Etats Unis-Burkina Faso : la coopération militaire se porte bien

mardi 21 janvier 2014 à 23h41min

L’ambassade des Etats Unis d’Amérique à Ouagadougou a procédé dans la soirée de ce mardi 21 janvier 2014 à une remise de matériels médicaux et de génie militaire aux forces armées nationales. Cette cérémonie d’est déroulée en présence du Chef d’Etat major général des armées, le Général de division Honoré Nabéré Traoré et de l’ambassadeur des Etats Unis au Burkina, Tulinabo Mushingi. Equiper le Bataillon Badéya 2 qui va rejoindre bientôt la MINUSMA au Mali et renforcer le centre de formation aux OSP sont les objectifs qui sous-tendent ces dons.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Etats Unis-Burkina Faso : la coopération militaire se porte bien

Des matériels médicaux, des effets d’habillement, de campement et des pièces de rechanges. Ce sont, entre autres, la composition des équipements remis aux forces armées nationales. Le coût de revient, transport et manutention compris, est estimé à 833 millions de FCFA. Les Etats Unis ne sont pas à leur premier « geste » au profit des forces armées nationales. Pour le Chef d’état major général des armées, depuis 2006, le pays de l’oncle Sam soutient le Burkina Faso en matière de formation pédagogique et didactique et d’ailleurs en 2009, l’appui des Etats Unis a permis au Burkina Faso de projeter son bataillon de soutien au sein de la MINUAD au Soudan. Dès lors, les résultats de cette coopération sont probants, d’après le général Traoré. Pour preuve, il y’ eu la formation d’un groupe de formateurs composé d’officiers et de sous-officiers burkinabè, la formation de six bataillons, la réalisation en cours d’un centre de formation aux opérations de Soutien à la Paix et le renforcement de l’expertise nationale en matière d’Opérations de Soutien à la Paix. Cet important don d’équipements vient « allonger et enrichir la longue liste des actes concrets qui émaillent la coopération militaire déjà exemplaire entre le Burkina Faso et les Etats Unis », a ajouté le Chef d’Etat Major Général des Armées.

Ce n’est pas un prêt


C’est ce qui ressort des propos du diplomate américain Tulinado Mushingi. C’est notre « contribution dans ce que le Burkina est train de faire », a-t-il souligné avant de saluer la coopération militaire entre le Burkina Faso et son pays qu’il trouve « d’excellente ». Ce matériel destiné au Bataillon Badéya 2 est prévu pour se déployer bientôt au Darfour dans le cadre de la contribution du pays des hommes intègres à la mission conjointe des Nations Unies et de l’Union Africaine au Darfour. Après bientôt 7 ans de coopération militaire entre les deux pays, le gouvernement américain, selon son ambassadeur a investi plus de 10 milliards de FCFA pour former et équiper les bataillons de maintien de la paix Burkinabè. Des efforts de coopération de ce genre, en corire M. Mushingi permettra à tous les pays africains d’atteindre des objectifs communs de paix, de stabilité et de prospérité.

Eric Ouédraogo (stagiaire)

Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés