Démissions au CDP : Saran Sérémé se rappelle encore de son cas

jeudi 9 janvier 2014 à 02h18min

DÉCLARATION DE SARAN SEREME SERE, PRÉSIDENTE DU PARTI POUR LE DÉVELOPPEMENT ET LE CHANGEMENT / PDC.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Démissions au CDP : Saran Sérémé se rappelle encore de son cas

CHER(E)S COMPATRIOTES

ll vous souvient que le 23 septembre 2012, je « claquais » la porte du Congrès pour la démocratie et le progrès pour de multiples raisons. J’avais à cette occasion fustigé la perte des valeurs et le non-respect des principes au sein du CDP, les dérives profondes, les primes à l’indiscipline et à l’impunité, les actes posés aux antipodes des idéaux et valeurs prônés dans les fondamentaux du parti, toute chose qui ne me permettait plus de poursuivre mon engagement au sein de cette formation politique. J’ai alors affirmé être entrée par conviction dans ce parti, croyant apporter ma contribution à l’édification de mon pays, mais en ressortir également par conviction vu toutes les dérives constatés et ce, dans l’espoir d’un déclic pour un changement de comportement et de mentalité.

Sachant que le combat politique est dur et âpre, où souvent les bombes à fragmentation, les bombes anti personnels sont légions, j’affirme que les obstacles, les épreuves, les multiples désagréments ne peuvent limiter une motivation et un engagement profond, qui refuse d’être emmurer et de s’autocensurer dans un système vissé à l’avance. En effet après les désillusions, les consensus et les compromis développés jusqu’au-delà de l’acceptable et au risque de se perdre dans les méandres politiciennes d’une formation politique dérivante, l’engagement politique, qui est une question de conviction, de vision, de principe et de compagnonnage ne saurait se satisfaire de pratiques et comportements dégradants, caporalistes, sectaires, humiliants, prônant le plébiscite de l’incivisme, la médiocratie, le sectarisme, l’impunité et autres actes révulsifs, en parfaite contradiction avec les valeurs démocratiques. Quand le compagnonnage est faussé et que les dérives profondes s’accentuent, ils ne peuvent qu’engendrer la rupture.

Le choix est de ressaisir ou de s’associer véritablement et historiquement à des actes engendrant un recul démocratique de grande ampleur, de grandes portées négatives et à une mascarade politique du retour des temps d’exception. « Si le courage n’est pas l’absence de peur mais la capacité à vaincre la peur », l’introspection, le ressaisissement et le mea culpa est la plus grande noblesse en politique et relève des grands Hommes. Il y’a un temps ou le temps lui-même est au changement. Il y’a un temps pour s’approprier les nouveaux logiciels d’évolution sociétal qui impriment le changement, parce que le changement est intrinsèquement lié a la nature humaine. Il n’est jamais tard pour se reprendre, pour bien faire, pour se ressaisir, s’adapter et pour changer pour le bien-être des populations de sa communauté. Engageons-nous à préserver les acquis, les valeurs et le Burkina Faso, afin de lui éviter le chaos qui plane comme une épée de Damoclès au-dessus de lui. C’est pourquoi, nous adressons nos vives félicitations et vifs encouragements à Roch Marc Christian Kabore, Salif Diallo, Simon Compaoré et à tous les démissionnaires du CDP pour avoir puisé en eux le courage et la force nécessaire de se défaire de leur propre création, leur progéniture.
Nous sommes convaincus que leur grande expertise renforcera la lutte politique pour le changement afin qu’ensemble, nous contribuons à l’édification de notre cher Faso. L’espoir du changement qui étaient comme des lignes d’horizon se matérialise avec ce renfort de forces. Nous interpellons la conscience générale et ceux qui n’ont pas encore eu le courage de se démarquer de ces dérives d’oser l’acte du sursaut salvateur pour notre chère patrie. Nous avions tou(te)s le devoir citoyen de préserver notre cher Faso qui ne peut plus souffrir des ambitions de ceux qui se nourrissent de leurs propres illusions.

Au-delà des discours, nous en appelions au sens élevé de la sauvegarde de l’intérêt supérieur des hautes autorités politiques, en l’occurrence le Président du Faso, pour qu’ils nous évitent des décisions inconsidérées qui pourront mètrent à mal les acquis enregistrés sous sa houlette, mettre en péril la paix, la cohésion, l’unité de notre cher patrie. Puisse la sagesse divine les guider. Le cas échéant, nous nous assumerions comme toujours, dans cette lutte dont l’issue est certaine pour le peuple, mais dont ils porteront l’entière lourde responsabilité devant l’histoire face au risque de dérapage.

Soyons de ceux qui changent leur monde car nous n’avons que deux choix : accepter les choses comme elles sont ou prendre la décision de les changer. Le Parti pour le développement et le changement (PDC), a déjà fait son choix. Il jouera sa pleine partition afin que la consolidation de notre démocratie, l’édification d’un véritable Etat de droit, d’une société de justice et la réalisation du développement harmonieux et durable du Faso dans la paix et la cohésion soit une réalité au Faso. L’histoire est une roue qui tourne et personne, ni rien ne pourra se mettre au travers de sa marche, au risque d’être emporté. Dieu bénisse le Burkina Faso.

Saran Sérémé, Présidente du PDC

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 8 janvier 2014 à 15:48, par Yam99
    En réponse à : Démissions au CDP : Saran Sérémé se rappelle encore de son cas

    Tampon ! Femme de feu

    Répondre à ce message

  • Le 8 janvier 2014 à 15:55
    En réponse à : Démissions au CDP : Saran Sérémé se rappelle encore de son cas

    Tres beau text plein d’intellect.

    Répondre à ce message

  • Le 8 janvier 2014 à 16:01, par LE SAINT
    En réponse à : Démissions au CDP : Saran Sérémé se rappelle encore de son cas

    NE NOUS EMBOBINE PAS MADAME , VOUS ET VOS COMPAGNONS D’HIER LE PEUPLE VOUS JUGERA ET VOUS SEREZ JUGE ; NE PENSE PAS QUE VOUS ÊTRE BLANC COMME NEIGE. seul le peuple est digne de foi

    Répondre à ce message

    • Le 8 janvier 2014 à 16:41
      En réponse à : Démissions au CDP : Saran Sérémé se rappelle encore de son cas

      le peuple pardonnera ceux qui accepteront dès à présent de quitter la table de ce régime vomi qui tombera inéluctablement comme un fruit pourri. pour te dire que personnellement j’ai déjà pardonné mme saram sérémé quand elle avait osé quitter ce bateau ivre bourré de voleurs ivres de l’argent. de la même je pardonne les roch,salif,simon et les autres qui viennent de démissionner. donc que ceux qui veulent la paix quittent dès maintenant le cdp sinon il sera trop tard. on va tous les juger et walayyyyyyy ils vont tous rendre gorge car le peuple sera sans pitié.

      Répondre à ce message

    • Le 8 janvier 2014 à 16:47, par lesey82
      En réponse à : Démissions au CDP : Saran Sérémé se rappelle encore de son cas

      un saint qui parle de vengeance, je suis désolé pour toi car la vie est faite de haut et de bas. Quand on vit c’est que Dieu nous a donné une chance pour se rattraper. je salue la bravoure de Saran et je loue son courage d’avoir quitté tout ce privilège pour se consacrer à son propre parti. le peuple c’est qui ??????????????

      Répondre à ce message

    • Le 8 janvier 2014 à 20:21
      En réponse à : Démissions au CDP : Saran Sérémé se rappelle encore de son cas

      Le temps n’est pas aux critiques infr’uctueuses et insensées. Le peuple Burkinabé a déjà témoigné sa reconnaissance et son engagement aux cotés de Mme Saran Sereme lors du 1er anniversaire du parti le PDC de puis sa démission du CDP. Elle a mené d’énorme activités de conscientisation et aussi l’accompagnement financier et organisationnel qu’elle a donné à des centaines d’associations au Faso.

      Répondre à ce message

    • Le 8 janvier 2014 à 21:46, par Le Burkinabé
      En réponse à : Démissions au CDP : Saran Sérémé se rappelle encore de son cas

      Le Saint, sauf ton respect, je ne sais pas si tu as bien lu le message de notre compatriote... Il est simple de rester à l’extérieur et de vouloir juger ceux qui sont à l’intérieur d’un système et soumis à des pressions de toutes sortes. Quand on prend le courage de se ressaisir et de se décider à le quitter, il faut encourager plutôt que condamner. Il faut comprendre que l’objectif de départ (pour notre compatriote) a toujours été de servir loyalement sa patrie. En témoignent ceux qui viennent également de quitter parce qu’il n’en pouvaient plus avec leur conscience pour ce qu’ils ressentent pour ce peuple.

      Répondre à ce message

    • Le 9 janvier 2014 à 07:07, par Zagla Yeelame
      En réponse à : Démissions au CDP : Saran Sérémé se rappelle encore de son cas

      Mon pauvre ami, le peuple n’est pas une personne ni un dieu ! Le peuple n’est que la résultante des pensées, des actes et des attitudes de la population d’une nation et les peuples n’ont souvent que les dirigeants qu’ils méritent ou qu’ils ont laissé faire ! Saluons le courage de tous ceux qui ont dit non à la confiscation du pays par un clan, quels qu’ils soient. Sans oublier que nous sommes tous burkinabés !

      Répondre à ce message

    • Le 9 janvier 2014 à 12:59, par Jeunefaso
      En réponse à : Démissions au CDP : Saran Sérémé se rappelle encore de son cas

      Mr le saint, le peuple c’est elle, vous et moi avec toute la population. Ce n’est parcequ’on va la nommée SAINTE Saran qu’elle va être comme la neige, mais tout simplement le jugera chacun en fonction de ses actes posés à l’endroit des autres. Pour vous dire tout simplement de vous renseigner sur Saran Sérémé et vous saurez q’elle est plus sainte que vous et d’autres.

      Répondre à ce message

  • Le 8 janvier 2014 à 16:02, par Tapsoba R(de H ) actuellement en Allemagne
    En réponse à : Démissions au CDP : Saran Sérémé se rappelle encore de son cas

    Pour une fois qu une femme ait montré la voie à suivre aux hommes,nous ne bouderons pas notre satisfaction.

    Répondre à ce message

  • Le 8 janvier 2014 à 16:05, par LA SAINT
    En réponse à : Démissions au CDP : Saran Sérémé se rappelle encore de son cas

    NE NOUS EMBOBINE PAS MADAME , VOUS ET VOS COMPAGNONS D’HIER LE PEUPLE VOUS JUGERA ET VOUS SEREZ JUGE ; NE PENSE PAS QUE VOUS ÊTRE BLANC COMME NEIGE. seul le peuple est digne de foi

    Répondre à ce message

  • Le 8 janvier 2014 à 16:28, par Uos
    En réponse à : Démissions au CDP : Saran Sérémé se rappelle encore de son cas

    Bon courage Madame. Vous avez notre soutien. Naboho Kanidoua pourra t-il se justifier pour vous avoir fait du tort lorsqu’il vous débarquait sans vrai raison ? On attend la suite. Longue est la nuit, le jour paraitra

    Répondre à ce message

  • Le 8 janvier 2014 à 16:31, par Boberie
    En réponse à : Démissions au CDP : Saran Sérémé se rappelle encore de son cas

    Bien dit ! Je suis d’accord avec le discours politique qui prône la préservation de la paix et de la stabilité au Burkina. Merci d’avoir une vision futuriste et de prôner un Burkina de paix ! Chacun doit faire quelque chose pour faire bouger le pays vers un bien-être socioéconomique de tous !

    Répondre à ce message

  • Le 8 janvier 2014 à 16:32
    En réponse à : Démissions au CDP : Saran Sérémé se rappelle encore de son cas

    en avant pour la victoire ! j’adore ton courage !

    Répondre à ce message

  • Le 8 janvier 2014 à 16:39, par Celest
    En réponse à : Démissions au CDP : Saran Sérémé se rappelle encore de son cas

    Bonjour, "nous en appelions au sens élevé de la sauvegarde de l’intérêt supérieur des hautes autorités politiques" oui ! oui ! que les voix se multiplient dans ce sens, usez de tout de ce vs avez comme moyens (les plumes, les pied, l’esprit... tout) pour crier haut et fort pour qu’ils entendent, ne vs lassez. Que tous fasse quelque chose, le Burkina c’est pas pour moi, ni pour toi mais pour tous et surtout ceux qui viendront après nous. Le Burkina ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire. Je ne suis contre personne jamais je ne le serai mais je suis pour la paix. Pour ceux qui ne comprenne toujours pas, sachez que quelque soit alpha le changement interviendra un jour au Faso, parce que nul n’est éternel sur cette terre. La vrai interrogation c’est : "a quand ce changement ?". La réponse c’est : " en 2015" parce que si le verrou de l’article 37 est saute dans ce pays c’est qu’il faut s’attendre maintenant a une patrimonialisation du pouvoir, et ce jusqu’à quand ????. Que l’homme accepte qu’il reste humain malgres son pouvoir, sa capacité d’analyse, son intelligence... Messieurs les actuels ténors du CDP pardon simplement pardon, sougri, sabari, please...

    Répondre à ce message

  • Le 8 janvier 2014 à 16:45, par zaksoba
    En réponse à : Démissions au CDP : Saran Sérémé se rappelle encore de son cas

    On voit que la reconstitution des ligues dissoutes est en marche. En quoi vous et eux pouvez nous apportez le changement. Comme vous, ces messieurs ont quitté le navire du CDP tout simplement parce que Blaise les a enlevés de la direction du parti. S’il les avait laissé à la tète du parti en Mars 2012, ils seraient dans l’opposition aujourd’hui ? Tout comme toi si Blaise t’avait laissé prendre la tête de liste du CDP Sourou en 2012, serais tu aujourd’hui dans l’opposition ? C’est trop facile. Vous bénéficiez des avantages d’un régime et le jour où les robinets se coupent, vous vous découvrez des postures d’opposants ! Vous prenez les burkinabè pour des idiots ou quoi ?

    Répondre à ce message

  • Le 8 janvier 2014 à 16:57
    En réponse à : Démissions au CDP : Saran Sérémé se rappelle encore de son cas

    Désolé madame, mais je ne crois pas que ce parti, le CDP, ait incarné déjà une valeur quelconque. A voir les casseroles qui trainent derrière ce parti avec vacarme, il y a des chances que je ne me trompe pas.

    Répondre à ce message

  • Le 8 janvier 2014 à 17:03, par Le militaire
    En réponse à : Démissions au CDP : Saran Sérémé se rappelle encore de son cas

    Bsoir, j’ai remarqué que chaque fois que y a combine, les politiciens emploient le terme "caporalisation" ; aussi je lance un appel sonnel afin que cesse l’utilisation de cette expression dans de tels contextes. On avons le devoir de respecter la noblesse de ce corps.

    Répondre à ce message

  • Le 8 janvier 2014 à 17:07, par limpide
    En réponse à : Démissions au CDP : Saran Sérémé se rappelle encore de son cas

    OK. On sait maintenant qui sont les géniteurs du PDC (CDP dans le sens inverse). Nous sommes sceptiques, nous qui connaissons vos personnalités ; donnez-nous des preuves de votre bonne foi. On vous suit de près. Vos contorsions ne convainquent pas suffisamment. Faites mieux.

    Répondre à ce message

  • Le 8 janvier 2014 à 17:10, par Burkinbi
    En réponse à : Démissions au CDP : Saran Sérémé se rappelle encore de son cas

    Du courage Madame,
    Il faut effectivement que les choses changent dans le bon sens car Nous n’accepterons plus jamais les dérives totalitaires, les assassinats et autres crimes impunis.
    A bon entendeur...

    Répondre à ce message

  • Le 8 janvier 2014 à 17:23, par jonassan
    En réponse à : Démissions au CDP : Saran Sérémé se rappelle encore de son cas

    Heureuse est la démission de ces 3 moustequaires puisqu’elle délie les langues. Maintenant nous savons que ces ex-militants CDP avaient quelque chose dans la tête. Comment ont-ils pu faire pour se contenir pendant de si longues année
    Aucun ne devrait s’en orgueillir ni chercher des raisons à cette vassalisation que vous avez endurée sans broncher. Face aux bras grands ouverts du peuple, votre conduite se doit d’être digne :
    1) Demander pardon au peuple (mea culpa) est la 1ère étape. Je respecte ROCH pour l’avoir ouvertement et publiquement fait et ses 2 accolytes, Simon et Salif de s’en être imprégnée. C’est inédit comme le disait l’autre, un homme politique burkinabé reconnaître qu’il a fauté et demander pardon. Mais comme le dit madame elle-même reconnaître sa faute relève des grands hommes.
    2) Promettre à ce peuple de ne plus jamais recommencer (mea maxima culpa) parce que la faute a été si lourde. Se mettre alors à la tâche pour que la sueur de la pratique soit la rémission de vos culpa.
    A ces conditions seulement que vous pouvez prétendre à partager la joie de la victoire, mais arrêtew avec l’ADD-RDA de nous raconter que vous l’aview anticipé, S.V.P.

    Répondre à ce message

  • Le 8 janvier 2014 à 17:26, par Sidnabiiga
    En réponse à : Démissions au CDP : Saran Sérémé se rappelle encore de son cas

    Merci Saran Seremé d’avoir permis aux démissionnaires d’utiliser enfin leurs couilles ! Vous êtes un vrai "homme" et le peuple saura vous dire merci dans l’histoire ! Chaque chose ayant son temps, le temps du changement est à jamais en marche au Burkina Faso et vous y avez contribué ! Il faut savoir quitter les choses avant qu’elles ne vous quittent ! Et Blaise est bien payé pour le savoir puisqu’il a joué au pompier dans plusieurs crises africaines dues essentiellement au manque de démocratie ! Il est a son terminus et tout faux pas lui sera fatal ! Vigilance et action ! Dieu sauve le Burkina !

    Répondre à ce message

  • Le 8 janvier 2014 à 17:46, par O. Lingani
    En réponse à : Démissions au CDP : Saran Sérémé se rappelle encore de son cas

    C’est très salutaire cette déclaration emprunt de maturité politique. félicitation madame pour ce courage de vaincre la peur. L’histoire retient que vous avez été la première à vous affranchir du système . Merci pour votre engagement.

    Répondre à ce message

  • Le 8 janvier 2014 à 18:13, par AD
    En réponse à : Démissions au CDP : Saran Sérémé se rappelle encore de son cas

    Merci maman . Une vraie femme comme nous les voulons. Effet comme le disait l’artiste seuls les imbéciles ne change. J’ai encore en mémoire comme si c’était hier cet écrit de cet illustre formiste Stéphane qui disait en partie que tous ne sont pas mauvais au CDP et j’en suis convaincu fermement . En effet nous avons là une occasion qui est donnée à ces dignes fils du Burkina qui ont servi ce régime depuis un temps , une occasion unique pour confirmer leur attachement à la patrie . Ce n’est ni un acte d’ingratitude , ni de trahison mais plutôt il s’agit là de prouver au peuple qu’au delà de son intérêt égoïste , et sa boulimie du pouvoir , nous avons un cœur pour ces milliers d’enfants d’hommes et de femmes qui mourront certainement par notre entêtement .Que Dieu Bénisse le Faso et ses enfants ;de même que tous ceux qui se repentissent.

    Répondre à ce message

  • Le 8 janvier 2014 à 18:18, par ouessalm
    En réponse à : Démissions au CDP : Saran Sérémé se rappelle encore de son cas

    Soutiens !Madame Saran Sérémé. Vous faites honneur à la femme et au peuple entier. Je suis fière de vous. Que Dieu vous bénisse et vous accorde le courage et la détermination nécessaires pour aller jusqu’ au bout. L’ histoire est entrain de vous donner raison.

    Répondre à ce message

  • Le 8 janvier 2014 à 18:19, par ouessalm
    En réponse à : Démissions au CDP : Saran Sérémé se rappelle encore de son cas

    Soutiens !Madame Saran Sérémé. Vous faites honneur à la femme et au peuple entier. Je suis fière de vous. Que Dieu vous bénisse et vous accorde le courage et la détermination nécessaires pour aller jusqu’ au bout. L’ histoire est entrain de vous donner raison.

    Répondre à ce message

  • Le 8 janvier 2014 à 18:20, par Le citoyen
    En réponse à : Démissions au CDP : Saran Sérémé se rappelle encore de son cas

    Merci à Madame Saran Sérémé ; femme d’action ,femme de vision.
    Tu as vu clair et tôt et tu as su quitter à temps le navire CDP qui tanguait.
    La dernière vague de démission des anciens cadres du CDP te donne raison et confirme tous les torts que tu as subis et en même temps tout le mal qu’on pense ou qu’on dit du CDP qui est devenu de ce faite aujourd’hui un parti anachronique.
    Vive les dignes fils et filles courageux du Faso.

    Répondre à ce message

  • Le 8 janvier 2014 à 19:18, par Jamanatigui
    En réponse à : Démissions au CDP : Saran Sérémé se rappelle encore de son cas

    Ce je sais, c’est que si le maquillage faisait pari des critères d’eligibilité, tu serais la présidente du Faso. Mais helas...

    Répondre à ce message

  • Le 8 janvier 2014 à 19:24, par Phoenix
    En réponse à : Démissions au CDP : Saran Sérémé se rappelle encore de son cas

    Quand on est écarté de la table du chef et qu’on se découvre subitement une âme d’opposant, c’est pour prendre les citoyens pour des andouilles. Saran et les nouveaux démissionnaires sont les mêmes : les sangsues du Faso. Nul ne sera dupe.

    Répondre à ce message

  • Le 8 janvier 2014 à 19:36, par AD
    En réponse à : Démissions au CDP : Saran Sérémé se rappelle encore de son cas

    Merci maman . Une vraie femme comme nous les voulons. Effet comme le disait l’artiste seuls les imbéciles ne change. J’ai encore en mémoire comme si c’était hier cet écrit de cet illustre formiste Stéphane qui disait en partie que tous ne sont pas mauvais au CDP et j’en suis convaincu fermement . En effet nous avons là une occasion qui est donnée à ces dignes fils du Burkina qui ont servi ce régime depuis un temps , une occasion unique pour confirmer leur attachement à la patrie . Ce n’est ni un acte d’ingratitude , ni de trahison mais plutôt il s’agit là de prouver au peuple qu’au delà de son intérêt égoïste , et sa boulimie du pouvoir , nous avons un cœur pour ces milliers d’enfants d’hommes et de femmes qui mourront certainement par notre entêtement .Que Dieu Bénisse le Faso et ses enfants ;de même que tous ceux qui se repentissent.

    Répondre à ce message

  • Le 8 janvier 2014 à 19:44, par Tradra
    En réponse à : Démissions au CDP : Saran Sérémé se rappelle encore de son cas

    Une analyse pertinente digne d’une solide expérience politique acquise de haute lutte. Je felicite madame saran Sereme pour son courage et son sens du discernement. Elle a tiré la sonnette d’alarme de puis le mois de Novembre 2013 quant à la gestion clanique et non démocratique du CDP. Aussi elle a le merite de demissionner de facon solitaire et courageuse. Nous saluons également le courage des démissionnaires du dimanche et nous pensons qu’ils contribueront à renforcer la lutte entamée. Nous accompagnons la Présidente du PDC dans ses visions et dans ses choix car elle a de grande qualités qui peuvent faire la fierté de notre cher Faso

    Répondre à ce message

  • Le 8 janvier 2014 à 19:55, par Vision
    En réponse à : Démissions au CDP : Saran Sérémé se rappelle encore de son cas

    c’est génial comme engagement, pour le changement de notre chère patrie confisquée par des briguant politiciens de votre ex-parti. Merci Mme ! Que Dieu bénisse le BURKINA FASO et toute l’AFRIQUE !

    Répondre à ce message

  • Le 8 janvier 2014 à 20:02, par Le Dernier Juge
    En réponse à : Démissions au CDP : Saran Sérémé se rappelle encore de son cas

    Dans la forme, la qualité rédactionnelle de cette déclaration du PDC vaut un ban pour sa présidente. Toutefois, dans le fond, elle semble aller plus vite que la pédale de son vélo. La démission des membres historiques du CDP ne doit pas être considéré comme étant déjà une victoire pour l’opposition. Au contraire, ces gars mèneront l’opposition en pâturage. Qui ne connaît pas Salif Diallo qui incarne l’indiscipline dans ses veines. Qui ne connaît pas Rock qui append à découvrir sa galère. Et que dire de Simon, un personnage totalement suiviste à la manière d’un mouton de panurge. Ce qui ont fait le CDP, l’on transformé en mal pour se faire des mea-culpa histoire d’amuser la galerie... Le peuple n’est pas aveugle.

    Répondre à ce message

  • Le 8 janvier 2014 à 20:35, par amed
    En réponse à : Démissions au CDP : Saran Sérémé se rappelle encore de son cas

    felicitations. analyse tres pertinente. tout est clair. l’experience , vous l’avez. bon vent aux nouveaux venus. il n’y a point de doute. ils sont sinceres.

    Répondre à ce message

  • Le 8 janvier 2014 à 21:20, par Filanilevent
    En réponse à : Démissions au CDP : Saran Sérémé se rappelle encore de son cas

    Bonjour Madame.

    haw ni sogoma.Et si je vous qualifiais de : Y A PAS VOTRE 2 DANS CE MONDE TERRESTRE : 1 Part VOTRE HONNETTETE ;DIGNE DE VOTRE NOM CAR VOTRE CLARTE EXPRESSIVE ET PHYSIQUE EST EGAL A VOTRE COEUR ET A VOTRE VISION DES CHOSES DE CE MONDE.Laisse moi vous dire que Quand je vous voyais parler à la Télé lors des débats politiques et que vous défendiez ce FOUTU CDP,Je me disais,HOO DIEU Eloigne cette dame de ce parti SATANIQUE car elle ne méritait pas d’y être présente.Elle a sa valeur à elle et sa place à elle ,mais pas dans ce parti des fuckers men ( CDP).Enfin Madame Vous voilà à la tête de votre propre partie comme si Dieu m’avais répondu par OK,j’ai compris.Que Dieu vous bénisse,qu’il Vous garde et vous donne plus de forces,longues vie et qu’ensemble nous rebâtissons notre cher pays,que le système comporouillé( compaoré) veut détruire après tout.

    Répondre à ce message

  • Le 8 janvier 2014 à 21:20, par Le citoyen
    En réponse à : Démissions au CDP : Saran Sérémé se rappelle encore de son cas

    Madame Saran Sérémé est une femme intrépide ,digne et visionnaire.
    Elle a du nez et elle a quitté le navire dès lors qu’elle avait assez de subir les coups ignobles de ses camarades politique du CDP.
    Bravo à elle ! voilà un exemple comme le faso en demande pour prospérer démocratiquement et enfin devenir un pays réllement émergent.
    Elle a indiqué le chemin par son courage et voilà que d’autres dignes fils et filles ont aujourd’hui décidé de vaincre la peur pour sauver le BF en proie à la menace vers des lendemains incertains.
    Il n’est jamais tard de bien faire et ce que les ténors démissionnaires du CDP ont fait l’illustre parfaitement.
    Belle analyse Madame Saran Sérémé et bon courage !

    Répondre à ce message

  • Le 8 janvier 2014 à 21:27, par Filanilevent
    En réponse à : Démissions au CDP : Saran Sérémé se rappelle encore de son cas

    Bonjour Madame.

    haw ni sogoma.Et si je vous qualifiais de : Y A PAS VOTRE 2 DANS CE MONDE TERRESTRE : 1 Part VOTRE HONNETTETE ;DIGNE DE VOTRE NOM CAR VOTRE CLARTE EXPRESSIVE ET PHYSIQUE EST EGAL A VOTRE COEUR ET A VOTRE VISION DES CHOSES DE CE MONDE.Laisse moi vous dire que Quand je vous voyais parler à la Télé lors des débats politiques et que vous défendiez ce FOUTU CDP,Je me disais,HOO DIEU Eloigne cette dame de ce parti SATANIQUE car elle ne méritait pas d’y être présente.Elle a sa valeur à elle et sa place à elle ,mais pas dans ce parti des fuckers men ( CDP).Enfin Madame Vous voilà à la tête de votre propre partie comme si Dieu m’avais répondu par OK,j’ai compris.Que Dieu vous bénisse,qu’il Vous garde et vous donne plus de forces,longues vie et qu’ensemble nous rebâtissons notre cher pays,que le système comporouillé( compaoré) veut détruire après tout.

    Répondre à ce message

  • Le 8 janvier 2014 à 21:29, par EZA DANGER
    En réponse à : Démissions au CDP : Saran Sérémé se rappelle encore de son cas

    Quelque soit la longueur de la nuit le jour va se lever.Du courage Mme Sara

    Répondre à ce message

  • Le 8 janvier 2014 à 21:48, par long
    En réponse à : Démissions au CDP : Saran Sérémé se rappelle encore de son cas

    félicitation

    Répondre à ce message

  • Le 8 janvier 2014 à 22:15, par Rodrigue
    En réponse à : Démissions au CDP : Saran Sérémé se rappelle encore de son cas

    Il faut aussi remarquer que cette bonne dame a claque la porte quand elle a ete ejectee du parti. Elle ne serait pas la entrain de raconter ce blabla si elle etait toujours a la table. Un peu de respect pour les burkinabe.

    Répondre à ce message

  • Le 8 janvier 2014 à 23:05, par sika
    En réponse à : Démissions au CDP : Saran Sérémé se rappelle encore de son cas

    merci madame sa sé ! Pourquoi vous n’avez pas rejoint un parti de l’opposition ? Et les démissionnaires de dimache semble vouloir créer un parti. Vraiment il n’y a pas de démocratie dans le parti au pouvoir et aussi dans l’opposition. Vous et tous les politiciens avez impérativement besoin de leçons de la dite démocratie. Sinon en temps réel il devrait pas y avoir trop parti d’opposition. Au maximum trois 3 c’est bon. A bon attendeur...

    Répondre à ce message

  • Le 8 janvier 2014 à 23:28, par SIDGOMDE
    En réponse à : Démissions au CDP : Saran Sérémé se rappelle encore de son cas

    Vous etes le vraie enfant de votre pere.Vous etes un HOMME.J’ai salue a sa juste valeur votre demission du CDP.Cela est entrain de donner du courage aux autres de faire autant.VIVE SARAN SEREME.

    Répondre à ce message

  • Le 9 janvier 2014 à 01:16, par Niokh
    En réponse à : Démissions au CDP : Saran Sérémé se rappelle encore de son cas

    Toutes mes félicitations pour ton courage et ta clairvoyance Mme la Présidente du PDC.

    Répondre à ce message

  • Le 9 janvier 2014 à 06:12
    En réponse à : Démissions au CDP : Saran Sérémé se rappelle encore de son cas

    Je salu ce courage osé des teno demissionnaires du CDP. Bon vent à eux si toute fois leur décision est d ’intime conviction. No

    Répondre à ce message

  • Le 9 janvier 2014 à 08:47
    En réponse à : Démissions au CDP : Saran Sérémé se rappelle encore de son cas

    Tous mes félicitations et encouragements à Mme Saran Sereme vous êtes une femme brave

    Répondre à ce message

  • Le 9 janvier 2014 à 09:06, par Albert
    En réponse à : Démissions au CDP : Saran Sérémé se rappelle encore de son cas

    Merci bien Présidente pour cette analyse lucide et pertinente de la situation politique nationale. On est ensemble !

    Répondre à ce message

  • Le 9 janvier 2014 à 09:12, par b8d8
    En réponse à : Démissions au CDP : Saran Sérémé se rappelle encore de son cas

    HUN, IL NE S’AGIT PAS DE PROFITER DE LA GENORISITE DU PRESIDENT POUR S’ENRICHIR ET APRES CREER SON PROPRE PARTI.HONTE A TOI MA CHERE.

    Répondre à ce message

  • Le 9 janvier 2014 à 09:21, par Yidi
    En réponse à : Démissions au CDP : Saran Sérémé se rappelle encore de son cas

    Félicitations Madame, même si vous avez quitté le CDP (c’est du pain) dans les mêmes conditions d’exclusion et de frustration que les démissionnaires d’aujourd’hui et d’hier. Nous espérons qu’effectivement vous avez tous puisé en vous le courage nécessaire pour vous défaire de vos chaines, triompher de la peur qui vous habitait. Mais autant vous pensiez que l’impunité, la corruption, la délation, l’exclusion, devraient être les règles de la gouvernance, autant vos actes d’aujourd’hui seront analysés sous des prismes différents. Il est tellement plus facile dans le contexte actuel de dérive du pouvoir de démissionner. Nous voudrions espérer que vous saurez garder le cap. Bon courage

    Répondre à ce message

  • Le 9 janvier 2014 à 09:34, par Serge
    En réponse à : Démissions au CDP : Saran Sérémé se rappelle encore de son cas

    Ablasse, Sereme, Rock, Salif , Simon et compagnie, que vous ayez décidé de quitter le navire avant qu’il coule c’est bien pour vous mais sachez juste que le peuple retiens que vous êtes TOUS comptable de ses malheurs !!! Pendant plus de 20 ans vous avez fricotez ensemble !! Bienvenue dans le Faso réel, constatez comment c’est pénible de vivre ici !!! On vous a a l’œil !!!

    Répondre à ce message

  • Le 9 janvier 2014 à 10:16, par la vision
    En réponse à : Démissions au CDP : Saran Sérémé se rappelle encore de son cas

    vous etes une grande femme très intelligente et intellectuelle bravo à toi. je tire mon châpeau à ROCK pour le mea culpa signe de grandeur de ses tois hommes, le peuple vous attend au pied du mur

    Répondre à ce message

  • Le 9 janvier 2014 à 10:23
    En réponse à : Démissions au CDP : Saran Sérémé se rappelle encore de son cas

    bonjour madame. j’avais des aprioris sur votre personne jusqu’à ce que vous quittiez le CDP. mais à présent je vous comprends un peu mieux. seulement ce qui me gène dans la sphère politique burkinabè est que chacun veut créer son propre parti. tout laisse à croire que c’est parce qu’on à peur du changement dans son parti qu’on quitte pour créer un autre. madame peut encore nous montrer son élevé de l’intérêt en tentant un groupement de parti pour une vraie opposition au burkina.

    Répondre à ce message

    • Le 9 janvier 2014 à 11:10, par l’homme n’est rien
      En réponse à : Démissions au CDP : Saran Sérémé se rappelle encore de son cas

      bravos madame le peuple vous soutient. vous êtes blanchie. tous ceux qui quitteront avant la fin du moi de janvier seront blanchis par le peuple. nous vous attendons dans les provinces pour rendre massivement nos démissions. seuls les imbéciles vont rester dans ce parti des voyous. surtout les jeunes de banfora qui se réclament patriotes. ils seront déçus d’ici quelques temps. beaucoup sont prêts à regagner le camp de Benoit OUATTARA et l’infatigable Bissiri SIRIMA, l’américain noir.

      Répondre à ce message

    • Le 9 janvier 2014 à 11:18, par l’Alchimiste
      En réponse à : Démissions au CDP : Saran Sérémé se rappelle encore de son cas

      Ce qui importe de retenir surtout est que des personnalités comme Saran SEREME, Salif DIALLO ont eu le courage et la sincérité de dire les choses qu’elles estimaient justes. Tout comme les professeurs Marius IBRIGA, Augustin LOADA, Me KAM...
      Les "ténors du CDP" quant à eux ont procédé comme les adolescents qui ne se sentent capables et courageux que lorsqu’ils sont en groupe.

      L’actualité ne doit pas non plus éclipser le fait historique qu’en 2009, la pétition contre la modification de l’article 37 a été lancée à l’hôtel AMISO par notamment les professeurs cités plus haut. A l’époque, on pouvait compter du bout des doigts les personnes présentes dans la salle. Une de mes connaissances qui travaillait à l’hôtel m’a lancé : "vous perdez votre temps".

      Gardons à l’esprit, l’historicité de notre parcours pour ne pas pervertir les faits encore une fois.

      Répondre à ce message

  • Le 9 janvier 2014 à 11:30, par zamanoma
    En réponse à : Démissions au CDP : Saran Sérémé se rappelle encore de son cas

    Merci, la dame de fer pour cet écrit. Et merci pour le courage et la détermination à faire changer les choses au Faso.

    Répondre à ce message

  • Le 9 janvier 2014 à 11:38, par LA VERITE
    En réponse à : Démissions au CDP : Saran Sérémé se rappelle encore de son cas

    NOUS PENSONS QUE CETTE DAME SE FICHE DU PEUPLE , QUAND TU ÉTAIS BIEN POSITIONNE SUR LES LISTE CDP IL N’Y AVAIT PAS DE PROBLÈME . NOUS SOMMES VIGILANTS ET TRÈS VIGILANTS.

    Répondre à ce message

  • Le 9 janvier 2014 à 11:38, par VISION FUTURISTE
    En réponse à : Démissions au CDP : Saran Sérémé se rappelle encore de son cas

    Démissionnaires où NON Démissionnaires, cela importe TRES peu au peuple.* Nous n’avons besoin que d’eau et de pain pour le moment.* Sur une table commune, résolvez nous cette énigme. Que Dieu protège notre cher FASO.

    Répondre à ce message

  • Le 9 janvier 2014 à 11:52, par Nemoz
    En réponse à : Démissions au CDP : Saran Sérémé se rappelle encore de son cas

    Quitter un partie parce que vous ne n’avez pas les mêmes visions politiques est une bonne raison, mais ne pas se retrouver dans la centaine de partie que compte notre cher pays ? Affaire à suivre !

    Répondre à ce message

  • Le 9 janvier 2014 à 12:01, par le Patriote
    En réponse à : Démissions au CDP : Saran Sérémé se rappelle encore de son cas

    Je veux adhérer à votre parti !!! C’est pour le Faso non ? j’y suis !!

    Répondre à ce message

  • Le 9 janvier 2014 à 12:27, par sita zerbo
    En réponse à : Démissions au CDP : Saran Sérémé se rappelle encore de son cas

    Madame SEREME
    Votre démission, montre que vous êtes non seulement la dame courageuse que nous avons félicité et que nous continuons de le faire, mais aussi que vous êtes une dame de vision.
    En effet, l’actualité nationale, faisant cas de la démission de ces trois anciens poids lourds du CDP et laissant derrière eux les "lourdaud"(dixit Mme SEREME sur BF1) , montre que vous êtes une dame de principe et que vous aviez pressenti le "clash" qui venait.
    Vos actions puis la fête de l’AN1 de votre partie qui à mobiliser du monde à la maison du peuple, ont certainement contribué à les faire sortir de leur torpeur vis à vis de leur soit disant "protecteur" (dixit assimi Kouanda : un des lourdaud).
    Donc Félicitation à vous,
    A César ce qui est à César
    Que DIEU vous Guide.

    Répondre à ce message

  • Le 9 janvier 2014 à 12:52, par Jeunefaso
    En réponse à : Démissions au CDP : Saran Sérémé se rappelle encore de son cas

    Madame la Présidente, félicitation pour votre vision salutaire pour notre patrie. La jeunesse apprend beaucoup actuellement avec vous.
    A chaque instant de notre vie on doit être à mesure de prendre des orientations pour des lendemains meilleurs pour notre cité.
    A vous lire et écouter, on a toujours eu l’envie de se battre dignement pour le futur.

    Répondre à ce message

  • Le 9 janvier 2014 à 13:23, par McHilario
    En réponse à : Démissions au CDP : Saran Sérémé se rappelle encore de son cas

    Well said, well done ! Texte plein d’intellect ! Courage et may God bless BF !

    Répondre à ce message

  • Le 9 janvier 2014 à 15:07, par un observateur
    En réponse à : Démissions au CDP : Saran Sérémé se rappelle encore de son cas

    Ce qui est marrant avec ces anciens cedepiste,c’est seulment quant ils sont plus au centre des affaires ou s’ils n’ont plus accès à la soupe qu’ils osent s’affirmer et prendrent des positions.Madame desolé mais gardez ces analyses pour vous meme car on vous connait et on sait de quoi vous etes capable.L’histoire retiendra que vous et vos camarade du cdp ont longtemps piller.Vous avez quitté pare ce que vous n’étiez pas bien positioné au SOUROU.Pensez vous que c’est de l’alternance cela ?Roch Salif et Simon ont démissioné egalement pour plus ou moins les meme raisons et surtout de la peur de qui pourrait leurs arriver en 2O15 si le pays venait à connaitre une crise.Nous n’avons plus besoins de votre systeme.Le peuple burkinabé sait compter sur sa jeune génération et nous ferons tout pour ne pas le deçevoir.Vive la jeunesse !

    Répondre à ce message

  • Le 9 janvier 2014 à 15:15, par un observateur
    En réponse à : Démissions au CDP : Saran Sérémé se rappelle encore de son cas

    Ce qui est marrant avec ces anciens cedepiste,c’est seulment quant ils sont plus au centre des affaires ou s’ils n’ont plus accès à la soupe qu’ils osent s’affirmer et prendrent des positions.Madame desolé mais gardez ces analyses pour vous meme car on vous connait et on sait de quoi vous etes capable.L’histoire retiendra que vous et vos camarade du cdp ont longtemps piller.Vous avez quitté pare ce que vous n’étiez pas bien positioné au SOUROU.Pensez vous que c’est de l’alternance cela ?Roch Salif et Simon ont démissioné egalement pour plus ou moins les meme raisons et surtout de la peur de qui pourrait leurs arriver en 2O15 si le pays venait à connaitre une crise.Nous n’avons plus besoins de votre systeme.Le peuple burkinabé sait compter sur sa jeune génération et nous ferons tout pour ne pas le deçevoir.Vive la jeunesse !

    Répondre à ce message

    • Le 10 janvier 2014 à 14:11, par sita Zerbo
      En réponse à : Démissions au CDP : Saran Sérémé se rappelle encore de son cas

      Votre démission, montre que vous êtes non seulement la dame courageuse que nous avons félicité et que nous continuons de le faire, mais aussi que vous êtes une dame de vision.
      En effet, l’actualité nationale, faisant cas de la démission de ces trois anciens poids lourds du CDP et laissant derrière eux les "lourdaud"(dixit Mme SEREME sur BF1) , montre que vous êtes une dame de principe et que vous aviez pressenti le "clash" qui venait.
      Vos actions puis la fête de l’AN1 de votre partie qui a mobiliser du monde à la maison du peuple, ont certainement contribué a les faire sortir de leur torpeur vis à vis de leur soit disant "protecteur" (dixit le assimi Kouanda : un des lourdaud).
      Donc Félicitation à vous,
      A César ce qui est à César
      Que DIEU vous Guide.

      Répondre à ce message

    • Le 10 janvier 2014 à 14:37, par sawadogo pierre
      En réponse à : Démissions au CDP : Saran Sérémé se rappelle encore de son cas

      Salut à tous,
      je m’adresse à "l’observateur" qui ne sait rien observer.
      En effet celui qui se dit observateur ne peut ignorer le fait que Dame SEREME n’a ni occuper un poste gouvernemental, ni un poste dans l’administration, ni dans aucune société privée ; comment alors pourrait elle avoir pillé quoi que ce soit ; si c’est son émolument de député, il faudra alors faire rembourser à tous les hommes politiques(de la majorité comme de l’opposition). Je vois bien que vous ne l’a connaissez pas comme vous le prétendez, êtes-vous peut-être borné ou ne détenez-vous pas l’information ? alors renseignez-vous avant de parler
      Que DIEU nous donnes d’avoir de véritables observateurs.

      Répondre à ce message

  • Le 10 janvier 2014 à 02:20, par Jonas
    En réponse à : Démissions au CDP : Saran Sérémé se rappelle encore de son cas

    Et je suis sur que si on la rappeler pour assoir encore ce qu’elle a cote du PF pour un dinner ou un Poste unitile !!! Elle allait oublier ce qu’elle raconte !!!

    Répondre à ce message

  • Le 10 janvier 2014 à 13:34, par Tiono
    En réponse à : Démissions au CDP : Saran Sérémé se rappelle encore de son cas

    Merci Madame la Présidente d’avoir donné le top-départ depuis 2012 car, il a fallut votre courage et votre engagement vis-à-vis de votre peuple à quitter le cdp. Aujourd’hui, le peuple burkinabè ne peut que vous félicitez pour avoir montré la voie à tous ce qui étaient indécis. Votre détermination laisse entrevoir en vous une personnalité charismatique que l’on pourra un jour citer comme exemple. Nous devons tous ètre mobilisé autour de notre belle patrie. Madame la Présidente, pour moi il n’y a plus rien en face, en effet notre parti le PDC s’exprime bien dans notre société, par conséquent nous les Jeunes en général et les Etudiants en particulier allons vous soutenir car votre vision et votre combat pour le changement sont en phase avec nos projets de développement . PDC hier ,PDC aujourd’hui et PDC demain nous y sommes.

    Répondre à ce message

  • Le 10 janvier 2014 à 13:43, par Tiono
    En réponse à : Démissions au CDP : Saran Sérémé se rappelle encore de son cas

    Merci Madame la Présidente d’avoir donné le top-départ depuis 2012 car, il a fallut votre courage et votre engagement vis-à-vis de votre peuple à quitter le cdp. Aujourd’hui, le peuple burkinabè ne peut que vous félicitez pour avoir montré la voie à tous ce qui étaient indécis. Votre détermination laisse entrevoir en vous une personnalité charismatique que l’on pourra un jour citer comme exemple. Nous devons tous ètre mobilisé autour de notre belle patrie. Madame la Présidente, pour moi il n’y a plus rien en face, en effet notre parti le PDC s’exprime bien dans notre société, par conséquent nous les Jeunes en général et les Etudiants en particulier allons vous soutenir car votre vision et votre combat pour le changement sont en phase avec nos projets de développement . PDC hier ,PDC aujourd’hui et PDC demain nous y sommes.

    Répondre à ce message

  • Le 12 janvier 2014 à 21:28, par LE CONVERTISSEUR
    En réponse à : Démissions au CDP : Saran Sérémé se rappelle encore de son cas

    DEMISSIONS OU PAS.IL EST TEMPS QUE LES BURKINABE ARRETENT CE QU.IL CONVIENT D.APPELER /LA POLITIQUE DU TUBE DIGESTIF/ ET PRENDRE CONSCIENCE....LE BURKINA FASO EST UN ETAT ET NON UN EMPIRE...OSONS SOUFFLER UN NOUVEL AIR

    Répondre à ce message

  • Le 12 janvier 2014 à 21:34, par LE CONVERTISSEUR
    En réponse à : Démissions au CDP : Saran Sérémé se rappelle encore de son cas

    DEMISSIONS OU PAS.IL EST TEMPS QUE LES BURKINABE ARRETENT CE QU.IL CONVIENT D.APPELER /LA POLITIQUE DU TUBE DIGESTIF/ ET PRENDRE CONSCIENCE....LE BURKINA FASO EST UN ETAT ET NON UN EMPIRE...OSONS SOUFFLER UN NOUVEL AIR

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés