Compte-rendu du Conseil des ministres du 22 janvier 2014

mercredi 22 janvier 2014 à 22h31min

Le Conseil des ministres s’est tenu le mercredi 22 janvier 2014
en séance ordinaire, de 09 H 00 mn à 12 H 00 mn
sous la présidence de Son Excellence Monsieur Blaise COMPAORE,
Président du Faso, Président du Conseil des ministres.

Il a délibéré sur les dossiers inscrits à son ordre du jour,
entendu des communications orales,
procédé à des nominations,
et autorisé des missions à l’étranger.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Compte-rendu du Conseil des ministres du 22 janvier 2014

I. DELIBERATIONS

I.1. AU TITRE DU MINISTERE DE LA JUSTICE

Le Conseil a adopté un décret portant Politique nationale de justice (PNJ) et de son plan d’actions prioritaires 2014-2019.

La Politique nationale de justice vise à rendre la Justice plus performante, plus accessible et plus protectrice des droits et des libertés.

L’adoption de ce décret permet de disposer d’un nouvel instrument de référence en matière de justice et d’assurer une mise en œuvre efficiente de son Plan d’actions prioritaires 2014-2019.

I.2. AU TITRE DU MINISTERE DES MINES ET DE L’ENERGIE

Le Conseil a adopté un décret portant extension du périmètre géographique du permis d’exploitation industrielle de la mine d’or de la Société des mines de Bélahourou (SMB.SA) à Inata et modification du plan de son usine.

L’adoption de ce décret permet d’accroître la production de l’or de cette société minière et d’augmenter les retombées socioéconomiques des produits miniers pour le Burkina Faso.

I.3. AU TITRE DU MINISTERE DE L’AMENAGEMENT DU TERRITOIRE ET DE LA DECENTRALISATION

Le Conseil a adopté un décret portant Schéma national d’aménagement et de développement durable du territoire (SNADDT).

Ce schéma permet de déterminer la destination générale des terres, la nature et la localisation des grands équipements d’infrastructures sur l’ensemble du territoire national.

Son adoption offre à notre pays un référentiel unique auquel devront se référer les politiques, programmes et projets sectoriels de développement.

II. COMMUNICATIONS ORALES

II.1. Le Secrétaire général du Gouvernement et du Conseil des ministres a fait au Conseil une communication relative à la participation du Premier ministre, Son Excellence Monsieur Luc Adolphe TIAO, au forum Investir en Côte d’Ivoire (ICI 2014) prévu pour se tenir du 29 au 31 janvier 2014 à Abidjan, sous le thème : « Secteur privé, levier d’une croissance régionale réussie ».

II.2. Le ministre des Affaires étrangères et de la coopération régionale a fait au Conseil une communication relative à la visite du Président taïwanais Ma Ying-Jeou au Burkina Faso le 25 janvier 2014 dans le cadre de sa tournée africaine.

II.3. Le ministre de l’Economie et des finances a fait au Conseil une communication relative à la tenue de la seconde session au titre de l’année 2013, du Comité national de pilotage des Pôles de croissance (CNPPC) prévue le 27 janvier 2014 à Bagré sous le thème « Tirer leçon de la construction du pôle de croissance de Bagré pour le passage à l’échelle ».

II.4. Le ministre de l’Industrie du commerce et de l’artisanat a fait au Conseil une communication relative à l’état des préparatifs de la foire régionale agro-sylvo-pastorale et artisanale des Cascades, prévue pour se tenir du 14 au 16 mars 2014 à Sindou.

II.5. Le ministre de la Santé a fait au Conseil une communication relative à l’organisation du premier Congrès international de la société africaine de santé mentale, prévu du 04 au 07 février 2014 à Ouagadougou, sous le thème : « Transition et psychopathologie ».

III. NOMINATIONS

III.1. NOMINATIONS DANS LES FONCTIONS INDIVIDUELLES

A. AU TITRE DE LA PRESIDENCE DU FASO

Monsieur Sanné Mohamed TOPAN, Mle 09 805 C, Professeur certifié, 2ème classe, 9ème échelon, est nommé Directeur de Cabinet.

B. AU TITRE DU MINISTERE DE L’AGRICULTURE ET DE LA SECURITE ALIMENTAIRE

-  Monsieur Moussa KABORE, Mle 14 959 W, Ingénieur agronome, 3ème grade, 5ème échelon, est nommé Chargé d’études ;
-  Monsieur Pougdamanègda Ignace OUEDRAOGO, Mle 24 189 L, Ingénieur d’agriculture, 1ère classe, 9ème échelon, est nommé Directeur provincial de l’agriculture et de la sécurité alimentaire du Bulkiemdé ;
-  Monsieur Clément Marcellin ZAGRE, Mle 26 820 F, Technicien supérieur d’agriculture, 1ère classe, 12ème échelon, est nommé Directeur provincial de l’agriculture et de la sécurité alimentaire du Sanguié ;
-  Monsieur Joseph ZOMA, Mle 33 916 G, Technicien supérieur d’agriculture, 1ère classe, 9ème échelon, est nommé Directeur provincial de l’agriculture et de la sécurité alimentaire de la Sissili ;
-  Monsieur Malik KABORE, Mle 031 896 M, Technicien supérieur d’agriculture, 1ère classe, 14ème échelon, est nommé Directeur provincial de l’agriculture et de la sécurité alimentaire du Ziro ;
-  Monsieur Bakary SERME, Mle 33 906 W, Ingénieur d’agriculture, 1ère classe, 3ème échelon, est nommé Directeur provincial de l’agriculture et de la sécurité alimentaire du Bam ;
-  Monsieur Izac ZI, Mle 91 348 N, Technicien supérieur d’agriculture, 1ère classe, 5ème échelon, est nommé Directeur provincial de l’agriculture et de la sécurité alimentaire du Namentenga ;
-  Monsieur Abdoukarim OUEDRAOGO, Mle 72 465 P, Technicien supérieur d’agriculture, 1ère classe, 9ème échelon, est nommé Directeur provincial de l’agriculture et de la sécurité alimentaire du Sanmatenga ;
-  Monsieur Bakoïba DIANE, Mle 31 899 A, Ingénieur agronome, 1ère classe, 5ème échelon, est nommé Directeur provincial de l’agriculture et de la sécurité alimentaire de la Léraba ;
-  Monsieur Adama KONE, Mle 14 007 L, Conseiller en formation des jeunes agriculteurs, 1ère classe, 13ème échelon, est nommé Directeur provincial de l’agriculture et de la sécurité alimentaire de la Comoé ;
-  Monsieur Marius SANON, Mle 25 722 M, Ingénieur agronome, 1ère classe, 10ème échelon, est nommé Directeur provincial de l’agriculture et de la sécurité alimentaire du Houet ;
-  Monsieur Mathias BADO, Mle 91 344 E, Ingénieur d’agriculture, 1ère classe, 3ème échelon, est nommé Directeur provincial de l’agriculture et de la sécurité alimentaire du Kénédougou ;
-  Monsieur Antoine SILGA, Mle 69 416 Z, Technicien supérieur d’agriculture, 1ère classe, 11ème échelon, est nommé Directeur provincial de l’agriculture et de la sécurité alimentaire du Zandoma ;
-  Madame Karidiatou COMPAORE/SANFO, Mle 22 157 R, Technicien supérieur d’agriculture spécialisée en technologie semencière, 1ère classe, 12ème échelon, est nommée Directrice provinciale de l’agriculture et de la sécurité alimentaire du Tuy ;
-  Madame Haoua TAHO/SAVADOGO, Mle 73 969 H, Technicien supérieur d’agriculture spécialisée en technologie alimentaire, 1ère classe, 10ème échelon, est nommée Directrice provinciale de l’agriculture et de la sécurité alimentaire du Yatenga ;
-  Monsieur Inoc POODA, Mle 91 480 R, Technicien supérieur d’agriculture, 1ère classe, 5ème échelon, est nommé Directeur provincial de l’agriculture et de la sécurité alimentaire du Ioba ;
-  Monsieur Salam OUEDRAOGO, Mle 25 405 A, Conseiller en formation des jeunes agriculteurs , 1ère classe, 10ème échelon, est nommé Directeur provincial de l’agriculture et de la sécurité alimentaire du Kourwéogo ;
-  Monsieur T. Eugène OUEDRAOGO, Mle 12 116 K, Conseiller d’agriculture, grade 3, 5ème échelon, est nommé Directeur provincial de l’agriculture et de la sécurité alimentaire de l’Oubritenga ;
-  Monsieur Boukaré NAKOULMA, Mle 19 216 L, Conseiller en formation des jeunes agriculteurs, 1ère classe, 10ème échelon, est nommé Directeur provincial de l’agriculture et de la sécurité alimentaire du Ganzourgou ;
-  Monsieur Toudoubsom SAWADOGO, Mle 104 763 H, Technicien supérieur de pédologie, 1ère classe, 4ème échelon, est nommé Directeur provincial de l’agriculture et de la sécurité alimentaire de la Gnagna ;
-  Monsieur Yaya MANDE, Mle 214 383 A, Technicien supérieur d’agriculture, 1ère classe, 2ème échelon, est nommé Directeur provincial de l’agriculture et de la sécurité alimentaire de la Kompienga ;
-  Monsieur Somaïla SAVADOGO, Mle 33 910 T, Technicien supérieur d’agriculture, 1ère classe, 9ème échelon, est nommé Directeur provincial de l’agriculture et de la sécurité alimentaire de la Tapoa ;
-  Monsieur Jacques ZUGMORE, Mle 31 923 L, Technicien supérieur d’agriculture spécialisé en mécanisation agricole, 1ère classe, 7ème échelon, est nommé Directeur provincial de l’agriculture et de la sécurité alimentaire du Boulgou ;
-  Monsieur Siaka YE, Mle 91 345 N, Technicien supérieur d’agriculture, 1ère classe, 5ème échelon, est nommé Directeur provincial de l’agriculture et de la sécurité alimentaire du Koulpelgo ;
-  Monsieur Tiraogo Jean Baptiste ILBOUDO, Mle 0031 902 B, Technicien supérieur d’agriculture spécialisé en mécanisation agricole, 1ère classe, 7ème échelon, est nommé Directeur provincial de l’agriculture et de la sécurité alimentaire du Kouritenga ;
-  Monsieur Boureima SANA, Mle 0073 466 Z, Technicien supérieur d’agriculture spécialisé en mécanisation agricole, 1ère classe, 8ème échelon, est nommé Directeur provincial de l’agriculture et de la sécurité alimentaire du Gourma ;
-  Monsieur Diahouri Patrice OUOBA, Mle 33 923 J, Ingénieur d’agriculture, 1ère classe, 2ème échelon, est nommé Directeur provincial de l’agriculture et de la sécurité alimentaire de la Komandjari ;
-  Monsieur Adama SEYNOU, Mle 26 821 N, Technicien supérieur d’agriculture spécialisé en mécanisation agricole, 1ère classe, 14ème échelon, est nommé Directeur provincial de l’agriculture et de la sécurité alimentaire du Lorum ;
-  Monsieur Sigapinda Paul YAMEOGO, Mle 18 215 B, Technicien supérieur d’agriculture spécialisé en mécanisation agricole, 1ère classe, 13ème échelon, est nommé Directeur provincial de l’agriculture et de la sécurité alimentaire du Passoré ;
-  Monsieur Soulemani DEMBELE, Mle 26 990 C, Technicien supérieur d’agriculture, 1ère classe, 9ème échelon, est nommé Directeur provincial de l’agriculture et de la sécurité alimentaire de la Kossi ;
-  Monsieur Gninin NEBIE, Mle 33 934 J, Technicien supérieur d’agriculture spécialisé en mécanisation agricole, 1ère classe, 7ème échelon, est nommé Directeur provincial de l’agriculture et de la sécurité alimentaire des Banwa ;
-  Monsieur Paul OUEDRAOGO, Mle 119 053 F, Technicien supérieur de pédologie, 1ère classe, 3ème échelon, est nommé Directeur provincial de l’agriculture et de la sécurité alimentaire du Nayala ;
-  Monsieur Bakassa KONE, Mle 25 608 R, Ingénieur agronome, 1ère classe, 12ème échelon, est nommé Directeur provincial de l’agriculture et de la sécurité alimentaire du Mouhoun ;
-  Monsieur Sissandebé Albert TRAORE, Mle 025 604 J, Ingénieur en vulgarisation agricole, 1ère classe, 4ème échelon, est nommé Directeur provincial de l’agriculture et de la sécurité alimentaire du Sourou ;
-  Monsieur Modou ZEI, Mle 19 217 J, Conseiller d’agriculture, 1ère classe, 7ème échelon, est nommé Directeur provincial de l’agriculture et de la sécurité alimentaire des Balé ;
-  Monsieur Gaoussou NADIE, Mle 207 949 A, Ingénieur agronome, 1ère classe, 1er échelon, est nommé Directeur provincial de l’agriculture et de la sécurité alimentaire du Zoundwéogo ;
-  Monsieur Ibréima OUEDRAOGO, Mle 25 156 P, Conseiller d’agriculture, 1ère classe, 10ème échelon, est nommé Directeur provincial de l’agriculture et de la sécurité alimentaire du Séno ;
-  Monsieur Sommaïla BADINI, Mle 25 620 P, Ingénieur d’agriculture, 1ère classe, 5ème échelon, est nommé Directeur provincial de l’agriculture et de la sécurité alimentaire du Yagha ;
-  Monsieur Sibin Serge OUATTARA, Mle 24 190 Y, Technicien supérieur d’agriculture, 1ère classe, 12ème échelon, est nommé Directeur provincial de l’agriculture et de la sécurité alimentaire de la Bougouriba ;
-  Monsieur Gueomel Guillaume HIEN, Mle 17 116 E, Technicien supérieur d’agriculture spécialisé en mécanisation agricole, 1ère classe, 11ème échelon, est nommé Directeur provincial de l’agriculture et de la sécurité alimentaire du Noumbiel ;
-  Monsieur Yaya TIENDREBEOGO, Mle 207 423 B, Technicien supérieur d’agriculture, 1ère classe, 3ème échelon, est nommé Directeur provincial de l’agriculture et de la sécurité alimentaire du Soum ;
-  Monsieur Dakonné KI, Mle 19 237 F, Conseiller en formation des jeunes agriculteurs, 1ère classe, 9ème échelon, est nommé Directeur du Centre de promotion rurale (CPR) de Kodougou (Kossi) ;
-  Monsieur Dominique LOMPO, Mle 214 354 G, Technicien supérieur de pédologie, 1ère classe, 2ème échelon, est nommé Directeur du Centre de promotion rurale (CPR) de Bissisi (Bazéga) ;
-  Monsieur Dimtinrba Daniel OUEDRAOGO, Mle 025 407 J, Conseiller en formation des jeunes agriculteurs, 1ère classe, 6ème échelon, est nommé Directeur du Centre de promotion rurale (CPR) de Diomga (Séno).

C. AU TITRE DU MINISTERE DE L’INDUSTRIE, DU COMMERCE ET DE L’ARTISANAT

-  Monsieur Sami OUATTARA, Mle 23 500 L, Attaché des affaires économiques, 1ère classe, 13ème échelon, est nommé Conseiller technique ;
-  Madame Lydie ZONGO/SANON, Mle 111 324 L, Conseiller des affaires économiques, 1ère classe, 4ème échelon, est nommée Directrice de la promotion du commerce électronique ;
-  Monsieur Mambila BANSE, Mle 96 516 D, Conseiller des affaires économiques, 1ère classe, 4ème échelon, est nommé Directeur de la promotion et de la distribution des produits locaux ;
-  Monsieur Sanibé FAHO, Mle 119 817 C, Conseiller des affaires économiques, 1ère classe, 2ème échelon, est nommé Directeur de la coopération commerciale ;
-  Monsieur Souleymane OUEDRAOGO, Mle 506 290 T, Ingénieur Statisticien-économiste, 1ère classe, 2ème échelon, est nommé Directeur des échanges commerciaux ;
-  Monsieur Abdoulaye Domboué COULIBALY, Mle 110 104 Y, Juriste, 1ère classe, 4ème échelon, est nommé Directeur de la concurrence et de la répression des fraudes ;
-  Monsieur Boureima NABA, Mle 110 106 T, Economiste, 1ère classe, 4ème échelon, est nommé Directeur de la règlementation et du contentieux ;
-  Monsieur Olivier KIEMA, Mle 118 698 M, Conseiller des affaires économiques, 1ère classe, 3ème échelon, est nommé Directeur de la prospective des prix ;
-  Monsieur Boubié Séraphin BADOLO, Mle 111 308 W ; Conseiller des affaires économiques, est nommé Directeur de l’organisation et de la règlementation de l’artisanat ;
-  Monsieur Célestin ZOUNGRANA, Mle 118 700 A, Conseiller des affaires économiques, 1ère classe, 3ème échelon, est nommé Directeur de la coordination et de la promotion de l’artisanat ;
-  Monsieur Adama OUEDRAOGO, Mle 119 821 M, Conseiller des affaires économiques, 1ère classe, 3ème échelon, est nommé Directeur de la formulation des politiques ;
-  Monsieur Zoumanan OUATTARA, Mle 238 590 A, Conseiller des affaires économiques, 1ère classe, 1er échelon, est nommé Directeur de la prospective et de la planification opérationnelle ;
-  Madame Rakiata NABI, Mle 212 307 X, Conseiller des affaires économiques, 1ère classe, 2ème échelon, est nommée Directrice du suivi de l’évaluation et de la capitalisation ;
-  Monsieur Mounirou KIAMA, Mle 111 313 L, Conseiller des affaires économiques, 1ère classe, 3ème échelon, est nommé Directeur de la coordination des projets et programmes ;
-  Monsieur Wennepousdé Philippe OUEDRAOGO, Mle 212 622 A, Conseiller des affaires économiques, 1ère classe, 2ème échelon, est nommé Chef du département de la documentation et de l’informatique ;
-  Monsieur Habraham SOMDA, Mle 212 611 H, Conseiller des affaires économiques, 1ère classe, 2ème échelon, est nommé Chef du département des transferts de technologies au Centre national de la propriété industrielle ;
-  Monsieur Mahamadi TASSEMBEDO, Mle 212 616 L, Conseiller des affaires économiques, 1ère classe, 2ème échelon, est nommé Chef du département des études de la formation et du partenariat ;
-  Monsieur Breima BAZONGO, Mle 212 300 N, Conseiller des affaires économiques, 1ère classe, 2ème échelon, est nommé Chef du département de la promotion, de la créativité et de l’innovation ;
-  Madame Assita TRAORE, Mle 212 619 Z, Conseiller des affaires économiques, 1ère classe, 3ème échelon, est nommée Directrice de la promotion et de la viabilisation des zones industrielles ;
-  Monsieur Paul PACMAGDA, Mle 119 823 G, Conseiller des affaires économiques, 1ère classe, 3ème échelon, est nommé Directeur de la promotion du Secteur privé ;
-  Monsieur Madani Hamadoum BARRY, Mle 96 514 J, Economiste, 1ère classe, 4ème échelon, est nommé Directeur de l’entreprise ;
-  Monsieur Aziz Tely Rodrigue HEMA, Mle 206 326 C, Juriste, 1ère classe, 2ème échelon, est nommé Directeur de la coopération industrielle ;
-  Monsieur Ousmane Omar BARRY, Mle 111 310 J, Conseiller des affaires économiques, 1ère classe, 3ème échelon, est nommé Directeur de l’information et de la règlementation industrielle ;
-  Monsieur Fidèle ILBOUDO, Mle 111 312 Y, Conseiller des affaires économiques, 1ère classe, 3ème échelon, est nommé Directeur des petites et moyennes entreprises/industries.

D. AU TITRE DU MINISTERE DES ENSEIGNEMENTS SECONDAIRE ET SUPERIEUR

-  Monsieur Fréderic OUATTARA, Mle 58 532 V, Enseignant-chercheur, 2ème classe, 2ème échelon, est nommé Vice-président chargé des enseignements et des innovations pédagogiques à l’Université de Koudougou.

E. AU TITRE DU MINISTERE DE L’EDUCATION NATIONALE ET DE L’ALPHABETISATION

-  Monsieur Ibrahima SANON, Mle 43 294 C, Professeur certifié, 1ère classe, 7ème échelon, est nommé Directeur de Cabinet ;
-  Monsieur Yombo Paul DIABOUGA, Mle 18 787 E, Inspecteur de l’enseignement du premier degré, 1ère classe, 9ème échelon, est nommé Directeur général des études et des statistiques sectorielles ;
-  Monsieur Kirissi Mathias KONKOBO, Mle 17 550 X, Professeur certifié des lycées et collèges, 3ème classe, 4ème échelon, est nommé Directeur du Développement de l’enseignement post-primaire général.
-  Monsieur Managuebzanga BAGRE, Mle 45 470 E, Inspecteur de l’enseignement du premier degré, 1ère classe, 2ème échelon, est nommé Directeur du continuum d’éducation multilingue ;

-  Monsieur Karim DIPAMA, Mle 27 493 Y, Inspecteur de l’enseignement du premier degré, 1ère classe, 6ème échelon, est nommé Directeur régional de l’Education nationale et de l’alphabétisation du Centre-Sud ;

-  Monsieur Lucien HIEN, Mle 53 508 B, Inspecteur d’éducation des jeunes enfants, 1ère classe, 5ème échelon, est nommé Directeur du développement de l’éducation préscolaire ;

-  Monsieur Daouda SANON, Mle 28 892 U, Conseiller d’intendance scolaire et universitaire, 1ère classe, 8ème échelon, est nommé Directeur de l’administration et des finances de l’ENEP de Dédougou ;

-  Monsieur Gilbert ZONGO, Mle 43 526 X, Conseiller d’intendance scolaire et universitaire, 1ère classe, 4ème échelon, est nommé Directeur de l’administration et des finances de l’ENEP de Dori.

F. AU TITRE DU MINISTERE DE LA FONCTION PUBLIQUE, DU TRAVAIL ET DE LA SECURITE SOCIALE

-  Madame Awa Ndeyè OUEDRAOGO/DIOP, Mle 22 429 Z, Professeur chercheur en linguistique, 1ère classe, 14ème échelon, est nommée Chargée de missions ;

-  Monsieur Boukary OUEDRAOGO, Mle 0059 242 D, Maître assistant, catégorie P3, est nommé Directeur général des études et des statistiques sectorielles ;

-  Monsieur Sibidi Vincent TOUGRI, Mle 029 902 D, Conseiller d’intendance universitaire, 1ère classe, 8ème échelon, est nommé Directeur de l’administration et des finances de l’Ecole nationale d’administration et de magistrature (ENAM).

III.2. NOMINATIONS DANS LES CONSEILS D’ADMINISTRATION

A. AU TITRE DU MINISTERE DE L’INDUSTRIE, DU COMMERCE ET DE L’ARTISANAT

Le Conseil a adopté un décret portant nomination de Madame K. Alice OUEDRAOGO, Mle 88 666 A, Economiste, Administrateur représentant l’Etat au titre du ministère des Infrastructures, du désenclavement et des transports au Conseil d’administration de la Société nationale burkinabè d’hydrocarbures (SONABHY).

Le Ministre de la Communication

Porte-parole du Gouvernement

Alain Edouard TRAORE

Officier de l’Ordre National

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 22 janvier 2014 à 18:31, par Patoul Yéellé
    En réponse à : Compte-rendu du Conseil des ministres du 22 janvier 2014

    Monsieur Sanné Mohamed TOPAN, Mle 09 805 C, Professeur certifié, 2ème classe, 9ème échelon, est nommé Directeur de Cabinet. ASSAMI KOANDA EST DECHARGER POUR FAIRE LA BAGARRE POLITIQUE. BIENVENU TOPAN A TON ANCIEN POSTE POUR DEUX ANS.

    Répondre à ce message

  • Le 22 janvier 2014 à 18:35, par Oumar Dembélé
    En réponse à : Compte-rendu du Conseil des ministres du 22 janvier 2014

    Assimi Kouanda limogé ? est ce en prélude également du remaniement ministériel ? de plus en plus plat, ces conseils des ministres. Prélude au remaniement ? ou nouvelle stratégie de communication pour cacher les décisions prises au conseil des ministres.

    Répondre à ce message

  • Le 22 janvier 2014 à 18:42
    En réponse à : Compte-rendu du Conseil des ministres du 22 janvier 2014

    Aucune trace des négociations sur la grille indemnitaire et salariale,piiiiffffffffff
    De toutes les façons un autre gouvernement viendra améliorer nos conditions de travail. D’abord les 4 et 5 fevrier on arrêtera le travail même dans les centres de santé.

    Répondre à ce message

    • Le 22 janvier 2014 à 21:02, par Jamanatigui
      En réponse à : Compte-rendu du Conseil des ministres du 22 janvier 2014

      Bon vent à lui mais cela n’est pas sans rappel de 2011. En pleine crise, on a été cherher TIAO à Paris et ce dernier jouant bien sa mission a su eteindre l’incendie qui cousumait lentement mais irremédiablement la case Burkina Faso.

      De sapeur pompier en 2011, TIAO est un entraîne de se muer tout doucement en pyromane et c’est regrettable. Sinon comment comprendre que c’est dans ce contexte surchauffé il se replit dans son Sanguié natal pour mobiliser ses militants. Je pouvais comprendre ces genres d’agissement de la part de militants FEDAP BC ou de certains prétentieux jeunesse de ce qui reste de CDP mais pas de lui.

      Répondre à ce message

    • Le 22 janvier 2014 à 21:29, par Jamanatigui
      En réponse à : Compte-rendu du Conseil des ministres du 22 janvier 2014

      La grille indemnitaire de revêt aucun caractère urgent donc le ministre n’a qu’à prendre tout son temps. Nous sommes des patriotes et même capables d’attendre le 01 mai 2014 pour reinscrire dans notre plate forme.

      Pensez vous que c’est derrière le clavier que nous obtiendrons gain de cause ? Et puis s’ils avaient corrigé les indemintés vous seriez là entraine de reclamer la grille salariale. Maintenant que vous n’avez pas la grille indemnitaire vous ne songez même à la grille salariale. C’est stratégique non ?

      Si les syndicats etaient aussi malins que le gouvernement ils auraient reclamés la relecture de la grille salariale d’abord mais comme ils sont ce qu’ils sont ils ont commencé par l’ombre en laissant la proie.

      Répondre à ce message

  • Le 22 janvier 2014 à 18:47, par Jamanatigui
    En réponse à : Compte-rendu du Conseil des ministres du 22 janvier 2014

    Le nettoyage a commencé par le directeur de cabinet du PF. Quel sale temps pour Assami Kouanda ? Abadonné par tes militants et voilà que ton employeur aussi te congédie.

    Le non evenement finira par créer des evenements. Nous sommes là entraine de suivre l’évolution.

    J’aimerai simplement dire au PM de se rappeler les condtions dans lesquelles il a été appelé et nommé à cette haute fonction. S’il est parvenu à conjurer la crise sociale de 2011 c’est aussi à cause de sa pondération. Je ne lui demande pas de demissioner ni d’abandonner le président en moment determinant. Je lui demande simplement d’être sincère avec le président. A defaut de lui dire la réalité qu’il évite de faire comprendre au président que tout va bien.

    Répondre à ce message

  • Le 22 janvier 2014 à 18:49, par Oumar Dembélé
    En réponse à : Compte-rendu du Conseil des ministres du 22 janvier 2014

    Assimi Kouanda limogé ? est ce en prélude également du remaniement ministériel ? de plus en plus plat, ces conseils des ministres. Prélude au remaniement ? ou nouvelle stratégie de communication pour cacher les décisions prises au conseil des ministres.

    Répondre à ce message

  • Le 22 janvier 2014 à 18:50, par Tapsoba®(de H)
    En réponse à : Compte-rendu du Conseil des ministres du 22 janvier 2014

    Exit donc Assimi kouanda à la direction de cabinet du président au profit de Sanné Mohamed Topan.Désaveu pour la décadence du CDP dont il est le maitre ou une manière de le décharger de cette tache afin qu il se consacre entierrement à la réorganisation du parti morribond ? L avenir nous en situera.

    Répondre à ce message

  • Le 22 janvier 2014 à 18:52
    En réponse à : Compte-rendu du Conseil des ministres du 22 janvier 2014

    Le Ministre de l’Administration aurait dû faire une communication orale sur la journée de protestation du 18 janvier 2014.

    Répondre à ce message

  • Le 22 janvier 2014 à 18:56, par Powerfull
    En réponse à : Compte-rendu du Conseil des ministres du 22 janvier 2014

    Toujours des nominations bidon.
    L’opposition attend votre réponse. Surtout la dissolution pure et simple de la FEDAP/BC

    Répondre à ce message

    • Le 23 janvier 2014 à 12:48, par Jamanatigui
      En réponse à : Compte-rendu du Conseil des ministres du 22 janvier 2014

      Est ce sinc-rement la peine de reclamer la dissolution de cette organisation ? Non, il ne faut pas gapiller nos energies dans des futilités consacrons nous simplement à notre objectif fédérateur : No au senat et l’article satanique.

      Savez vous que certains demissionaires et pas des moindre viennent de cette structure ? Ignorez vous qu’ul faut du tout pour faire un monde ? Des intelligents, des abrutis, des idiots, des riches, des pauvres...il faut du tout pour faire un monde. Au nom de ce principe je defend l’existence de la FEDAP BC.

      Pour ceux qui suivent l’actualité la FEDAP BC n’est pas pire que certains journalistes de la place en terme de defense de l’indefendable mais nous tolerons leur existence. Dans le même sens tolerons la FEDAP BC

      Répondre à ce message

  • Le 22 janvier 2014 à 18:58, par JMK
    En réponse à : Compte-rendu du Conseil des ministres du 22 janvier 2014

    Voila que le PF meme saute son directeur de cabinet.
    le navire prends de leau sauve qui peut

    Répondre à ce message

  • Le 22 janvier 2014 à 19:14
    En réponse à : Compte-rendu du Conseil des ministres du 22 janvier 2014

    Que ça soit la semaine passée ou aujourd’hui,on sent que le PF et ses sinistres sont KO debout.Au fait est ce à dire que Assimi Kouanda a été éjecté de la présidence du Faso pour son poste de directeur de cabinet ?Si c’est le cas,la descente aux enfers commence bien pour lui.Au prochain remaniement ministériel qui imminent il sera aussi éjecté de son titre de ministre bidon tout comme le DJ LAT,Yes man qui a pour vrai nom Yé Bognessan.Moi franchement je reve du limogeage de LAT,Yé Bognessan,Assimi Kouanda et Nestorine Sangaré/Compaoré dite la griotte du palais.

    Répondre à ce message

  • Le 22 janvier 2014 à 19:16, par 10 janvier 2014
    En réponse à : Compte-rendu du Conseil des ministres du 22 janvier 2014

    conseil de sinistres creux ! gouvernement se reunissant uniquement pour faire des nominations et exploité toutes les ressources du pays avant 2015.pourquoi extension des perimetres de SMB que tout le monde sait qui sont les actionnaires REELS.piller seulement OPERATION RECOUVREMENT APRES VOUS.

    Répondre à ce message

  • Le 22 janvier 2014 à 19:19, par 10 janvier 2014
    En réponse à : Compte-rendu du Conseil des ministres du 22 janvier 2014

    conseil de sinistres creux ! gouvernement se reunissant uniquement pour faire des nominations et exploité toutes les ressources du pays avant 2015.pourquoi extension des perimetres de SMB que tout le monde sait qui sont les actionnaires REELS.piller seulement OPERATION RECOUVREMENT APRES VOUS.

    Répondre à ce message

  • Le 22 janvier 2014 à 19:26
    En réponse à : Compte-rendu du Conseil des ministres du 22 janvier 2014

    Les comptes rendus deviennent squelettiques à croire que l’équipe n’a plus rien à faire pour contribuer au développement du Burkina Faso et réduire la pauvreté.

    Répondre à ce message

  • Le 22 janvier 2014 à 19:33, par mouï Kalgo
    En réponse à : Compte-rendu du Conseil des ministres du 22 janvier 2014

    Avec la nomination d’un directeur de cabinet de la présidence , Monsieur KOANDA sera maintenant libre de s’occuper de colmater les brèches de son CDP.
    Bon courage à Monsieur TOPAN qui avait quité ce poste pour aller à l’ambassade et qui le reprend après plus de 10 ans.

    Répondre à ce message

  • Le 22 janvier 2014 à 19:41, par le pauvre
    En réponse à : Compte-rendu du Conseil des ministres du 22 janvier 2014

    felicitat’ samogo kè. mai prudence car lorsque la maison brul mieux vo etre a lecart et crier o feu que detre sous les flames.bien que tu ai fait la plu et le beau tan o CDP ds l Sourou sach que les tan ont bien changer et ta comune est diriger par l’elefan. le CDP na kun deputé ds l sourou.

    Répondre à ce message

  • Le 22 janvier 2014 à 19:49, par Siidzabda
    En réponse à : Compte-rendu du Conseil des ministres du 22 janvier 2014

    Deux postes qui recouvrent la même réalité. A quoi cela sert t-il d’avoir a la fois un directeur de cabinet, et un ministre chargé des missions auprès de la présidence ? Si c’est pour permettre a Assimi Koanda de mieux s’occuper des urgences politiques valait mieux le demettre de ses fonctions gouvernementales.
    On crée à chaque fois des maroquins pour récompenser des fidèles et c’est le contribuable qui trinque.
    De toutes façons vous n’en avez plus pour très longtemps.

    Répondre à ce message

  • Le 22 janvier 2014 à 20:07, par PAUL
    En réponse à : Compte-rendu du Conseil des ministres du 22 janvier 2014

    Felicitation particulière à Rakiata NABI. que Dieu t’aide dan ta mission et bon vent à toi.

    Répondre à ce message

  • Le 22 janvier 2014 à 20:08, par ks
    En réponse à : Compte-rendu du Conseil des ministres du 22 janvier 2014

    félicitation à M. TOPAN !

    Répondre à ce message

  • Le 22 janvier 2014 à 20:19, par KingBaabu
    En réponse à : Compte-rendu du Conseil des ministres du 22 janvier 2014

    TOPAN Mohamed Directeur de Cabinet... C’est triste ce que Blaise COMPAORE peut être enfermé dans une logique suicidaire. Le repli sur lui-même, aidé par des thuriféraires qu’il ré-utilise par défaut et qui lui doivent tout (même leur raison d’être quelqu’un dans la société) ne fera qu’obscurcir sa fin de règne. Car il faut le dire, c’est d’une fin de règne que nous parlons ; ceux qui ont encore la faiblesse de penser une seule seconde que Blaise COMPAORE sera à la présidence après 2015 n’auront même plus leurs yeux pour pleurer. Nous ne ferons pas comme Guillaume SORO et ses camarades qui ont pris les armes contre GBAGBO, mais nous ne ménagerons aucun effort pour LIBERER le peuple de l’obscurantisme dans lequel M.COMPAORE et sa clicaille malfaisante ont plongé le BURKINA FASO depuis 3 décennies.

    TOPAN et TIAO ont été ensemble chefs scouts ; ils ont été cooptés l’un après l’autre par Blaise COMPAORE pour venir à ses cotés après le sanglant 15 octobre 1987. Ils ont été l’un après l’autre son chef de cabinet, sous l’autorité de Salif DIALLO.Chers toutes et tous, cette action à mon avis traduit le désespoir du Blaiso. TOPAN a priori n’est pas la bonne personne pour ce poste, mais sait-on jamais... Si ça se trouve, on l’a appelé pour aider l’homme à préparer sa sortie dans la sérénité. Mais j’en doute fort et je crois plutôt qu’il s’agit d’un "retranchement" de l’homme dans sa torpeur silencieuse comme il en a l’habitude, avec autour de lui ce qui lui reste des plus dévoués zélateurs.

    Sauf que cette fois-ci, il faudra trouver autre chose, parce que maintenant on est yêrê !!!!

    Que dieu veille sur le BURKINA FASO !

    Répondre à ce message

  • Le 22 janvier 2014 à 20:22, par sogotigui
    En réponse à : Compte-rendu du Conseil des ministres du 22 janvier 2014

    Ah décidément c’est triste. Donc jusqu’à présent le MEF a décidé de laisser le DPCMEF de la GNAGNA a son poste ? 7ans, de fonction dans un même bureau, tatonnades, gribouillages, corruptions avec les maires de la gnagna, blocage des dossiers... Ok ! Pleurera bien qui pleurera le dernier !

    Répondre à ce message

  • Le 22 janvier 2014 à 20:55, par Uos
    En réponse à : Compte-rendu du Conseil des ministres du 22 janvier 2014

    Que veut dire le ministre Patindé pour ces nominations ? Politique du CDP ?

    Répondre à ce message

  • Le 22 janvier 2014 à 21:01, par Jeune Môgô
    En réponse à : Compte-rendu du Conseil des ministres du 22 janvier 2014

    Bien fait pour Assimi Kouanda,le PF t’a peut-être soupçonné d’incapacité à gerer le CDP,tu n’a rien vu d’abord,va demander à Melegué,Bongnessan et autres....Après ca sera le tour de Tiao.

    Répondre à ce message

  • Le 22 janvier 2014 à 21:05, par Patriote
    En réponse à : Compte-rendu du Conseil des ministres du 22 janvier 2014

    Aider moi ! Les nominations a l’agriculture m’inquiete. beaucoup de de[art a la fois. Est ce les anciens gars de Salif qu’on remercie ? La coincidence est troublante

    Répondre à ce message

  • Le 22 janvier 2014 à 21:15, par Tienfola
    En réponse à : Compte-rendu du Conseil des ministres du 22 janvier 2014

    Le gouvernement va tomber bientôt !!!

    Répondre à ce message

  • Le 22 janvier 2014 à 21:40, par LAGUI ADAMA Le bête
    En réponse à : Compte-rendu du Conseil des ministres du 22 janvier 2014

    Monsieur le Ministre de l’Agriculture. Pourquoi reconduire des directeurs copains non innovants. C’est pourquoi les hommes de votre département dans leur majorité sont comme des paysans. Il faut apporter les innovateurs, les jeunes et vieux talentueux , les "brains". C’est dommage !

    Répondre à ce message

  • Le 22 janvier 2014 à 22:40, par y a de l’espoir
    En réponse à : Compte-rendu du Conseil des ministres du 22 janvier 2014

    Tous mes encouragements au Ministre du Commerce, de l’Industrie et de l’Artisanat pour la promotion actuelle des jeunes dans son ministère. Cela encourage beaucoup. Mais n’oubliez pas aussi les structures rattachées.

    Répondre à ce message

  • Le 22 janvier 2014 à 22:43, par y a de l’espoir
    En réponse à : Compte-rendu du Conseil des ministres du 22 janvier 2014

    Tous mes encouragements au Ministre du Commerce, de l’Industrie et de l’Artisanat pour la promotion actuelle des jeunes dans son ministère. Cela encourage beaucoup. Mais n’oubliez pas aussi les structures rattachées.

    Répondre à ce message

  • Le 22 janvier 2014 à 22:57, par Devoir citoyen
    En réponse à : Compte-rendu du Conseil des ministres du 22 janvier 2014

    Il n’y a rien a dire car l’heure est grave ! On change pour mettre les gens prêts a se sacrifier pour l’ultime combat. Le CDP et Blaise ont chaud et ça ne fait que commencer. Ceux qui sont malins n’ont qu’a quitter des maintenant car le peuple est plus que détermine a en finir avec ce régime moribond.

    Répondre à ce message

  • Le 22 janvier 2014 à 23:08, par FIER D’ETRE INSTITUTEUR
    En réponse à : Compte-rendu du Conseil des ministres du 22 janvier 2014

    Pourquoi les Burkinabè ont-ils honte de leur profession originelle quand ils accèdent à de hautes fonctions à forte connotation politique ? Sanné Mohamed Topan n’est pas "Professeur certifié" mais "Instituteur certifié". Il a été surveillant au lycée Philippe-Zinda-Kabore à la fin des années 80. Il doit être fier d’avoir appartenu à ce noble corps des braves combattants de l’ignorance dont personne ne peut remettre en cause la solide formation d’alors. C’est bien celle-là qui a permis à cet homme de gravir les échelons en occupant des postes où la synthèse et les rapports ont une grande valeur. Alors cher collègue, nous te réclamons dans notre corps. L’instituteur d’avant n’était pas n’importe qui et voilà que vous remplaciez un professeur d’université.

    Répondre à ce message

  • Le 22 janvier 2014 à 23:14, par saambiiga
    En réponse à : Compte-rendu du Conseil des ministres du 22 janvier 2014

    tout c kon veu cè d’éviter la patrimonialisation du pouvoir.

    Répondre à ce message

  • Le 22 janvier 2014 à 23:22, par GOD
    En réponse à : Compte-rendu du Conseil des ministres du 22 janvier 2014

    ça se voit que le Blaiso a chaud !!! Bongnessan n’a pas pu permettre l’installation de son senat , il a mis une croix sur lui on le voit meme plus à la télé, et voilà que le tour d’Assimi est arrivé car lui aussi n’a pas pu modifié le fameux article 37, le prochain ça sera .....?

    Répondre à ce message

  • Le 23 janvier 2014 à 11:09, par ya sida
    En réponse à : Compte-rendu du Conseil des ministres du 22 janvier 2014

    A quand le Gouvernement. Tout le monde est paniqué. Assimi, tu es en paix, sauve toi. Est ce vrai que le petit Président a injurié le PM a Kossyam et l’a traité d’incapable ? Je ne reconnais pas ce gourounssi. Il a été noyé par la Compaoré. Sinon il aura rendu sa démission. Tertius tu vois que tu es en paix maintenant.

    Répondre à ce message

  • Le 23 janvier 2014 à 12:21, par Watchongo
    En réponse à : Compte-rendu du Conseil des ministres du 22 janvier 2014

    Le premier ministre venu en pompier en pleine crise est vraiment "descendu dans la boue" avec sa sortie de mobilisation dans le sanguié. si le ridicule pouvait tuer !!

    Répondre à ce message

  • Le 23 janvier 2014 à 12:25
    En réponse à : Compte-rendu du Conseil des ministres du 22 janvier 2014

    C’est pathétique cette situation là !!! Tous ceux qui seront appelés à l’hypothétique prochain gouvernement seront pratiquement des sacrifiés. Quelle solution pourront ils apporter à la crise actuelle ? Y aura t il des interlocuteurs nationaux pour calmer la situation ? ( A titre de rappel, plusieurs groupes sociaux très important sont contre la modification du 37 et le sénat). Pauvre régime !!!! Tu méritais une sortie un peu plus honorable. A croire que s’approcher de ce pouvoir brule le cerveau.

    Répondre à ce message

  • Le 23 janvier 2014 à 23:50, par le paysan noir
    En réponse à : Compte-rendu du Conseil des ministres du 22 janvier 2014

    Mr le ministre de l’agriculture, c’est bien mais c’est pas arrive il existe toujours des incompétents voir des inconscient qui freine l’élan qu’on est entrain de prendre.il ne connaissent que négocier avec les projet sans objectifs pour s’enrichirent. voyer bien votre base de donnés et vous les dénicherais et ferrai le complément pour le bonheur du monde paysan.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2016 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés