poulailler. Économiser vos énergies. Vous sachez ce que le peuple attend on n’a pas besoin de ça. Que Dieu bénisse le Faso

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier 2014 à 12:51, par Le Pardonneur En réponse à : Politique nationale : Et voilà le Front Républicain !

    C’est une véritable erreur politique et professionnelle de la part des Alain Zoubga et Ram OUEDRAGO que de vouloir intimider la presse et les médias.
    ça va leur coûter très cher !
    Et puis, est-ce qu’on est obligé d’être de l’opposition ? je ne comprend pas du tout leur acharnement d’être de l’opposition coûte que coûte. Vraiment...
    Les gens font comme si c’étaient eux qui avaient créé la politique, et son champ lexical !
    Comme ils ne veulent pas comprendre, éh mettons à l’évidence leurs incohérences par une une démonstration par l’absurde.
    Que diront-ils ces chefs de partis, si le Lion du Boulkiemdé, malgré ses déclarations pour le départ de Blaise sans plus attendre, clamait en même temps son appartenance au parti au pouvoir ? Une folie, de la sottise ou du ridicule non ? Alors jugeons en inversement...
    Même si on dit que le taux d’alphabétisation au Burkina est faible, il y a quand de nombreux esprits suffisamment éclairés avec ou sans l’école pour appréhender ces genre d’enjeu et de sujets. le minimum qu’homme normal puisse cerner, c’est de savoir quand même de quel camp il est et quel discours est une discours d’adversaire.

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier 2014 à 12:52, par Steven En réponse à : Politique nationale : Et voilà le Front Républicain !

    C’est quoi ce machin encore ? De grâce nous voulons la paix et ne pensez pas que ça n’arrive qu’aux autres. Si vous aimez vraiment ce pays, vous devez avoir la crainte de DIEU et cessez de provoquer le peuple. 40 partis signataires ; c’est 40 individus ou 40 partis ? Pour ma part, les partis qui ne comptent que leurs créateurs n’ont pas raison d’être cités. SVP arrêtez de nous distraire. Je prie vraiment que le Seigneur visite tous ces agitateurs de leur donne de se repentir pour recevoir la paix du cœur et la sagesse nécessaire d’être raisonnable dans leurs agissements. Regardez un peu ce qui se passe ailleurs ; quand ça démarre c’est non stop et le président du Faso le sais très bien ; mais pourquoi voir la réalité en face et refuser de l’affronter ? M. le Président, vous savez bien qui vous soutient réellement ; donc pas besoin de faire signer des allégeances ; parce que tous ceux qui prétendent aujourd’hui vous soutenir sont prêts à vous poignarder dans le dos sans hésiter. Depuis les 26 ans que vous êtes au pouvoir vous n’avez pas remarqué que ces gens sont toujours d’accord avec vous ? Et vous savez aussi que la vérité humaine c’est faire semblant. M. le président, tournez vous vers le DIEU que vous adorez et demandez lui de vous donner la conduite à tenir parce que ses voies ne sont pas nos voies. DIEU bénisse le Burkina Faso avec ou sans vous si telle sa volonté ; Amen !

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier 2014 à 13:00, par venus En réponse à : Politique nationale : Et voilà le Front Républicain !

    ah !!!! bon Dieu !!! svp pensez au générations a venir. privilégions le dialogue pour éviter les extrêmes et à l’occasion chacun pourra démontrer son mécontentement. mais pour l’instant l’heur est grave...... tout ces tiraillement ne nous conduirons a rien.

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier 2014 à 13:08, par venus En réponse à : Politique nationale : Et voilà le Front Républicain !

    merci et Dieu bénisse tout ceux qui arrivent a mettre de coté les divergence pour sauver la cohésion sociale et la paix. je crois que l’exemple de Madiba Mandela est riche d’enseignement pour le peuple africains.
    Pensons d’abords a comment imposer notre position avec intelligence et sagesse, sans avoir a insulter qui que ce soit. pensons a nos enfants qui suivent notre exemple.si vous êtes contre la position d’un politique, participer au débat, donnez votre point de vue, faite des proposition de sortie de crise, sans avoir a insister sur des insultes à l’endroit de certains hommes politiques. il ont faits leurs proposition. qu’elle est la votre ?

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier 2014 à 13:48, par Max En réponse à : Politique nationale : Et voilà le Front Républicain !

    L’homme qui se croît plus futé que TANDJA ! Lui fonçait droit au mur, toi tu fonce droit sur la montagne !

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier 2014 à 14:40, par JMSTO En réponse à : Politique nationale : Et voilà le Front Républicain !

    Quoique vous fassiez, quoique vous créiez, cela n’engage que vous, MAIS NE TOUCHEZ PAS A NOTRE CONSTITUTION !

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier 2014 à 15:26 En réponse à : Politique nationale : Et voilà le Front Républicain !

    la vérité est une chose qu’on ignore. elle n’est pas saisissable comme les matériels qu’on peut manipuler donc elle est abstraite.mais en réalité c’est une chose qui existe. la vérité c’est comme le temps qui nous conduit vers la mort mais on ne peut pas l’arrêté de s’envoler vers le futur qui contient la fin de notre vie.c’est pour dire que l’heure de la vérité a sonné au Burkina Faso du coté de nos gouvernants.quelque soit leur manœuvre l’heure de la vérité a sonné pour leur départ.

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier 2014 à 17:51, par Badpress En réponse à : Politique nationale : Et voilà le Front Républicain !

    Des chacals,des hyènes, des corbeaux, des fournis, des loups,des renards, des vautours et des charognards réunis pour préparer les funérailles du CDP ! Quand on caméléon de l’ ADF, il est dépassé par la mort subite de son fiancé. Il a piqué une crise et n’est pas au rendez-vous ou bien il veut rapidement se remarier. Rock et Zéph. Faites attention car la veuve ADF est atteinte du mal du siècle. Si vous l’aceptez dans votre mùaison vous vous contaminerez.

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier 2014 à 18:29, par Champion En réponse à : Politique nationale : Et voilà le Front Républicain !

    Moi je dirai simplement que c’est de la prostitution intellectuelle que s’adonnent les Hermann, Ram et le type de l’UPR là. A les regarder, on s’aperçoit qu’ils souffrent tous de la myopie politique ou du moins ils sont fiers de se faire entre eux de la masturbation intellectuelle.
    Mais tôt ou tard la vérité triomphera et l’heure est proche, attendons de voir !!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 24 janvier 2014 à 23:16, par Le Debf En réponse à : Politique nationale : Et voilà le Front Républicain !

    Sauf erreur pendant la Révolution Ram était imprésario et organisateur de spectacles. Alors c’est quoi cette affirmation selon laquelle (je n’ai plus les termes exacts mais l’esprit y est) "quand eux les opposants (dont lui Ram) se faisaient tuer sous la révolution ceux qui se présentent aujourd’hui comme opposants n’étaient pas là" J’appelle ça un gros mensonge parce-que la politique de Ram, en tout cas ici au Burkina c’est après le 15 octobre 1987 et peut-être même en 1990.
    Et voilà que dans ce front républicain le CDP est allé exhumer quelqu’un qui ne peut même plus représenter sa propre personne, C’est vraiment dire que le navire CDP a pris de l’eau.
    C’est ça la mouvance et les partis d’opposition ? Il faut chercher une autre expression.

    Répondre à ce message

  • Le 26 janvier 2014 à 21:58, par ATTA En réponse à : Politique nationale : Et voilà le Front Républicain !

    Ne touche pas à m’a constitution,un SEULE mandant renouvellable UNE SEULE fois,car elle est Sacrée.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés