Etat Major Permanent de Crise de l’Opposition : « La marche finale prendra la direction Sud de la ville de Ouagadougou »

mardi 21 janvier 2014 à 00h29min

L’Etat Major Permanent de Crise (EMPC) tient à féliciter les militants et sympathisants de l’Opposition et à toute la population du Burkina Faso pour leur mobilisation historique et sans précédent à l’occasion de cette nouvelle Journée Nationale de Protestation.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Etat Major Permanent de Crise de l’Opposition : « La marche finale prendra la direction Sud de la ville de Ouagadougou »

En effet, à Ouagadougou et dans toutes les 12 autres régions que compte le Burkina Faso, nos compatriotes sont sortis très nombreux pour dire NON à la modification de l’article 37 de notre Constitution, Non au Sénat, et NON à la politique du gouvernement.

L’Etat Major Permanent de Crise salue votre détermination, votre engagement et votre sens élevé de responsabilités. Notre résistance citoyenne est à la hauteur de notre colère. La Journée Nationale de Protestation a tenu toutes ses promesses. Cette journée historique, comme l’Etat Major Permanent de Crise indiquait dans son communiqué n°1, marque le début d’une série de manifestations de grande envergure jusqu’à la victoire finale.

Le peuple a dit NON au Sénat, NON à la modification de l’article 37 de la Constitution. Il n’y a point besoin d’un référendum pour comprendre la voix du peuple. Il appartient désormais au Président Blaise Compaoré de décider de suivre le cours de l’histoire ou de ramer à contre courant. Le peuple exige qu’il renonce à ses projets qui n’ont d’autres objectifs que ceux de s’offrir un pouvoir à vie et de continuer, avec le concours de son clan, à piller les ressources de ce pays et à tordre le cou à la démocratie au Burkina Faso.

Nos marches se sont, jusque là, dirigées vers l’EST où se trouve le premier ministère, sans que notre colère légitime ne soit prise en compte par les tenants du pouvoir.

La marche finale prendra la direction SUD de la ville de Ouagadougou, afin que le principal concerné comprenne une fois pour toutes que nous sommes déterminés à aller jusqu’au triomphe de la démocratie.

En attendant la réponse du Président Blaise Compaoré, l’Etat Major Permanent de Crise demande ardemment au peuple de rester uni, mobilisé et à l’écoute des prochains mots d’ordre de l’Opposition politique.

Vive l’Opposition

Vive le Burkina Faso

Ouagadougou, 17 janvier 2014

l’Etat Major Permanent de Crise(EMPC)

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés