Modification de l’article 37 : Le RAD dénonce une campagne pétitionnaire estimée à plus de 40 millions de FCFA

mercredi 8 janvier 2014 à 15h29min

Dans l’écrit ci-après, le Réseau d’action pour la démocratie (RAD) dénonce le lancement par le parti au pouvoir, d’une campagne pétitionnaire qui coûtera 41 175 000 FCFA pour collecter 50 000 signatures en vue de faire modifier l’article 37 de la Constitution.

 Modification de l’article 37 : Le RAD dénonce une campagne pétitionnaire estimée à plus de 40 millions de FCFA

Le 11 janvier 2014, le parti majoritaire et ses alliés lanceront à Bobo-Dioulasso une pétition (sauf changement de dernière minute) pour réviser l’article 37 de la constitution malgré les protestations et les conseils des uns des autres. En effet, le budget alloué pour cette pétition est de quarante un million cents soixante quinze mille francs (41 175 000 FCFA) pour acquérir les signatures de la population (cf. courrier confidentiel n°48 du 10 décembre 2013). Plus de quarante million pour collecter 50 000 signatures ! Et oui, plus de quarante million pour acheter la conscience des citoyens afin d’assouvir une envie, celle d’un pouvoir à vie parce qu’ils pensent pouvoir gérer seul le Burkina Faso. Plus de 26 ans qu’une minorité règne en maitre absolu au Burkina. Faut-il encore 26 ans pour eux ? Faut-il compromettre son avenir ou sacrifier celui des futures élites pour quelques sommes d’argent ? Que ne feront-ils pas pour atteindre leur but ? Mais faut-il se résigner et baisser les bras ?

‘’Se battre pour la liberté, la justice et le développement de son pays est une raison suffisante de vivre un engagement solennel aux côtés de l’Homme et pour la vie’’ disait feu Norbert ZONGO. Cette lutte doit être comprise des partis politiques, même du pouvoir, de la société civile, des prélats, des démocrates et des patriotes de notre pays, pour vaincre ce monstre, cette machine désastreuse. Fort de cet engagement, le Réseau d’Action pour la Démocratie (RAD) salue la bravoure de toutes ces personnes qui ont quitté le navire (CDP) pour se joindre au vaillant peuple épris de paix et de démocratie. Ce combat restera vain tant qu’une partie de la population demeurera indifférente face aux actions salvatrices de notre jeunesse qui refuse l’opprobre en préférant la dignité et la liberté. C’est pourquoi, nous lançons un appel à tous ceux et celles qui hésitant toujours, à rejoindre le peuple. Il n’est jamais tard pour bien faire.

Martin Luther KING disait ceci : « Ce qui m’effraie ce n’est pas l’oppression des méchants, c’est l’indifférence des bons. A la fin, nous nous souviendrons non pas des mots de nos ennemis mais des silences de nos amis ». Convaincu de ce message, le RAD rend un hommage mérité à ces hommes et à ces femmes qui ont accepté le sacrifice suprême pour défendre leur conviction parce qu’ils ont su que le Burkina Faso doit et peut se construire dans l’intégrité, la paix, la justice, la liberté, l’égalité et la fraternité. Ce sont autant de valeurs qui reflètent toute démocratie, laquelle ne saurait s’accommoder de l’ostracisme, de la roublardise, de la corruption, du clientélisme, de l’impunité. Comme disait Koffi Annan « C’est à chacun d’entre nous de cultiver le meilleur dans sa nature et de lutter contre le pire. » Nous invitons l’ensemble de la population à se démarquer de tout acte qui pourrait compromettre leur avenir notamment celui des plus jeunes

Avec le RAD changeons les mentalités

Le secrétariat exécutif

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés